Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • grand ensemble dit cité des Bergeries
    grand ensemble dit cité des Bergeries Draveil - Mainville - Cadastre : 1983 AK 208, 485 à 489 (Draveil) 1983 AM 397 à 407, 415 (Vigneux)
    Historique :
    Sénart. Le plan masse est dressé par l'architecte Jean L'Hernault, la voirie et les réseaux étudiés par 84 logements HLM pour des mal-logés de Vigneux. L'accord préalable est délivré le 26 juillet 1965 (Vigneux), le permis de construire 17 septembre 1965 puis le 6 août 1966, et l'avis d'ouverture du chantier est notifié le 8 juillet 1966. Le marché est passé avec la Société auxiliaire d'entreprises, qui met en oeuvre le procédé de préfabrication TRACOBA. Les groupes d'habitation répartis sur les 2 communes de quartier, centre social, stade) sont implantés sur le territoire de Draveil. Le centre commercial 2006, le quartier fait l'objet d'un projet de rénovation urbaine (opération isolée ANRU) qui doit requalification des espaces (résidentialisation végétale), le réaménagement du centre commercial et la
    Description :
    se répartissent en 227 F3, 487 F4 et 214 F5. Le système constructif mis en oeuvre par la SAE dans son centre du terrain, au nord du château, se trouvent le groupe scolaire (Saint-Exupéry, sur la commune de Draveil), les terrains de sports et de jeux d'enfants, ainsi que le centre social et culturel de Draveil et le CD 31), toutes trois élargies, ceinturent le groupe des Bergeries. La desserte intérieure est
    Illustration :
    Draveil), soit une densité de 45 logements à l'hectare. Le terrain scolaire de Vigneux couvre 18 000 m2 m2 pour 670 logements (densité partielle : 60 logements/ha). Le plan définitif (1966) présente une Antoine-de-Saint-Exupéry et une partie du bâtiment ; au second plan, les immeubles du grand ensemble La cité des Bergeries à Draveil : le centre social, allée des Ecoles. IVR11_20089100011NUC4A Ecole Antoine-de-Saint-Exupéry. IVR11_20089100012NUC4A La cité des Bergeries à Draveil : l'école Antoine-de-Saint-Exupéry, vue du château des Bergeries La cité des Bergeries à Draveil : vue d'ensemble de l'immeuble n° 11 (R + 7), le long de l'allée La cité des Bergeries à Draveil : deux immeubles le long de l'allée des Bergeries, vus du château La cité des Bergeries à Draveil : de la galerie du centre social, vue sur le grand espace libre La cité des Bergeries à Draveil : la galerie du centre social ouvrant sur le parc traversé par un
  • grand ensemble dit L'Orée de Sénart
    grand ensemble dit L'Orée de Sénart Draveil - Mainville - rue du Marais rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AL 83
    Historique :
    Un permis de construire est délivré le 5 avril 1962 à Paul Champin, entrepreneur de travaux publics et propriétaire du domaine de la Folie, pour la construction dans le parc du château (6, 4 ha) d'un ). Après la vente le 25 juin 1963 d'une partie du terrain et du droit de construire à la Société civile immobilière l'Orée de Sénart constituée à cet effet, le plan masse est remanié et des immeubles de standing . Le permis de construire est délivré le 17 février 1964. La déclaration d'achèvement des travaux , réalisés en 3 tranches, est prononcée le 16 décembre 1966. Une parcelle de 12 000 m2 a été cédée
    Description :
    cérame recouvrant les trumeaux à rez-de-chaussée des bâtiments bas en façade principale. Le petit centre Les 18 immeubles disséminés dans le parc dont ils n'occupent qu'une faible superficie sont reliés
    Illustration :
    Un des 4 immeubles R+8 : vue de la façade sur le parc. IVR11_20069100791VA Un des 4 immeubles R+8 en forme de barre : détail de la façade sur le parc. IVR11_20069100793XA Un des 4 immeubles R+8 en forme de barre : détail des balcons de la façade sur le parc
1