Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • regard photographique sur le territoire de Seine-Aval
    regard photographique sur le territoire de Seine-Aval Achères
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    diagnostic patrimonial patrimoine urbain et paysager de l'OIN Seine-Aval
    Titre courant :
    regard photographique sur le territoire de Seine-Aval
    Texte libre :
    photographies ci-dessous sont le résultat de cette campagne menée de 2011 à 2013. Le propos n’était pas de couvrir tout le territoire mais de mettre l’accent sur certains aspects paysagers, le grand paysage, les
    Illustration :
    Evecquemont : vue vers la base de loisirs du Val de Seine. IVR11_20117800139NUC4A Evecquemont : vue vers la base de loisirs du Val de Seine. IVR11_20117800140NUC4A Evecquemont : vue vers la base de loisirs du Val de Seine. IVR11_20117800141NUC4A Vaux-sur-Seine : vue depuis le carrefour du cimetière vers la base de loisirs du Val de Seine Vaux-sur-Seine : vue depuis le carrefour du cimetière vers la base de loisirs du Val de Seine Aubergenville : boutique à l'angle du boulevard du Commerce et de l'avenue de la Marne à Aubergenville : angle du boulevard du Commerce et de l'avenue de la Marne à Elisabethville Carrières-sous-Poissy : cabanons sur l'étang de la Galiotte. IVR11_20117800040NUC4A Carrières-sous-Poissy : berges de l'étang de la Galiotte. IVR11_20117800041NUC4A Carrières-sous-Poissy : entrée de l'étang de la Galiotte. IVR11_20117800042NUC4A
  • présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de Seine-Aval
    présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de Seine-Aval Aubergenville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    diagnostic patrimonial patrimoine urbain et paysager de l'OIN Seine-Aval
    Titre courant :
    présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de Seine-Aval
    Texte libre :
    L'opération d'Intérêt National (OIN) de Seine-Aval concerne 51 communes des Yvelines le long de la vallée de la Seine d'Achères à Port-Villez. Ce territoire étant promis à d'importants bouleversements dans les années à venir, il a été décidé, pour en garder la mémoire, de faire un diagnostic Patrimoines et Inventaire de la Région Île-de-France et le CAUE des Yvelines, qui a reçu un soutien financier de la DRAC d'Île-de-France. Toutes les communes de l'OIN n'ont pas fait l'objet d'un diagnostic faute de temps, cette opération ayant été menée de 2011 à 2013. Parallèlement un repérage accessibles dans la rubrique Documentation- Liens web (en bas de page).
    Illustration :
    Porcheville ; Gargenville, aciérie Alpa, 25 avenue du Val. Vue générale de l'usine, depuis la Parc Porcheville ; Gargenville, aciérie Alpa, 25 avenue du Val. Les ateliers de fabrication (aciérie Porcheville ; Gargenville, aciérie Alpa, 25 avenue du Val. Parc à ferrailles, ateliers de Porcheville ; Gargenville, aciérie Alpa, 25 avenue du Val. Au centre, les ateliers de fabrication Plan du cours de la Seine de Conflans-Sainte-Honorine au château de Rosny au XVIIIe siècle. (AN. N III Seine-et-Oise 567). On aperçoit les villes et villages, les ponts anciens de Poissy et de Meulan Détail du Plan du cours de la Seine de Conflans-Sainte-Honorine au château de Rosny au XVIIIe siècle. Dessin, 18e siècle. (AN. N III Seine-et-Oise 567). Ville de Meulan et de ses environs avec les Détail du Plan du cours de la Seine de Conflans-Sainte-Honorine au château de Rosny au XVIIIe siècle. Dessin, 18e siècle. (AN.N III Seine-et-Oise 567). Ville de Mantes et de ses environs avec les
  • les maisons d'Elisabethville
    les maisons d'Elisabethville Aubergenville - Elisabethville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Les maisons en meulière sont très peu nombreuses (10 sur 172), de même que les maisons en brique (4 . 56 maisons ont un décor en faux pans-de-bois.
    Texte libre :
    Le repérage a permis de révéler une vingtaine de pavillons qui présentent un air de famille et font l’originalité du lotissement. Ce sont de petites habitations avec une porte cintrée en façade et une fenêtre, et un étage de comble aménagé. Le décor se résume à une corniche moulurée en bois. Ces maisons d’un plan latérales sont plus variées, certaines sont dotées de bow-windows ou de loggias. Une version un peu plus épi de faitage et ses lucarnes aux gardes corps en ferronnerie. La maison du 8, boulevard de Mantes présente une légère variante sur la forme des fenêtres du rez-de-chaussée. Ces maisons faisaient sans doute aussi plusieurs villas néo-normandes, même si l’évocation régionaliste se limite ici aux faux pans-de -bois et au large débord du toit et de sa demi-croupe. Leur haute silhouette dissymétrique ponctue le lotissement. Le modèle de base est décliné avec de nombreuses variantes, bow-windows, loggias, chaque propriétaire y mettant sa touche de couleur. Le cahier des charges autorisait les maisons « accolées par deux
    Illustration :
    Maison, 7, avenue de la Marne. Variante "néonomrmande" des années trente avec une façade en Maison, 7, avenue de la Marne. Vue d'ensemble de la maison. IVR11_20147800233NUC4A Maison, 7, avenue de la Marne. Détail de la porte d'entrée. IVR11_20147800292NUC4A Maison,4 avenue de la Marne. IVR11_20147800286NUC4A Maison,4 avenue de la Marne. Détail de la ferronnerie, motif des années 60 unique à Elisabethville Modèle de barrière en ciment, 21 avenue de la Marne. IVR11_20147800234NUC4A Plans d'une maison avenue de Verdun appartenant à Monsieur Desgranges. (AM Aubergenville Elévation de la maison de Monsieur E. Kutaz. Architecte : A. Schiketans, 1932 (AM Aubergenville Plans de la maison de Monsieur E. Kutaz. Architecte : A. Schiketans, 1932 (AM Aubergenville Façades de la maison de M. Blankaert. Architecte (?) : Fouquet. (AM Aubergenville
  • station de villégiature d'Elisabethville
    station de villégiature d'Elisabethville Aubergenville - Elisabethville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le 21 mai 1921 un spéculateur d'origine belge, Edmond Ramoisy, achète le domaine de la Garenne à Aubergenville, au nom de la société anonyme la Belgique prévoyante qu'il a fondée. Le cahier des charges du 1923. Le lotissement porte le nom de la Garenne d'Aubergenville. Le plan du lotissement et des Paris, 24 rue Dauphine. La première saison a lieu au cours de l'été 1927. Le lotissement se densifie et s'équipe peu à peu. Au lendemain de la seconde guerre mondiale la villégiature n'est plus de mise
    Description :
    ensemble est divisé en quatre secteurs, le secteur de l'Etoile, le secteur des Coteaux, le secteur des être au moins à 6 mètres de la clôture. dans les secondes, la hauteur maximale est de 12 mètres et l'alignement de 3 mètres.
    Titre courant :
    station de villégiature d'Elisabethville
    Illustration :
    Avenue de la Marne. Carte postale, vers 1928. (AM Aubergenville). IVR11_20137800214NUC4A Plan général de morcellement d'Aubergenville secteur des côteaux et des sports. Plan, 1925. (AM Plan général de morcellement d'Aubergenville secteur des côteaux et des sports. Plan, 1925. (AM Plan général de morcellement d'Aubergenville on peut y distinguer les différents lots. Plan, 1925 Plan de la commune d'Aubergenville. Plan actuel. Plan, vers 1970. (MIDF, Sceaux Plan de la commune d'Aubergenville. Photographie, vers 1950. (MIDF, Sceaux). IVR11_20137800063NUC4A Plan de la commune d'Aubergenville. Photographie, vers 1960. (MIDF, Sceaux). IVR11_20137800064NUC4A Plan de la commune d'Aubergenville. Plan, vers 1970. (MIDF, Sceaux). IVR11_20137800074NUC4A Portrait de l'architecte Paul Tournon. Photographie, 1935. ( IFA, Paris. Fonds Tournon Photographie de l'architecte Paul Tournon en costume d'académicien. Photographie, vers 1935. (IFA
1