Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

verrières de la gare Saint-Lazare

Dossier IM75000163 réalisé en 2012

A la fin des années 1920, la gare Saint-Lazare,reconstruite par Juste Lisch en 1889, est la plus importante gare de Paris par son trafic de banlieue comme par la desserte de destinations lointaines. Quand Raoul Dautry devient le directeur général du Réseau de l’État, il décide d’en faire le principal outil d’une politique commerciale dynamique axée sur le tourisme.

Aujourd’hui, dans la gare rénovée, les 114 verrières inaugurées en 1930, en verre gravé et peint, dessinées pour la plupart par Charles Sarteur (1874-1933), ingénieur chargé des travaux et peintre de talent, reprennent leur rôle de vitrine des trésors artistiques de la France de l’entre-deux guerres. Véritable invitation au voyage, elles illustrent les sites desservis par les trains en partance de la gare Saint-Lazare.

Cette opération a donné lieu en 2012 à une importante campagne photographique par le service Patrimoines et Inventaire de la Région Ile-de-France et, en partenariat avec l'Association pour l'histoire des chemins de fer, à la publication de l'ouvrage Gare Saint-Lazare : les verrières de Paris à New-York", Bruno Carrière (réd.), Véronique David (réd.), Laurence de Finance (réd.), Paul Smith (réd.), Stéphane Asseline (phot.), que vous pouvez lire ci-dessous dans la rubrique Documentation - Liens Web .

Dénominations verrière
Aire d'étude et canton Paris
Adresse Commune : Paris 8e arrondissement
Adresse : 13 rue d' Amsterdam
Emplacement dans l'édifice quai transversal
salle des Pas-Perdus

Les parties les plus anciennes de la gare Saint-Lazare actuelle datent de sa reconstruction par l'architecte Juste Lisch en 1889. On doit au Directeur général des chemins de fer de l' Etat, Raoul Dautry, son agrandissement et l' aménagement de la salle des Pas-perdus vers 1928-1930. Les verrières ont toutes été réalisées entre 1928 et 1930 selon un programme iconographique choisi par Charles Sarteur (1874-1933), ingénieur de la Compagnie des chemins de fer de l' Ouest, connu pour ses talents de peintre, et en grande partie selon ses compositions. A partir de 1927, Sarteur travaille en effet au chantier de rénovation la gare et notamment à l' embellissement et à la modernisation de la salle des Pas-perdus. L'exécution des verrières, gravées au jet de sable puis peintes à froid, a été confiée semble-t-il à la maison Guy et Dheilly, dont on ne connait pas à ce jour d'autres réalisations. Sous l' égide de la SNCF, une opération de restauration de l'ensemble de la gare et de ses vitraux dans le cadre d'une restructuration est entreprise de 2007 à 2011. La restauration des vitraux et la création de compléments ont été réalisées entre 2005 et 2011 par l' atelier France Vitrail international dirigé par Eric Bonte.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates 1928
2007
Auteur(s) Auteur : Sarteur Charles, ingénieur au réseau de l'Etat, peintre
Auteur : Guy, peintre-verrier, (?)
Auteur : Dheilly, peintre-verrier, (?)
Atelier ou école : Guy et E. Dheilly, atelier

Les 114 verrières se divisent en 2 groupes : celles de la salle des Pas-perdus ( 65) et celles du quai transversal (45). Le thème choisi est une invitation au voyage vers des sites desservis par les trains partant de Saint-Lazare. Pour illustrer ces destinations, Sarteur a souvent repris des photographies, des cartes postales, ou des affiches publicitaires existantes. Les verrières de la gare Saint-Lazare s'inscrivent dans l'essor considérable que connaît le vitrail civil durant l'entre-deux-guerres : renouvellement iconographie, mais aussi du style, dit Art déco, et apparition de procédés techniques très différents, liés au développement de l'industrie du verre. Il s'agit du décor sur verre ou sur glace dont les effets sont obtenus à partir du seul travail à froid - gravure, peinture, dorure ou argenture et qui permet de décorer des supports de grande dimension, en jouant ou non sur la transparence, avec un coût relativement modeste.

Catégories vitrail
Matériaux verre
Précision représentations

Monuments célèbres : cathédrale Notre-Dame à Paris, châteaux de Versailles, Saint-Germain-en-Laye, Falaise, Dieppe, Azay-le-Rideau, Saint-Malo...) ; villes remarquables : Paris, Londres, New-York, Lannion, Chartres, Lisieux ; édifices religieux : cathédrales de Paris, Rouen, Bayeux, églises de Saint-Lô, Saintes, Morlaix, Pontoise, Elisabethville-sur-Seine, cloîtres de Tréguier, Nieul-sur-l'Autise, enclos paroissiaux de Guimiliau, Pleyben, Saint-Thégonnec ; sites exceptionnels : Le Mont-Saint-Michel, Etretat, île de Bréhat ; destinations de loisirs ou sports : champ de courses de Longchamp, casinos de Bagnoles-de-l'Orne, Granville, stade de Colombes ; activité économique : ports de Bordeaux, Le Havre, Rouen, Sables-d'Olonne, arsenal de Brest, usines d'Argenteuil, Clichy.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur
inscription concernant l'iconographie
Précision inscriptions

inscription concernant l'auteur : verrière n°2, quai transversal, signature de Sarteur (cartonnier) ; inscription concernant l' iconographie : sites représentés identifiés par une inscription sur la plupart des verrières.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

La restauration des vitraux a été réalisée dans le cadre de la restructuration de la gare Saint-Lazare, entre 2005 et 2011. Cette mission a été confiée à l'atelier France Vitrail International, installé à Issy-les-Moulineaux.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public
Protections inscrit MH inscrit au titre immeuble, 1979/12/14
inscrit MH au titre immeuble, 1984/12/28
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Ministère de la culture - de Finance Laurence
Laurence de Finance

Conservateur du patrimoine, DRAC Ile-de-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine (1993-2002), Musée des monuments français (2003-2015).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- David Véronique
Véronique David

Chercheur, Centre André Chastel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Smith Paul
Paul Smith

Chercheur, Ministère de la culture et de la communication, Direction générale des patrimoines.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Carrière Bruno
Bruno Carrière

Association de l'histoire des chemins de fer


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.