Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

temple

Dossier IA77000631 réalisé en 2008

Fiche

Dénominations temple
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Adresse : 5 place du Temple
Cadastre : 2014 BE 101

Le temple s'élève sur le site de l'ancien prieuré Sainte-Céline, fondé vers la fin du 7e siècle sur la tombe de cette sainte (morte en 530). A partir du 14e siècle, le collatéral nord de la nef fut affecté au service de la paroisse, avec un autel dédié à saint Nicolas. Le prieuré était en outre flanqué de dépendances : logis du prieur, ferme avec colombier... En 1793, l'église fut fermée et tous les bâtiments furent vendus comme biens nationaux. La majeure partie fut détruite en 1800. Le temple fut construit en 1847-1848 par l'architecte de la ville Pierre Savard, sur l'emplacement de l'ancienne ferme priorale. Les protestants bénéficièrent ainsi d'un lieu de culte plus vaste que l'ancienne église Saint-Thibaut, rue Saint-Faron, où ils se réunissaient depuis le début du 19e siècle. La dédicace du nouveau temple se fit en 1849. A côté du temple s'élevait une école protestante, édifiée sur les plans du même architecte en 1844.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1848, daté par travaux historiques, porte la date
Auteur(s) Auteur : Savard Pierre Didier Prosper, architecte, attribution par travaux historiques

Le temple de Meaux est un édifice néo-classique empreint de simplicité mais au décor soigné. De plan rectangulaire, il n'est pas orienté : l'entrée se fait par le nord et l'abside se trouve au sud. La façade, devant laquelle est dégagé un parvis, forme un mur pignon triangulaire couronné par un petit clocher placé un peu retrait, et doté d'une horloge. Sur cette façade, des pilastres cannelés engagés, en faible relief, entourent un grand arc en plein cintre; celui-ci encadre la porte d'entrée, surmontée d'un fronton triangulaire, et la fenêtre en demi-cercle ouverte au-dessus. Les murs latéraux sont quant à eux scandés par des contreforts. A l'intérieur, le temple présente un large vaisseau unique, bien éclairé par les larges fenêtres percées dans les murs gouttereaux et animé par un discret décor néo-classique (corniche, pilastres). Une petite abside en cul-de-four occupe le fond de cet espace. A l'arrière sont aménagées deux salles servant aux réunions.

Murs calcaire
enduit
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Malherbe Virginie