Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Samois-sur-Seine - atelier de charpentier Rabardy, puis Magnier, puis Goletto, actuellement logement

Dossier IA77000720 réalisé en 2009

Fiche

Genre de charpentier
Appellations Rabardy, puis Magnier, puis Goletto
Destinations logement
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, logement, remise à bateau
Dénominations atelier
Aire d'étude et canton Seine-et-Marne - Fontainebleau
Hydrographies Seine
Adresse Commune : Samois-sur-Seine
Lieu-dit : Bas-Samois
Adresse : 13, 14, 16 rue du Petit Pont
Cadastre : 2007 AR 257, 262, 365, 366

L'atelier Rabardy a été implanté au Bas-Samois au début des années 1890, par Louis Achille Rabardy, constructeur de bateaux. A cette époque, plusieurs charpentiers de bateaux s'installent en bordure de Seine et répondent ainsi à une demande née de la villégiature qui se développe alors à Samois-sur-Seine et dans les alentours. La maison Rabardy choisit le bras de la Seine, l'A-Vau-Terre, formé par l'île du Berceau, pour y installer un embarcadère (détruit). La parcelle de l'autre côté du quai Franklin Rossevelt est occupée par un garage à bateaux derrière lequel se trouve la maison d'habitation de la famille Rabardy. L'atelier se situe à quelques mètres en amont. Il sert à la construction et à la réparation des embarcations. La maison Rabardy assure également le gardiennage et la location de bateaux. Ainsi, une quarantaine de barques sont amarrées autour de l'embarcadère Rabardy. Il s'agit de barques de type norvégien, aménagées pour la pêche ou pour le canotage. Construits en sapin, les bateaux de pêche mesurent 4 à 5 mètres de long. Ces embarcations, à fond plat et mues par une paire de rames, ont fortement marqué la vie et les paysages des bords de Seine entre les années 1890 et les années 1960. Lorsque l'activité est reprise par Marcel Magnier, neveu d'Henri Rabardy, au cours des années 1940, un nouvel atelier est construit en bordure du sentier du Petit Pont. A l'origine en bois, il est rapidement détruit par un incendie puis reconstruit en parpaings. Il abrite plusieurs machines dont une scie électrique. En 1968, la maison Goletto prend la suite de l'activité et se spécialise dans la vente de bateaux à moteur. Le site n'abrite plus aucune activité liée à la navigation à partir des années 1980. A partir de la mécanisation de l'atelier, après la Seconde Guerre mondiale, les machines-outils sont alimentées par courant électrique. L'atelier de charpente de bateaux Rabardy emploie une main d'oeuvre familiale.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

L'activité de la famille Rabardy se développait des deux côtés du quai Franklin Roosevelt. Côté Seine, l'embarcadère a aujourd'hui disparu ainsi que l'enseigne qui le surmontait. Côté Bas-Samois, la parcelle longeant le sentier du Petit Pont est occupée par l'ancien garage à bateaux et, à l'arrière, la maison d'habitation du charpentier. Le garage, de plan carré, a été transformé pour accueillir un bureau d'étude. Le plancher intermédiaire, porté par une structure métallique, a été conservé. Les ouvertures de chacun des deux niveaux ont été vitrées lors de la reconversion du local. L'organisation initiale avec portants pour entreposer les bateaux a donc totalement disparu. Le cabinet de bain qui précédait le garage à bateaux a été détruit. Le premier atelier n'existe plus de nos jours. Celui reconstruit après l'incendie a été converti en logement. De plan rectangulaire, et couvert d'une toiture à deux pans, il a été construit dans la pente. Un appentis est accolé à sa façade orientale. Le pignon sud est aujourd'hui couvert d'un bardage en bois.

Murs béton
métal
enduit
parpaing de béton
Toit tuile mécanique, tuile plate
Étages 2 étages carrés
Couvertures appentis
toit à longs pans
Énergies énergie électrique
achetée
États conservations restauré, établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Caliste Lisa
Lisa Caliste

Chargée de mission, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire, de 2009 à 2010.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.