Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cathédrale Saint-Etienne

porte Maugarni

Dossier IM77000254 réalisé en 2010

Fiche

Dénominations porte
Appellations Maugarni
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Emplacement dans l'édifice dans le collatéral nord du choeur

Cette porte doit son nom à un malfaiteur que le bailli de Meaux avait fait arrêter et pendre en 1372, alors qu'il s'était réfugié dans la cathédrale. Le bailli fut condamné à faire amende honorable et à payer une statuette commémorative (disparue). La porte Maugarni actuelle est toutefois beaucoup plus tardive : d'après son style, elle a été sculptée vers 1500. L'écu armorié est traditionnellement identifié comme celui des Girême (d'or à la croix ancrée de sable), mais la date d'exécution du portail est incompatible avec celle de l'épiscopat de Robert de Girême (1419-1426) auquel il est parfois attribué. Ce petit portail a été remonté à une date inconnue à son emplacement actuel. De l'autre côté du mur gouttereau se trouvait jusqu'au XIXe siècle un tympan sculpté représentant l'Annonciation, datant du XIVe siècle : déposé lors des grands travaux de restauration du choeur, il est aujourd'hui au musée du Louvre.

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle

La porte Maugarni est une petite porte ouvrant sur le flanc nord de la cathédrale, près de la chapelle Saint-Eloi, dans le collatéral nord du choeur. Il s'agit d'une oeuvre flamboyante, richement ornée. Un arc en accolade, surmonté d'un tympan sculpté, est encadré par deux pilastres à décor de colonnettes, de dais (abritant sans doute, à l'origine, des statuettes) et de pinacles. Le tympan est entouré par un gâble, orné de choux frisés, qui a perdu son fleuron sommital. Sur le tympan proprement dit se déploie un enchevêtrement de soufflets et mouchettes aveugles. La clé de l'arc en accolade est surmontée par un chapiteau armorié sur lequel se trouvait une statuette, aujourd'hui disparue.

Catégories sculpture
Matériaux calcaire, taillé
Précision dimensions

h = 370, la = 220, pr = 25. Dimensions approximatives.

Iconographies rinceaux
chou frisé
Inscriptions & marques armoiries, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Ecu écartelé dont les émaux ont disparu, seuls demeurent les meubles : une croix de Malte aux 1 et 4, trois bars aux 2 et 3. Armoiries non identifiées.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1840
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.