Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin des Cordeliers

Dossier IA78002278 réalisé en 2016

Fiche

  • Impression
Dénominations moulin à blé
Aire d'étude et canton Mantes-la-Jolie
Adresse Commune : Mantes-la-Jolie
Adresse : 5 rue de la Sangle
Cadastre : 2015 AB 175

En 1810, M. Monet était propriétaire du moulin des Cordeliers est le seul qui subsiste des 3 moulins à blé cités dans la matrice cadastrale de 1813 et dans l'enquête de l'an X. Il produisait 16 quintaux 50 livres par jour. Le moulin a été acheté en 1819 par Nicolas Lefevre qui l'a reconstruit en 1821 (date portée). Il est autorisé à mettre en mouvement "un second tournant" (une seconde roue) dans son moulin. En 1836 il envoie une pétition demandant à pouvoir commencer "d'augmenter l'étendue des bâtiments de son moulin". En 1851 le moulin appartient à madame veuve Mesnil qui est autorisée à installer une roue nouvelle de 6 mètres de diamètre et 1,33 de large à la place des deux roues.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Dates

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties), 1813.

  • AD Yvelines. 15 M 20. Statistique industrielle. 1865

Bibliographie
  • Lachiver, Marcel, Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792, Meulan, 1971.

    p.362
  • Annuaire du département de Seine et Oise, 1842, 1911

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.