Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

monument aux morts de la guerre de 1870 et de la guerre de 1914-1918

Dossier IA77000632 inclus dans ville de Meaux réalisé en 2012

Fiche

Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Adresse : place Paul-Doumer
Cadastre : BT non cadastré

Le monument aux morts de la guerre de 1870 natifs de l'arrondissement de Meaux est dû au sculpteur Alphonse Emmanuel de Moncel de Perrin, en collaboration avec la fonderie parisienne Andro et Sefert (raison sociale de la fonderie Andro de 1896 à 1904), dont la signature figure sur la demi-sphère en bronze portant la statue de la Renommée ailée, au sommet du monument. Le visage de celle-ci serait un portrait de Mme veuve Theurey-Geoffroy, fille de Louis Geoffroy, qui était maire de Meaux en 1870 : celle-ci fut une généreuse donatrice en faveur du monument, et c'est elle qui aurait suggéré le nom du sculpteur, ami de la famille (il offrit en 1905 à la ville de Meaux un buste en bronze de Louis Geoffroy, installé dans le jardin des Trinitaires jusqu'en 1942). Le monument fut inauguré le 24 mai 1903. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, un pèlerinage annuel était effectué depuis le tombeau du général Raoult, au cimetière de Meaux, jusqu'à son monument place Henri IV, avec un arrêt devant le monument aux morts et un autre devant sa maison natale. Le monument de 1870 commémora aussi par la suite les morts de la Grande Guerre : il fut alors complété par un exèdre dessiné par l'architecte de la ville Auguste Boudinaud et inauguré le 31 juillet 1927. Des problèmes de stabilité étant apparu sur ce monument, il fut restauré en 1985-1986.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1903, daté par travaux historiques
1927, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Moncel, de Alphonse Emmanuel, sculpteur, attribution par travaux historiques
Auteur : Andro, fondeur, attribution par travaux historiques
Auteur : Boudinaud Auguste, architecte, attribution par travaux historiques

Sur un piédestal exhaussé par quatre marches, s'élève une colonne en pierre à chapiteau corinthien, surmontée par une statue de bronze représentant une femme ailée, tenant une couronne de lauriers. Au pied du monument se dresse un lion de bronze, référence au "Lion de Belfort". L'ensemble est entouré d'une grille et d'un muret. A l'arrière du monument s'élève une seconde stèle, consacrée aux morts de la guerre de 1914-1918.

Murs calcaire
bronze
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • FÖRSTEL, Judith, et al. Meaux. Patrimoine urbain. Collection « Cahiers du patrimoine », n° 104. Paris : Somogy éditions d’art, 2013.

    p. 225-226
  • VITRY, Josette. Le monument aux morts à Meaux. Bulletin de la société historique de Meaux et sa région, t. 5, 2008, p. 47-59.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.