Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

entrepôt public, dit magasins généraux, et bureau central de l'octroi

Dossier IA77000479 réalisé en 2003
Appellations magasins généraux
Dénominations entrepôt public, octroi
Aire d'étude et canton Melun - Melun sud
Adresse Commune : Melun
Adresse : Cours Reine Blanche (de)
Cadastre : 1985 AV 4-6

La Ville de Melun ayant décidé la construction d'un entrepôt public dans la partie occidentale de l'île Saint-Etienne, plusieurs projets sont proposés, notamment par Oppermann et Joret (1857-1858, non réalisés). L'entrepôt est finalement exécuté en 1859 sur les plans de l'architecte de la ville, Buval, pour près de 80 000 francs. La Revue générale de l'architecture et des travaux publics de César Daly lui consacre un article en 1865. Les bâtiments, prévus pour le service de la boulangerie urbaine, sont finalement loués : les deux niveaux supérieurs servent de dépôts de colzas et de grains, et les caves sont louées par la ville à des négociants de Bourgogne et du pays. Les pavillons abritent les habitations et les bureaux des employés de l'octroi central.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1859, daté par source
Auteur(s) Auteur : Buval, architecte communal, attribution par source

L'entrepôt se compose d'un grand bâtiment de 57 mètres de longueur sur 14 mètres de large. Il comporte 3 niveaux : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Le soubassement est en meulière, avec des chaînes en grès. Il abrite 17 travées de caves couvertes de voûtes en berceau, en briques creuses, supportées par des piliers en fonte. Le sol a été creusé du côté nord, pour ménager une pente donnant accès à ces caves. Le rez-de-chaussée est carrelé en carreaux hexagonaux du pays. Le premier étage, destiné au stockage des grains, a un sol en plâtre sur bardeaux de terre cuite d'une fabrication particulière au pays. La charpente est en chêne et sapin, la couverture en ardoises des Ardennes. Une petite surélévation se situe au centre de la toiture pour le service de la chambre à farine. Les cages d'escalier sont situées aux extrémités du bâtiment. Au sud de l'entrepôt s'élèvent deux pavillons de 6, 50 mètres sur 6 mètres, également en meulière, couverts en zinc. Ils sont occupés par des bureaux et des logements.

Murs meulière
pan de bois
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
lanterneau
États conservations détruit
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.