Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA91000900 réalisé en 2005

Fiche

Vocables Saint-Pierre
Parties constituantes non étudiées sacristie, presbytère, salle paroissiale
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Vigneux-sur-Seine
Adresse Commune : Vigneux-sur-Seine
Adresse : 16 rue Jean-Corringer
Cadastre : 1983 AS 399

La première église de Vigneux est attestée dès le VIe siècle ; sa crypte aurait abrité en 846 les reliques de sainte Geneviève lors de leur transfert de Paris à Athis. D'abord propriété du chapitre de Notre-Dame de Paris, elle est donnée vers 1130 ou 1140 par l'évêque de Paris, Etienne de Senlis, à l'abbaye de Saint-Victor de Paris, et sans doute reconstruite à la fin du XIIe siècle sous le titre de Saint-Pierre-ès-Liens. Le territoire de Montgeron lui est alors rattaché. A l'abandon dès la fin du XVIIIe siècle, l'église est vendue comme bien national le 6 juillet 1803 et démolie deux ans plus tard. Vigneux est alors réuni pour le culte à la paroisse de Draveil. En 1888, le conseil municipal étudie le projet de construction d'une nouvelle église sur un terrain de 22 ares situé près de la mairie (qui servirait aussi à la création d'une place communale et d'une école de filles), mais celui-ci reste sans suite, les autorités administratives le jugeant inutile pour une population aussi dispersée. Deux ans plus tard le projet est repris par la municipalité et l'évêché de Versailles à la suite de l'offre faite par Georges de Courcel, propriétaire à Vigneux, de construire l'église à ses frais en la louant à la commune pour une durée de 99 ans ; faute de l'accord du ministère des cultes, le projet est à nouveau abandonné, mais l'accroissement continu de la population en impose peu après la réalisation sur d'autres bases. Une souscription publique lancée par Mgr Gibier, évêque de Versailles, permet l'acquisition d'un terrain le long de l'avenue du Parc. La construction a lieu en 1909, sur les plans de Paul Simon, architecte à Villeneuve-Saint-Georges, qui élève aussi un presbytère et un petit bâtiment annexe servant de salle de patronage et d'ouvroir. L'église (érigée en paroisse le 27 août 1910) ne comporte alors qu'une grande nef où sont ménagées les amorces de deux bas-côtés. Des agrandissements lui sont apportés à deux reprises pour répondre à l'augmentation de la population : construction d'un bas-côté droit en 1930 puis d'un bas-côté gauche cinq ans plus tard, avec extension de la salle paroissiale qui est dotée de plusieurs annexes. Le clocher est édifié en 1930.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1909, daté par source
1930, daté par source
1935, daté par source
Auteur(s) Auteur : Simon Paul, architecte, attribution par source

La nef, à laquelle se réduit l'église initiale, mesure 15 m 30 de longueur sur 7 m 50 de largeur. Jusquà la construction des bas-côtés, elle est éclairée par de petites baies avec 6 jours circulaires (3 dans chaque façade latérale) et 2 grandes fenêtres en plein cintre, ouvertes dans les parties formant frontons sur les façades latérales (servant d'amorces à un futur transept). La façade principale est encadrée par deux piliers et couronnée par un fronton en pierre que surmonte un motif décoratif en forme de clocher. Au-dessus de la porte en plein-cintre figure une rosace découpée en pierres moulurées et ornées. Le choeur, qui mesure 7 m 50 sur 7 m, est éclairé par une grande baie avec vitraux. Il communique avec la sacristie, installée dans un petit bâtiment qui sert de communication entre l'église et le presbytère. Celui-ci, également construit en meulière, comprend un étage carré et un étage de comble construits sur rez-de-chaussée. A côté du presbytère s'élève la salle paroissiale.

Murs meulière
Toit ardoise
Plans plan allongé
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Vigneux-sur-Seine, église paroissiale Saint-Pierre. Sources et bibliographie

    DOCUMENTATION

    I. Archives

    . AD Essonne,.2 O 1395 : érection d’une chapelle, 1891.

    . AD Essonne, monographie communale, par l’instituteur Anatole Roy, 1899

    . AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 1 : projet de construction d’une église à Vigneux, s. d. ; plans, 1900.

    II. Iconographie

    . A. D. Essonne, 2 Fi 184 ; 28 Fi 139

    III. Bibliographie

    - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine, étude historique. Le Livre d’histoire, 2004, p. 18-54.

    - La Construction moderne, 1912-1913, p. 303-305.

    - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur-Seine. Messidor, 1988, p. 22-25.

    - Vigneux : agrandissement de l’église. In : La Semaine religieuse de la ville et du diocèse de Versailles, 17 novembre 1935, 30e année, n° 46, p. 741.

    - Vigneux, ville ouverte. Société d’histoire de Draveil et Vigneux, 2008, p. 138-141.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Blanc Brigitte
Brigitte Blanc

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.