Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cathédrale Saint-Etienne

dalle funéraire de Dominique de Ligny

Dossier IM77000400 réalisé en 2008

La dalle funéraire de Dominique de Ligny, évêque de Meaux de 1659 à sa mort en 1681, se trouvait jusqu'en 1722 dans le sanctuaire de la cathédrale, du côté de l'épître (soit au sud du maître-autel). Mais en 1723, à l'occasion du réaménagement du sanctuaire par le cardinal de Bissy, elle fut enlevée de son emplacement d'origine et transportée tout d'abord dans la chapelle de la Vierge, en 1725, puis dans la chapelle Saint-Jean l'Evangéliste (2e chapelle rayonnante nord), en 1755, en compagnie de celle de Dominique Séguier, autre évêque meldois mort en 1659. Comme toutes les autres dalles conservées dans ces chapelles rayonnantes, elle fut à nouveau déplacée au 19e siècle à l'occasion de la reconstruction du chevet. Entreposée au Vieux-Chapitre, elle fut ensuite conservée au musée de Meaux puis revint dans le sous-sol du Vieux-Chapitre, où elle est actuellement appuyée contre le mur occidental. Il s'agit de l'une des rares dalles d'évêques à avoir été conservée à Meaux, celle de Bossuet étant une réfection moderne (IM77000265). Contrairement à la tradition médiévale, encore usitée au 16e siècle (voir la dalle de l'évêque Jean de Pierrepont, IM77000404), le défunt n'est pas représenté sur sa dalle, essentiellement occupée par l'épitaphe.

Dénominations dalle funéraire
Appellations de Dominique de Ligny
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Emplacement dans l'édifice dans le sanctuaire
Lieu de dépôt Commune : Ile-de-France,77,Meaux,sous-sol du Vieux-Chapitre
Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1681
Catégories sculpture, marbrerie
Matériaux marbre, noir, gravé
Précision dimensions

h = 232 ; la = 100.

Iconographies coquille
ove
Précision représentations

La dalle ne porte aucune représentation figurée : son décor se borne aux armoiries du défunt, au-dessus d'un bandeau d'oves, et à une élégante frise de coquilles gravée sur tout le pourtour.

Inscriptions & marques armoiries, sur l'oeuvre, illisible
épitaphe, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Epitaphe : "D.O.M. DOMINICUS DE LIGNY MELDENSIS EPISCOPUS CIIII HIC EXPECTAT RESURECTIONEM. OBIIT DIE XXVII APRILIS AN. R.S.H. MDCLXXXI AETATIS LXII SEDIS XXII. JOANNES DE LIGNY REGI A SANCTIORIBUS FRATRI CHARISSIMO. B.M.P." Armoiries bûchées.

Statut de la propriété propriété de l'Etat

Références documentaires

Bibliographie
  • LEBERT, Fernand. Musée Bossuet à Meaux. Pierres tombales. Pierres gravées. Inscriptions. Bulletin de la Société littéraire et historique de la Brie, t. 10, 1931, p. 35-53.

    p. 38
  • CHARON, Pierre et ASSELINEAU, Louis-Marie. Sépultures, pierres tombales et inscriptions dans la cathédrale Saint-Etienne de Meaux, dans : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 327-361.

    p. 337-339
  • ALLOU, Auguste. Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux. Meaux : A. Dubois, 1839.

    p. 42
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.