Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

central téléphonique

Dossier IA95000365 réalisé en 2006
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations central téléphonique
Aire d'étude et canton Enghien-les-Bains
Adresse Commune : Enghien-les-Bains
Adresse : 9 bis rue Blanche
Cadastre : 1995 AB 314

Central téléphonique construit entre 1931 et 1933 par l'architecte de l'administration des PTT, François Lecoeur qui vient d'achever celui de Suresnes. Ce central était destiné à rattacher les réseaux d'Enghien, de Montmorency, de Soisy, de Deuil et de Saint-Gratien. En 1952, Claude Lecoeur qui succède à son père comme architecte du ministère des postes et téléphones, complète l'installation, à la demande du ministère, par un groupe électrogène et une sortie de secours. L'édifice, comme nombre de centraux téléphoniques devenus inutiles, a été détruit.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1931, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lecoeur François, architecte, attribution par source

Façade de béton et de verre caractéristique des années 1930. Les trumeaux étroits, en raison de l'importance des parties vitrées, sont traités comme des pilastres d'ordre colossal supportant une importante corniche surmontée d'une balustrade qui couronne le tout et ferme la terrasse de l'appartement situé dans le dernier étage carré construit en retrait.

Murs béton
Toit béton en couverture
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Couvertures terrasse
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier tournant à retours avec jour
États conservations détruit
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.