Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • bas relief ""les trois enseignements, le classique, le technique et le moderne
    bas relief ""les trois enseignements, le classique, le technique et le moderne 71, 73 avenue de Ceinture
    Titre courant :
    bas relief ""les trois enseignements, le classique, le technique et le moderne
    Description :
    Les trois personnages féminins portent les attributs correspondants, avec de droite à gauche : le
    Illustration :
    Vue d'ensemble du bas relief exécuté en 1955. IVR11_20089500055NUC4A
    Dénominations :
    bas-relief
    Inscriptions & marques :
    signature en bas à droite : Lagriffoul
    Emplacement dans l'édifice :
    à main droite de l'entrée - bas-relief n°1
    Historique :
    Henri Lagriffoul compose pour la façade d'entrée du lycée un vaste bas relief en pierre d'Euville . Les trois enseignements représentés par des allégories féminines, le classique, le technique et le moderne, illustrent le nouveau programme pédagogique expérimental de l'établissement.
  • bas-relief "les techniques enseignées dans le centre d'apprentissage
    bas-relief "les techniques enseignées dans le centre d'apprentissage 71, 73 avenue de Ceinture
    Titre courant :
    bas-relief "les techniques enseignées dans le centre d'apprentissage
    Description :
    d'un image du mythe d'Oedipe : un lycéen debout répond à l'énigme posée par le sphinx posé sur une carte annonçant le commerce et les voyages en mer : un bateau sur la mer et en retour d'angle, la
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la frise ; le thème général illustre ""les techniques enseignées dans le centre l'électricité symbolisés par le personnage féminin et l'éclair, la maîtrise du savoir avec la transmission de la clef par le forgeron à l'ingénieur. IVR11_20089500139NUC4A Détail de la frise : ""les sciences expérimentales appliquées"" symbolisées par le mythe d'Oedipe l'industrie. A droite, l'arlequin ouvrant le rideau annonce la représentation du commerce et des voyages en
    Dénominations :
    bas-relief
    Emplacement dans l'édifice :
    en couronnement - bas-relief n°2
    Historique :
    , dans le cadre du 1% décoratif. Il est chargé d'exécuter un grand bas relief de céramique polycrhrome Pour la deuxième tranche de travaux concernant le "Centre d'apprentissage de Saint Gratien" une commission se réunit le 12 mai 1954 pour accepter le projet du sculpteur ayant déjà travaillé sur le lycée , le tout pour une somme de 1. 950. 000 francs. Le thème général retenu "les techniques enseignées dans le centre d'apprentissage" a été développé par l'artiste qui fait se succéder de gauche à droite "les arts du feu", "les sciences expérimentales et appliquées", "le commerce et les voyages en mer".
  • ensemble de décor d'architecture du 1% décoratif
    ensemble de décor d'architecture du 1% décoratif 71, 73 avenue de Ceinture
    Auteur :
    [peintre] Le Feuve
    Historique :
    l'avenue de Ceinture, dit bâtiment A, avec le bas relief de Lagriffoul à l'extérieur et les peintures de Le L'ensemble du décor du lycée Gustave Monod est lié au décret du 18 mai 1951 publié par le ministère commande publique. L'architecte Georges Martin s'engage dans la procédure dès le début des travaux, en et la peinture à Le Feuve, Yves Brayer, Cavailles, Roger Chapelain-Midy, Jacques Despierres, André Planson et Emile Saboureau et Bertommé Saint-André pour le réfectoire et différents halls de l'établissement. Le chantier s'échelonne en plusieurs campagnes ; tout d'abord le décor du bâtiment donnant sur Feuve dans le vestibule d'entrée en 1952 ; succède la deuxième tranche avec le décor du Centre d'apprentissage de Saint Gratien, en 1954, avec la frise sculptée extérieure de Lagriffoul et le panneau du vestibule par le peintre Berthommé Saint-André. Enfin la troisième tranche concerne l'ensemble du réfectoire , le décor du vestibule et le couloir du bâtiment donnant sur la rue du Château Léon, dit bâtiment B
1