Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Eglise paroissiale Saint-Nicolas
    Eglise paroissiale Saint-Nicolas Les Alluets-le-Roi - rue Saint-Nicolas - Cadastre : 2017 G 155
    Description :
    nord et au sud, formant un faux-transept. La chapelle nord sert de base au clocher. Une sacristie moderne, de plan carré, a été accolée contre l'église au nord-est, jouxtant le clocher et l'abside. La nef vaisseau principal par une rangée de grandes arcades en arc brisé. L'aspect extérieur est placé sous le sceau de la simplicité. La façade occidentale est une façade pignon à deux niveaux, avec une porte sous murs nord et sud de la nef sont eux aussi épaulés par des contreforts à glacis et percés de baies cintrées. Le mur sud présentait une porte au niveau de la dernière travée du collatéral, aujourd'hui clocher est renforcé par huit contreforts, placés aux extrémités de chacune de ses faces. Le dernier étage est percé par des baies géminées, en tiers-point. La nef, les chapelles et l'abside ont un toit de assez austère, l'intérieur de l'église se révèle plus riche, avec un intéressant décor sculpté. Les . Les parties orientales présentent quant à elles un décor flamboyant, avec des clés de voûte et des
    Illustration :
    Détail de la porte murée : pierre gravée d'une inscription commençant par "A" et s'achevant par un Vue intérieure, depuis le sud-ouest. Au premier plan, le collatéral sud de la nef Vue de la nef vers l'entrée depuis le chœur. IVR11_20207800204NUC4A Détail de la sablière au-dessus des grandes arcades autour du premier entrait de la nef Détail de la sablière au-dessus des grandes arcades autour du premier entrait de la nef Chapiteau sculpté du premier pilier des grandes arcades, près de l'entrée de l'église (XIIIe siècle Chapiteau sculpté de motifs végétaux de la première colonne des grandes arcades depuis l'entrée Chapiteau sculpté de motifs végétaux de la troisième colonne des grandes arcades (XIIIe siècle L'angle nord-est de la chapelle sud : vue vers le choeur. Structure du XIIIe siècle, remaniée au Chapelle sud, détail du décor sculpté (XVIe siècle) : Samson et le Lion (angle nord-est de la
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    d'archives concernant ce chantier, comme c'est souvent le cas pour les églises rurales d'Île-de-France L'église des Alluets-le-Roi est un édifice médiéval présentant plusieurs campagnes de construction . Celles-ci sont analysables selon des critères purement stylistiques, car on ne conserve pas de documents . L'édifice a fait l'objet d'une première étude dans le cadre de l'inventaire topographique de la commune , mené en 1991. Le dossier a été réactualisé en 2020 à l'occasion de la demande du label "patrimoine
    Historique :
    L'église Saint-Nicolas des Alluets-le-Roi dépendait avant la Révolution du diocèse de Chartres . Bien que le clocher soit traditionnellement daté du XIIe siècle, il paraît plus pertinent de l'intégrer dans la première campagne de construction de l'édifice, dans la première moitié du XIIIe siècle. C'est alors que se fixent les grands traits de l'église Saint-Nicolas. Cette première campagne a probablement vu la construction de la nef tout entière, avec ses grandes arcades, mais aussi des parties plus récemment, en 2001 : c'est alors que le maître-autel de style classique a été déplacé depuis l'abside vers le collatéral sud, permettant le dégagement de la fenêtre orientale, alors pourvue d'un , l'édifice a servi aux cartographes : c'est depuis le clocher qu'on a dressé la carte de Cassini pour les
    Couvrements :
    lambris de couvrement
    Référence documentaire :
    artistiques de la France, Service régional d'Ile-de-France. Textes : Isabelle Duhau, avec la participation de Mémoires de la société des Antiquaires de France, tome III, Paris, 1821, p. 476-501. . Autour d'Orgeval, de la boucle de Poissy au Pays de Cruye, Yvelines. Paris : Inventaire général, APPIF p. 40 Essais et notices pour servir à l'histoire du département de Seine-et-Oise. Les Alluets-le -Roi. 1880. BERTRANDY-LACABANE, Martin. Essais et notices pour servir à l'histoire du département de romans du Vexin français et du Pincerais, dans Mémoires de la Société Historique et Archéologique de l'Arrondissement de Pontoise et du Vexin, t. 25, 1903, p. 47-66 (consultable en ligne sur gallica, voir l'onglet p. 477 : mention du clocher de l'église, utilisé pour la carte de Cassini. Mémoire sur le village
  • église paroissiale Saint-Liesne
    église paroissiale Saint-Liesne Melun - rue des Fabriques - en ville - Cadastre : 1985 AR 140
    Description :
    L'église présentait une nef à cinq travées soutenue par des piliers octogonaux, flanquée de bas -côtés. La nef se terminait par une abside à trois pans. L'édifice mesurait hors-oeuvre 27, 29 m. de longueur et 11, 65 m. de largeur. Des contreforts extérieurs contrebutaient les arcs doubleaux des travées latérales. Au centre de la nef se trouvait la crypte abritant le corps de saint Liesne : cette crypte présentait des murs en pierres calcaires grossièrement taillées et mal appareillées (avec fragments de sarcophages en remploi), couverts d'un enduit de plâtre. Cette crypte mesurait 3, 75 m. x 2, 50 m. et avait une profondeur de 1, 80 m. L'accès se faisait à l'ouest par un corridor incliné long de 2 m.
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Liesne. Papier aquarellé, 1790. (BM Melun. II 13) IVR11_20027701156XA Plan de l'église Saint-Liesne, avec son presbytère et son cimetière, lors de sa vente comme bien Plan de l'établissement projeté dans la ci-devant église Saint-Liesne à Melun. Papier aquarellé Chrisme provenant de l'église Saint-Liesne. (Musée municipal de Melun. inv. 2004.1.1 Fragment de bas-relief découvert près de l'église Saint-Liesne : personnage nimbé, 2e moitié du 12e siècle (?). Musée de Melun, inv. 967. 347. IVR11_20027700939X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    étaient vénérées dans la crypte. Près de l'église coulait en outre une source miraculeuse, lieu de pélerinage le jour de la Saint-Liesne (12 novembre) : François Ier fut guéri par son eau en 1537. La première mention de l'église Saint-Liesne remonte au 11e siècle (1004 : le roi Robert II confirme la donation de archéologiques menées dans les années 1960 et surtout 1970 (fouilles sous la direction de Jacqueline Cottard lors de la construction d'une école d'infirmières, 1976-1978) attestent que le site fut occupé dès l'époque mérovingienne. Des sépultures y furent pratiquées du 6e au 8e siècle. Néanmoins les murs de l'église sont postérieurs à ces inhumations. Un fragment sculpté provenant de Saint-Liesne et conservé au Musée de Melun permet de penser que l'église pouvait dater du 12e siècle. Une base de pilier du 16e siècle retrouvée lors des fouilles témoigne par ailleurs d'un remaniement de l'édifice. Vendue avec son
  • Eglise paroissiale Saint-Saturnin
    Eglise paroissiale Saint-Saturnin Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Plan. 1891. Tiré de : la semaine des constructeurs, 1891-1892. (BNF. Estampes, topo Va 94 fol., t.3 Plan et coupes relevés par Picquenard. (Ministère de la Culture, Médiathèque du patrimoine Chevet. Dessin aquarellé, vers 1890. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_19849401453X Vue prise du sud-ouest Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400657XB Vue du chevet. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400656XB Vue de la nef en direction du coeur. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers Vue de la nef et du collatéral sud, en direction du coeur. Photographie, 1904. (BNF. Estampes, topo Vue de la nef et du collatéral nord en direction du coeur. Photographie, 1904. (BNF. Estampes, topo Chapiteau du troisième support sud de la nef. Tiré de : La semaine des constructeurs, 1891-1892 Vue de la nef et du collatéral nord en direction du coeur. IVR11_19859401033V
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    sujet : grappe de raisin
    Historique :
    (cadastre). Sacristie construite en 1840. Vitraux posés en 1855 et 1858. Eglise restaurée après la guerre de
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
1