Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 81 à 100 sur 428 - triés par pertinence
  • maison Les Amis de l'Homme, 108 boulevard Henri-Barbusse
    maison Les Amis de l'Homme, 108 boulevard Henri-Barbusse Draveil - Villiers - 108 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AP 33
    Titre courant :
    maison Les Amis de l'Homme, 108 boulevard Henri-Barbusse
    Étages :
    étage de comble
    Annexe :
    Draveil, Les Amis de l'Homme. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I. Iconographie . Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 217. - Fontaine, René. Draveil et son
    Appellations :
    Les Amis de l'Homme
    Illustration :
    Façade principale, côté parc. La maison est déjà la propriété de la société philanthropique Les Amis de l'Homme. Carte postale, vers 1930. (Collection particulière) IVR11_20059100896XAB Vue de la façade postérieure. IVR11_20069100545VA Détail de la salle à manger : la cheminée. IVR11_20089100001NUC4A Groupe sculpté au centre de la ""Fontaine de l'amour"". IVR11_20069100551XA Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : enfant brandissant un livre ouvert sur le nom de la fontaine Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : deux enfants jouant sur un rocher. IVR11_20069100558XA Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : enfant jouant sur un rocher. IVR11_20069100554XA Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : autre vue de la même sculpture (enfant jouant sur un rocher Vue du parc, derrière le bassin : le pigeonnier et un vase de jardin. IVR11_20069100562XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison entourée d'un parc de près d'un hectare fut de 1896 à 1911 la résidence de Paul Lafargue et de sa femme Laura, fille de Karl Marx. En 1930 elle est acquise par l'association philanthropique Les Amis de l'homme, fondée en 1919-1920 par Alexandre Freytag à Genève, qui la transforme et l'agrandit par l'adjonction d'un corps de bâtiment surmonté d'un dôme. Sur les murs de l'édifice, des panneaux sculptés en bas relief évoquent la doctrine de l'oeuvre, de même que les statues du bassin situé dans le parc ; à l'intérieur, le décor préexistant (pièce principale du rez-de-chaussée) a été modifié pour être mis en résonnance avec l'esprit de l'association. Ce décor a été restauré en 2006.
    Parties constituantes non étudiées :
    fabrique de jardin
  • Maison
    Maison Champigny-sur-Marne - 84 avenue Jean Jaurès - en ville - Cadastre : 1974 AV 41
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison de villégiature, 21 boulevard Henri-Barbusse
    maison de villégiature, 21 boulevard Henri-Barbusse Draveil - Champrosay - 21 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AV 75
    Titre courant :
    maison de villégiature, 21 boulevard Henri-Barbusse
    Étages :
    étage de soubassement
    Illustration :
    Vue de la façade arrière. IVR11_20079101802XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
  • Maison dite Villa Jacques
    Maison dite Villa Jacques Le Perreux-sur-Marne - 51 rue de Metz - en ville - Cadastre : 1985 X 36
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Détail de la lucarne et de son couronnement de la façade principale. IVR11_20049400409XA Détail de la lucarne sur la façade latérale. IVR11_20049400411XA Détail du décor surmontant les fenêtres du rez-de-chaussée. IVR11_20049400413XA Détail de la plaque en céramique portant l'inscription ""Villa Jacques"" sur la façade latérale Détail de la plaque en céramique portant la signature des 'architectes ""G Nachbaur et ses fils
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 51 rue de Metz - en ville - Cadastre : 1985 X 36
  • maison, 5 allée de la Terrasse
    maison, 5 allée de la Terrasse Draveil - centre - 5 allée de la Terrasse - en ville - Cadastre : 1983 AC 298
    Titre courant :
    maison, 5 allée de la Terrasse
    Description :
    Maison de style néo-normand au toit très pentu, dont le pignon est rythmé par de faux colombages.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan de la maison construite pour lui-même par l'architecte Jean Walter: façade principale et plan du rez-de-chaussée. (Société coopérative ""Paris-Jardins"" de Draveil, dossier 128 Vue de trois-quarts. La maison a perdu son porche d'entrée en menuiserie. IVR11_20069100248XE
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison personnelle de Jean Walter, architecte en chef de Paris-Jardins.
    Localisation :
    Draveil - centre - 5 allée de la Terrasse - en ville - Cadastre : 1983 AC 298
  • Maisons jumelles, 14 et 14bis rue du Clos Pinet
    Maisons jumelles, 14 et 14bis rue du Clos Pinet Mantes-la-Jolie - 14 rue du Clos-Pinet 14bis rue du Clos-Pinet - en ville - Cadastre : 2014 AD 88 2014 AD 87
    Description :
    Ces maisons jumelles sont représentatives de cette typologie du quartier des Martraits où, sur deux parcelles de petite taille, deux maisons accolées donnent l'illusion d'un bâtiment de plus grande taille . Elles sont construites en moellons de calcaire dont la mise en œuvre dessine un calepinage régulier avec des moellons de tailles différentes. L'étage est traité en faux pan de bois. Chaque entrée , indépendante et en retrait, est déportée sur le côté extérieur de la maison. La toiture, couverte en tuiles mécaniques, présente une demi-croupe surmontée d'un épi de faîtage en terre cuite. Les baies du rez-de
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    faux pan de bois
    Illustration :
    Façade principale. Le portail et la porte de garage de la villa de droite sont d'origine
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison de villégiature, 6 rue Maurice-Marion ; rue Alphonse-Daudet
    maison de villégiature, 6 rue Maurice-Marion ; rue Alphonse-Daudet Vigneux-sur-Seine - le Lac - 6 rue Maurice-Marion rue Alphonse-Daudet - en ville - Cadastre : 1983 AH 526
    Titre courant :
    maison de villégiature, 6 rue Maurice-Marion ; rue Alphonse-Daudet
    Description :
    Soubassement, rez-de-chaussée et 1er étage en meulière, partie supérieure polychrome avec un jeu de
    Étages :
    étage de soubassement
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison située à proximité du Lac, à l'angle de deux rues. IVR11_20089100524XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison de villégiature construite dans le parc de Château-Frayé morcelé en 1899.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
  • Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre
    Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre Mantes-la-Jolie - 15-21 rue Saint-Fiacre - en ville - Cadastre : 2014 AD 618 2014 AD 619 2014 AD 621 2014 AD 624
    Titre courant :
    Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre
    Description :
    extrémités partagent la même toiture en demi-croupe surmontée d'un épi de faîtage en terre cuite. Les n°17 et . Les quatre maisons ont en commun un soubassement de pierre au niveau du rez-de-chaussée abritant un garage, un faux pan de bois, et une entrée en loggia marquée par une colonne placée sur l'angle extérieur garde-corps et à soleil rayonnant sur la porte d'origine conservée au n° 17 de la rue Saint-Fiacre.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Vue de la maison située au n°15 rue Saint-Fiacre. IVR11_20167800691NUC4A Vue de la maison située au n°17 rue Saint-Fiacre. IVR11_20167800692NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    L'architecture de ces quatre maisons rappelle les projets de maisons dessinés par l'architecte Raymond Marabout pour la cité-jardin des Martraits. Datés de la même période, ces pavillons pourraient
  • Maison
    Maison Bry-sur-Marne - 15 rue du Four - en ville - Cadastre : 1981 S 53
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite au 18e siècle, figurant sur le cadastre de 1810 ; façade refaite au 19e siècle avec décor de pilastres, corniche et refends.
  • villa des Sorbiers, 3 place du Docteur-Rouffy
    villa des Sorbiers, 3 place du Docteur-Rouffy Draveil - centre - 3 place du Docteur-Rouffy - en ville - Cadastre : 1983 AE 630
    Étages :
    étage de comble
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • Maison
    Maison Bry-sur-Marne - 10, 12 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1981 O 71
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    siècle avec décor de pilastres, corniches et refends lors du partage en deux de la maison.
  • villa Bétharaba, 83 boulevard Henri-Barbusse
    villa Bétharaba, 83 boulevard Henri-Barbusse Draveil - Villiers - 83 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AR 283
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Annexe :
    , chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 216 - 217
    Illustration :
    Vue de la partie des communs située au nord-est de la maison (côté boulevard Henri-Barbusse
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison occupée pendant la deuxième guerre mondiale par l'Oeuvre de secours aux enfants (O.S. E .) qui recueillait des enfants juifs. De 1945 à 1986, elle sert de maison d'enfants sous le nom les Glycines. En 1986 la ville de Draveil achète la propriété et conserve la moitié du parc (4000 m2), qu'elle
  • maison, 43 allée des Deux-Cèdres
    maison, 43 allée des Deux-Cèdres Draveil - centre - 43 allée des Deux-Cèdres - en ville - Cadastre : 1983 AC 98
    Description :
    Ce pavillon, comme les quatre autres de la même série, se caractérise par un plan en L (la façade meulière agrémentée de brique peinte en blanc pour les porches, les bow-windows et les encadrements des
    Étages :
    étage de soubassement
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison fait partie d'une série de cinq pavillons identiques élevés par Robert Gilles à Paris -Jardins, pour une même famille propriétaire de plusieurs parcelles dans la rue des Deux-Cèdres.
  • maison, 6 avenue Granger
    maison, 6 avenue Granger Draveil - centre - 6 avenue Granger - en ville - Cadastre : 1983 AP 273 2011 AP 445, 449
    Description :
    d'un porche au rez-de-chaussée porte un décor sculpté de style néo-Renaissance ; communs de style néo
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Le porche présente une arcature en anse de panier. IVR11_20079101521XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison, 1 allée de la Terrasse
    maison, 1 allée de la Terrasse Draveil - centre - 1 allée de la Terrasse - en ville - Cadastre : 1983 AC 296
    Titre courant :
    maison, 1 allée de la Terrasse
    Étages :
    étage de soubassement
    Illustration :
    Plans de la maison de M. Desclos : implantation, élévations, coupe et plans par niveaux. (Société coopérative ""Paris-Jardins"" de Draveil, dossier 130) IVR11_20069100953XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Draveil - centre - 1 allée de la Terrasse - en ville - Cadastre : 1983 AC 296
  • Ensemble de deux villas, 42-44 rue Saint-Bonaventure
    Ensemble de deux villas, 42-44 rue Saint-Bonaventure Mantes-la-Jolie - 42 rue Saint-Bonaventure 44 rue Saint-Bonaventure - en ville - Cadastre : 2014 AD 369 2014 AD 370
    Titre courant :
    Ensemble de deux villas, 42-44 rue Saint-Bonaventure
    Description :
    rocaillée) et ont le même décor de brique : chainages d'angle, encadrements des baies et cordon soulignant les niveaux. La toiture, élégamment soulignée par les tuiles de rive et les épis de faîtage, est couverte de tuiles mécaniques. Toutefois, les différences sont importantes : La maison du n°42, dont la étage terminé par une toiture en terrasse dont la corniche est soulignée par une frise de tresse en terre cuite. Sa lucarne a conservé son décor de palmettes en acrotère aux angles et son épi de faîtage . La maison du n° 44 est composée de trois travées, dont la centrale se termine par une lucarne-pignon
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade principale, dont on peut souligner la qualité du rocaillage Vue du décor à motifs de tresse du toit terrasse de l'entrée du n°42. IVR11_20167800423NUC4A Vue du décor de la lucarne du n°42. IVR11_20167800422NUC4A Vue du décor de la lucarne-pignon du n°44. IVR11_20167800421NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison dite "villa le Bois fleuri", 27 avenue d'Ypres
    maison dite "villa le Bois fleuri", 27 avenue d'Ypres Aubergenville - Elisabethville - 27 avenue d' Ypres - en ville - Cadastre : 2014 AI 388
    Description :
    recherche d'interpénétration entre l'intérieur et l’extérieur. Les toits s'articulent sous l'effet de toits et très prisé dans les années 1920. Placée sur la façade latérale, l'entrée en saillie couverte de
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan (en bas à droite) et photographie de la maison en 1929. Extrait de l'Illustration (Archives Vue de la maison depuis le jardin, côté entrée principale. IVR11_20147800231NUC4A Vue rapprochée de la façade et de son entrée. IVR11_20147800311NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison d'Eugène Delacroix, 11 rue Alphonse-Daudet
    maison d'Eugène Delacroix, 11 rue Alphonse-Daudet Draveil - Champrosay - 11 rue Alphonse-Daudet - en ville - Cadastre : 1983 AX 83
    Annexe :
    - Draveil, chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 118
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A partir de juin 1844 et jusqu'à sa mort en 1863, Eugène Delacroix fit des séjours prolongés à Champrosay, où habitait un de ses amis, Frédéric Villot, secrétaire général des musées nationaux. Il prit d'abord un logement dans la ferme de Champrosay, puis, en 1852, s'installa dans la maison située au 11 , rue Alphonse-Daudet, qu'il loua avant de l'achèter en 1857. Il y fit construire un atelier. En 1863 , très malade, il passa presque tout son temps à Champrosay. Plusieurs de ses toiles et dessins
  • maison, 35bis rue des Creuses
    maison, 35bis rue des Creuses Draveil - Mainville - 35bis rue des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AL 299
    Illustration :
    Vue d'ensemble. La cave est accessible de la rue. IVR11_20089100182NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison de villégiature dite Villa Lander, 8 rue Alphonse-Daudet
    maison de villégiature dite Villa Lander, 8 rue Alphonse-Daudet Draveil - Champrosay - 8 rue Alphonse-Daudet - en ville - Cadastre : 1983 AW 64
    Titre courant :
    maison de villégiature dite Villa Lander, 8 rue Alphonse-Daudet
    Étages :
    étage de soubassement
    Annexe :
    S 48 : lotissement de la propriété Lander, 1926 -1959. II. Iconographie . Collection
    Illustration :
    Cheminée d'une des pièces du rez-de-chaussée. IVR11_20079100847XA Château d'eau en forme de colombier situé dans le parc. IVR11_20079100848XA Vue de la glacière située dans le parc. IVR11_20079100850XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le domaine du Clos-Piquet, propriété en 1895 de Paul Morel, ingénieur civil, est acquis en 1906 par Alphonse Lander, industriel. A partir de 1922, il est loti en plusieurs étapes (1922, 1926 et 1959) ; les villa, entourée d'un parc de 1 ha 3, abrite jusqu'en 2003 quatre logements de fonction ; victime d'un
    Précision dénomination :
    maison de villégiature