Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 5962 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ville
    Ville Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Historique :
    4e quart 17e siècle ; château à nouveau édifié en 1761 par l'architecte Etienne Louis Boullée
    Dénominations :
    ville
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Titre courant :
    Ville
    Illustration :
    Salabert paru pour le cinquantenaire de la ville. Tirage photographique, 1937. (AM Le Perreux-sur-Marne
  • ville d'Andrésy
    ville d'Andrésy Andrésy
    Historique :
    Mallet. Quelques usines fonctionnent au 19e siècle, celle de Jacques Louis Lemaire-Daimé et celle de son longtemps et attire des artistes, écrivains et peintres. L'avènement du béton touche la ville, avec la
    Dénominations :
    ville
    Titre courant :
    ville d'Andrésy
    Illustration :
    Andrésy. Plan du centre ville en 1891. (AD Yvelines, 7 M 105). IVR11_20087800655NUC2A Plan de la ville d'Andrésy par l'instituteur. (AD Yvelines, T sup 202). IVR11_20087800671NUC2 Andrésy. La tranchée du chemin de fer et la ville. Photographie prise en 1890 lors des fouilles Maisons de ville du 96 au 102 rue du Maréchal-Leclerc. IVR11_20067800564VA
  • ville de Romainville
    ville de Romainville Romainville
    Historique :
    ville résume admirablement ce qui fit longtemps l'identité de la commune de Romainville. La chaîne de bataille et à la cour du roi Louis XVI. Au début des années 1780, il fait du château de Romainville sa la plus vertueuse de la ville, perdurera jusque dans la première moitié du 20e siècle. Au début du nouvelle mairie-école. En 1897,l'arrivée du tramway met la ville à une demi-heure de Paris et change la édifiées, donnant une physionomie parfois déconcertante à la ville où se côtoient un immeuble haussmannien Romainville. La Seconde Guerre mondiale frappe assez durement la ville. L'église subit des bombardements qui . Une véritable ville dans la ville, dédiée à la chimie pharmaceutique, naît dans le quartier des Bas
    Dénominations :
    ville
    Titre courant :
    ville de Romainville
  • Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977
    Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977 Mantes-la-Jolie
    Historique :
    campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Elle a été conçue en collaboration entre le Comité
    Dénominations :
    ville
    Texte libre :
    L'inventaire du patrimoine de la ville de Mantes-la-Jolie, a été réalisé en partenariat avec le CAUE des Yvelines et en convention avec la ville. En 1977 l’exposition « Richesses d’art et Architecture du Mantois » avait donné lieu à une campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Cette
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ville. Carte postale. IVR11_19777800504X Vue de la ville depuis le pont. Carte postale. IVR11_19777800505X L'entrée de ville par le pont. Carte postale. IVR11_19777800503X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis le quai. Carte postale. IVR11_19777800497X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis la rue du Fort. Carte postale. IVR11_19777800495X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis la rue du Fort. Carte postale. IVR11_19777800500X Hôtel de ville. Vue de la façade au début du XXe siècle. Carte postale. IVR11_19777800494X Hôtel de ville. Vue de la fontaine et de la place de l'hôtel de ville au début du XXe siècle. Carte Hôtel de ville. La porte de l'auditoire. Carte postale. IVR11_19777800496X Plaque indiquant l'emplacement de l'ancien hôtel de ville, place Pierre-Goujon. IVR11_19777800849X
  • Hôtel de ville (détruit)
    Hôtel de ville (détruit) Mantes-la-Jolie - place de l' Hôtel de Ville - en ville - Cadastre :
    Historique :
    Un premier hôtel-de-ville fut bâti au début du 12e siècle par Louis-le-Gros qui en 1108 accorda à la ville une communauté composée d'un mère et de douze échevins. Henri II en 1551 en réduisit le achevé au début du 16e siècle. L'hôtel de ville était en très mauvais état en 1641, en "grand état de ressent encore des beaux jours de notre ville » . Il est connu par des relevés avant restauration du début
    Référence documentaire :
    Ancien hôtel de ville, travaux AM Mantes-la-Jolie, 1M 3 Ancien hôtel de ville, travaux Ancien hôtel de ville, travaux AM Mantes-la-Jolie, 1M 4 Ancien hôtel de ville, travaux
    Dénominations :
    hôtel de ville
    Description :
    L'hôtel de ville détruit en 1655 était un bâtiment de deux étages et comble construit en pans-de
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - place de l' Hôtel de Ville - en ville - Cadastre :
    Titre courant :
    Hôtel de ville (détruit)
    Illustration :
    Reconstitution de l'hôtel de ville médiéval par Saintier. A côté l'ancien tribunal. (Fonds Credop Reconstitution de la façade de l'hôtel de ville médiéval par Saintier (1912). Fonds Credop La façade de l'hôtel de ville après les travaux de restauration du début du XIXe siècle. AM Mantes Plan de l'hôtel de ville au début du XIXe siècle. Le rez-de-chaussée. AM Mantes-la-Jolie, 1 M 3 Plan de l'hôtel de ville au début du XIXe siècle. L'étage des greniers. AM Mantes-la-Jolie, 1 M 3 Travaux de restauration de l'hôtel de ville par l'architecte Postel en 1837. AM Mantes-la-Jolie, 1 Travaux de restauration de l'hôtel de ville par l'architecte Postel en 1837. La façade. AM Mantes La place de l'hôtel de ville en 1852. Dessin par Maugendre. (Région Ile-de-France, fonds CREDOP La place de l'hôtel de ville. Lithographie. (BNF. Topo Va 78, fol. tome V. B 7205 L'hôtel de ville et l'auditoire. Gravure. (BNF. Topo Va 78, fol. tome V. B 7204
  • ville de Meaux
    ville de Meaux Meaux
    Historique :
    La ville antique, "civitas" des Meldes, s'est développée dans le méandre de la Marne, qui était implanté de l'autre côté de la Marne, sur le site de La Bauve. A la fin de l'Antiquité, la ville s'est -Etienne. Au Moyen Âge, cette zone est désignée sous le nom de "Ville", par opposition au "Marché" sur de fortifications sous Thibaut IV dans les années 1230. L'enceinte de la "Ville" est pour sa part de protestantisme, la ville est à nouveau la proie de troubles importants dans la seconde moitié du , Ursulines, Capucins, etc.) et l'habitat se renouvelle, avec notamment dans la "Ville", des hôtels siège épiscopal d'un diocèse agrandi. La ville bénéficie d'une augmentation régulière de sa population que de grands édifices : chapelles, temple, théâtre, écoles, hôtel de ville, hôpital... Sur le plan de la ville. La croissance démographique subit une brusque accélération à partir de la fin des années ville ancienne est établie, dans les années 1980-90, l'esplanade de la Cité administrative
    Dénominations :
    ville
    Description :
    La ville de Meaux se situe dans un territoire en cuvette, parcouru par la Marne. La ville s'étend matérialisée par les halles métalliques élevées au XIXe siècle. Au nord se trouve la "Ville", dominée par la superficie habitée, se sont développés tout autour de la "Ville" plusieurs faubourgs : Saint-Rémy à l'ouest la "Ville" à la fin du Moyen Âge. Il a accueilli la gare au milieu du XIXe siècle. Le faubourg Saint "Ville" jusqu'au XIXe siècle. En 1849, le tracé du chemin de fer l'a coupé en deux parties : au nord, la (hôpital, abattoirs, petit séminaire, couvent des carmélites) situés à l'écart de la ville. Une partie de l'est de la "Ville", est le faubourg Saint-Nicolas qui se développe le long de la rue éponyme, ancienne en continu, quoique selon un gabarit plus réduit en hauteur que dans la "Ville", s'étendent des ensembles et le centre-ville est assurée par le percement d'un grand axe routier, l'avenue Salvador-Allende
    Titre courant :
    ville de Meaux
    Illustration :
    Plan actuel de la ville. IVR11_20147700353NUDA Plan actuel du centre-ville, avec indication des principaux monuments. IVR11_20147700357NUDA Plan schématique de la ville dans l'Antiquité. IVR11_20147700342NUDA Plan de la ville en 1920. IVR11_20147700350NUDA Gravure : "La ville et vieulx marché de Meaulx", par Claude Chastillon. Vue générale de la ville Vue panoramique sur l'ensemble de la ville depuis l'est, au XVIIe siècle. Gravure extraite de Vue panoramique sur l'ensemble de la ville depuis l'est, milieu du 17e siècle. Gravure d'après un Gravure : "Profil de la ville de Meaux", par Israël Silvestre. Vue générale de la ville depuis Meaux en Bry" : vue fantaisiste (ou inversée?) de la ville, 17e siècle. Gravure. (BNF. Département Carte de la ville et du diocèse de Meaux. Le plan de la ville occupe le cartouche en bas à gauche
  • ville de Melun
    ville de Melun Melun
    Historique :
    Seine à l'époque gallo-romaine. Vers le 5ème siècle, la ville se replie dans le castrum établi sur l'île protègent la ville jusqu'au 18e siècle. Des faubourgs se développent au-delà de cette enceinte sur la rive droite. Du 15e au 18e siècle, Melun joue surtout le rôle d'une ville administrative de moyenne importance
    Dénominations :
    ville
    Description :
    permet de franchir plus facilement le fleuve. La topographie définit donc trois zones dans la ville
    Titre courant :
    ville de Melun
    Illustration :
    Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle). (Musée municipal Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail : les armoiries en haut du tableau (armes de la ville de Melun). Huile sur toile. (Musée municipal de Melun. inv Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail : le Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail : la Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail Meullun ville antique fortifié modernement"". Profil de la ville depuis le nord-ouest, par Claude La ville de Melun, 1611. Dessin de Joachim Du Viert. (BNF, Département des estampes. Topo Va Seine Melun vu depuis l'est"", détail de la ville : à droite, le quartier Saint-Aspais; à gauche, l'île
  • ville de Maurecourt
    ville de Maurecourt Maurecourt
    Dénominations :
    ville
    Titre courant :
    ville de Maurecourt
    Illustration :
    Maurecourt. Différentes vues de la ville. Carte postale. (Collection particulière Maurecourt. Différentes vues de la ville. Carte postale. (Collection particulière Maurecourt. La rue de la ville de Paris sous laquelle se trouve l'émissaire. IVR11_20077800056XA
  • ville de Chanteloup-les-Vignes
    ville de Chanteloup-les-Vignes Chanteloup-les-Vignes
    Dénominations :
    ville
    Titre courant :
    ville de Chanteloup-les-Vignes
    Illustration :
    Chanteloup-les-Vignes. Le site de la ville sous la colline de l'Hautil. IVR11_20087800043NUC4A Chanteloup-les-Vignes. Les quatre composantes de la ville : la colline, le vieux village, la cité
  • clef d'arc : Louis Vestris ?
    clef d'arc : Louis Vestris ? Bry-sur-Marne - en ville
    Représentations :
    portrait (homme : danseur, en médaillon) ; Sujet : portrait du danseur Louis Vestris (?).
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - en ville
    Titre courant :
    clef d'arc : Louis Vestris ?
  • groupe scolaire Louise-Michel
    groupe scolaire Louise-Michel Vigneux-sur-Seine - les Bergeries - rue Louise-Michel - en ville - Cadastre : 1983 AM 396 2011 AM 509
    Description :
    ville, le 8 septembre 1965, par la société d'HLM la Seimaroise, pour la construction d'un groupe
    Localisation :
    Vigneux-sur-Seine - les Bergeries - rue Louise-Michel - en ville - Cadastre : 1983 AM 396 2011 AM
    Titre courant :
    groupe scolaire Louise-Michel
    Appellations :
    groupe scolaire Louise-Michel
    Annexe :
    Vigneux-sur-Seine, groupe scolaire Louise-Michel. Sources et bibliographie DOCUMENTATION
    Illustration :
    Groupe scolaire Louise-Michel : plan-masse, dressé par P. Chemetov et J. Deroche, 13 novembre 1965 Groupe scolaire Louise-Michel, maternelle de 4 classes : façades nord-ouest, nord-est et coupe. (AM Groupe scolaire Louise-Michel : vue d'ensemble d'un bâtiment de salles de classe Groupe scolaire Louise-Michel : bâtiment des salles de classe côté cour. IVR11_20089100038NUC4A Groupe scolaire Louise-Michel : salles de classe en rez-de-chaussée près de l'entrée Groupe scolaire Louise-Michel : bâtiment des salles de classe. IVR11_20089100036NUC4A Groupe scolaire Louise-Michel : un des bâtiments entre le logement des instituteurs et les salles Groupe scolaire Louise-Michel : un des bâtiments scolaires à côté du logement des instituteurs Groupe scolaire Louise-Michel : logements des instituteurs. IVR11_20089100033NUC4A
  • cilice de saint Louis
    cilice de saint Louis Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur étiquette en parchemin, cousue sur la relique : C'est la haire saint Louis Roy de
    Historique :
    1244) plusieurs reliques de saint Louis, en particulier son cilice et quelques ossements, placés dans
    Localisation :
    Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Titre courant :
    cilice de saint Louis
  • tombeau de Louise Bongrand
    tombeau de Louise Bongrand Vigneux-sur-Seine - 64-66 avenue Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AO 11, 12
    Localisation :
    Vigneux-sur-Seine - 64-66 avenue Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AO 11, 12
    Titre courant :
    tombeau de Louise Bongrand
    Appellations :
    tombeau de Louise Bongrand
  • maison rue Saint-Louis
    maison rue Saint-Louis Melun - 12 rue Saint-Louis - en ville - Cadastre : 1985 AI 100
    Localisation :
    Melun - 12 rue Saint-Louis - en ville - Cadastre : 1985 AI 100
    Titre courant :
    maison rue Saint-Louis
  • quartier de la Ville
    quartier de la Ville Meaux
    Historique :
    Le quartier de la "Ville" s'étend sur la rive droite de la Marne, autour du promontoire occupé par "Ville" sur la rive droite, et le "Marché" sur la rive gauche. A la fin de l'Antiquité, c'est le site le quartier canonial (dossiers IA77000616 et IA77000617), regroupés dans la partie nord de la "Ville , aujourd'hui disparu (dossier IA77000652), mais dont le site est occupé par l'hôtel de ville. Le "castrum" est toujours partiellement conservé (dossier IA77000651) et constitue la limite nord de la "Ville", mais siècle, la partie sud de la "Ville" a connu d'importants travaux avec l'aménagement du quai Victor-Hugo (dossier IA77000777) et de la place de l'Hôtel-de-Ville, en lien avec la reconstruction de ce dernier Lafayette, entre la "Ville" et la gare. Des mises à l'alignement ont aussi été poursuivies à l'intérieur de la "Ville", mais celle-ci a en grande partie conservé son parcellaire laniéré ancien et ses rues
    Description :
    Le quartier de la "Ville" est délimité par le quai Victor-Hugo, le Cours de l'Arquebuse, le urbanistique, la "Ville" se caractérise par une occupation très dense, laissant toutefois place à quelques (aujourd'hui lycée Henri Moissan). L'axe intérieur principal de la "Ville" est l'artère est-ouest formée par la (aujourd'hui lycée Moissan, IA77000644) et la cathédrale. Cet axe met en communication la "Ville" avec les liaison entre la "Ville" et le "Marché" est quant à elle assurée par le Pont du Marché (dossier Lafayette, ce qui permet à la "Ville" de demeurer hors des grands axes routiers. La rue du Général-Leclerc
    Titre courant :
    quartier de la Ville
    Appellations :
    de la Ville
    Illustration :
    La rue Louis Geoffroy, vue depuis l'hôtel de ville. IVR11_20097700275NUC4A Vue panoramique prise depuis le clocher de la cathédrale : le sud-est de la ville ancienne Vue de la partie sud de la ville, depuis le clocher de la cathédrale. Au premier plan, le quartier de la "Ville". Dans le fond, le quartier du Marché dans la boucle de la Marne. IVR11_20097701152NUC4A Vue panoramique sur la place de l'hôtel de ville, depuis le clocher de la cathédrale Vue panoramique sur la partie sud-ouest de la ville ancienne, depuis le clocher de la cathédrale ville, la Marne, le pont de la pénétrante et le quartier du Marché. IVR11_20097701158NUC4A Vue panoramique sur la partie ouest de la ville ancienne, depuis le clocher de la cathédrale Vue panoramique, prise depuis un ballon captif : la partie ouest de la "Ville" et la tour nord de Vue panoramique, prise depuis un ballon captif : la partie sud-ouest du quartier de la "Ville". Au
  • ville de Draveil
    ville de Draveil Draveil
    Historique :
    principaux fiefs, en particulier celui de l'abbaye royale de Saint-Louis de Poissy, qui lui cède en 1752 le
    Titre courant :
    ville de Draveil
    Annexe :
    . 77-19.9 - Dossiers topographiques Bibliothèque historique de la Ville de Paris - "Un album d'architecte" / Le Preux, E. F., Paris : Ch. Juliot, 1874, p. 18, pl. 18 - "Petites maisons modernes de ville III. Bibliographie - Abbé Lebeuf. Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris, réed. Paris
    Illustration :
    maisons modernes de ville et de campagne récemment construites / Rivoalen, E.. Paris : Georges Fanchon de ville et de campagne récemment construites / Rivoalen, E.. Paris : Georges Fanchon, [190?]. (BHVP
  • école Saint-Louis, Sainte Thérèse
    école Saint-Louis, Sainte Thérèse Enghien-les-Bains - 24 rue de malleville - en ville - Cadastre : 1995 AC 383
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 24 rue de malleville - en ville - Cadastre : 1995 AC 383
    Titre courant :
    école Saint-Louis, Sainte Thérèse
    Appellations :
    Ecole Saint-Louis, Sainte Thérèse
  • monument commémoratif de Louis Cotte
    monument commémoratif de Louis Cotte Enghien-les-Bains - boulevard Cotte rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1972 AD non cadastré domaine public
    Historique :
    monument se met en place pour honorer ce personnage important pour le développement de la ville. L'œuvre
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - boulevard Cotte rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1972 AD non cadastré
    Titre courant :
    monument commémoratif de Louis Cotte
    Annexe :
    Enghien - Monument commémoratif Louis Cotte - Sources et bibliographie Ouvrages COTTE, L. Enghien -les-Bains, Louis Cotte membre de la société royale d'agriculture, de l'académie des Sciences et . Louis Cotte et Enghien-les-Bains. Paris-Enghien : ,1899. Revues Buste de Louis Cotte. In BMO Enghien
  • maison de ville, localisation inconnue
    maison de ville, localisation inconnue Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville - Cadastre : 1995 AC
    Historique :
    La maison a été publiée par Louis Marie Normand dans son ouvrage Paris moderne ou choix de maisons
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville - Cadastre : 1995 AC
    Titre courant :
    maison de ville, localisation inconnue
    Appellations :
    de ville
  • ville thermale d'Enghien-les-Bains
    ville thermale d'Enghien-les-Bains Enghien-les-Bains - Cadastre : 1995 AB, AC, AD, AE, AH
    Historique :
    deux siècles elle se développe pour devenir la ville d'aujourd'hui qui compte, au dernier recensement , 10 368 habitants. Les principales étapes sont les suivantes : 1766, découverte des eaux par Louis les années 1830 et 1840 que le premier quartier de la ville est établi sur les bords du lac. En 1847 par le lac. En 1851, la ville compte 13 voies. 1853, création du cimetière au nord. 1854, construction , emblématique de la ville, se dessine avec la construction du grand casino sur le lac. Il sera à maintes conforte l'aspect de ville d'eau. Apparaît également à cette période le phénomène des lotissements , s'impose dans toute la ville ainsi que de nouveaux lotissements dont le lotissement Taupin. Après la seconde guerre mondiale, de grands projets urbains modifient certains aspects de la ville. Parmi les encore vacants). Le centre ville subit une profonde modification avec la reconstruction de l'îlot du marché en 1978 suivie de la ZAC du centre ville puis de celle du front du lac. P lus récemment, de
    Description :
    La ville s'est développée dans un site privilégié : autour du lac, et au pied de la colline de le développement de la ville comme lieu apprécié de la villégiature parisienne. Le territoire est
    Titre courant :
    ville thermale d'Enghien-les-Bains
    Annexe :
    Enghien - Ville - Liste des oeuvres sélectionnées et étudiées LISTE DES OEUVRES SÉLECTIONNÉES ET ÉTUDIÉES VILLE thermale MAISONS-IMMEUBLES DECOR D’ARCHITECTURE, panneau de céramique aux roseaux, 63 bd 1914-1918 - Monument commémoratif du curé Louis Simonin - Chandelier pascal - Chandelier d'autel CIMETIERE Nord, rue de Louis Delamarre CROIX DE CIMETIERE MONUMENT AUX MORTS de la Grande Guerre CHAPELLE famille Napolitano MONUMENT COMMEMORATIF de Louis Cotte MAIRIE, 57 rue du Général de Gaulle - Monument Croix Blanche MAIRIE-ECOLE, 1,5 rue de Mora ECOLE Saint Louis, Sainte Thérèse, 24, rue Malleville , avenue de Ceinture MAISON de villégiature "Mon Caprice", 54, avenue de Ceinture MAISON Villa Louis 59 la Division Leclerc MAISON de ville, 151, avenue de la Division Leclerc MAISON d’artisan, 157 d’industriel Nithart, 7, rue Gounod MAISON, 10, rue Gounod MAISON de ville, rue du général de Gaulle MAISON boulevard du Lac MAISON double, 29-31 boulevard du Lac MAISON de ville, 25 bis, boulevard du Lac MAISON
    Texte libre :
    promenades, reconstruits au gré des modes, constituent le coeur de l'histoire de la ville d'eau. Tout d'abord édiles ainsi que ceux des commanditaires, propriétaires et spéculateurs, ont forgé l'image de la ville . Le contenu de l'étude d'inventaire réalisée sur la ville d'Enghien-les-Bains, ainsi que l'ouvrage
    Illustration :
    Vue cavalière du lac et de la ville d'Enghien-les-Bains. Lithographie vers 1867. Tiré de : Paris et siècle. Vue cavalière de la ville et du lac et gravure de la maison de la princesse Mathilde sur le lac Affiche publicitaire pour la ville d'Enghien-les-Bains éditée par les Chemins de fer du Nord : au premier plan, allégorie féminine évoquant le jardin des roses de la ville. Affiche, vers 1900. (Musée de Vue de l'un des chalet-restaurants de la ville thermale. Carte postale, 1er quart du 20e siècle Vue de l'un des café-restaurants de la ville thermale : l'établissement Caillaux. Carte postale