Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Lycées Saint-Exupéry et Jean Rostand
    Lycées Saint-Exupéry et Jean Rostand Mantes-la-Jolie - Gassicourt - 8 rue Marcel Fouque 66 rue Fernand Bodet - en ville - Cadastre : 2014 AY 80-81
    Historique :
    -Fourré n’est alors qu’en gestation. L’architecte Raymond Lopez est choisi pour concevoir les plans du lycée, établis à partir de 1954, et en suivre l’exécution. Il intervient ici au titre d’architecte en peser dans sa nomination en tant qu’architecte du lycée. Raymond Gravereaux, lui aussi architecte BCPN et collaborateur régulier de Lopez depuis l’Entre-deux-guerres, est aussi officiellement mentionné comme architecte du lycée. Plusieurs sources d’archives tendent cependant à confirmer que la conception des plans est bien l’œuvre de Raymond Lopez. Au départ, le programme est celui d’une cité scolaire 1959. Pendant cette phase du chantier, Raymond Lopez décède et son fils Rémi Lopez est chargé de Lopez qui veille à l’ajout d’une salle polyvalente (aujourd’hui désaffectée) et à la requalification des
    Description :
    couloirs desservant les classes sont également disposés côté nord. Dans la partie ouest, un bâtiment à R+1
    Auteur :
    [architecte des Bâtiments civils] Lopez Raymond [architecte] Lopez Rémi [architecte des Bâtiments civils] Gravereaux Raymond
    Texte libre :
    architecte, Raymond Lopez, (puis après sa mort par son fils Rémi) et construits en deux phases entre 1956 et
  • Quartier de la Reconstruction
    Quartier de la Reconstruction Mantes-la-Jolie - place Saint-Maclou place de l' Etape place Pierre-Goujon rue Auguste-Goust rue Thiers - en ville - Cadastre : 2014 AB 102-109, 110-116,118, 120-139, 751, 752 2014 AH 102-105, 108-111, 520-522, 446
    Historique :
    . Les architectes R. Gravereaux, J. Battut, G. Lemercier, R. Marabout, J. Marozeau et Vergniaud immeubles existants, 460 ont été détruits et 1709 nécessitaient des réparations. Raymond Lopez est chargé de . Gravereaux continue de collaborer avec lui, il est nommé architecte en chef de la reconstruction assisté de Gaston Lemercier, chef de groupe des architectes d'opération et de Raymond Marabout nommé par la ville
    Auteur :
    [architecte urbaniste] Lopez Raymond [architecte urbaniste] Marabout Raymond [architecte] Battut J. [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Marozeau J. [architecte] Vergniaud
    Texte libre :
    chers à Raymond Lopez. Les îlots déclarés insalubres en 1941 font l'objet soit d'une destruction lors
    Illustration :
    Plan de reconstruction. 1 /5000e. R. Lopez. 1945?. (AM Mantes-la-Jolie n.c.) IVR11_20157800538NUC4A Plan de reconstruction de Mantes, par R. Lopez. Partie ouest 1/2000e. 1945? (AM Mantes-la-Jolie n.c Plan de reconstruction de Mantes, par R. Lopez. Partie est. 1945?. 1/2000e. (AM Mantes-la-Jolie n.c Projet de reconstruction en 1946, ilots 10, 29 et 30. Plan élevé par R. Thomas géomètre expert. (AM Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 3 (est). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 2 (sud). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 1 (ouest). Dressé par R Plan parcellaire de la ville, partie ouest. Dressé en 1943 et mis à jour en 1959 par R. Thomas Plan parcellaire de la ville, partie est. Dressé en 1943 et mis à jour en 1959, 1963 et 1967 par R Plan de reconstruction par Gravereaux et Lopez en 1949. On voit les projets non aboutis concernant
  • Hôtel de ville
    Hôtel de ville Mantes-la-Jolie - place de la République - en ville - Cadastre : 2014 AB 780
    Historique :
    projet sont Raymond Lopez, l'architecte de la reconstruction du centre ville, et Raymond Marabout reconstruire à un autre emplacement. La mairie provisoire se trouvait rue Gambetta. Les architectes chargés du , architecte municipal. Raymond Gravereaux est l'architecte en chef des travaux. Les études de béton armé ont -projet est approuvé en 1966 et confié au fils de Raymond Lopez, Rémi, et à son ancien collaborateur
    Description :
    dessin de l'architecte : calcaire de Beauvilliers, de Charentenay et de Saint-Maximin. Le plan est l'architecte au rez-de-chaussée, il n'est pas fait mention du bureau du maire. L'extension de 1969 a englobé la
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Lopez Rémi [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Longepierre Henri [architecte] Marabout Raymond
    Illustration :
    Projet non réalisé de centre administratif par Raymond Lopez. (Fonds Bertin
  • Immeubles de la Demi-Lune
    Immeubles de la Demi-Lune Mantes-la-Jolie - rue Géo André - en ville - Cadastre : 2014 AY 66 ; 173
    Historique :
    Cet ensemble de quatre immeubles a été conçu par les architectes Lopez, Gravereaux et Lemercier en
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Gravereaux Raymond
  • Immeubles ISAI de l'îlot A
    Immeubles ISAI de l'îlot A Mantes-la-Jolie - place Saint-Maclou Rue Louis Cauzard rue Potard - en ville - Cadastre : 2014 AH 113 ; 565-566 ; 102-105; 108-111; 520-522;405
    Historique :
    Reconstruction est dressé par Raymond Lopez. Raymond Gravereaux a établi l'avant projet et s'est adjoint deux architectes locaux, M. Marabout, architecte communal de Mantes et M. Lemercier de Limay.
    Auteur :
    [architecte urbaniste] Lopez Raymond [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Lemercier Gaston [architecte] Marabout Raymond
  • Ensemble de 6 immeubles HLM
    Ensemble de 6 immeubles HLM Mantes-la-Jolie - Gassicourt - 167 boulevard du Maréchal-Juin 5-15 rue Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 2014 AO 7, 449, 452, 482, 686,688
    Historique :
    Cet ensemble d'immeuble HLM a été projeté en 1952 par les architectes Raymond Gravereaux, Raymond Lopez, Raymond Marabout et Marcel Gojard. Le premier projet est très dessiné. On y retrouve les idées chères à Raymond Lopez, la hiérarchie des circulations, la composition d'ensemble autour d'un îlot
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Gojard Marcel [architecte] Marabout Raymond
  • Les Bas quartiers
    Les Bas quartiers Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Historique :
    de Raymond Lopez, chef de groupe et des architectes d’opération C. Lévy Lebar et M. Gojard. Accepté la France et de l’aménagement des quartiers insalubres. C’est ce qu’exprime André Gutton, architecte Archives municipales. Il est l’œuvre des architectes Gravereau, Battut, Lemercier, Marabout, Marozeau et
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Battut J. [architecte] Marabout Raymond [architecte] Marozeau J. [architecte] Gojard Marcel [architecte] Pradel-Lebar
    Texte libre :
    reconstruits sous l'autorité de Raymond Lopez. Ce fut l'occasion d'introduire les principes de la charte
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - allée de Savoie rue du Périgord allée de Béarn square de Camargue rue du Languedoc - Cadastre : 1955 OL 344, 345, 346, 347, 348, 349, 398, 399, 400, 401, 402, 403, 404
    Historique :
    architectes Raymond Gravereaux et M. Prévert, et le bureau d'étude Omnium Technique (O.T.H.) sont chargés de opération quasi-identique réalisée par les mêmes architectes à Athis-Mons. Le chantier se déroule en trois
    Description :
    L'ensemble se compose de treize barres R+4 rectilignes, implantées le long des voies. Le centre commercial secondaire (destruction prévue en 2012). Les architectes ont utilisé un procédé de
    Auteur :
    [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Prévert M.
    Illustration :
    Le pignon d'une barre R+4. Contrairement aux façades composées de fenêtres en bande, le pignon est
  • cité dite Résidence Ile-de-France
    cité dite Résidence Ile-de-France Massy - Massy-Opéra - rue de Moscou rue d' Espagne avenue Nationale allée d' Autriche - Cadastre : 1955 ON 342, 343
    Historique :
    architectes Raymond Gravereaux et M. Prévert sont chargés de la construction de la "Résidence Ile-de-France" à
    Description :
    L'ensemble est composé de 228 logements répartis dans deux groupes de bâtiments R+4, l'un en "L" et
    Auteur :
    [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Prévert M.
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble, 14 mai 1963. Les immeubles R+4 forment un espace semi-clos aménagé en La dispositon des barres R+4 forment un espace semi-clos entre les immeubles aménagés dès l'origine architectes ont rapprochés les fenêtres. IVR11_20119100112NUC4A
1