Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de l'étude du patrimoine de l'agglomération de Cergy-Pontoise
    Présentation de l'étude du patrimoine de l'agglomération de Cergy-Pontoise Boisemont
    Localisation :
    Jouy-le-Moutier Neuville-sur-Oise
    Annexe :
    généraux (monographies locales sur le territoire et les villages concernés) - les bases du Ministère exclusivement, à l’aide d'une fiche de recensement et à partir du report du cadastre napoléonien sur le cadastre proposant des pistes pour intégrer le patrimoine dans leurs projets d’aménagement. Les enquêtes permettent , architecturaux et historiques qui caractérisent le patrimoine bâti d’un territoire, en mettant en lumière les éléments remarquables ou exceptionnels qui le composent. Afin de leur donner une dimension opérationnelle , ces diagnostics sont conduits dans des délais restreints. Le diagnostic est découpé en trois grandes au centre de documentation du patrimoine de Sceaux - les dossiers conservés par le centre de diagnostic : elle est effectuée, pour chaque commune, parcelle par parcelle, depuis le domaine public critère chronologique : le centre ancien est systématiquement parcouru, tandis que la limite choisie pour le recensement du reste du patrimoine bâti est fixée à 1980. Sont ensuite écartés tous les édifices
    Texte libre :
    pourtant pas vu le jour sur des espaces vierges et se sont construites sur des territoires à forte identité centrées sur les apports de la ville nouvelle aux territoires qui les ont accueillis, le diagnostic les résultats s’observent sur le terrain ? Des équilibres ont-ils été trouvés entre développements centrant leurs réflexions sur la conception de ces villes, pensées comme idéales. De fait, si les études sur la création contemporaine, les formes originales de l’architecture ou encore l’art public des réflexion. La ville nouvelle dont le développement s’est effectué de 1969 à 2002 (fin de l’EPA), s’est installée sur un territoire constitué d’un chapelet de 13 villages aux identités très personnelles se s’est fait sur la base d’un constat simple et bien connu, relevant de deux visions symboliques et bourgs anciens souvent attachés à leur identité villageoise. Le déploiement de la ville nouvelle s’est qu’offre aujourd’hui le territoire de l’agglomération de Cergy Pontoise. Il faut enfin rappeler que les
    Illustration :
    Plan du quartier, 1973-1975 : Détail de l'un des dessins illustrant le quartier donnant sur
1