Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • grand ensemble Montaigu
    grand ensemble Montaigu Melun - avenue Antoine de saint-Exupéry square de Lorient square Blaise Pascal square Franços Couperin square Prosper Mérimée avenue Charles Péguy square Stéphane Mallarmé square Honoré de Balzac rue de Montaigu - en ville - Cadastre : 1985 AD 1 à 15, 17 à 18, 20 à 26, 28, 31, 33 à 43, 114 à 118, 129 à 130, 150 à 160, 164 à 170, 172 à 175, 178, 205 à 206, 211 à 213 1985 AK 54
    Historique :
    1140 logements et d'une école sur le site de Montaigu, au nord de Melun. L'opération est pilotée par de deux barres en L de 9 étages, construites à partir de panneaux de béton armé préfabriqués sur le opération constitue le plus vaste secteur aménagé sur le plateau nord de Melun dans les années 1960. Une En 1957, l'Office départemental de HLM de Seine-et-Marne prévoit la construction d'un ensemble de Louis Arretche, architecte chef de groupe. Elle est menée par le BECIB : Bureau d'étude coordination 3 étages, sont construits avenue Saint-Exupéry par l'Office départemental des HLM, sur les plans de d’œuvre) square de Lorient, sur les plans de Louis Arretche, auquel est associé R. Karasinski. Il s'agit HLM de type D, répartis sur 11 barres). En 1963-1964, sont élevées deux tours de 14 étages comportant , pour lesquelles un permis de construire est délivré le 5 décembre 1962 : les travaux sont réalisés par
    Auteur :
    [commanditaire] office départemental des HLM de Seine-et-Marne
    Illustration :
    Unité résidentielle Montaigu : façade nord de la barre donnant, au sud, sur le square François OPDHM Seine-et-Marne. Groupe de Montaigu, Melun. Plan de masse provisoire. Ech 0.0005 p.m. Papier O.P.D.H.L.M. de Melun : plan pour le plateau de Montaigu. Tirage d'architecte, 1964. (AM Melun. 1 Les deux barres de 208 logements EMO (Arretche et Karasinski, 1959-1961), vues depuis le nord-ouest
  • secteur urbain du plateau nord
    secteur urbain du plateau nord Melun - Avenue Antoine Rue Montaigu - en ville - Cadastre : 1985 AE 1 à 12, 257 à 289, 292 à 297, 391, 384 à 403, 405, 407, 492, 494 1985 AD 1 à 15, 17 à 18, 20 à 26, 28, 31, 33 à 43, 114 à 118, 129 à 130, 150 à 160, 164 à 170, 172 à 175, 178, 205 à 206, 211 à 213 1985 AK 54
    Historique :
    -lès-Lys. Trois grands ensembles sont édifiés sur le plateau pour l'office départemental des HLM de Après la seconde guerre mondiale, le plateau nord de Melun fait l'objet d'une grande opération seine-et-Marne : de l'ouest vers l'est, route de Corbeil, Beauregard et Montaigu. Plusieurs
    Auteur :
    [commanditaire] office départemental des HLM de Seine-et-Marne
    Illustration :
    Projet de Louis Arretche pour un immeuble HBM, types III B et IV B : façade sur jardin. Tirage
  • grand ensemble Beauregard
    grand ensemble Beauregard Melun - square de Beauregard square Alphonse de Lamartine boulevard François-René de Chateaubriand - en ville - Cadastre : 1985 AE 1-12, 492
    Historique :
    Beauregard (234 logements HLM D, répartis sur 5 barres). Le permis de construire est délivré le 11 décembre Dans le cadre de l'urbanisation du plateau nord de Melun, le secteur dit des deux-Routes, entre la 1960, liée au programme des rapatriés d'Algérie. Comme pour les autres parties du plateau, le responsable de l'opération est Louis Arretche. Les travaux sont effectués par le groupement d'entreprises R . Hanny (Vert-Saint-Denis). La construction s'effectue en deux phases. La première concerne le square 1962, le programme comprend 106 appartements pour 3 personnes et 128 appartements pour 4 personnes. Ces première tranche concerne les 247 logements HLM D du boulevard Chateaubriand : le cahier des charges établi par Arretche le 22 septembre 1964 prévoit un coût de 3, 8 millions de francs. La deuxième tranche est 1965 et 1969. Le groupe scolaire reçoit une sculpture de Mircea Milcovitch en 1975.
    Description :
    Le secteur Beauregard est compris entre l'avenue du Général-Patton, l'avenue Georges-Pompidou et le contournement nord de Melun. Il comprend deux ensembles de logements collectifs, le long du square Beauregard (à
    Auteur :
    [commanditaire] office départemental des HLM de Seine-et-Marne
  • zone d'urbanisation prioritaire (ZUP) de l'Almont
    zone d'urbanisation prioritaire (ZUP) de l'Almont Melun - Rue Georges Bernanos Rue Paul Valéry Avenue Maréchal Juin (du) - en ville
    Historique :
    ) ; Michel et Nicole Autheman et Alain Loas (1974-1975, petits immeubles sur le même type que leurs La zone à urbaniser en priorité (ZUP) mise en oeuvre sur les rives de l'Almont, dans la partie nord -est de la commune, est le dernier des programmes d'extension de la ville au 20e siècle. L'opération premières études sont menées dès 1964, mais le projet d'ensemble est réellement mis au point en 1967. Les
    Description :
    La ZUP s'étend sur une zone de 62 ha traversée par la vallée de l'Almont, qui délimite deux secteurs. Elle comprend plus de 3000 logements, en immeubles collectifs. Le chauffage urbain recourt à la
    Auteur :
    [commanditaire] office départemental des HLM de Seine-et-Marne
    Illustration :
    Vue sur les jardins ouvriers de l'Almont, avec les tours des Mézereaux dans le fond Répartition des catégories d'immeubles et équipements, 1/2000e, octobre 1964 : approuvé par le conseil d'architecture le 29 juin 1964, présenté par L.E. Bazin, architecte en chef des bâtiments civils sud et est de la ZUP, avec le centre neuro-psychiatrique. (AM Melun) IVR11_20067700151XB , depuis le sud. (AM Melun) IVR11_20067700152XB Le square devant la chapelle Saint-François. A gauche, la rue Georges-Bernanos. IVR11_20057700537VA Le square devant la chapelle Saint-François. A gauche, la rue Georges-Bernanos. IVR11_20057700539VA
  • grand ensemble route de Corbeil
    grand ensemble route de Corbeil Melun - avenue du Général-Patton rue Gaston-Tunc avenue de Corbeil square Alexandre-Ribot rue du Docteur-Calmette - en ville - Cadastre : 1985 AE 257 à 289, 292 à 297, 391, 384 à 403, 405, 407, 494
    Historique :
    s'intègre à la suite du lotissement développé par le Foyer familial dans les années 1930, autour de l'avenue plans pour le lotissement du chemin de Corbeil, en combinant des HLM et des logements individuels, ainsi construits par l'Office départemental des HLM de Seine-et-Marne. En 1956, l'opération route de Corbeil entre
    Auteur :
    [commanditaire] office départemental des HLM de Seine-et-Marne
    Illustration :
    Premier projet (non réalisé) de Louis Arretche pour le secteur ""route de Corbeil"". Tirage Premier projet de Louis Arretche pour le secteur ""route de Corbeil"" : façade postérieure d'un Premier projet de Louis Arretche pour le secteur ""route de Corbeil"" : façade principale d'un Premier projet de Louis Arretche pour le secteur ""route de Corbeil"" : façades d'un immeuble HLM Vue générale du square Alexandre-Ribot (Louis Arretche arch., 1954), depuis le sud-est
1