Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 29 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure
    immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure Enghien-les-Bains - 46 rue Félix Faure - en ville - Cadastre : 1995 AD 79
    Historique :
    immeubles de rapport sur une parcelle dont l'architecte se dit le propriétaire, ce qui lui est contesté car retrait avec un jardinet en avant, un jardin organisé sur le plan de l'architecte en quatre parterres et Le Castel de l'Espérance a été construit en 1911 par l'architecte Henri Moreels constitué de deux ne figure pas comme tel sur la matrice. Il présente un premier projet où les immeubles font 19 mètres de haut, refusé en raison de sa non conformité avec le décret urbain n'autorisant qu'une hauteur totale de 14 mètres. Les deux immeubles sont construits sur une parcelle étroite : un premier immeuble en
    Description :
    L'élévation sur rue présente 'une composition symétrique organisée en deux travées latérales , ces deux travées sont reliées par un balcon-loggia qui repose sur des consoles de béton. Comme dans
    Titre courant :
    immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure
    Appellations :
    Le Castel de l'Espérance
    Illustration :
    Elévation et coupe de l'immeuble donnant sur la rue Félix Faure (1911). (AM Enghien-les-Bains, 1T Elévation de la façade antérieure de l'immeuble donnant sur la cour intérieure (1911). (AM Enghien Vue de la façade antérieure de l'immeuble sur la rue Félix Faure IVR11_20089500365NUC4A Vue la porte d'entrée de l'immeuble donnant sur la rue Félix Faure IVR11_20089500367NUC4A Détail de la frise sur faïence ornant la porte d'entrée du premier immeuble. Motif floral Détail du décor entre deux baies, sur un plein de travée IVR11_20089500369NUC4A
  • marché
    marché Enghien-les-Bains - rue du Marché place Verdun rue des Ecoles rue de Puisaye - en ville - Cadastre : 1995 AD 19
    Historique :
    Pour remplacer le marché antérieur jugé vétuste, le nouveau marché est construit par l'architecte
    Représentations :
    Blason aux armoiries de la ville, disposé sur le pignon central de la façade antérieure du marché.
    Description :
    Le marché est constitué de trois halles métalliques fermées sur l'extérieur par des murs de brique baies cintrées géminée. Trois frontons circulaires couronnent les pignons dont le central porte le
  • tombeau de la famille Moreels-Buffet
    tombeau de la famille Moreels-Buffet Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Historique :
    beaucoup construit dans la ville d'Enghien. Le premier personnage à la mémoire duquel est érigé ce monument
    Représentations :
    Le crucifix en bronze est situé dans la partie inférieure de la croix
    Description :
    cabochons de céramique. La croix, dans le même matériau que l'ensemble, est également ornée d'un décor de
  • maison de ville, 25 bis boulevard du Lac
    maison de ville, 25 bis boulevard du Lac Enghien-les-Bains - 25 bis boulevard du lac - en ville - Cadastre : 1995 AH 56
    Représentations :
    et le premier étage du corps de bâtiment principal.
    Description :
    Cette maison, plus largement ouverte côté jardin, présente sur la rue une façade dépourvue de baies pour l'aile gauche en rez de chaussée, où se situent deux chambres et composée pour le corps de cintrée pour le salon. L'étage plus abondamment orné est essentiellement ouvert de baies cintrées garde-corps, en métal, diffèrent de l'état initial : le couronnement de l'édifice était alors plus
    Illustration :
    Elévation sur rue, 1923. (AM Enghien-les-Bains, 1T 156) IVR11_20099500546NUC4A Elévation de la façade sur jardin, 1923. (AM Enghien-les-Bains, 1T 156) IVR11_20099500545NUC4A
  • maison, 43 rue de la Barre
    maison, 43 rue de la Barre Enghien-les-Bains - 43 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD 169
    Représentations :
    Choisy le roi ; présence de cabochons de céramique.
  • immeuble, 26 rue Pasteur
    immeuble, 26 rue Pasteur Enghien-les-Bains - 26 rue Pasteur - en ville - Cadastre : 1995 AD 741
    Représentations :
    Le balcon-loggia est soutenu par deux colonnes. Un décor floral en relief de béton court sous la corniche séparant le rez de chaussée du premier étage. La porte est orné d'un décor de ferronnerie
    Description :
    Immeuble construit sur une parcelle très étroite, ce qui avec ses nombreux niveaux donne un édifice d'une loggia-balcon et d'une lucarne au toit rhomboïdal original. Le rez de chaussée est surélevé et une
  • maison, 10 rue Gounod
    maison, 10 rue Gounod Enghien-les-Bains - 10 rue Gounod - en ville - Cadastre : 1995 AD 448
    Représentations :
    dont l'agencement forme le dessin stylisé de deux cygne se faisant face, surmontés d'un motif
    Description :
    marqué d'un tympan décoré couvert par le décrochement du toit débordant, les angles sont traités en pan motifs variés ainsi que par des bandeaux enduits, lisses et blancs pour le niveau inférieur et gris, à la tyrolienne, pour le niveau supérieur. Les gardes corps des baies sont en bois donnant à l'ensemble un style cottage. Le toit a conservé ses épis de faîtage de zinc et de terre cuite.
  • immeuble, 11 bis rue de Malleville
    immeuble, 11 bis rue de Malleville Enghien-les-Bains - 11 bis rue de Malleville passage Dubuisson - en ville - Cadastre : 1995 AD 498
    Description :
    centrales plus étroites, sur la rue de Malleville. A l'angle gauche donnant sur le passage Dubuisson, en Situé sur une parcelle d'angle, sa façade principale se déploie avec quatre travées, dont les deux niveaux ayant été blanchies, le niveau au dessus est traité en faux pans de bois avec un enduit tyrolien . Sous le toit débordant soutenu par des aisseliers de bois, l'architecte a disposé une frise de métopes.
    Illustration :
    -chaussée, sur le passage Dubuisson. IVR11_20089500528NUC4A Détail de l'encorbellement faisant transition entre le premier niveau en surplomb et le rez-de Détail du garde-corps au rez-de-chaussée, de style Art Déco. Les balustres semblent en fonte et le
  • immeuble, 28 rue Paul Delinge
    immeuble, 28 rue Paul Delinge Enghien-les-Bains - 28 rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1995 AD 553
    Représentations :
    Sur le portail formé de volutes et d'enroulements de métal sont disposées de fines brindilles forgées. Les piedroits sont surmontés de deux vases en profil forgé évoquant des vases médicis. Sur la
    Description :
    Immeuble construit sur un plan en L, le corps de bâtiment formant une avancée permettant d'insérer cabochons ou en frises sur les allèges des baies. Les baies, de formes différentes, ont des garde-corps de fonte ornés de chardons. Mais la partie la plus remarquable, en matière de technique décorative sont le
    Illustration :
    Vue d'ensemble du portail d'entrée fermant le jardin antérieur de l'immeuble Détail du motif de vase en ferronnerie ornant le pilastre gauche du portail d'entrée
  • immeuble de l'architecte Henri Moreels, 12 rue du Départ
    immeuble de l'architecte Henri Moreels, 12 rue du Départ Enghien-les-Bains - 12 rue du Départ - en ville - Cadastre : 1995 AB 313
    Représentations :
    , et décor géométrique. Des chardons ornent les carreaux de grès cérame situés sur les jardinières ornant l'espace privatif d'accés à l'immeuble, entre le portail et la porte d'entrée.
    Description :
    : des piliers de bois soutiennent l'auvent qui couvre la loggia donnant une vue sur le paysage. Cet immeuble de cinq travées présente une façade symétrique dont le rythme est donné par les deux loggia courrant sur toute la longueur de la façade, selon un schéma souvent utilisé par l'architecte
    Illustration :
    Vue de la première grille et portail en ferronnerie fermant l'entrée sur la rue. De part et d'autre , sont disposées des jardinières ornées de chardons sur des carreaux de grès cérame de l'allée d'accès à l'immeuble. Le motif, en léger relief, figure des chardons Détail d'un panneau en bas relief de béton, orné de motifs floraux : roses et soleils, situé sur un Détail des motifs sculptés situés sous le balcon du cinquième niveau. IVR11_20089500302NUC4A
  • Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains
    Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains Enghien-les-Bains
    Historique :
    car l'histoire de la ville ne prend naissance que durant le deuxième quart du 19e siècle. En raison de typologie des maisons du 19e siècle et de mieux comprendre l'évolution du bâti de la ville. D'autre part, le repérage a en grande partie repris celui établi pour la ZPPAUP (validée le 9 octobre 2007) avec cependant plusieurs bâtiments de ce dernier afin de traduire sa marque dans le corpus général étudié. Le chiffre indiqué comme bâti INSEE est le nombre de logements en 2007 dans la ville dont 24% de maisons et 72, 5
    Description :
    historiques. Le régionalisme a eu peu d'impact sur l'architecture d'Enghien-les-Bains. Le second aspect majeur l'architecture de la ville. Pour le 19e siècle on peut signaler l'importance du corpus des maisons à trois construites sur les grands axes de la ville établis à cette période ainsi qu'à un ensemble d'immeubles des
    Annexe :
    Ville de Paris, 143 768) - VERNHOLES. L'habitation du parisien en banlieue. Après le travail à Paris , le repos à la campagne. Paris , [191?], 132 p., ill. (phot.) ; 24,5 cm, pl. 49. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, in-8° 922 409) - PETITPAS. Le cottage pour tous. Maisons de campagne plans et devis, sous la direction de M. Bourniquel. La maisonnette, le cottage, la villa, la grande usuelle, 1933. pp. 28-31 Fol. V 3926. Le Moniteur des architectes, 1853, pl. 188. Fol. V 234. La Semaine
    Texte libre :
    L'ensemble de l'étude sur les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains, ainsi que la publication
    Illustration :
    Le chalet de Giraud à Saint-Gratien, commune de saint Gratien. Ce type de chalet, sur la commune en Vue d'ensemble de maisons construites sur le bord du lac, donnant sur l'avenue de Ceinture Céramique : détail d'une frise de faïence au décor de feuilles de platane située sur le haut de la présentait un belvédère pour jouir de la vue depuis le toit en terrasse. (AM Enghien-les-Bains, 1T 94 Elévation sur rue, coupes et plans de la maison élevée en 1926 pour monsieur Tisson, avenue de Elévation et coupe d'une maison construite pour madame Le Luau en 1914 (non localisée). (AM Enghien Decressoniière et Henry Salmon (architecte DPLG; 6 rue du Départ). Il s'élevait avec une façade sur la Grande rue , actuelle rue du Général de Gaulle et une autre sur l'avenue d'Enghien. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des Détail du cachet que l'architecte Henri Moreels apposait sur ses documents professionnels. (AM Portrait de l'architecte Henri Moreels dans le jardin de sa maison. (Collection particulière de la
  • lotissement concerté du comte et de la comtesse de Chabannes
    lotissement concerté du comte et de la comtesse de Chabannes Enghien-les-Bains - 55 rue Félix Faure 47 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD 839, 840, 841, 171
    Historique :
    Lotissement concerté commandé par le comte et la comtesse de Chabannes en 1924 à l'architecte Henri
    Description :
    L'ensemble comporte deux immeubles de quatre étages sur les deux rues qui desservent la parcelle laniérée et quatre bâtiments intermédiaires de plan en U sur une courette. Les constructions sont en meulière, brique silico calcaire et brique rouge pour les jeux ornementaux basés sur la polychromie.
    Illustration :
    Coupe et élévation de l'un des immeubles sur rue, 1924. (AM Enghien-les-Bains, 1T 19
  • Maison commune : salle municipale
    Maison commune : salle municipale Enghien-les-Bains - 9, 11, 13 rue du Marché - en ville - Cadastre : 1995 AD 16, 17, 18
    Historique :
    C'est l'architecte Henri Moreels, architecte de la ville, qui travaille dès 1927 sur le projet de de style régionaliste, l'autre avec un répertoire architectural plus historicisant. Le programme est femmes et transformateur. Le projet réalisé comporte des garages et un transformateur mais présente un bâtiment d'accueil sur trois niveaux, beaucoup plus ambitieux.
    Description :
    vases en ronde bosse, posés sur des piédestaux. Le reste de l'édifice se compose de trois travées aux Le bâtiment principal présente une entrée monumentale avec deux hautes portes en ferronnerie surmontées d'un auvent de béton et un couronnement avec un fronton aux rampants curvilignes sur lequel sont sculptés les initiales de la république, RF et l'inscription salle municipale, le tout encadré de deux ornementaux. A l'extrémité de l'ensemble, se situe le transformateur orné au dessus de la corniche d'un
  • maison d'industriel, 28 rue de la Barre
    maison d'industriel, 28 rue de la Barre Enghien-les-Bains - 2 rue Robin 28 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD269
    Historique :
    répondant au milieu fréquenté qu'est le casino d'Enghien et soulignée comme étant la preuve que des villas
    Description :
    façade régulière sur le jardin marquée par une grande loggia-terrasse. La mise en œuvre des matériaux est architectural composant des volumes différents. Sur la rue de la Barre, un premier corps de bâtiment, à la longs pans. Cette façade est structurée par trois travées avec au centre la porte d'entrée, le tout fronton à pans coupé, dans une composition très verticale. Le reste de l'édifice est couvert en terrasse et se déploie à l'arrière du corps principal avec une façade asymétrique sur la rue Robin et une
    Illustration :
    Elévation de trois façades, sur les rues de la Barre, Robin et sur le jardin et coupe par Vue d'ensemble depuis le jardin. IVR11_20099500505NUC4A Vue d'ensemble de la façade sur jardin prise en légère perspective IVR11_20099500506NUC4A
  • immeuble, 14 rue de Puisaye
    immeuble, 14 rue de Puisaye Enghien-les-Bains - 14 rue de Puisaye allée des Ecoles - en ville - Cadastre : 1995 AD 20
    Description :
    simplicité du bâtiment a utilisé plusieurs techniques de décor : large frise de béton, courant sur le rez de ponctuant le bas du premier étage figurant des coupes de fleurs très colorées et, sur le dernier étage, une
    Illustration :
    Détail de la frise en relief de béton à motifs floraux ornant le rez-de-chaussée
  • magasin de commerce hôtel des ventes
    magasin de commerce hôtel des ventes Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Historique :
    durant le deuxième quart du 20e siècle. Ici celle d'un hôtel des ventes érigé à l'avant d'une villa préexistante et donnant ainsi sur la voie publique. L'architecte Henri Moreels, qui a publié cette réalisation
    Description :
    cabochons de céramique, d'une importante corniche, le tout sommé d'un garde corps de ferronnerie de style Art déco masquant le toit. Des décors de mosaïque surmontent les portes, les écoinçons de l'arc et l'ovale central où est inscrit le nom du commerce Hôtel des ventes.
    Illustration :
    Elévation de la façade sur la rue. (AD Val d'Oise, 20Fi 59/12, en feuillet détaché
  • maison, 32 rue Carlier
    maison, 32 rue Carlier Enghien-les-Bains - 32 rue Carlier - en ville - Cadastre : 1995 AB 74
    Historique :
    toujours soignée de l'architecte. Il a repris là le modèle inversé de la maison qu'il avait érigé trois ans
    Description :
    matériaux générant une polychromie chère à l'architecte. Le motif de la loggia soutenu par un pilier de bois est également un motif récurent de l'œoeuvre d'Henri Moreels. Le décor en forme d'éventail qui
  • maison, 44 rue de la Barre
    maison, 44 rue de la Barre Enghien-les-Bains - 44 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD 234
    Historique :
    Selon la tradition orale, le commanditaire voulait que sa maison, placée dans l'axe de l'église, en superposent le porche d'entrée et la loggia-balcon en seraient l'expression.
  • immeuble, 9 rue Blanche
    immeuble, 9 rue Blanche Enghien-les-Bains - 9 rue Blanche - en ville - Cadastre : 1995 AB 315
    Description :
    matériaux, permettant ainsi des effets polychromes et décoratifs. Sur le fond clair de la brique silico production courante de l'architecte Moreels dans le soin qu'il apporte toujours à la mise en œuvre des bleu clair complètent le décor.
  • maisons jumelles, 6 -10 rue Saint Louis
    maisons jumelles, 6 -10 rue Saint Louis Enghien-les-Bains - 6, 8, 10 rue Saint Louis - en ville - Cadastre : 1995 AB 226, 560
    Historique :
    de gauche a été altéré par un ravalement ne respectant pas le parti initial, faussant ainsi la maisons en 1913-1914 sous le titre de Villas jumelles d'habitation particulière à Enghien, l'auteur briques : Notre confrère a voulu remettre à l'honneur le décor par le briquetage approprié : l'effet provient de l'entreprise de céramique architecturale de Choisy-le-Roi, Gilardoni et fils. L'architecte
    Description :
    balcon faisant une saillie triangulaire sur la façade. Le traitement du toit reprend des éléments grilles et le portail d'entrée qui ferment le jardin.
    Illustration :
    Détail de la plaque de faïence portant le nom de l'entrepreneur ""Nizard et fils Détail de la frise de mosaïque située dans le haut de la façade située en retrait, entre les deux