Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 334 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • regard photographique sur le territoire de Seine-Aval
    regard photographique sur le territoire de Seine-Aval Achères
    Localisation :
    Bonnières-sur-Seine Mézy-sur-Seine Rosny-sur-Seine Triel-sur-Seine Vaux-sur-Seine
    Titre courant :
    regard photographique sur le territoire de Seine-Aval
    Texte libre :
    couvrir tout le territoire mais de mettre l’accent sur certains aspects paysagers, le grand paysage, les En même temps qu’un diagnostic patrimonial était mené sur Seine-Aval, un regard photographique appelé « déambulation » a été porté sur ce même territoire avec la Seine comme fil directeur. Les photographies ci-dessous sont le résultat de cette campagne menée de 2011 à 2013. Le propos n’était pas de
    Illustration :
    Carrières-sous-Poissy : vue sur le clocher de la collégiale de Poissy depuis l'étang de la Galiotte Triel-sur-Seine : chantier le long de la D 190. IVR11_20117800056NUC4A Triel-sur-Seine : ancienne sablière à l'entrée de la ville. On aperçoit le site de Médan Gommecourt : randonneuse sur le GR 2. IVR11_20117800095NUC4A Les Mureaux : sur le pont Rhin et Danube. IVR11_20117800126NUC4A Les Mureaux : sur le pont Rhin et Danube. IVR11_20117800127NUC4A Vaux-sur-Seine : vue depuis le carrefour du cimetière vers la base de loisirs du Val de Seine Vaux-sur-Seine : vue depuis le carrefour du cimetière vers la base de loisirs du Val de Seine Vaux-sur-Seine : vue depuis le carrefour du cimetière. IVR11_20117800145NUC4A Chapet : vue sur le Rouloir à Ecquevilly. IVR11_20117800179NUC4A
  • maison dite Le Castelet
    maison dite Le Castelet Andrésy - 87 rue Maurice-Berteaux - en ville - Cadastre : 1983 AM 470
    Historique :
    La villa se trouve sur un lotissement réalisé en 1925.
    Description :
    et un petit oriel en brique. La partie habitation a un étage sur un rez-de-chaussée surélevé tandis que l'annexe accolée avec le garage est en rez-de-chaussée seulement.
    Titre courant :
    maison dite Le Castelet
    Appellations :
    Le Castelet
    Illustration :
    Le bow-window et l'oriel de la façade sur jardin. IVR11_20067800766VA La boiserie ornant le salon, salle à manger. IVR11_20067800770XA
  • hôtel restaurant Le Giboin
    hôtel restaurant Le Giboin Aubergenville - Elisabethville - 5 boulevard de la Plage - Cadastre : 2014 ac 311
    Historique :
    L'hôtel le Giboin a été construit dès le début du lotissement vers les années 1927, pour accueillir les visiteurs. On ignore le nom de son architecte.
    Description :
    C'est un bâtiment massif de plan rectangulaire avec deux pans coupés. Sur l'un se situe l'entrée de l'établissement, alors que l'autre est orné d'une rocaille. Le décor d'origine de l'hôtel était plus sobre
    Titre courant :
    hôtel restaurant Le Giboin
    Illustration :
    Affiche publicitaire sur l'hôtel Le Giboin. Affiche, 1929. (Collection particulière Vue générale de l hôtel Le Giboin. Carte postale, vers 1930. (Collection particulière L'intérieur de l hôtel Le Giboin. Carte postale, vers 1930 (Collection particulière Menu du restaurant de l'hôtel Le Giboin. Affiche, 1929. (Collection particulière Dépliant publicitaire de l'hôtel Le Giboin. Affiche, 1929. (Collection particulière Décor rocaillé sur un des murs de l'hôtel du Giboin. IVR11_20137800273NUC4A Le bar en bois de l'hôtel. IVR11_20137800304NUC4A Le radiateur de la salle à manger de l'hôtel du Giboin. IVR11_20137800271NUC4A
  • tableau : saint Michel terrassant le démon
    tableau : saint Michel terrassant le démon Andrésy
    Historique :
    Le tableau porte en bas à gauche la signature très difficilement lisible de Lepic. Il se trouve
    Description :
    Le tableau est une copie fidèle de celui de Guido Reni.
    Titre courant :
    tableau : saint Michel terrassant le démon
    Dimension :
    h= 184 ; la=144 (dimensions prises avec le cadre)
  • Le mobilier de l'hôtel de ville
    Le mobilier de l'hôtel de ville Mantes-la-Jolie
    Historique :
    , tout en blanc, possède des sièges tulipe d'Eero Saarinen. Ils ont donné des prescriptions sur le décorateurs ont réalisé la décoration du cabinet du maire : ils ont dessiné le mobilier sauf la table basse en
    Titre courant :
    Le mobilier de l'hôtel de ville
    Texte libre :
    nouvel hôtel de ville. Leur choix se porte sur des objets emblématiques du design moderniste : la chaise tulipe de Eero Saarinen, le siège Wassili de Marcel Breuer et la lampe Pipistrello de Gae Aulenti.
    Illustration :
    Le hall d'honneur a perdu les rayures horizontales qui sur le mur faisaient écho aux marches Si l'escalier est l'oeuvre de l'architecte, le décor environnant a été dessiné par les designers Le bureau du maire. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 365) IVR11_20157800466NUC4A Le bureau du maire et la salle de conférences particulière. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 353 Sièges en plastique moulé dans le hall qui précède la salle des mariages et du conseil Ces fauteuils se trouvaient à l'origine dans le bureau du maire. IVR11_20157800612NUC4A Vue actuelle de la salle du conseil dont le mobilier a été changé. IVR11_20157800604NUC4A
  • maison de campagne dite le château Itasse
    maison de campagne dite le château Itasse Maurecourt - 1 rue Itasse - en ville - Cadastre : 1983 AE 84, 85, 88, 89, 90, 208, 209, 211
    Historique :
    pas sur le plan de 1701, en revanche elle existe en 1731. Après le décès d'Anne-Marie Cotelle en 1779 1824 elle appartient à Jacques Le Seigneur, qui sera maire de Maurecourt. C'est en 1833 que la famille
    Description :
    décès de 1779 : un vestibule avec un escalier à rampe en fer, un salon donnant sur le jardin, salle à La propriété est telle qu'elle est décrite dans le terrier de 1766 et surtout l'inventaire après manger et salon de part et d'autre et chambres à l'étage. La maison était alors couverte en tuile. Le
    Titre courant :
    maison de campagne dite le château Itasse
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800016NUC1A L'escalier vue plongeante sur le départ. IVR11_20077800341XA Le château vu depuis la grille donnant sur la partie boisée du parc. IVR11_20077800346XA Le monogramme d'Anne-Marie Cotelle sur la grille. IVR11_20077800352XA La façade sur jardin. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800490NUC2 Les escaliers extérieurs latéraux sont sans doute des aménagements du XIXe siècle. Le motif de Le jardin et la façade postérieure du château. IVR11_20077800333XA Le potager et un bâtiment agricole. IVR11_20077800342XA Le mur de clôture qui a servi de mur à chasselas. IVR11_20077800348XA
  • maison de notable, dite le Vieux Manoir (vestiges)
    maison de notable, dite le Vieux Manoir (vestiges) Andrésy - 3 avenue d' Eylau - en ville - Cadastre : 1983 AV 261
    Historique :
    On sait peu de choses sur ce manoir néo-gothique construit à l'emplacement de la bergerie et d'un spécifique (et les bâtiments de la ferme d'Andrésy). Sur un plan de 1894 à son emplacement on parle encore de pigeonnier et maison du jardinier. C'est donc après le partage de la propriété en 1894 que ce manoir a été
    Représentations :
    soutenant le linteau.
    Description :
    Connu par des photographies et un prospectus de vente rédigé en 1922 par le notaire, le bâtiment comportait : au rez-de-chaussée une cuisine sur cave, un office, un vestibule un escalier dans la tour, une salle-à-manger de style Louis XIII et un très grand salon de 9m sur 7 de style renaissance s'élevant probablement sur deux niveaux. Au premier, une très grande chambre au dessus de la salle à manger, au second
    Titre courant :
    maison de notable, dite le Vieux Manoir (vestiges)
    Appellations :
    Le Vieux Manoir
    Illustration :
    Le vieux manoir dont il ne reste que la tour. Carte postale. (Collection particulière
  • maison de villégiature dite Le Château, 13 rue du Chapitre
    maison de villégiature dite Le Château, 13 rue du Chapitre Chanteloup-les-Vignes - 13 rue du Chapitre - en ville - Cadastre : 1988 AN 652
    Historique :
    belvédère sur le toit qui a été détruit. C'est actuellement un immeuble.
    Titre courant :
    maison de villégiature dite Le Château, 13 rue du Chapitre
    Appellations :
    Le Château
  • maison de campagne dite le Clos du Roy
    maison de campagne dite le Clos du Roy Maurecourt - 44 rue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 1983 AI 388
    Historique :
    manière schématique sur le plan de 1702 et surtout de manière beaucoup plus précise sur le plan de 1731 bâtiment. Son allure actuelle de style néo-classique pourrait dater de cette époque. Le cadran solaire qui billard, une maison de concierge, des écurie et remise. Le jardin est aujourd'hui en partie loti. Des murs
    Description :
    Le bâtiment principal comporte un corps central avec fronton. Les caves s'étendent sous la partie
    Titre courant :
    maison de campagne dite le Clos du Roy
    Appellations :
    le Clos du roy
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800008NUC1A Les deux pavillons d'entrée, le portail et les communs. IVR11_20077800290XA Façade sur rue des anciens communs. IVR11_20077800286XA La façade sur jardin du bâtiment principal. IVR11_20077800304XA Anciens murs à chasselas dans le parc. IVR11_20077800314XA Anciens murs à chasselas dans le parc : un os. IVR11_20077800316XA
  • maison dite
    maison dite "villa le Bois fleuri", 27 avenue d'Ypres Aubergenville - Elisabethville - 27 avenue d' Ypres - en ville - Cadastre : 2014 AI 388
    Description :
    photographie ancienne.La pièce s'ouvre sur le jardin par un bow-window et sur la rue par une loggia, dans une C'est une maison construite par Paul Tournon. Le plan montre une maison dessinée autour du "hall ", haute pièce montant jusqu'aux combles et éclairée à l'origine d'un oculus, comme le montre la et très prisé dans les années 1920. Placée sur la façade latérale, l'entrée en saillie couverte de
    Titre courant :
    maison dite "villa le Bois fleuri", 27 avenue d'Ypres
    Appellations :
    Villa le Bois fleuri
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le jardin, côté entrée principale. IVR11_20147800231NUC4A
  • tableau : Le Christ et la veuve de Naïm
    tableau : Le Christ et la veuve de Naïm Andrésy
    Titre courant :
    tableau : Le Christ et la veuve de Naïm
  • maison de notable de villégiature dite le manoir Denouval
    maison de notable de villégiature dite le manoir Denouval Andrésy - 147, 149 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AM 466, 468, 245, 246
    Historique :
    Simon Hure Patino. Le manoir change à plusieurs reprises de propriétaires entre 1915 et la guerre. Le verger potager, de l'autre côté de la rue est vendu à un lotisseur en 1933. En 1945 le manoir, vendu à , il sert de grand séminaire aux Pères Salésiens. En 1974, le manoir est le siège d'une importante le parc.
    Description :
    donnaient sur une cour anglaise et leur vue était masquée par une treille. Le belvédère abrite une petite L'entrée comporte un vestibule de forme circulaire desservant un vestiaire, un petit salon, le hall et la salle de billard (disparus). Le hall était à l'anglaise (il a été divisé en deux appartements habituelles, le manoir comportait une grande terrasse panoramique au devant du hall, deux vérandas une dite dessus de la Seine) mais cette pièce n'est pas aménageable. Dans le jardin, une maison préexistante a été transformée en centrale thermique et pour que sa vue ne masque pas le panorama le toit a été enlevé au profit d'une terrasse avec une vaste pergola (le bâtiment existe toujours au 18 quai de l'Ecluse). La véranda
    Titre courant :
    maison de notable de villégiature dite le manoir Denouval
    Illustration :
    La pergola aménagée sur le toit de l'usine électrique. Photographie imprimée. Tiré de Panorama sur la Seine vers l'amont depuis le belvédère. IVR11_20067800392XA Panorama sur la Seine vers l'aval depuis le belvédère. IVR11_20067800394XA Façade donnant sur la Seine. Photographie imprimée. Tiré de : La Construction moderne, 1912-1913 Vue intérieure : l'orgue qui se trouvait dans le grand hall. Le plafond à poutres subsiste encore L'ancienne véranda donnant sur la Seine. IVR11_20067800266XA Le belvédère. IVR11_20067800384XA La date portée sur la façade panoramique. IVR11_20067800386XA Le belvédère vue en contre-plongée depuis une terrasse de la façade sud. IVR11_20067800806XA L'intérieur du belvédère et la vue sur la Seine en amont. IVR11_20067800808XA
  • maison de notable dite le château de Choisy
    maison de notable dite le château de Choisy Maurecourt - 29bis rue de Choisy - en ville - Cadastre : 1964 AD 471, 1022, 1024, 1029, 1032,
    Historique :
    Le Petit Choisy appartenait à François Cauvry en 1820. Il comportait des bâtiments, un jardin et des terres. Selon le recensement de 1817, c'était un vigneron. La propriété fut acquise par Jacques la propriété appelée le château de Choisy qui a été publiée en 1878 dans l'Encyclopédie
    Représentations :
    Les carreaux de céramique qui ornaient les impostes ont été rassemblés sur un mur latéral.
    Description :
    Initialement le porche d'entrée se trouvait sur le côté gauche de la façade. L'accès a été modifié ajoutée sur le côté droit de la façade. Le premier étage comportait quatre chambres de maîtres avec cabinets de toilettes et l'étage de comble trois chambres de domestiques et une lingerie. Le décor de la façade comporte des carreaux de céramique sur les impostes des fenêtres du premier étage et un large contreforts en béton qui abritent désormais le porche d'entrée.
    Titre courant :
    maison de notable dite le château de Choisy
    Illustration :
    Plan de l'ancienne maison sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800004NUC1A La façade donnant sur le parc. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800476NUC2 La façade sur rue avec l'extension de la salle de billard. Photographie. (Collection particulière Façade sur jardin de l'extension de la salle de billard. Photographie. (Collection particulière Vue générale de la façade sur jardin et du parc. Carte postale. (Musée de l'Ile-de-France La façade sur jardin. IVR11_20077800279XA
  • le mobilier de l'église Saint-Germain-de-Paris (liste supplémentaire)
    le mobilier de l'église Saint-Germain-de-Paris (liste supplémentaire) Andrésy
    Titre courant :
    le mobilier de l'église Saint-Germain-de-Paris (liste supplémentaire)
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la première station du chemin de croix : le Christ devant Ponce Pilate
  • maison de campagne dite le Chapitre, 1-7 rue du Chapitre
    maison de campagne dite le Chapitre, 1-7 rue du Chapitre Chanteloup-les-Vignes - 1-7 rue du Chapitre - en ville - Cadastre : 1988 AN 174-191, 193-199, 767, 768
    Historique :
    de Monsieur, frère du roi. En 1749, comme le rapporte Roch Longé, elle appartient à Laurent Pécoule le curé de Jouy-le-Moutier. En 1821, la propriété, qui comprend des vignes, est aux mains de M. Pion
    Titre courant :
    maison de campagne dite le Chapitre, 1-7 rue du Chapitre
    Appellations :
    Le Chapitre
    Illustration :
    Plan sur le cadastre napoléonien. (AD Yvelines). IVR11_20087800595NUC2A
  • Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977
    Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977 Mantes-la-Jolie
    Historique :
    campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Elle a été conçue en collaboration entre le Comité En 1977, l’exposition « Richesses d’art et Architecture du Mantois », réalisée alors même que le Départemental de Pré-Inventaire des Yvelines, le Centre Régional d’Études historiques et Documentaires de l’Ouest Parisien et l’Inventaire général. Les 391 clichés réalisés sont un arrêt sur image sur ce qui faisait alors patrimoine. Il n’est pas surprenant que le patrimoine religieux soit le plus représenté (41 minutieuse de ce trésor enfoui qu’est le patrimoine. C'est pourquoi il a été décidé de les traiter comme une
    Titre courant :
    Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977
    Texte libre :
    L'inventaire du patrimoine de la ville de Mantes-la-Jolie, a été réalisé en partenariat avec le Architecture du Mantois » avait donné lieu à une campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Cette
    Illustration :
    Vue aérienne depuis la tour de la collégiale sur la rue du Fort et le quai des Cordeliers Vue aérienne sur l'îlot depuis la rue Baudin. On aperçoit la Seine et le Val Fourré dans le Vue sur le square du château. IVR11_19777800607X Vue sur la porte aux prêtres prise depuis le square du château. IVR11_19777800606X Ancien couvent de Bénédictines, Victor-Duhamel (boulevard) 17. Façade sur le boulevard et la rue du Maison, Abbé-Hua (rue de l') 10. Vue sur le square du château. IVR11_19777800609X Maison, Sangle (rue de la) 10. Le départ de l'escalier rampe sur rampe. IVR11_19777800523X Collégiale Notre-Dame, tableau Anges pleurant sur le corps du Christ. Vue d'ensemble Vue de la ville depuis le pont. Carte postale. IVR11_19777800505X Le vieux pont de Limay. Carte postale. IVR11_19777800508X
  • verrière figurée : les Pélerins d'Emmaus, le baptême du Christ (baie 2)
    verrière figurée : les Pélerins d'Emmaus, le baptême du Christ (baie 2) Andrésy
    Historique :
    refait aussi par Lorin. Au tympan, le Christ et les anges ont été complétés en 1986 par l'atelier Hermet
    Matériaux :
    verre transparent grisaille sur verre jaune d'argent
    Titre courant :
    verrière figurée : les Pélerins d'Emmaus, le baptême du Christ (baie 2)
  • maison, 22 rue de l'Eglise
    maison, 22 rue de l'Eglise Andrésy - 22 rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1983 AT 110
    Observation :
    Cette maison de bourg est représentative de la permanence de cette forme dans le centre.
    Illustration :
    La façade sur rue. IVR11_20067800204XA
  • tableau : Crucifixion
    tableau : Crucifixion Chanteloup-les-Vignes
    Historique :
    Le tableau a été offert à la paroisse en 1750.
    Auteur :
    [d'après, peintre] Tintoretto, dit : le Tintoret
  • verrière historiée : la parabole du mauvais riche
    verrière historiée : la parabole du mauvais riche Andrésy
    Historique :
    Cette verrière mise en place lors de l'édification du collatéral dans le 2e quart du 16e siècle a été recomposée. Selon un cliché Durand (date) seul le panneau central est à sa place d'origine. A la trouvait la naissance de Jean-Baptiste. Le bas était composé de trois panneaux décoratifs semblables à
    Matériaux :
    verre transparent grisaille sur verre jaune d'argent
    Représentations :
    scène biblique : le mauvais riche, repas, pauvre, enfer, âme, ange ; ornementation : à arcature, à couronne végétale, à mascaron, à cuir découpé ; Dieu le père ; Le mauvais riche rentre chez lui ; la table est dressée pour le festin ; le pauvre à la porte tandis que les hommes festoient. Au registre inférieur, l'âme du mauvais riche brûle en enfer tandis que celle du pauvre est portée vers le ciel par deux
    Dimension :
    h = 350 ; la = 200 (dimensions données par le Corpus vitrearum)
    Illustration :
    Lancette droite, détail : le festin et Lazare harcelé par les chiens. IVR11_19867800094XA
1 2 3 4 17 Suivant