Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains
    Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains Enghien-les-Bains
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    totalité du corpus retenu est donc importante, mais l'intérêt de l'étude d'une ville thermale unique en île -de-France justifie cette importante sélection. Ceci permet une approche plus historique de la car l'histoire de la ville ne prend naissance que durant le deuxième quart du 19e siècle. En raison de la richesse exceptionnelle de la documentation qui a permis d'étudier nombre d'oeuvres détruites, il typologie des maisons du 19e siècle et de mieux comprendre l'évolution du bâti de la ville. D'autre part, le quelques compléments de terrain et surtout plus de recherche dans les fonds d'archives, permettant une attribution et une datation plus fine de nombreux bâtiments. Ces recherches ont ainsi permis de dégager des ensembles d'édifices construits dans la ville par un même architecte et de définir des caractères inhérents à la production de ces derniers. Celui dont la production a été la plus abondante et la plus plusieurs bâtiments de ce dernier afin de traduire sa marque dans le corpus général étudié. Le chiffre
    Murs :
    faux pan de bois pan de bois pierre de taille
    Description :
    siècle aux années 1930, période choisie pour cette étude comme étant la plus représentative de l'architecture de la ville. Pour le 19e siècle on peut signaler l'importance du corpus des maisons à trois travées enduites, des maisons de type chalet et, pour la fin du siècle, de maisons empruntant à des styles d'immeubles affichant des caractères bourgeois lié à la villégiature, un corpus de maisons 1900-1910 construites sur les grands axes de la ville établis à cette période ainsi qu'à un ensemble d'immeubles des au décor sous toutes ses formes, notamment la présence relativement abondante de décor en sgraffitte.
    Auteur :
    [architecte] Baudot Anatole de
    Annexe :
    documentation du Musée de l'Ile-de-France, Sceaux L'Architecture usuelle,1909, pp. 241-245. L'Architecture Enghien - Maisons et immeubles - Sources et bibliographie Plans, élévations et photographies de maisons ou immeubles d'Enghien-les-Bains extraits de : Monographies - GIRAULT DE SAINT-FARGEAU, Eusèbe . Guide pittoresque du voyageur en France. Paris : Firmin Didot, 1838, t. 1, p. 14. (Bibliothèque municipale de Versailles, Duhaut E 375/380) - NORMAND, Louis-Marie. Paris moderne ou choix de maisons construites dans les nouveaux quartiers de la capitale et dans ses environs. Paris : 1837-1849, 3 vol., in-4 °, 159 pl. ; t. 1 et t. 3. - L'architecture pittoresque au XIXe siècle. Recueil de villas, pavillons de campagne. Paris et ses environs. Paris : François Delarue, London-Moore, Mr Queen et Co, [ca 1880 ], 100 pl. lith. ; 37 cm, pl. 52. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, in fol. 90488 . Deuxième série. Maisons de campagne, villas et châteaux. Paris : Dujardin et Cie, [ca 1890], 150 pl. ; 48
    Texte libre :
    L'ensemble de l'étude sur les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains, ainsi que la publication - Liens web, en bas de page.
    Illustration :
    l'Ile-de-France, Inv. 65. 23. 5) IVR11_20069500063NUCA l'Ile-de-France, Inv. 65. 23. 6. E 3184) IVR11_20069500068NUCA quart du 20e siècle. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500015NUCB . Carte postale, 1er quart du 20e siècle. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500012NUCB Planche de quatre maisons de villégiature. Chromolithographie, 2e quart du 19e siècle. (Musée de Plan du rez-de-chaussée et élévation de la façade antérieure. Photographie. (AD Val d'Oise, 20Fi 59 Planche de quatre maisons de villégiature. Chromolithographie, 2e quart du 19e siècle. (Musée de Le chalet de Giraud à Saint-Gratien, commune de saint Gratien. Ce type de chalet, sur la commune en partie englobée par Enghien se situaient des maisons de villégiature dont ce chalet couvert de chaume qui appartient à la première génération de ces maisons pittoresques des années 1840 construites au bord du lac ou
  • ensemble de 2 cheminées
    ensemble de 2 cheminées 58 boulevard Cotte
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ces deux cheminées ont été mises en place lors de la construction de la maison par les architectes
    Description :
    La cheminée de la salle de billard est constituée de piédroits composés de colonnettes engagées et de pilastres supportant un linteau orné d'une table centrale accostée elle même de pilastres et timbrée des initiales AH disposées dans un cercle. Le manteau, de forme triangulaire, présente un semis de H. La cheminée de la salle à manger est constituée de piédroits avec des colonnettes engagées d'ordre composite. Le foyer est surmonté d'un linteau orné d'un panneau de céramique encadré par des chutes de fruits. Le manteau, de forme triangulaire, est en brique, relié à la corniche du plafond par
    Emplacement dans l'édifice :
    salle de billard et salle à manger
    Titre courant :
    ensemble de 2 cheminées
    Illustration :
    Elévation de la cheminée de la salle de billard. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500088X Elévation de la cheminée de la salle de billard. (AD Val d'Oise, 20Fi 59 /2-3, en feuillet détaché Vue d'ensemble de la cheminée de la salle à manger. (AD Val d'Oise, 20Fi 59 /2-3, en feuillet
  • maison de notable, 17 rue de la Libération
    maison de notable, 17 rue de la Libération Enghien-les-Bains - 17 rue de la Libération - en ville - Cadastre : 1995 AC 151
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Genre :
    de maître
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    Le décor se situe sur le bow window où la baie est encadrée de pilastre d'ordre composite, et dans les parties hautes de l'édifice : baies du premier étage ornées de tympan avec des cartouches et des coquilles, grands cartouches de style rocaille aux angles du pavillon gauche, volutes en assise du fronton , petites sphères surmontant les baies génminées du pignon, épi de faîtage de zing
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Description :
    Cette maison est une variation sur le thème du pignon, caractéristique de l'œuvre des frères Leseine. On y retrouve plusieurs éléments de leur répertoire, telle la lucarne au toit débordant formant pavillon, les baies cintrées jumelées, le bow window et bien sûr le pignon ici dépourvu du motif de poinçon partie supérieure parle dessin de la ferronnerie de l'ancre. La polychromie de l'édifice est accentuée par la mise en œuvre de la brique vernissée verte posées en bandes sur le pignon et en alternance avec
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 17 rue de la Libération - en ville - Cadastre : 1995 AC 151
    Titre courant :
    maison de notable, 17 rue de la Libération
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le jardin de la maison construite par les frères Leseine
  • maison, 12 boulevard Hippolyte Pinaud
    maison, 12 boulevard Hippolyte Pinaud Enghien-les-Bains - 12 boulevard Hippolyte Pinaud - en ville - Cadastre : 1995 AD 686
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    Deux motifs sculptés en enroulement ornent le départ du fronton. Un décor de cartouche est porté sur les décors de céramique dont l'un formant le fronton cintré de la bie du premier étage est surmonté d'une spère de pierre posée sur un petit socle
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Description :
    La façade pignon-gouttereau présente un pignon caractéristique de la production des frères Leseine : de type flamand, marqué d'un grand poinçon et souligné par une importante corniche. On retrouve, ce qui est également récurrent dans leur oeœuvre, la travée constituée d'un balcon, d'un bow-window de bois et d'une lucarne de même nature au petit toit en pavillon et au linteau orné d'une frise de céramique portant la date de l'édifice. L'entrée est précédée d'un auvent couvert d'ardoise et supporté par de fins piliers de bois.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Détail du chronogramme ""1897"" porté sur le linteau de la lucarne. IVR11_20099500612NUC4A
1