Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • le mobilier de la collégiale Notre-Dame
    le mobilier de la collégiale Notre-Dame Melun - place Notre-Dame - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    , connues par les dessins de la collection Gaignières : celles d'Alix de Corbeil (13e siècle) et d'Etienne Chevalier (15e siècle) ont disparu, mais l'église conserve encore la dalle funéraire de Denis de Chailly (15e siècle). En revanche, elle a perdu un autre témoignage de l'attachement d'Etienne Chevalier à sa ville natale : le célèbre diptyque de Fouquet, actuellement dispersé entre Anvers et Berlin. La majeure collégiale s'est en contrepartie enrichie de plusieurs éléments soustraits aux établissements conventuels et aux églises désaffectées de Melun : la clôture de choeur de l'église Saint-Etienne, le maître-autel en marbre du couvent des Carmes, un grand calvaire provenant de la maison des frères des Ecoles chrétiennes , les 52 stalles et des retables de l'hôtel-Dieu Saint-Nicolas, etc. Tout ce mobilier, à son tour serrurier Keramingant fournit plusieurs grilles pour le choeur (1824, sur dessin de l'architecte Solente ), l'abside (1819) et la chapelle de la Vierge (1825). Du mobilier de la première moitié du 19e siècle
    Parties constituantes non étudiées :
    carrelage de sol clôture de choeur fauteuil de célébrant tabouret de célébrant chemin de croix croix de sacristie croix de procession bannière de procession clef de voûte
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Goussel
    Titre courant :
    le mobilier de la collégiale Notre-Dame
    Illustration :
    Tombe d'Alix de Corbeil (aujourd'hui disparue): dessin levé pour la collection Gaignières. (BNF Tombe d'Etienne Chevalier et de Catherine Budé (aujourd'hui disparue): dessin levé pour la Projet d'autel pour la chapelle de la Vierge. Calque aquarellé, vers 1866. (AD Seine-et-Marne. 4 Op Clef de voûte dans le vaisseau central de la nef, 2e travée. IVR11_20027700606X La rose occidentale. Verrière de Calixte Poupart, 1959 : ""Rose mystique"". IVR11_20027700563VA Verrière axiale de la chapelle d'hiver, au nord de l'église : ""Notre-Dame de Lourdes"". S. Miller Clôture de choeur ornée des Litanies de la Vierge, 19e siècle. IVR11_20027700537X Chemin de croix, offert par le curé de l'église en 1883. Vue de la première station : le Christ Calice de première messe de l'abbé Walraet, 1944, avec patène assortie. IVR11_20027700576XA Ostensoir ""offert par ses paroissiens à Mr l'abbé Moreau, curé-doyen de Notre-Dame de Melun depuis
  • Manoir dit Hôtel Fort, puis Hospice Favier
    Manoir dit Hôtel Fort, puis Hospice Favier Bry-sur-Marne - 2 rue du Four - en ville - Cadastre : 1981 S 68
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Manoir du fief fort reconstruit 2e moitié 17e siècle ; démoli lors de la guerre de 1870 ; seuls subsistent les communs aménagés en hospice vers 1890 par Mme veuve Favier qui en fait don au département de la Seine ; en 1898, construction de grands bâtiments à l'est de la propriété par Lequeux, architecte du département de la Seine ; début 1er quart 20e siècle construction d'un grand bâtiment parallèle et
    Illustration :
    Détail de l'atlas de la Seigneurie de Bry. 1787. (AN. N IV Seine 1) IVR11_19859401159P Entrée et communs du manoir aménagés en hospice. Carte postale. (Soc. hist. de Villiers-sur-Marne et de la Brie française) IVR11_19849400690XB Reproduction d'un dessin, non localisé, de la demeure détruite lors de la guerre de 1870. Autre vue du jardin. Au premier plan une femme assise devant un chevalet dessine un groupe de gens. (Musée Bry Reproduction d'un dessin, non localisé, de la demeure détruite lors de la guerre de 1870. Vue de Reproduction d'un dessin, non localisé, de la demeure détruite lors de la guerre de 1870. Vue depuis la terrasse de la maison vers la Marne. A droite l'orangerie, dans le lointain l'église du village Bâtiment construit en 1898 vu du nord-est. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401540XB Vue du second bâtiment de l'hospice. Carte postale. (Collection particulière) IVR11_20069400341XEB
1