Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Fontainebleau - usine de menuiserie Parchowski et Chemin, puis Parchowski frères, actuellement logement
    Fontainebleau - usine de menuiserie Parchowski et Chemin, puis Parchowski frères, actuellement logement Fontainebleau - 22 rue d' Avon - en ville - Cadastre : 2012 AL 309, 310
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Historique :
    Un atelier de menuiserie est attesté rue d'Avon dès 1910. Il porte successivement les raisons sociales de Parchowski et Chemin, puis Parchowski frères à partir des années 1930. C'est probablement de cette époque que datent les bâtiments de l'usine de menuiserie. Elle semble continuer de fonctionner au cours de la seconde moitié du 20e siècle. La date de cessation d'activité nous est inconnue. Les espaces de travail ont été vidés de leurs machines. Une partie des ateliers est actuellement inoccupée, le
    Observation :
    Refus de visite. En raison de sa taille, de son architecture, de son caractère représentatif des nombreux ateliers de menuiserie installés à Fontainebleau et ses alentours et de son état de conservation , l'ancienne menuiserie Parchowski mérite d'être signalée. Elle est un des derniers témoins de cette activité.
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    L'usine de menuiserie Parchowski a été implantée sur une parcelle triangulaire située contre l'enceinte du parc du château de Fontainebleau. La majeure partie de la parcelle est occupée par des camions dans le garage situé au nord de la parcelle. Le travail du bois se déroulait ensuite dans surmonté d'une toiture à longs pans. Côté nord, le niveau supérieur de la façade, en pans de bois, est largement vitrée, éclairant l'espace de travail. Le mur méridional est quant à lui construit en moellons de devaient servir au chargement du bois à l'étage. Situé au sud de la parcelle, le bâtiment destiné au logement reprend un décor similaire à celui de l'atelier, marqué par des bandeaux, appuis de fenêtres et arcs de décharge en briques. L'étage de combles est éclairé par un occulus. Entre les deux édifices, un bâtiment, de plus petite taille (rez-de-chaussée et étage de combles), devait abriter les bureaux de l'entreprise. A l'arrière de l'atelier, un autre bâtiment occupe le fond de parcelle. Il semble avoir été
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Fontainebleau - usine de menuiserie Parchowski et Chemin, puis Parchowski frères, actuellement
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Vue générale de l'usine de menuiserie Parchowski et Chemin. IVR11_20097701784NUC4A Garage et atelier de transformation de l'usine de menuiserie Parchowski et Chemin Vue de détail des appuis de fenêtre du logement dont les briques portent l'estampille "AB Vue de détail des encadrements de fenêtre de l'atelier de transformation dont les briques portent
  • Fontaine-le-Port - scierie et usine de menuiserie (usine de parquets) Millet, actuellement manège à chevaux
    Fontaine-le-Port - scierie et usine de menuiserie (usine de parquets) Millet, actuellement manège à chevaux Fontaine-le-Port - domaine de Massoury - 53 rue du Parc - Cadastre : 2007 A 944
    Historique :
    En 1922, Emile Millet (maire de Fontaine-le-Port), issu d'une famille de scieurs de long du Berry , implante le long de la Seine, au lieu-dit Le Pré Barbeau, un entrepôt de stockage de bois et de charbon. Il possède une scierie volante qu'il implante sur le plateau de Massoury en 1945 après l'inondation de la première installation. En 1947-48 sont édifiés plusieurs bâtiments sur un site de 4 ha : la halle en béton , la forme ovoïde de la halle en béton, cet atelier (détruit) est construit sur poteaux métalliques avec remplissage en parpaings de ciment et en tuiles de béton pour la couverture. Les séchoirs de la parqueterie sont installés à la suite de l'atelier d'affutage de la scierie. En 1959, l'unité de séchage , devenue trop petite, est remplacée par de nouveaux séchoirs installés au sud de la scierie et alimentés installé dans le local de la première chaudière. Le matériel de la scierie est alors renouvelé. Une installations au cours des années 1960. La partie orientale du site est occupée par la zone de stockage des
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Murs :
    parpaing de béton
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    usine de parquets
    Description :
    De l'organisation d'origine ne subsistent aujourd'hui que la halle en béton, amputée du pont roulant et de sa structure porteuse en béton, ainsi que deux pavillons ayant servi l'un de bureaux et l'autre de logement. La halle, à 4 travées d'une superficie totale de 663 m², est entièrement maçonnée en et protégé par une couverture bitumée revêtue de plaques d'aluminium. Deux bandeaux de vitres en verre armé couvrent la partie haute des deux côtés latéraux ainsi que les deux tympans de tête. Sa structure ouverte permettait le transport des billes de bois sur les bancs de sciage, transport facilité par travées suivant un cheminement nord-sud, depuis le stockage des grumes (1ere travée) vers les bancs de sciage (2e-5e travées), jusqu'à la zone de tri avant empilage (6e-9e travées). Bâties suivant un plan architectural utilitaire, les élévations de la halle sont pourtant soignées comme en atteste le souci porté aux finitions : corniches en béton, système de gouttières, piliers porteurs. Par une ouverture maçonnée dans la
    Localisation :
    Fontaine-le-Port - domaine de Massoury - 53 rue du Parc - Cadastre : 2007 A 944
    Titre courant :
    Fontaine-le-Port - scierie et usine de menuiserie (usine de parquets) Millet, actuellement manège à
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Vue de la scierie depuis le sud, grande halle des machines. Photographie. (Collection particulière Vue intérieure de la scierie, pont-roulant transportant les grumes. Photographie. (Collection Tronçonnage des grumes dans la partie amont de la scierie. Photographie. (Collection particulière Vue intérieure de la scierie, scie à grumes, machine de tête Brenta. Photographie. (Collection Vue intérieure de la scierie, déligneuse. Photographie. (Collection particulière Vue de l'atelier de la parqueterie depuis le sud. Photographie. (Collection particulière Vue intérieure de la parqueterie, coupe de longueur et bouvetage. Photographie. (Collection Vue intérieure de la parqueterie, machine à parquet 4 faces. Photographie. (Collection particulière Vue intérieure de la parqueterie, machine à parquet. Photographie. (Collection particulière Chariot de manutention à fourche, manutention des parquets de frise. Photographie. (Collection
  • Héricy - usine de menuiserie Guichard, puis Bouvier, actuellement atelier municipal et logement
    Héricy - usine de menuiserie Guichard, puis Bouvier, actuellement atelier municipal et logement Héricy - rue de Barbeau - Cadastre : 2012 AB 402, 482, 483
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Historique :
    L'usine de menuiserie de la rue de Barbeau a été établie à Héricy, au début des années 1930, par M . Guichard. A cette époque, le travail du bois, en particulier la réalisation de madriers et de bois de charpentes, s'effectue sous un hangar. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le hangar est fermé et l'emprise de l'atelier agrandie par une extension accolée à la façade sud. Le propriétaire exerce son vingtaine d'années. Il fait construire un logement accolé à la façade nord de l'atelier. En 1985, la mairie achète terrain et bâtiments et y installe ses ateliers municipaux. Au cours de l'année 2009, une partie des bâtiments a fait l'objet d'une réfection pour servir de logement.
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    bois pan de bois béton parpaing de béton
    Description :
    L'ancienne menuiserie Guichard s'est développée à partir d'un hangar initial, implanté en milieu de parcelle dont la forme rectangulaire a conditionné les extensions successives. Les ateliers sont en pan de bois avec un remplissage de parpaings en béton masqués par un bardage de lattes de bois. La toiture à longs pans, couverte de tuiles mécaniques, comporte une rupture de pente due à l'extension des ateliers coté sud. Les façades de l'adjonction sont percées par de larges baies rectangulaires. A l'arrière des toitures à un et deux pans, recouverts de tôles. Ces structures ouvertes permettaient le stockage des matières premières et des produits finis. Autour de cette arrière cour, un autre bâtiment, d'un seul niveau et de faible superficie, servait de garage. Dès l'origine, la partie septentrionale de l'atelier principal a été cloisonnée, sur deux niveaux, afin de servir de logement et de bureau. La porte de
    Localisation :
    Héricy - rue de Barbeau - Cadastre : 2012 AB 402, 482, 483
    Titre courant :
    Héricy - usine de menuiserie Guichard, puis Bouvier, actuellement atelier municipal et logement
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Vue générale de l'usine de menuiserie Guichard. IVR11_20097700515NUC4A Façade latérale de l'ancien atelier de menuiserie. IVR11_20097700519NUC4A Vue générale de l'usine de menuiserie Guichard, depuis le nord. IVR11_20097700518NUC4A Vue intérieure de l'ancien atelier de menuiserie. IVR11_20097700516NUC4A
  • Fontainebleau - usine de menuiserie Faizende, puis bâtiment administratif d'entreprise
    Fontainebleau - usine de menuiserie Faizende, puis bâtiment administratif d'entreprise Fontainebleau - 63 rue de France - en ville - Cadastre : 2012 AO 77
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Historique :
    Les annuaires commerciaux des années 1930 mentionnent un atelier de menuiserie, rue de France. Il appartient alors à M. Faizende. Il passe par la suite au nom de Linet, puis de Tavernier. Cet atelier continue à fonctionner au cours de la seconde moitié du 20e siècle. C'est une petite unité de production spécialisée dans la fabrication de parquets à la hongroise. Au cours de ces dernières années, le site a servi de siège social et de local à l'entreprise de peinture de décoration Courault-Arnaud SARL. Cette
    Observation :
    Refus de prises de vue
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Description :
    L'usine de menuiserie Faizende, petite unité de production de parquets, occupe une parcelle de forme carrée, similaire aux autres propriétés de la rue de France. Le bâtiment formant un front bâti sur la rue (ayant vraisemblablement préexisté à l'activité de menuiserie) a servi de logement patronal . Un porche d'entrée, aménagé dans la partie occidentale de ce bâtiment, permet d'accéder à une cour pevée. Elle dessert une annexe au logement patronal ainsi que l'atelier. La pièce annexe a servi de d'une charpente en bois apparente, occupe le fond de la parcelle. Le premier niveau abritait les machines ainsi qu'une forge, utilisée dans la fabrication de pièces métalliques et l'entretien des outils . L'étage était dévolu au stockage et au séchage des pièces de bois introduites grâce à la façade sur cour
    Localisation :
    Fontainebleau - 63 rue de France - en ville - Cadastre : 2012 AO 77
    Titre courant :
    Fontainebleau - usine de menuiserie Faizende, puis bâtiment administratif d'entreprise
    Appellations :
    usine de menuiserie Faizende
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Porche d'entrée de l'usine de menuiserie Faizende desservant l'atelier de transformation, en fond de cour. IVR11_20097701781NUC4A
  • Avon - usine de meubles Jourdain, puis usine de menuiserie Barthélémy, actuellement entrepôt commercial
    Avon - usine de meubles Jourdain, puis usine de menuiserie Barthélémy, actuellement entrepôt commercial Avon - 61 avenue Franklin-Roosevelt - Cadastre : 2012 A 401
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Historique :
    La fabrique de meubles Jourdain est attestée au début du 20e siècle (implantée dans le dernier (ateliers de fabrication, hangar industriel, logement patronal, bureau) sont répartis autour d'une cour centrale ouverte sur l'avenue du chemin de fer (aujourd'hui avenue Franklin Roosevelt). En 1919, René ), en témoigne le parquet du bureau qui sert, à l'époque, de publicité à l'entreprise. Plusieurs modifications ont lieu en 1939 : à l'est de la parcelle, un petit bâtiment et le hangar industriel qui faisaient l'établissement de Fontainebleau. En 1959, les différents héritiers d'Eugène Barthélémy (André, Jacques et Guy Barthélémy) vendent le bien à la Régie Nationale des Usines Renault qui souhaite y installer la succursale de Fontainebleau. Cette possession est de courte de durée et ne modifie en rien le site qui est racheté en 1963 par Mr. Jauveron, négociant en boissons. Actuellement, le site abrite toujours l'activité de négoce de
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de meubles usine de menuiserie
    Murs :
    bois pan de bois badigeon
    Description :
    De l'organisation originelle autour de la cour centrale demeurent l'atelier principal et le bâtiment à usage de logement patronal et de bureau. Sur une parcelle de forme légèrement trapézoïdale (1200 retour, la partie nord. Construit en pan de bois hourdé de briques recouvertes d'un badigeon de chaux de couleur ocre, le bâtiment se développe sur deux niveaux surmontés d'une toiture à longs pans couvertes de tuiles plates. Bâtie sur un sous-sol, la partie méridionale de cet édifice était dévolue aux logements présente cependant une physionomie différente : le rez-de-chaussée est largement ouvert, laissant l'espace libre et aéré pour le travail du bois. De larges ouvertures rythment la façade à l'étage , vraisemblablement réservé au stockage des pièces de bois. Le retour (peut-être postérieur) est également construit en pan de bois hourdé de briques pleines laissées apparentes. Sur deux niveaux, ce bâtiment présente lui aussi une large ouverture en rez-de-chaussée facilitant l'accès des hommes, des matières premières
    Titre courant :
    Avon - usine de meubles Jourdain, puis usine de menuiserie Barthélémy, actuellement entrepôt
    Appellations :
    Jourdain, puis usine de menuiserie Barthélémy
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Atelier principal, vue générale de l'atelier de fabrication. IVR11_20097700952NUC4A Atelier principal, atelier de fabrication. IVR11_20097700949NUC4A Détail du parquet revêtant le sol du bureau, réalisé par l'entreprise de menuiserie Barthélémy Atelier principal, partie réservée au logement des ouvriers, détail de maçonnerie
  • Samoreau - usine de menuiserie Bandini
    Samoreau - usine de menuiserie Bandini Samoreau - 15 rue des Porettes - en village - Cadastre : 2012 AA 303
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Historique :
    Maurice Bandini installe une usine de menuiserie à Samoreau en 1933. Elle réalise des charpentes local : l'atelier Bandini se fournit en bois d'industrie auprès de la scierie Millet située à Fontaine -le-Port (IA77000716) et de la scierie Brin à Châtelet-en-Brie. A partir de 1954, un atelier annexe principal, au milieu des années 1990. L'atelier de menuiserie Bandini fonctionne à ses débuts avec 5 l'aide d'un moteur diesel. Durant les derniers temps de l'activité, l'atelier compte 6 machines. La
    Observation :
    Refus de visite
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Description :
    L'usine de menuiserie Bandini est implantée sur une parcelle mitoyenne de la voie ferrée Corbeil -Montereau. L'atelier se situe à 11 mètres de la voie ferrée (mais il semble ne pas y avoir eu de raccordement). Installé en fond de parcelle, l'atelier, en rez-de-chaussée, est couvert d'une charpente proximité. En front de parcelle, la maison d'habitation masque l'atelier situé en contrebas.
    Titre courant :
    Samoreau - usine de menuiserie Bandini
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
  • Fontainebleau - usine de menuiserie Barre, actuellement ébénisterie Atelier Saint-Louis
    Fontainebleau - usine de menuiserie Barre, actuellement ébénisterie Atelier Saint-Louis Fontainebleau - 7 rue Saint-Louis - en ville - Cadastre : 2012 AS 71
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Historique :
    Un atelier de menuiserie est attesté rue Saint Louis dans le premier quart du 20e siècle. M. Barre . Spécialisé à la fois dans la restauration de meubles anciens et dans la création de mobilier contemporain . Cet atelier fait partie de la vingtaine d'établissements de ce type implantés à Fontainebleau, à proximité de la source d'approvisionnement en matière première et d'un marché de distribution. Il est
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication pièce de séchage
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    La parcelle, de forme rectangulaire, est occupée au niveau du front de rue par un ancien hôtel et le fond de cour par l'atelier de menuiserie. Bâti sur toute la largeur de la parcelle, ce bâtiment s'étage sur deux niveaux surmontés d'une toiture à un pan couvert de tôles de zinc et de tuiles plates pour le faîtage. La façade sur cour a été construite en pan de bois avec un remplissage de briques pleines et les trois autres pans en moellons de calcaire. Les briques laissées apparentes à la base des poutres porteuses de la façade sont estampillées EB. Le remplissage de la façade est recouvert d'un enduit cinq travées. Au rez-de-chaussée, trois d'entre elles permettent l'accès au bâtiment. Le premier niveau , cloisonné en trois travées de plan, abrite les bureaux, l'espace de travail et l'accès à l'étage desservi par un escalier de meunier. A l'aplomb de l'entrée principale se trouve une porte haute permettant de
    Titre courant :
    Fontainebleau - usine de menuiserie Barre, actuellement ébénisterie Atelier Saint-Louis
    Appellations :
    usine de menuiserie Barre, puis ébénisterie Atelier Saint-Louis
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Ancien hôtel occupant le front de parcelle de la menuiserie. IVR11_20097701323NUC4A Façade sur cour de l'atelier de menuiserie. IVR11_20097701317NUC4A Façade sur cour de l'atelier de menuiserie. IVR11_20097701318NUC4A Façade sur cour de l'atelier de menuiserie. IVR11_20097701319NUC4A Façade sur cour de l'atelier de menuiserie, détail de construction. IVR11_20097701320NUC4A Façade sur cour de l'atelier de menuiserie, détail de construction, briques estampillées "EB Vue intérieure de l'atelier d'ébénisterie Saint-Louis. IVR11_20097701301NUC4A Vue intérieure de l'atelier d'ébénisterie Saint-Louis. IVR11_20097701305NUC4A Vue intérieure de l'atelier d'ébénisterie Saint-Louis. IVR11_20097701304NUC4A Vue intérieure de l'atelier d'ébénisterie Saint-Louis. IVR11_20097701312NUC4A
1