Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • monument à Jacques Amyot
    monument à Jacques Amyot Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AS 214
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce monument rappelle le souvenir de l'humaniste Jacques Amyot, traducteur de Plutarque, d'Héliodore et de Longus, né à Melun en 1513. Sa statue est commandée en 1857 au sculpteur parisien Eugène Godin , lui aussi natif de Melun, et déjà auteur de la statue du général Damesme à Fontainebleau (1851). La statue est offerte par l'Etat, mais le piédestal est payé par la commune (environ 10 000 francs
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue générale, au début du 20e siècle. Carte postale. (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.337
  • monument à Gabriel Leroy
    monument à Gabriel Leroy Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AS 214
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Gabriel Leroy (1834-1908) est un érudit melunais, auteur notamment de l'Histoire de Melun (1887). A sa mort, un monument lui est érigé dans le jardin de l'hôtel de ville. Oeuvre du sculpteur melunais piédestal, le bronze ayant été emporté en 1943 par l'occupant. Ce socle, en forme de colonne antique tronquée, rappelle l'origine gallo-romaine de la cité.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue du monument érigé en l'honneur de Gabriel Leroy dans le jardin de l'hôtel de ville. Carte postale, entre 1909 et 1943. (Musée municipal de Melun. inv. 994.1.76) IVR11_20017700086X
  • monument à Pasteur
    monument à Pasteur Melun - boulevard Victor-Hugo - en ville - Cadastre : 1985 AT non cadastré domaine public
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1897, un monument est élevé par la ville de Melun pour commémorer la réussite de la vaccination anticharbonneuse des moutons, expérimentée par Louis Pasteur à Pouilly-le-Fort (1881) et à Melun (1882). Œuvre de
    Illustration :
    . (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.653) IVR11_20017700310X Le boulevard Victor-Hugo et la statue de Pasteur, vers le début du 20e siècle. Carte postale . (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.325) IVR11_20017700256X
  • monument à Jeanne d'Arc
    monument à Jeanne d'Arc Melun - square Jeanne d'Arc place Chapu - en ville - Cadastre : 1985 AV non cadastré domaine public
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1930, un monument est érigé en souvenir du passage de Jeanne d'Arc à Melun 5 siècles plus tôt . Ce monument est placé au milieu de la place Chapu, dans le square Jeanne d'Arc. La statue est
    Statut :
    propriété de la commune
  • monument à Bossuet
    monument à Bossuet Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    " (etc.). Au-dessus figurent les armoiries de Bossuet et les dates de sa naissance (1627) et de sa mort
    Historique :
    En 1897, l'évêque de Meaux Mgr Emmanuel de Briey créa un comité de souscription pour ériger un nouveau monument à Bossuet, plus digne de sa mémoire que la statue (très critiquée) de Ruxtheil. Le projet fut confié au sculpteur Ernest Dubois, élève de Falguière et de Chapu. La maquette fut présentée au Grand Palais lors de l'Exposition Universelle de 1900, et remporta la médaille d'or. Le monument aurait dû être installé dans la cathédrale pour le bicentenaire de la mort de Bossuet, en 1904, mais le projet prit du retard. A la suite de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat, une commission fut
    Représentations :
    femme, agenouillée : Louise de la Vallière femme agenouillée revêtue de l'habit des Carmélites (Louise de La Vallière) et un homme debout portant
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    Cette imposante composition pyramidale en marbre blanc comporte un socle cantonné de quatre statues , avec un médaillon en demi-relief à l'arrière. L'ensemble est couronné par la statue de Bossuet en pied.
    Auteur :
    [commanditaire] Briey, de Emmanuel Marie Ange
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral nord de la nef
    Dimension :
    h = 700 ; la = 400. Dimensions approximatives. Dimensions du médaillon de Condé au revers du
    États conservations :
    Le monument, de même que la statue de Bossuet assis dans l'autre collatéral, a fait l'objet d'un nettoyage en 2004, à l'occasion du tricentenaire de la mort du prélat.
    Texte libre :
    La cathédrale de Meaux possède trois monuments commémorant son plus illustre évêque, Jacques sculptés dans la nef. Le plus imposant est celui-ci, sculpté par Ernest Dubois et inauguré en 1911. De l'autre côté de la nef se trouve un monument plus ancien et plus petit (IM77000263), également en marbre
    Illustration :
    Détail : l'aigle de Meaux. IVR11_20087700430NUC4A Détail : le buste de Bossuet. IVR11_20087700431NUC4A Détail : Louise de La Vallière en carmélite. IVR11_20087700434NUC4A Détail du revers : en médaillon, le prince de Condé, vainqueur de Rocroy. IVR11_20087700558NUC4A
  • monument au général Raoult
    monument au général Raoult Meaux - place Henri IV - - Cadastre : BD non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Le général Raoult * Le comité choisit comme sculpteur Jean-Paul Aubé, "pour l'origine meldoise de sa famille, et la notoriété de ses oeuvres." Le monument fut inauguré le 4 octobre 1891. La statue et
    Description :
    Le monument se composait d'une statue de bronze du général en pied, posée sur un piédestal orné de deux bas-reliefs en bronze, représentant l'entrevue de Raoult avec le général russe Totleben au siège de Sébastopol (1855) et la blessure mortelle de Raoult à Reischoffen (1870).
  • monument aux victimes du nazisme
    monument aux victimes du nazisme Meaux - rue du Palais de justice - - Cadastre : BC non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    le palais de justice, a été choisi par le conseil municipal le 20 janvier 1948. Le monument a été
    Référence documentaire :
    p. 57-59 Le monument aux morts à Meaux. Bulletin de la société historique de Meaux et sa région, t . 5, 2008, p. 47-59. VITRY, Josette. Le monument aux morts à Meaux. Bulletin de la société historique de Meaux et sa région, t. 5, 2008, p. 47-59.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La stèle représente un homme déporté, chaussé de sabots, adossé à un poteau de pierre, et levant , sous un fusil : 13 noms. De face : 20 noms dessinant un visage et une croix de Lorraine.
    Localisation :
    Meaux - rue du Palais de justice - - Cadastre : BC non cadastré
  • monument à Henri Moissan
    monument à Henri Moissan Meaux - place Henri Moissan - - Cadastre : BR non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Au nord de l'hôtel de ville se dresse une stèle sculptée par Naoum Aronson, sculpteur d'origine ), prix Nobel de chimie en 1906. L'initiative en revint à la Société de Chimie Industrielle, en 1931. Un
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [commanditaire] Société de Chimie Industrielle
    Illustration :
    Le buste d'Henri Moissan, vu de face. IVR11_20097700267NUC4A Le buste d'Henri Moissan, vu de trois-quarts. IVR11_20097700266NUC4A Vue du bas-relief sur la face antérieure du socle : four électrique avec supports pour courants de
  • monument à la Vierge
    monument à la Vierge Meaux - 11 rue du Faubourg Saint-Nicolas - - Cadastre : 2014 BO 657
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Cette statue de "Notre-Dame de la Paix" a été exécutée en réalisation du voeu fait à la Vierge avant la libération de la ville. Elle a été bénite par l'évêque de Meaux le 5 octobre 1952.
    Référence documentaire :
    1952, p. 221 Semaine religieuse du diocèse de Meaux. Semaine religieuse du diocèse de Meaux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Détail (vue de face). IVR11_20087700029NUC4A
1