Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fortification d'agglomération
    fortification d'agglomération Meaux - Cadastre : BS 101-102, 119, 255, 298 BT 67 BP 122 BO 355 BM non cadastré BN non cadastré
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    « Ville » sur la rive droite de la Marne se dota pour sa part d'un ensemble défensif moderne, aujourd'hui de la Marne, dans les années 1230, faisant de Meaux une « ville double » où l'antagonisme entre la partiellement au jour. Sur ce site fut en effet édifié, en 1577-1578, un « boulevard » ou bastion doté
    Description :
    La "Ville", sur la rive droite de la Marne, est celle qui conserve les plus importants vestiges de bien appareillé. Sur l'autre rive de la Marne, il a aussi existé un important ensemble fortifié mais il Arbalétriers ou tour Chuquet, sur le boulevard Jean-Rose ; elle fut « augmentée et couverte de mérien (bois) et d'arbalète qui s'entraînait sur la terrasse adjacente. Les autres tours encore présentes dans le paysage , au bord de la Marne, et celle de la tour des Apprentis dans le jardin du 16, rue de la Grande Île.
    Illustration :
    La "Ville", sur la rive droite de la Marne. Restitution du "castrum" par le curé Pierre Janvier Le "Marché", sur la rive gauche de la Marne. Restitution des fortifications par le curé Pierre La ville et vieulx marché de Meaulx",vue panoramique sur l'ensemble de la ville depuis l'est fortifications médiévales, notamment en rives de la Marne. Pour un cliché de plus forte résolution, voir : 20137700402NUC4A. Gravure. (BNF. Département des estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156187) IVR11_19807700010Z depuis l'ouest. On distingue clairement le fossé qui entoure l'enceinte de la "Ville", sur la rive droite de la Marne. Pour un cliché de plus forte résolution, voir : 20137700403NUC4A. Gravure. (BNF . Département des estampes, TopoVa Seine-et-Marne) IVR11_19807700018Z Seine-et-Marne. 4 Op 284/6) IVR11_20137700007NUC4A jusque à la porte des Vieux Moulins" (1809). Papier aquarellé. (AD Seine-et-Marne. 4 Op 284/5
  • fortification d'agglomération
    fortification d'agglomération Melun
    Historique :
    deux enceintes sur les rives nord et sud de la Seine. La tâche est répartie entre trois architectes ou bastions, éperons et forts sont ainsi construits, notamment sur les principaux points de passage. Une citadelle est en outre élevée à l'est, sur la colline de Vaux-le-Pénil, mais elle est détruite dès 1615
    Description :
    , hauts de 6 à 7 mètres et épais de 2 mètres. Sur l'île, cette enceinte comprend deux portes flanquées de tourelles, implantées dans l'axe de la Grande rue (auj. rue Saint-Etienne) pour contrôler les ponts. Sur les portes à tourelles : trois sur la rive sud, quatre sur la rive droite. Ce dispositif est complété à la fin du 16e siècle par des éperons au nord (porte des Carmes) et au sud (porte de Bière), ainsi que sur
    Illustration :
    Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle (copie du XVIIIe siècle). Huile sur toile Meullun ville antique fortifié modernement, sur la rivière de Seine à 10 lieues de Paris. Profil de estampes. Topo Va Seine-et-Marne) IVR11_20057700344Z Plan des fortifications de la ville de Melun. Gravure sur papier, 17e siècle (vers 1636). (BM Melun -Marne) IVR11_20057700340Z -Marne) IVR11_20057700342Z La porte de Bière. Dessin, XVIIe siècle. (BNF, Département des estampes. Topo Va Seine-et-Marne , Cartes et plans. NIII Seine-et-Marne 175) IVR11_20067700514XA Plan de la porte Saint-Jean. Papier aquarellé, 1734. (AN, Cartes et plans. NIII Seine-et-Marne 177 1768 (avec quelques annotations du XIXe siècle). Encre sur papier, 18e siècle. (AM Melun. 1 Fi 790
1