Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 23 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • grand ensemble de la Croix Blanche
    grand ensemble de la Croix Blanche Vigneux-sur-Seine - La Croix Blanche - avenue Henri-Barbusse avenue Henri-Charon - en ville - Cadastre : 1983 AR 1983 AT 2 à 4, 31 à 33, 35 à 42, 45, 49, 123 à 126, 142, 152, 153, 156, 157, 165, 166
    Historique :
    également en charge l'étude de la totalité des bâtiments logements, confiée aux architectes Lopez et Tourry remplacement par des petits collectifs R+5 sur le modèle de la cité-jardin dans le secteur Concorde et dans le
    Description :
    logements à l'ha. 4 types de bâtiments distincts ont été prévus : bâtiments longs (L) de R+ 3 et R+4, au nombre de 12 ; bâtiments pavés (P) de R+4 au nombre de 46 ; bâtiments tours à 3 branches (T) de R+13, 18 et 22, au nombre de 7 ; bâtiments individuels en bandes (I) de R+1, au nombre de 32. Une
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Tourry Georges
    Illustration :
    Plan-masse des plantations, indiquant la répartition par maîtres d'oeuvre ; H. Santelli, architecte Bâtiments L (longs) : façade sur jardin d'un bâtiment R+4 desservis par 7 escaliers. (AM Vigneux Henri-Charon). Au centre de la photo, devant la barre R+4, le centre social de l'Amandier et à l'arrière Immeuble R+4, 2-14, rue saint-Just (façade arrière, vers le stade Auguste-Delaune Immeuble R+4, rue Paul-Langevin (n° 3-15), à l'angle de la place Ambroise-Paré Un immeuble R+3 parallèle à la chaufferie, 2-12, avenue de la Concorde. IVR11_20089100221NUC4A Vue des tours et d'un immeuble long R+3, prise du gymnase Auguste-Delaune. IVR11_20089100125NUC4A Détail d'une travée d'un immeuble R+3, 14 avenue de la Concorde. IVR11_20089100224NUC4A Détail des ""branches"" R + 18 et 23 des tours situés derrière la place du 14 Juillet, en direction
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue du Dauphiné rue du Languedoc avenue de la République rue d' Espagne allée du Mexique - Cadastre : 1955 OL 451, 455, 460, 461, 464, 465, 466, 469, 470
    Historique :
    d'HLM de la région parisienne et de la société Baticoop. Les architectes d'opération Jacques Robert (coordinateur), P. Debacker, Pierre Raymond, J. Dumont et R. Melis réalisent les plans en juillet 1961
    Auteur :
    [architecte] Melis R. [architecte] Robert Jacques [architecte] Debacker P. [architecte] Dumont J.
    Illustration :
    Plan masse de l'opération réalisé le groupe d'architectes mené par l'architecte Robert. Les barres R+4 X41 et X2 sont distinctes du reste de l'opération puisqu'elles sont situées à lextrême ouest du Plan d'étage courant et schéma de montage des barres R+10, juillet 1961. (AM Massy, 7 T 113 Barre R+10 avec les loggias sur séjour décalées en façade. IVR11_20109100069NUC4A Façade composée de différents panneaux de fenêtres de chambres et cuisines. Les architectes ont Façade et pignon d'une des deux barres R+4 situées sud-ouest du grand ensemble, excentrées du reste Barre R+10 située à l'est du grand ensemble. Les appartements sont traversant et possèdent tous une loggia. Afin d'éviter d'avoir une façade avec uniquement et des loggias, les architectes les ont Le rez-de-chaussée et le premier étage des barres R+10 sont recouverts de lambris vernis depuis Détail d'un bac planté à l'intérieur d'un hall d'entrée (barre R+10). Le bac est décoré de carreaux
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue des Canadiens avenue Saint Marc avenue de Moscou rue de Rome allée de Madrid - Cadastre : 1955 OK 213, 214, 215, 216, 232, 234, 235, 263, 265, 266 OL 254, 255, 256, 257, 258, 259, 272, 273
    Historique :
    des premières opérations de construction du grand ensemble de Massy-Antony. Ce sont les architectes 1959 et 1963, les deux premières tranches de travaux permettent de réaliser les barres R+4 et R+9. Puis , ce sont les tours R+12 qui voient le jour, et enfin les barres R+17. Depuis, certaines réhabilitations ont été réalisées : les pignons des barres Q et R ont été recouverts d'ardoises synthétiques pour en PVC ont été posés sur les barres R+4 et R+9. Enfin, les entrées des tours R+12 ont été modifiées
    Description :
    L'ensemble comprend dix barres R+4, deux barres R+9, trois barres R+17 et trois tours R+12 pelouses le long des bâtiments, des pelouses arborées à l'arrière des tours R+12, des haies taillées au droit des habitations côté rue et des bacs plantés intégrés aux perrons d'accès. Les tours R+12 sont appartements de quatre pièces mono-orientés. Les barres R+17 ont été réalisées en voiles porteurs en béton armé desservis par des ascenseurs et escaliers droits. Enfin, les barres R+4 et R+9 sont en pierre de taille pour d'escaliers et de fenêtres de cuisine. Des escaliers droits et ascenseurs (uniquement pour les barres R+9
    Auteur :
    [architecte] Sonrel Pierre [architecte] Duthilleul Jean [architecte] Mikaelian Berdj
    Illustration :
    Plan masse des trois barres R+16 situées rue des Canadiens. (AM Massy, 7 T 199 Plan de répartition des rez-de-chaussée réalisé le 17 août 1959 par les architectes Sonrel Plan de rez-de-chaussée d'une barre R+16, 31 août 1962. (AM Massy, 7 T 199) IVR11_20119100158NUC4A Plan d'un logement de 3 pièces réalisé le 30 avril 1959 par les architectes Sonrel, Duthilleul et Les barres P, Q et R depuis l'avenue Saint-Marc. Photographie, 1966. (Ministère de l'Ecologie, MRU Une des trois barres R+16 située rue des Canadiens, depuis le centre commercial Les Franciades Une des barres R+16 réhabilitée dans les années 1980 pour l'isolation : les loggias ont toutes été Les barres P, Q et R. IVR11_20109100029NUC4A La barre R. IVR11_20109100044NUC4A Le hall de la barre R arpès rénovation. IVR11_20109100045NUC4A
  • grand ensemble Montaigu
    grand ensemble Montaigu Melun - avenue Antoine de saint-Exupéry square de Lorient square Blaise Pascal square Franços Couperin square Prosper Mérimée avenue Charles Péguy square Stéphane Mallarmé square Honoré de Balzac rue de Montaigu - en ville - Cadastre : 1985 AD 1 à 15, 17 à 18, 20 à 26, 28, 31, 33 à 43, 114 à 118, 129 à 130, 150 à 160, 164 à 170, 172 à 175, 178, 205 à 206, 211 à 213 1985 AK 54
    Historique :
    Louis Arretche, architecte chef de groupe. Elle est menée par le BECIB : Bureau d'étude coordination l'architecte melunais Maxime Verdeaux. Puis, en 1959-1961, sont exécutés 208 logements EMO (économie de main d’œuvre) square de Lorient, sur les plans de Louis Arretche, auquel est associé R. Karasinski. Il s'agit
    Auteur :
    [architecte] Karasinski R. [architecte] Arretche Louis [architecte] Jouven [architecte] Phélouzat [architecte] Verdeaux Maxime
    Illustration :
    O.P.D.H.L.M. de Melun : plan pour le plateau de Montaigu. Tirage d'architecte, 1964. (AM Melun. 1
  • grand ensemble dit L'Orée de Sénart
    grand ensemble dit L'Orée de Sénart Draveil - Mainville - rue du Marais rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AL 83
    Historique :
    dessinés par les architectes Michel Andrault et Pierre Parat, qui s'attachent à maintenir les espaces verts
    Description :
    . Les bâtiments R+4 sont des immeubles de forme carrée, avec circulations verticales centrales assurées par des escaliers et un ascenseur. Les bâtiments R+8 sont des bâtiments longs groupant 3 ou 4 cages commercial ouvre sur la place carrée entourée des 4 bâtiments R+8. La piscine se situe au centre de la
    Auteur :
    [architecte] Andrault Michel [architecte] Parat Pierre
    Illustration :
    Vue de la cour-jardin autour de laquelle les immeubles R+8 sont distribués en étoile des quatre immeubles R+8. IVR11_20069100796XA Un des 4 immeubles R+8 : vue de la façade sur le parc. IVR11_20069100791VA Un des 4 immeubles R+8 en forme de barre : détail de la façade sur le parc. IVR11_20069100793XA Un des 4 immeubles R+8 en forme de barre : détail des balcons de la façade sur le parc Détail d'une porte d'entrée (immeuble R+8, à l'arrière de la piscine). IVR11_20069100798XA Détail des balcons d'un des immeubles R+4. IVR11_20069100812XA
  • cité dite Résidence Etats-Unis & Japon
    cité dite Résidence Etats-Unis & Japon Massy - Massy-Opéra - rue des Etats-Unis allée du Japon avenue Nationale rue d' Australie - Cadastre : 1955 ON 346, 347, 348, 350, 351, 352, 482 OO 170, 171
    Historique :
    -Constructeurs lance la construction d'un ensemble résidentiel en 1963. Les architectes Pierre Bonnard, S R+13 forment alors la Résidence des Trois Tours tandis que les barres constituent la Résidence
    Description :
    L'ensemble est composé de trois tours R+13 alignées sur rue, et de quatre barres R+3 et R+4 formant central, les allèges et menuiseries sont rapportées, l'architecte a utilisé des refends perpendiculaires à logements sont de type F1 jusqu'au type F7, les tours R+13 comportent uniquement des logements de type F4.
    Auteur :
    [architecte] Bonnard Pierre [architecte] Epstein S. [architecte] Prunet P. [architecte] Cacaut C.
    Illustration :
    Plan masse de l'opération composée de 3 tours R+13 et barres R+2, R+3 et R+4, 20 octobre 1964. (AM Plan d'étage courant des tours R+13. (AM Massy, 7 T 117) IVR11_20119100130NUC4A Rez-de-chaussée d'une barre R+13 située avenue Nationale. Les rez-de-chaussée occupent deux niveaux
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - rue des Etats-Unis rue de Rome - Cadastre : 1955 ON 354, 359
    Historique :
    réalisation est confiée au bureau d'études techniques B.E.B. et aux architectes Delb J.R. et Degirmenciyan D
    Description :
    L'ensemble est composé de 102 logements de deux à six pièces, répartis en une barre R+5 et une barre R+3. Implantées le long des voies avec un retour perpendiculaire pour la barre R+5, les deux permet l'accès aux escaliers et ascenseurs. La barre R+5 contient cinq cages d'escaliers desservant
    Auteur :
    [architecte] Delb J.R. [architecte] Degirmenciyan D.
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - allée Marcel Cerdan square Yves du Manoir place d' Allemagne allée d' Autriche avenue Saint-Marc - Cadastre : 1955 ON 338, 341, 344, 345, 436, 438, 439, 440, 441, 442, 443
    Historique :
    En 1963, l'architecte Jean Ginsberg est lauréat du concours pour l'entrée sud du grand ensemble de
    Description :
    L'ensemble est composé de 275 logements de deux à six pièces, répartis en une tour R+12, une barre R+9, quatre barres R+4 et deux plots R+4, implantés le long des voies ou perpendiculaires aux voies
    Auteur :
    [architecte] Ginsberg Jean
    Illustration :
    Plan de situation réalisé par l'architecte Jean Ginsberg en février 1964. Plan, échelle 0.0005 Plan masse réalisé par l'architecte Jean Ginsberg en février 1964. Plan, échelle 1/500, 1964. (AD Plan de rez-de-chaussée des bâtiments A à H réalisé par l'architecte Jean Ginsberg en 1964. Plan Plan d'étage des bâtiments A, B, C, D, E, G, et H, réalisé par l'architecte Jean Ginsberg en mai Plan d'un logement de 5 pièces, bâtiments A, B, C, D, E, G et H, réalisé par l'architecte Jean L'avenue Saint-Marc bordée d'immeubles de Jean Ginsberg. Les deux barres R+4 reprennent la Entrée de l'immeuble R+9 situé square Yves du Manoir. La façade symétrique combine trois types de
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy avenue de Bourgogne allée de Biarritz allée de Nancy - Cadastre : 1955 OK 204, 206, 207, 209, 211, 212 OL 328
    Historique :
    du grand ensemble de Massy-Antony. Les architectes Henri Colboc et Georges Philippe réalisent les
    Description :
    L'opération comporte huit barres R+4 et trois barres R+12 implantées le long des voies. Des . Les immeubles ont été construits avec des éléments préfabriqués en béton. Les façades des barres R+12 la largeur d'une travée et demie. Les façades des barres R+4 sont constituées au sud et à l'ouest situées au niveau des allèges des pièces habitées. On dénombre quatre cages d'escaliers par barre R+4
    Auteur :
    [architecte] Colboc Henri [architecte] Philippe Georges
    Illustration :
    Pignon d'une barre R+12 située le long de l'avenue de Bourgogne. Le pignon est entièrement
  • grand ensemble dit de l'Orme des Mazières
    grand ensemble dit de l'Orme des Mazières Draveil - rue du Port-aux-Dames rue Ferdinand-Buisson - en ville - Cadastre : 1983 AZ
    Historique :
    artisanal, est confiée à l'architecte Eugène Beaudoin, le MRU souhaitant appliquer àr ce chantier les
    Description :
    répartis en 11 immeubles, de R+4 à R+8. Les 90 logements de la première tranche, groupés dans le bâtiment A
    Auteur :
    [architecte] Beaudoin Eugène [architecte] Boulenger Daniel [architecte] Chévenot Robert [architecte] L'Hernault Jean
    Illustration :
    Opération de 821 logements, 2e tranche de 198 logements, bâtiment C R+4 de 70 logements, catégorie Opération de 821 logements, 2e tranche de 198 logements, bâtiment G R+4, catégorie A bis : plans Opération de 821 logements, 2e tranche de 198 logements, bâtiment G R+4, catégorie A bis : plans
  • grand ensemble dit cité des Bergeries
    grand ensemble dit cité des Bergeries Draveil - Mainville - Cadastre : 1983 AK 208, 485 à 489 (Draveil) 1983 AM 397 à 407, 415 (Vigneux)
    Historique :
    Sénart. Le plan masse est dressé par l'architecte Jean L'Hernault, la voirie et les réseaux étudiés par opération de réhabilitation du bâti est confiée par la Seimaroise à l'architecte François de Alexandris. En
    Description :
    Les 29 immeubles, R+4 (au nombre de 15), R+7 (11) et R+10 (3) se répartissent en 23 immeubles dits pontuels (P) et 6 immeubles longs (L), appartenant à 4 types : bâtiments sur plan carré en R+4, bâtiments sur plan carré avec ascenseur, bâtiments longs en R+4, bâtiments longs avec ascenseurs. Les logements
    Auteur :
    [architecte] L'Hernault Jean [architecte urbaniste] Charpentier Martial [architecte urbaniste] Charpentier Marc
    Illustration :
    Plan masse et d'implantation dressé parJ. L'Hernault, architecte à Paris (12, rue Saint-Merri). Les Construction de 928 logements sociaux : façades des bâtiments R +10. (AD Essonne, 1502 W 1233 Construction de 928 logements sociaux : façades des bâtiments R + 7. (AD Essonne, 1502 W 1233 Bâtiments F, M et R (R + 10) : plans des quatre façades, dressés par J. L'Hernault, 16 juillet 1965 Bâtiment long R + 5 : plans des façades principales, dressés par J. L'Hernault, 16 juillet 1965 Bâtiment long (J) R + 4 : plans des façades est et nord, dressés par J. L'Hernault, 16 juillet 1965 Bâtiment 18 (R + 5) : plans des façades est et ouest, dressés par J. L'Hernault, 30 janvier 1966 Bâtiment H (R + 7) : plan de la façade sud, dressé par J. L'Hernault, 16 juillet 1965. (AM Vigneux Construction de 928 logements sociaux : façades des bâtiments R + 4. (AD Essonne, 1502 W 1233 Bâtiments R + 4 (A, D, C, O, P, V, W et X) : plans des façades nord, ouest et sud, dressés par J
  • cité dite Résidence du Bon Puits
    cité dite Résidence du Bon Puits Massy - Massy-Opéra - avenue Nationale allée de Suède allée de Norvège - Cadastre : 1955 ON 349, 395 OO168, 169, 172, 470
    Historique :
    1963. Jacques Beufé est nommé architecte d'opération, il réalise les plans en mai 1963. Le permis de construire de la Résidence du Bon Puits est délivré le 26 septembre 1963. L'architecte met en 'uvre un
    Description :
    L'ensemble est composé de 323 logements répartis en neuf barres R+4 et deux barres R+3. Les espaces
    Auteur :
    [architecte] Beufé Jacques
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble comprenant 11 barres R+3 et R+4, 14 mai 1963. (AM Massy, 7 T 74
  • cité dite 1ère opération Ilot de la Bourgogne
    cité dite 1ère opération Ilot de la Bourgogne Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy avenue de Bourgogne allée de Bordeaux avenue de France - Cadastre : 1955 OK 180, 181, 182, 183, 184, 185, 186, 187, 188
    Historique :
    opération est confiée à l'architecte Pierre-Edouard Lambert, collaborateur d'Auguste Perret pour la
    Description :
    La première opération de l'îlot de la Bourgogne comprend 379 logements répartis en huit barres R+4 et un plot R+4. Les pieds d'immeubles sont aménagés en pelouses, haies arbustives ou taillées, et en
    Auteur :
    [architecte] Lambert Pierre-Edouard [architecte] d'Herbez de la Tour Solange [architecte] Lechauguette Robert
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - allée de Savoie rue du Périgord allée de Béarn square de Camargue rue du Languedoc - Cadastre : 1955 OL 344, 345, 346, 347, 348, 349, 398, 399, 400, 401, 402, 403, 404
    Historique :
    architectes Raymond Gravereaux et M. Prévert, et le bureau d'étude Omnium Technique (O.T.H.) sont chargés de opération quasi-identique réalisée par les mêmes architectes à Athis-Mons. Le chantier se déroule en trois
    Description :
    L'ensemble se compose de treize barres R+4 rectilignes, implantées le long des voies. Le centre commercial secondaire (destruction prévue en 2012). Les architectes ont utilisé un procédé de
    Auteur :
    [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Prévert M.
    Illustration :
    Le pignon d'une barre R+4. Contrairement aux façades composées de fenêtres en bande, le pignon est
  • cité dite Grand Ensemble des Aunettes
    cité dite Grand Ensemble des Aunettes Sainte-Geneviève-des-Bois - Les Aunettes
    Historique :
    plan masse avait été établi par l'architecte Charles Gustave Stoskopf, n'ont finalement été construites architecte, Charles Gustave Stoskopf. Une seconde de 529 HLM et ILN a fait l'objet d'un plan masse conçu par les architectes Michel Andrault et Pierre Parat. Puis viendront les Fées et les Bois clairs. Le reste
    Auteur :
    [architecte] Andrault Michel [architecte] Parat Pierre [architecte] Stoskopf Charles Gustave
    Illustration :
    Cité dite Résidence Saint-Hubert. Entrée et façade partiellement rénovée d'une barre R+7 Cité dite Résidence Saint-Hubert. Façade principale rénovée d'une barre R+7 et travail de Cité dite Résidence Saint-Hubert. Entrée et façade rénovée d'une barre R+5. La rénovation avec la Cité dite Résidence Saint-Hubert. Façade principale rénovée d'une barre R+5 et aire de jeux Cité dite Résidence Saint-Hubert. Façade arrière rénovée d'une barre R+5 et aire de jeux. Travées Cité dite Résidence Saint-Hubert. Escalier nord du foyer de travaillers. Bâtiment de R+4 cité dite Résidence Les Fées. Façade arrière de la barre R+7. IVR11_20119100339NUC4A cité dite Résidence Les Fées. Bâtiment R+5 isolé. IVR11_20119100333NUC4A cité dite Résidence du Bois-clair. Façade principale d'une barre R+4 et façade arrière d'un immeuble R+1. IVR11_20119100369NUC4A
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - rue des Anglais square Jean Bouin - Cadastre : 1955 ON 334, 335, 336
    Historique :
    architectes Philippe Hambert et O. Ranson sont chargés de l'opération et réalisent le plan masse le 15 mai
    Description :
    L'ensemble est composé de 140 logements, de une à cinq pièces, en trois barres R+4 implantées le
    Auteur :
    [architecte] Hambert Philippe [architecte] Ranson O.
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble, 15 mai 1963. 3 immeubles R+4 situés au sud de la place de France et à l'architecte. IVR11_20119100087NUC4A
  • grand ensemble dit le Domaine de Villiers
    grand ensemble dit le Domaine de Villiers Draveil - Villiers - avenue Henri-Barbusse rue de Châtillon - en ville - Cadastre : 1983 AR 5, 76-79, 82, 100-104, 108, 109, 111, 113, 114, 116-120, 200, 296, 297, 299, 303-309 1983 BC 54, 211, 218, 234, 24, 260-262, 265, 266, 268-272, 276, 278
    Historique :
    architectes Jacques Warnery et Jean Saubot s'attache à maintenir le caractère privé du parc, sans toucher aux logements lancée en 1959 (permis de construire du 10 septembre 1958), les mêmes architectes conçoivent des
    Description :
    Au nord du château, le respect des masses boisées a conduit les architectes à disposer les ordonnés autour de l'allée. Les logements des pavillons (R+1) de 4, 5 ou 6 pièces sont à deux niveaux
    Auteur :
    [architecte] Saubot Jean [architecte] Warnery Jacques
    Illustration :
    Plan d'ensemble (1ère et 2e tranches), signé J. Warnery, J. Saubot et H. et R. Chevallier, 22
  • cité dite Grand Ensemble de Massy-Antony ou Le Grand Ensemble, actuellement Massy-Opéra
    cité dite Grand Ensemble de Massy-Antony ou Le Grand Ensemble, actuellement Massy-Opéra Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy avenue du Maréchal Leclerc avenue du Maréchal Koenig rue de Londres rue Jean Mermoz rue de Longjumeau - Cadastre : 1955 OK OL OM ON OO
    Historique :
    1958, l'architecte Pierre Sonrel, nommé par le ministère de la Reconstruction, devient pilote du projet bailleurs sociaux lancent des projets de construction de logements, en nommant des architectes d'opération immeubles mais aussi de plusieurs parcs confiés à l'architecte-paysagiste Pierre Roulet. En décembre 1960 , la chaufferie centrale est mise en service ; réalisée par les architectes G. Leclaire et Philippe ensemble. De même, l'architecte Font réalise un château d'eau de quatre réservoirs, avenue Kennedy, afin de stocker l'eau nécessaire aux 9000 logements prévus. L'architecte Pierre Sonrel marque sa volonté de créer
    Description :
    place de France. Il est essentiellement doté d'immeubles bas, de barres R+4, n'imposant pas la mise en place d'ascenseurs à l'époque de la construction. Néanmoins, on dénombre quelques tours sur plan carré R +9 à R+12 et trois barres parallélépipédiques, R+17, de la rue des Canadiens, en bordure de la place de faire une unité déterminée quand l'architecte s'en va. Nous devons trouver un plan qui permette à
    Auteur :
    [architecte] Sonrel Pierre [architecte] Leclaire Gaston [architecte] Martin Ph.
    Illustration :
    Les deux barres R+16 réhabilitées vues depuis le centre commercial situé place de France. La La place de France avec deux des trois barres construites par les architectes Pierre Sonrel et Jean fleuris. A l'arrière-plan, les commerces en rez-de-chuassée et les deux des barres R+16
  • cité dite Résidence Ile-de-France
    cité dite Résidence Ile-de-France Massy - Massy-Opéra - rue de Moscou rue d' Espagne avenue Nationale allée d' Autriche - Cadastre : 1955 ON 342, 343
    Historique :
    architectes Raymond Gravereaux et M. Prévert sont chargés de la construction de la "Résidence Ile-de-France" à
    Description :
    L'ensemble est composé de 228 logements répartis dans deux groupes de bâtiments R+4, l'un en "L" et
    Auteur :
    [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Prévert M.
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble, 14 mai 1963. Les immeubles R+4 forment un espace semi-clos aménagé en La dispositon des barres R+4 forment un espace semi-clos entre les immeubles aménagés dès l'origine architectes ont rapprochés les fenêtres. IVR11_20119100112NUC4A
  • cité dite 2ème opération Ilot de la Bourgogne
    cité dite 2ème opération Ilot de la Bourgogne Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy allée de Bordeaux avenue de Bourgogne avenue du Noyer Lambert avenue de France - Cadastre : 1955 OK 189, 190, 191, 230, 252, 255, 257, 259, 291, 292, 312, 313, 422, 423 ON 338
    Historique :
    une deuxième opération sur l'îlot de la Bourgogne en 1959. Les architectes Pierre-Edouard Lambert
    Auteur :
    [architecte] Lambert Pierre-Edouard [architecte] Lechauguette Robert [architecte] Appert Gaston [architecte] d'Herbez de la Tour Solange
    Illustration :
    Travées de façades des immeubles R+4. Plan, 15 juin 1959. (AM Massy, 7 T 102