Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • grand ensemble Montaigu
    grand ensemble Montaigu Melun - avenue Antoine de saint-Exupéry square de Lorient square Blaise Pascal square Franços Couperin square Prosper Mérimée avenue Charles Péguy square Stéphane Mallarmé square Honoré de Balzac rue de Montaigu - en ville - Cadastre : 1985 AD 1 à 15, 17 à 18, 20 à 26, 28, 31, 33 à 43, 114 à 118, 129 à 130, 150 à 160, 164 à 170, 172 à 175, 178, 205 à 206, 211 à 213 1985 AK 54
    Historique :
    1140 logements et d'une école sur le site de Montaigu, au nord de Melun. L'opération est pilotée par Louis Arretche, architecte chef de groupe. Elle est menée par le BECIB : Bureau d'étude coordination de deux barres en L de 9 étages, construites à partir de panneaux de béton armé préfabriqués sur le , pour lesquelles un permis de construire est délivré le 5 décembre 1962 : les travaux sont réalisés par opération constitue le plus vaste secteur aménagé sur le plateau nord de Melun dans les années 1960. Une
    Localisation :
    Melun - avenue Antoine de saint-Exupéry square de Lorient square Blaise Pascal square Franços
    Illustration :
    O.P.D.H.L.M. de Melun : plan pour le plateau de Montaigu. Tirage d'architecte, 1964. (AM Melun. 1 Les deux barres de 208 logements EMO (Arretche et Karasinski, 1959-1961), vues depuis le nord-ouest Unité résidentielle Montaigu : façade nord de la barre donnant, au sud, sur le square François
  • cité de la Pierre-Collinet
    cité de la Pierre-Collinet Meaux
    Historique :
    caractéristique de la production de logements HLM des années 1960. Le projet remonte à 1957 : le 27 juillet 1957 , une délibération du conseil municipal de Meaux approuvait l'acquisition des terrains nécessaires et le avril 1965. Le projet d'urbanisation de la Pierre-Collinet se caractérise par une recherche sur les comme le secteur de la zone industrielle, zones de loisirs (stade et équipements culturels initialement prévus dans les plans masse ont finalement été transférés sur le secteur de Beauval, exception faite de composition d'ensemble n'était pas exactement celle envisagée à l'origine. Le projet initial prévoyait en d'orientations variées donnant vue sur le canal ou sur la rivière. Un autre avant-projet, daté de 1958, montre ; enfin la végétalisation du secteur dépassait le canal de l'Ourcq afin de créer une unité entre les deux , architectes collaborateurs se sont orientés vers une emprise limitée sur le terrain avec une construction en hauteur qui, si elle offrait une vue agréable sur le site, permettait surtout de réduire les coûts. La
    Description :
    distribution élaborée par Le Corbusier pour ses unités d'habitation : au cœoeur du bâtiment, un unique couloir niveaux bas, les duplex de cinq pièces dont les plans s'imbriquent ; au-dessus, les deux à trois pièces plus sombres signalent cuisines et séjours, les plus clairs les chambres. Le graphisme de la façade est donc la résultante de la distribution des appartements. Le seul véritable élément décoratif est le toit accentuent la linéarité des bâtiments. La signalétique graphique du hall et un projet de frises de Vasarely pour les façades des barres renforcent le parti pris géométrique voulu par les
    Illustration :
    Les tours de la Pierre-Collinet depuis le canal. IVR11_20097701051NUC4A Une tour de la Pierre-Collinet depuis le canal. IVR11_20097701052NUC4A Vue des trois dernières tours de la Pierre Collinet le 22 juin 2011, juste avant leur destruction
1