Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bas-relief : la Seine et la Marne
    Bas-relief : la Seine et la Marne Melun - 19 rue du Château - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Initiales RF au centre de la sculpture. Signature A. Bouquillon dans l'angle inférieur droit.
    Historique :
    Ce bas-relief symbolisant le département de Seine-et-Marne a été sculpté par Albert Bouquillon pour orner la façade de la trésorerie-paierie générale du département, inaugurée en 1953.
    Représentations :
    Marne, sont assises face à face. De l'eau s'écoule de la vasque qu'elles tiennent dans la main droite allégorie, Seine, Marne, femme, nu, assise, eau ; Deux femmes nues, personnifiant la Seine et la . De la main gauche, elles soutiennent le sigle RF.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Emplacement dans l'édifice :
    sur l'angle sud-est de la façade
    Titre courant :
    Bas-relief : la Seine et la Marne
  • ensemble de deux bas-reliefs : Enfer et Paradis
    ensemble de deux bas-reliefs : Enfer et Paradis Rampillon - place de la Commanderie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le bas-relief de l'Enfer a été retrouvé en seize morceaux dans une niche du collatéral nord en 1968 , et celui du Paradis était pour sa part en remploi dans le pavement de ce même bas-côté, la partie sculptée retournée face contre terre. Ils ont été restaurés et fixés contre le mur. Leur style permet de
    Représentations :
    tirés vers un chaudron dont les flammes sont attisées par les soufflets de deux démons, et où mijotent déjà de petits personnages.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    cependant leur position et leur fonction d'origine : éléments d'un premier projet de portail occidental , décor du revers de la façade, d'un enfeu ou d'un jubé ?
    Localisation :
    Rampillon - place de la Commanderie - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral nord de la nef
    Titre courant :
    ensemble de deux bas-reliefs : Enfer et Paradis
    Dimension :
    Bas-relief de l'Enfer : h = 57 ; l = 109 ; pr = 12. Bas-relief du Paradis : h = 81 ; l = 128 ; pr
    Annexe :
    Rampillon (Seine-et-Marne). Sa décoration peinte et sculptée, mémoire de maîtrise en histoire de l’art et , « Rampillon, sourire de l’âme », Monuments et sites de Seine-et-Marne, n°30, 1998, p. 49-52. Documentation sur l'Enfer et le Paradis de Rampillon Bibliographie - G. Berger-Jobez : un exemple d’essor monumental en milieu rural à une période de grande mutation, mémoire DEA histoire de l’art, J.-P. caillet (dir.), Paris-X, 2004, p. 57. - M. Giboux, La Commanderie de Rampillon , Nangis : les Amis de l’église Saint-Eliphe de Rampillon, 1963, p. 13. - N. Guedj, Datation du portail occidental de l’église de Rampillon, mémoire de licence sous la direction de Jean Wirth, Université de Genève , 2005, p. 68-70. - L. Guillot, Rampillon. Etude de la sculpture du portail occidental, mémoire de maîtrise sous la direction d’Anne Prache, Université Paris IV, 1980, p. 18. - F. Louveaux, L’église de archéologie médiévale sous la direction de L. Grodecki, Paris, 1969, p. 165-185. - J. Schelstraete
    Texte libre :
    Contre le mur nord de l'église de Rampillon sont fixés deux bas-reliefs fragmentaires découverts dans l'édifice à l'occasion de travaux. L'un représente les damnés entraînés vers le chaudron de
  • Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit)
    Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit) Melun - boulevard Victor-Hugo - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1897, un monument est élevé par la ville de Melun pour commémorer la réussite de la vaccination parties en bronze, dues au sculpteur André d'Houdain, sont envoyées à la fonte en 1943. Mais le musée de de ce monument s'inscrit dans la floraison de monuments commémoratifs élevés à Louis Pasteur après sa
    Représentations :
    est de type allégorique : une jeune bergère accompagnée de son mouton offre un bouquet au buste de : Pasteur assiste à une expérience de vaccination des moutons contre le charbon, menée en 1881 dans la ferme du vétérinaire Hippolyte Rossignol à Pouilly-le-Fort, près de Melun. Pasteur, assis, est entouré de personnalités locales : Hippolyte Rossignol, Bancel (maire de Melun) et le baron de La Rochette, président de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument comportait deux éléments en ronde-bosse : une statue de Bergère avec son mouton, et un buste de Louis Pasteur. Au revers du piédestal se trouvait en outre un bas-relief en bronze , représentant Pasteur assistant à la vaccination des moutons contre le charbon à la ferme de Pouilly-le-Fort (Seine-et-Marne) en 1881.
    Illustration :
    Vue générale du monument, vers le début du 20e siècle. Carte postale. (Musée municipal de Melun "". Plâtre teinté et bois. (Musée municipal de Melun. inv. 981.1.1) IVR11_20057700600NUCA vaccination des moutons contre le charbon à la ferme de Pouilly-le-Fort en 1881"" (bas-relief pour le revers du monument). Plâtre. (Musée municipal de Melun. inv. 981.1.2) IVR11_20057700601NUCA
  • bas-relief
    bas-relief Couilly-Pont-aux-Dames - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Statut :
    propriété de la commune
  • ensemble de 4 bas-reliefs : la Moisson, les Labours, Loisirs en forêt, Hallali
    ensemble de 4 bas-reliefs : la Moisson, les Labours, Loisirs en forêt, Hallali Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    -Marne, ont été exécutés en 1950-1951 pour orner les quatre frontons de l'annexe de la préfecture Ces quatre bas-reliefs de Pascal Boureille, illustrant des scènes liées aux paysages de Seine-et , construite en style néo-classique à partir de 1948. Ce sont des oeuvrse appartenant au FNAC (fonds national
    Représentations :
    bas-reliefs de la façade orientale sont consacrés à l'agriculture. L'un représente les Labours : au centre, deux hommes entraînent deux chevaux de trait attelés à la charrue. Dans le fond apparaissent un
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Emplacement dans l'édifice :
    sur les frontons de l'annexe
    Titre courant :
    ensemble de 4 bas-reliefs : la Moisson, les Labours, Loisirs en forêt, Hallali
    Illustration :
    Bas-relief de Boureille, sur la façade orientale du bâtiment des années 1950. IVR11_20057700467XA Bas-relief de Boureille, sur la façade orientale du bâtiment des années 1950. IVR11_20057700465XA Bas-relief de Pascal Boureille (1951), sur la façade sud du bâtiment des années 1950 Bas-relief de Pascal Boureille (1951), sur la façade sud du bâtiment des années 1950
1