Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calice n°1
    calice n°1 Meaux - rue Madame-Dassy -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître de l'orfèvre (lettres J et L avec balance dans un losange vertical), celui de titre (le coq debout ) et celui de garantie (buste d'homme barbu entouré des chiffres 8 et 5), ces deux derniers employés à
    Historique :
    Ce calice très simple est caractéristique de la production du tout début du 19e siècle, marquée par
    Statut :
    propriété de l'association diocésaine
    Origine :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
  • ferme de Bellefontaine
    ferme de Bellefontaine Maurecourt - Bellefontaine - en écart - Cadastre : 1983 AB17-24
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    -dire au propriétaire du château de Glatigny ; tout au long du 18e siècle elle a la même distribution dans le mur. Le grand hangar extérieur date de 1909. En 1820, la ferme de Bellefontaine appartient à
    Description :
    Bâtiment 1 (voir le plan) existe en 1731, probablement reconstruit au 19e siècle. En moellons de meulière avec chaînages en pierre, il est couvert de tuiles mécaniques et comporte deux écuries et une sellerie en rez-de-chaussée et un grand grenier à l'étage. Les ouvertures du rez-de-chaussée ont des d'habitation en rez-de-chaussée surélevé avec couverture en ardoise. Il existait en 1731 et a gardé de belles chaînes d'angle. Le bâtiment 3 comporte un logement sur deux niveaux puis des pièces utilitaires en rez-de couverture en tuiles mécaniques. Le bâtiment 4 en rez-de-chaussée : porcherie?, couverture en ardoise . Bâtiment 5 forge et atelier-forge en rez-de-chaussée, reconstruit au début du 20e siècle, couverture en en rez-de-chaussée, grenier à l'étage? Bâtiment 9 à gauche et au dessus de la porte charretière logement, sans doute du fermier, en moellons enduit avec belle chaîne d'angle, à droite de la porte étable croupe. Sur la façade extérieure elle est décorée de pilastres. Bâtiment 10 étable et grenier. Bâtiment
    Titre courant :
    ferme de Bellefontaine
    Illustration :
    Dessin de la façade orientale de la cour. (Région Ile-de-France, Service Patrimoines et inventaire Plan de la seigneurie d'Andrésy, 1731. Détail : La ferme. Dessin plume. (AN, N IV Seine-et-Oise 19 Plan des dîmes d'Andrésy, Jouy-le-Moutier et Vauréal et du domaine de la ferme d'Andrésy, 1778 . Détail du plan de la seigneurie d'Andrésy. (AN, N I Seine-et-Oise 7). IVR11_20087800024NUC1A Vue de la façade antérieure. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800464NUC2 Vue de la cour. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800463NUC2 Vue de la cour. Carte postale. (Collection particulière). IVR11_20087800461NUC2 Vue d'ensemble de la ferme tournée vers l'est. On aperçoit la forêt de l'Hautil à l'arrière La façade antérieure de la ferme : vue de trois quarts. IVR11_20077800508XA La façade arrière des bâtiments situés à l'ouest de la cour. IVR11_20077800541XA
  • Maison de notable
    Maison de notable Mantes-la-Jolie - place du Hèvre - en ville - Cadastre : 2014 AB 712
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Présent sur le cadastre napoléonien de 1810 Il appartient alors à Goulancourt, plâtrier.
    Référence documentaire :
    AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties ), 1813. AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties AD Yvelines. 3 P3 1354. Mantes-la-Jolie, état de sections des propriétés bâties et non bâties , 1811-1812. AD Yvelines. 3 P3 1354. Mantes-la-Jolie, état de sections des propriétés bâties et non
    Titre courant :
    Maison de notable
    Illustration :
    Vue de la maison dans son site, depuis l'île de Limay. IVR11_20157800213NUC4A Vue de la maison depuis la place du Hèvre. IVR11_19777800735X Vue de la façade sur le quai des Cordeliers et la Seine. IVR11_19777800734X Vue de la façade de l'hôtel du côté du quai des Cordeliers et de la Seine. IVR11_20157800211NUC4A Vue de la façade sur la place. IVR11_20157800238NUC4A
  • aigle-lutrin et 2 chandeliers de choeur assortis
    aigle-lutrin et 2 chandeliers de choeur assortis Melun - place Notre-Dame - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    mobilier de l'église Notre-Dame en 1819.
    Dénominations :
    chandelier de choeur
    Représentations :
    ionique ; laurier ; godron ; Le lutrin se compose de trois éléments : son pied tripode est orné de triangles divins rayonnants cantonnés de volutes, sa tige est ornée d'une harpe, et son sommet est en forme d'aigle. Les chandeliers reprennent le même pied que le lutrin. Leur tige est ornée de feuilles d'acanthe , cannelures et chapiteau ionique, couronne de laurier, godrons.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble composé d'un aigle-lutrin et de deux chandeliers de choeur en bois doré, assortis.
    Titre courant :
    aigle-lutrin et 2 chandeliers de choeur assortis
    Illustration :
    Vue de l'aigle-lutrin. IVR11_20027700486XA Vue de l'un des deux chandeliers. IVR11_20027700483XA
  • secrétaire à abattant
    secrétaire à abattant Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Estampille de Vassou.
    Historique :
    Ce secrétaire de l'ébéniste Vassou (1739-1807) a été donné au Musée municipal de Melun lors du legs Binoux en 1903 (inv. 173). Il fait actuellement partie de la décoration de la salle des mariages de l'hôtel de ville. On peut le rapprocher du secrétaire à abattant inventorié à la fondation Raspail à
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    placage en acajou avec décor de marquetterie de bois exotiques. Dessus en marbre rouge veiné. Quelques
  • tableau : portrait d'homme d'époque Directoire
    tableau : portrait d'homme d'époque Directoire Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Etiquette collée dans le coin inférieur gauche de la toile, et répétée sur le cadre : 653 (n
    Historique :
    Tableau acquis en 1904 par le Musée municipal de Melun (donation Cassagne). Traditionnellement attribué à Greuze, mais sans doute à tort. Fait actuellement partie de la décoration de la salle des mariages de l'hôtel de ville.
    Statut :
    propriété de la commune
  • verrerie puis magasin de fourrage
    verrerie puis magasin de fourrage Melun - Quai Hippolyte Rossignol Boulevard Chamblain - en ville - Cadastre : 1985 BD 293, 365
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Une importante verrerie, employant jusqu'à 200 ouvriers, est fondée vers 1790 sur la rive sud de la Seine, en périphérie de la ville. Elle reste en activité jusque vers 1820, la production étant alors l'armée qui la convertit en entrepôt de fourrage et manutention militaire. Les bâtiments ont été détruits
    Dénominations :
    magasin de fourrage
    Description :
    L'élément principal de la verrerie était la halle de cuisson, grand bâtiment de plan rectangulaire , de près de 850 m², bâti en moellons enduits et couvert d'une toiture à lanterneau. La charpente de ce toit reposait sur des piliers de grès appareillés. Ce grand bâtiment se dressait un peu en retrait de la route longeant la Seine. Il était précédé d'une cour bordée de bâtiments en U, à élévation
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    verrerie puis magasin de fourrage
    Illustration :
    Carte postale représentant le barrage sur le grand bras de la Seine, vers 1915, avec dans le fond les bâtiments de l'ancienne verrerie alors utilisés comme magasin de fourrage et manutention militaire . Carte postale. (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.132) IVR11_20017700157X La manutention militaire en cours de démolition : vue de la charpente. Photographie. (Musée municipal de Melun) IVR11_20047700136X La manutention militaire en cours de démolition. A l'arrière plan, la cité administrative.Photographie. (Musée municipal de Melun) IVR11_20047700135X
  • Maison de M. Moitte (détruite)
    Maison de M. Moitte (détruite) Mantes-la-Jolie - - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison qui n'a pas été localisée a été publiée comme œuvre de M. Happe construite pour M . Moitte. Le commentaire précise "des ordres de colonnes, des statues, des bas-reliefs en décorent les péristyles et les croisées, ainsi que les vestibules et les salles de représentation. Toutes les pièces principales sont en outre enrichies de différens sujets de sculpture et de peinture". Ce décor néo-classique n'est pas étonnant pour un commanditaire tel que sculpteur tel que Jean-Guillaume Moitte grand prix de Rome et y ayant séjourné de 1768 à 1773. Il est mort en 1810 et la maison est donc antérieure. Les matrices cadastrales ne comportent pas de propriétaire de ce nom.
    Référence documentaire :
    châteaux, maisons de campagne et habitations rurales... KRAFFT, Jean-Charles, RANSONNETTE, Nicolas . Recueil d'architecture civile contenant les plans, coupes et élévations des châteaux, maisons de campagne et habitations rurales.... Paris : imprimerie de Crapelet 1812.
    Précision dénomination :
    de villégiature
    Description :
    centrale à l'italienne, la salle à manger. Elle comporte, comme les maisons d eplaisance, de nombreuses terrasses et balcons et le salon s'avance sur le jardin par un arrondi percé de trois hautes baies.
    Titre courant :
    Maison de M. Moitte (détruite)
    Illustration :
    Elevation, coupe et plan de la maison. (Krafft et Ransonnette, 3e cahier, pl. 17
  • calice d'époque révolutionnaire (?)
    calice d'époque révolutionnaire (?) Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    liturgiques, date probablement de la période révolutionnaire. On ne sait pas s'il a été confectionné pour la cathédrale : il n'est pas mentionné par l'inventaire de 1810 qui comporte "quatre calices en cuivre argenté
    Référence documentaire :
    p. 378 L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux, in : La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, 2014, p . 375-400. FÖRSTEL, Judith et PLOUVIER, Martine. L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux. In CHARON , Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région
    Statut :
    propriété de l'Etat
1