Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977
    Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977 Mantes-la-Jolie
    Historique :
    En 1977, l’exposition « Richesses d’art et Architecture du Mantois », réalisée alors même que le campagne photographique sur la ville de Mantes-la-Jolie. Elle a été conçue en collaboration entre le Comité Départemental de Pré-Inventaire des Yvelines, le Centre Régional d’Études historiques et Documentaires de faisait alors patrimoine. Il n’est pas surprenant que le patrimoine religieux soit le plus représenté (41 minutieuse de ce trésor enfoui qu’est le patrimoine. C'est pourquoi il a été décidé de les traiter comme une
    Titre courant :
    Campagne photographique sur le patrimoine de Mantes-la-Jolie en 1977
    Texte libre :
    L'inventaire du patrimoine de la ville de Mantes-la-Jolie, a été réalisé en partenariat avec le
    Illustration :
    Collégiale Notre-Dame. Le bas-côté sud. IVR11_19777800829X Vue de la ville depuis le pont. Carte postale. IVR11_19777800505X Le vieux pont de Limay. Carte postale. IVR11_19777800508X Le vieux pont de Limay, détail. Carte postale. IVR11_19777800509X L'entrée de ville par le pont. Carte postale. IVR11_19777800503X Le quai de la Tour. Carte postale. IVR11_19777800498X Le quai des Cordeliers. Carte postale. IVR11_19777800502X Porte de ville : la porte aux prêtres. Vue depuis le quai. Carte postale. IVR11_19777800497X Vue aérienne depuis la tour de la collégiale sur la rue du Fort et le quai des Cordeliers Vue aérienne sur l'îlot depuis la rue Baudin. On aperçoit la Seine et le Val Fourré dans le
  • Centre ville
    Centre ville Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Historique :
    Le centre ville de Mantes doit sa configuration actuelle à son riche passé historique. Du Moyen Âge . La grande transformation du 18e siècle est la construction du nouveau pont et le percement de la rue Royale qui bouleverse le centre. C'est le long de la Vaucouleurs que les activités artisanales (moulins de fer arrivé en 1843. Le centre ville connaît alors peu de transformations et certains quartiers deviennent vétustes, comme les Bas Quartiers qui font l'objet d'une projet de résorption de l'habitat insalubre que les bombardements de 1944 permettent de réaliser. Le centre est alors reconstruit et cette modernisation est accélérée par le maire Jean-Paul David et l'architecte Raymond Lopez. Quoique moins
    Illustration :
    Fragment d'un plan de la ville en 1516 : le quartier entre la Grand rue et la rue de la Sangle. (AM Fragment d'un plan de Mantes au XVIe siècle (1516?) : le quartier de la Motte. (AM Mantes-la-Jolie Le square Brieussel sous la neige. Carte postale. IVR11_20157800145X Le square Brieussel. Carte postale. IVR11_20157800140X Le square Brieussel et sa grotte. Carte postale. IVR11_20157800139X Le square Brieussel. Carte postale. IVR11_20157800143X Le centre ville vers 1960. On distingue le Monument aux morts qui se trouvait encore sur la place Le magasin Prisunic se trouvait 56 rue Nationale. (Fonds Bertin)., IVR11_20177800598NUC2B L'hôtel du Grand cerf : le hall d'entrée. (fonds Bertin). IVR11_20177800609NUC2B Le départ de la place Armand-Cassan. IVR11_20167800395NUC4A
1