Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • château de Vigneux dit château Dorgère
    château de Vigneux dit château Dorgère Vigneux-sur-Seine - centre - 40-44 rue Pierre-Marin - en ville - Cadastre : 1983 AW 39, 286, 287, 819, 820, 900, 901
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette demeure de style néo-Louis XIII a succédé à la fin du XIXe à un château qui appartint à Jacques Navoit, maire de Vigneux de 1849 à 1867, grand-père de Julia Allard, épouse Daudet. Cet édifice avait lui-même remplacé un ancien château entouré de douves, fief du couvent des Chartreux de Notre-Dame de Vauvert à Paris, démoli à la fin du XVIIIe siècle. Implantée en bordure de la rue Pierre-Marin, la nouvelle demeure (la 3e sur ce site) était entourée d'un domaine boisé de 4, 6 ha s'étendant jusqu'à la voie de chemin de fer. Entre 1904 et 1929, elle fut la propriété de Mathilde Jouve, dite Arlette Dorgère, célèbre artiste de variétés. En 1905-1906 le domaine, à l'exception du parc, a été morcelé pour former le quartier de la Côte d'Or situé derrière la mairie ainsi que le lotissement de la gare. Occupé depuis 1938 par les services de la ville (ravitaillement, foyer des vieux, bureau de police et cantine locatif pour ses employés. En 1955 un ensemble de pavillons a été construit dans le parc acquis sept ans
    Description :
    L'ancien château démoli à la fin du XVIIIe siècle consistait en 1754, en : 2 pavillons situés de part et d'autre de la porte cochère, celui de droite à usage de colombier, l'autre à gauche flanqué d'un grand corps de bâtiments composé au rez-de-chaussée de remises, d'une écurie et d'une orangerie et à l'étage de 8 appartements de maître surmontés d'un grenier ; un autre bâtiment dans un îlot entouré de fossés d'eau vive pourvu d'un étage mansardé et d'un étage souterrain distribué en une cuisine et un garde-manger ; une grande cour, jardin terrasse, abreuvoir et fossés d'eau, le tout clos de murs ; un corps de ferme également ceint de murs. Le terre-plein occupé par ce château existe toujours au milieu de la pièce d'eau du parc. Le château actuel est une construction en briques pleines non enduites sur fondations de pierre, couverte d'ardoises, d'une superficie de 800 m2. En 1948, il comprend au sous-sol des logements pour gens de maison, un rez-de-chaussée accessible par un large perron et
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Titre courant :
    château de Vigneux dit château Dorgère
    Appellations :
    Château de Vigneux dit Château Dorgère
    Annexe :
    Vigneux-sur-Seine, château de Vigneux. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I. Archives . A. D. Essonne, 79 J 69 : fonds de Courcel, notes sur le château de Vigneux. . A. M. Vigneux, 1 M 12 : projet d’extension de la mairie par l’acquisition de la propriété Dorgère, 1966-1973. II l’instituteur en 1899. III. Bibliographie - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine. Etude historique. 1928 : rééd. Dans Collection Monographies de villes et villages de France. Le Livre d’histoire , Paris, 2004 ; p. 62-74 et 78-79. - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur-Seine. Ed
    Illustration :
    Vue d'ensemble ; photographie extraite de la monographie communale rédigée en 1899 par l'instituteur Anatole Roy. (AD Essonne) IVR11_20079100714XAB Vue de la façade antérieure (nord-est). IVR11_20089100301NUC4A Vue de la façade postérieure (sud-est). IVR11_20089100300NUC4A Vue de la façade latérale sud. IVR11_20089100302NUC4A
  • mairie-école
    mairie-école Vigneux-sur-Seine - 75 rue Pierre-Marin - en ville - Cadastre : 1983 AR 76 à 78
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1877, la commune de Vigneux, réunie à celle de Draveil pour le culte et l'instruction primaire , décide de se doter d'une mairie-école, sur un projet établi par J. Laroche, architecte à Corbeil. Le terrain de 1600 m2 situé à la jonction des quatre voies de communication du village, est mis à la disposition de la commune par Georges de Courcel. L'administration départementale jugeant trop coûteux le projet (qui prévoitt aussi un logement pour le garde-champêtre), de nouveaux plans sont établis par H. B loin sur le chemin de la gare. Les travaux sont adjugés à Jacques Houry, entrepreneur à Brunoy. D'abord mixte, l'école, qui ne comporte que 40 places, est réservée aux garçons en l906, date de la construction d'une école de filles dans le quartier de Château-Frayé. En 1913 elle se compose de deux classes, dont une provisoire. On envisage alors sa fermeture et la construction d'une nouvelle école de garçons à côté de celle des filles, au Château-Frayé, quartier désormais le plus peuplé de la localité ; P. Simon
    Murs :
    pan de métal
    Annexe :
    : monographie de l’instituteur Pierre Anatole Roy, 10 septembre 1899. . A. M. Vigneux, 1 M 2 : plans, 1876 annexe, 1926 ; 1 M 7, installation d’une station-essence, 1939 ; 1 M 8, aménagement de la mairie après récupération des classes désaffectées, 1953-1954, 1 M 9, acquisition de bâtiments, 1957 ; 1 M 10, réalisation d’un nouveau centre administratif, 1964-1969 ; 1 M 12, projet d’extension par l’acquisition de la , 1969-1975. II. Bibliographie - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine, étude historique . Le Livre d’histoire, 2004, p. 138-142. - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur -Seine. Messidor, 1988, p. 75-76. - Vigneux, ville ouverte. Société d’histoire de Draveil et Vigneux
    Illustration :
    Projet de construction d'une école avec logement de l'instituteur, mairie et logement du garde Projet de construction d'une école avec logement de l'instituteur, mairie et logement du garde -champêtre : plan du rez-de-chaussée, du 1er étage et des caves. (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 2 Projet de construction d'un secrétariat en annexe de la mairie : façade latérale, coupe, élévation sur cour, plan du rez-de-chaussée ; 15 février 1926. (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 5) IVR11_20079101236XA proposé par la Coopérative des Bois de l'Est (Aube), 5 août 1970. (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 21 Agrandissement de l'hôtel de ville : façade principale, par la société GETRABAT, 45, rue de Clisson Extension de la mairie : façades avant, arrière, latérales gauche et droite ; 19 mars 1975. (AM Vue d'ensemble du bâtiment et plan de l'école ; photographie et plan extraits de la monographie communale rédigée en 1899 par l'instituteur Anatole Roy. (AD Essonne) IVR11_20079100730XAB
  • mairie-école
    mairie-école Enghien-les-Bains - 1, 5 rue de Mora - en ville - Cadastre : 1995 AC 210, 211
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1863 les premiers projets de mairie-école sont dessinés par l'architecte départemental de Seine l'entrepreneur de travaux publics à Enghien les Bains, Auguste Lordonné. Dès 1894, sous le mandat du maire Anatole Carré, est lancé un nouveau projet d'une mairie, l'ensemble mairie-école devenant trop exigu pour abriter tous les services de la vie municipale. Le bâtiment est alors modifié, la même année, par construction de la poste.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 1, 5 rue de Mora - en ville - Cadastre : 1995 AC 210, 211
    Illustration :
    Plans du rez-de-chaussée et du premier étage par l'architecte départemental Blondel, 1863. Dessin Elévation de la façade rue de Mora, exécutée à l'occasion de l'agrandissement du groupe scolaire lors du départ des services de la mairie dans de nouveaux locaux, 1894. Dessin aquarellé. (AM Enghien Vue de la mairie école, avant la transformation de la façade de l'église. L'édifice sert alors de poste et de salle municipale. Photographie, vers 1910. (AD Val d'Oise, BIB 4/1432
1