Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 18 sur 18 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • café, restaurant, hôtel Gibraltar
    café, restaurant, hôtel Gibraltar Draveil - bords de Seine - 61 avenue Libert - en ville - Cadastre : 1983 BH 97
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite vers 1895 pour Edouard Bethout, propriétaire du bureau de tabac de luxe Le
    Dénominations :
    hôtel de voyageurs
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Draveil - bords de Seine - 61 avenue Libert - en ville - Cadastre : 1983 BH 97
    Annexe :
    . Essonne, 2 Fi : cartes postales . Musée de l’Ile-de-France, centre de documentation II. Bibliographie - Draveil, chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 149.
    Illustration :
    Le restaurant Gibraltar et les bords de Seine vus du pont de Juvisy. IVR11_20079101716XA
  • maison de villégiature dite propriété de M. Mourier, 8, 13ter-15 boulevard Henri-Barbuss
    maison de villégiature dite propriété de M. Mourier, 8, 13ter-15 boulevard Henri-Barbuss Draveil - Champrosay - 8, 13ter-15 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AV 10, 21 2011 AV 10, 447
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Paris. En face, de l'autre côté de la route, s'élève une dépendance à usage de laiterie.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    Edifice à corps central d'un étage carré et étage de comble encadré par deux pavillons en légère saillie à deux étages carrés et étage de comble. La laiterie est une construction en pan de bois sur rez -de-chaussée en brique, revêtue d'un toit en tuiles plates.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    maison de villégiature dite propriété de M. Mourier, 8, 13ter-15 boulevard Henri-Barbuss
    Appellations :
    propriété de M. Mourier
    Illustration :
    pré-inventaire. (Région Ile-de-France, service patrimoines et inventaire, Cliché Pré-inventaire Vue générale vers 1910 : la maison et sa laiterie de l'autre côté de la route de Corbeil. Cliché Vue d'ensemble de la laiterie située en face de la maison principale. IVR11_20089100498XA
  • cimetière du centre
    cimetière du centre Draveil - centre - rue du Repos rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AE 304
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cimetière ouvert le 12 juin 1804 pour remplacer l'ancien cimetière situé autour de l'église Saint -Rémi. D'une surface de 10 ares, il est agrandi en 1840 par l'acquisition d'une parcelle de même dimension. Un 2e agrandissement a lieu en 1858 par expropriation d'un terrain attenant ; les travaux de clôture sont exécutés par l'entrepreneur Lesage, de Champrosay, qui construit également un caveau d'attente à partir des plans de L. Laroche, architecte de l'arrondissement. D'autres agrandissements ont lieu en 1881 et 1883. En 1876, les tombes de 9 soldats français et 25 soldats allemands tués pendant la guerre de 1870-1871 y sont installées. En 1920, un emplacement d'environ 30 m est affecté à l'inhumation des soldats tués lors de la première guerre mondiale.
    Annexe :
    pendant les guerres de 1870-1871 et 1914-1918. II. Bibliographie - Draveil, chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 59-60. - Fontaine, René. Draveil et
    Illustration :
    1844, le général Ledru, pair de France, y possédait la propriété située au 2, boulevard Henri-Barbusse Vue d'ensemble. Cette tombe abrite les restes, exhumés en 1876, de soldats français morts à la guerre de 1870. IVR11_20069100830XA Tombeau des soldats français de la guerre de 1870 : vue rapprochée de la stèle. IVR11_20069100832XA Vue d'ensemble. La tombe abrite les restes de 25 soldats allemands, exhumés en décembre 1876 Vue du carré militaire de la guerre de 1914-1918. IVR11_20069100813XA Vue d'ensemble du tombeau de la famille Rabot. Etienne Rabot a été maire de Draveil de 1791 à 1795 Vue d'ensemble du tombeau de la famille Candas. Pierre-Antoine Candas, maire de Draveil, est décédé à la population de Draveil, notamment pendant la guerre de 1870. IVR11_20069100820XA Vue d'ensemble du tombeau de la famille Texier-Fournet. IVR11_20069100837XA
  • maison, 3 avenue de Beauséjour
    maison, 3 avenue de Beauséjour Draveil - Villa-Draveil - 3 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 184
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison, qui porte la date 1899, est identique à celles des numéros 5 et 7 (datée 1909) de la
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - 3 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 184
    Titre courant :
    maison, 3 avenue de Beauséjour
  • lotissement de la Villa-Draveil
    lotissement de la Villa-Draveil Draveil - Villa-Draveil - boulevard du Général-de-Gaulle rue de Châtillon quai des Dames - en ville - Cadastre : 1983 BE, BH
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le quartier de la Villa est le premier lotissement de Draveil. Formant un triangle délimité par l'ancienne rue de Juvisy, la rue de Châtillon et la Seine, il occupe des terres dépendant de la ferme de Beaumont, que leur propriétaire, Mme de Belleyme, entreprend de morceler en 1868. La création de la ligne de chemin de fer Paris-Corbeil en 1840 et l'ouverture en 1843 de la station de Juvisy rendent en effet ces bords de Seine accessibles depuis Paris. Sur le plan annexé au cahier des charges du 23 mai 1868 figurent 84 lots et quelques allées (correspondant aux actuelles rues de Bellevue, Maignan et des Ormes). Le lotissement progresse peu entre 1870 et 1890 (une trentaine de maisons seulement sont édifiées en 20 ans), mais l'ouverture du pont de Juvisy en 1894 donne un essor décisif à la construction en facilitant l'accès à la rive droite de la Seine. Le premier syndicat des propriétaires de la Villa-Draveil , qui a pour objet la mise en état de viabilité et l'entretien des voies, est constitué le 28 mars 1897
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - boulevard du Général-de-Gaulle rue de Châtillon quai des Dames - en
    Titre courant :
    lotissement de la Villa-Draveil
    Appellations :
    lotissement de la Villa-Draveil
    Annexe :
    , 3 S 28 : inondations de la Seine à la Villa-Draveil, 1924-1927. . A. D. Essonne, 9 S 52 : statuts du syndicat des propriétaires de la Villa-Draveil, 1897. II. Iconographie . A. D. Essonne, 3 S 28 : plan du quartier dressé après les inondations de 1924. . A.D. Essonne, 2 Fi : cartes postales présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 140-160. - Fontaine, René. Draveil
    Illustration :
    Plan d'ensemble du quartier dressé par l'ingénieur TPE Desmeurs à l'initiative de l'Association syndicale de la Villa-Draveil après les inondations de 1924. Le syndicat des propriétaires demande la création ou le renforcement de digues autour des fouilles en exploitation. En rouge le tracé des digues à Vue d'ensemble, côté nord, avec la fouille de la Compagnie des sablières de la Seine au premier Villas en bord de Seine, le long du quai des Dames, et terrasse du restaurant de Gibraltar. Carte Le boulevard des Ormes, l'une des plus anciennes voies, avec l'avenue de Bellevue, de la Villa Le boulevard des Ormes, l'une des plus anciennes voies, avec l'avenue de Bellevue, de la Villa Villas le long de l'avenue de Bellevue. Carte postale, vers 1910. (Collection particulière L'avenue de Paris. Carte postale, vers 1910. (Collection particulière) IVR11_20059100415XB La rue de Juvisy (aujourd'hui avenue du Général-de-Gaulle), en direction du centre-ville. Carte
  • maison de notable dite Les Tilleuls, 85 boulevard Henri-Barbusse
    maison de notable dite Les Tilleuls, 85 boulevard Henri-Barbusse Draveil - Villiers - 85 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AR 315
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de notable
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Titre courant :
    maison de notable dite Les Tilleuls, 85 boulevard Henri-Barbusse
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison et des communs encadrant la cour. IVR11_20079101575XA Vue de la façade principale. IVR11_20079101748XA Bâtiment des communs sur le côté droit de la cour d'entrée ; un bâtiment identique borde la cour à
  • école primaire Saint-Alphonse, aujourd'hui école Notre-Dame
    école primaire Saint-Alphonse, aujourd'hui école Notre-Dame Draveil - centre - 2 place du Docteur-Rouffy - en ville - Cadastre : 1983 AP 203
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ecole libre de garçons créée en 1898 sur un terrain réservé par l'abbé Huignard, curé de Draveil paroissienne de Vigneux, Mme Couvreux, l'école est placée sous le patronage de saint Alphonse, en souvenir d'Alphonse Couvreux, son mari, entrepreneur de travaux publics et propriétaire du château de Vigneux. L'école est tenue par la congrégation des Petits frères de Marie qui cède la place à des instituteurs laïcs en 1905. L'école comprend alors 2 classes de garçons, 2 classes de filles et une classe enfantine. En 1925 les classes de garçons sont supprimées et remplacées par des classes de filles. En 1935, le patronage de Notre-Dame succède à celui de saint Alphonse. L'école devenue mixte reçoit aujourd'hui les enfants de la maternelle à la troisième.
    Illustration :
    Vue sur la cour de récréation. La légende porte à tort le nom d'école Saint-Rémy. Carte postale Vue du corps de bâiment central. IVR11_20069100471XA
  • tombeau de Mme Rivière
    tombeau de Mme Rivière Draveil - centre - rue du Repos rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AE 304
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Stèle ornée de deux colonnettes torsadées portant un arc en plein cintre orné de rinceaux, lui-même encadré de deux arcs à denticules.
    Titre courant :
    tombeau de Mme Rivière
    Appellations :
    tombeau de Mme Rivière
    Illustration :
    Détail de la stèle. IVR11_20069100855XA
  • tombeau de la famille David
    tombeau de la famille David Draveil - centre - rue du Repos rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AE 304
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Croix en pierre drapée d'une étole semée de fleurs et de roses ; entourage en fonte orné d'une croix et de candélabres renversés.
    Titre courant :
    tombeau de la famille David
    Appellations :
    tombeau de la famille David
  • maison de notable, 56 avenue de Bellevue
    maison de notable, 56 avenue de Bellevue Draveil - Villa-Draveil - 56 avenue de Bellevue - en ville - Cadastre : 1983 BH 142
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de notable
    Représentations :
    tête de femme 4 têtes de femme en médaillon (faïence polychrome) sur la façade principale ; échassier dans un paysage aquatique (panneau de carreaux de faïence sur le mur latéral) ; tête de femme en terre cuite (ronde-bosse) , placée au-dessus de la fenêtre centrale.
    Description :
    Le rez-de-chaussée est prolongé par une travée en terrasse.
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - 56 avenue de Bellevue - en ville - Cadastre : 1983 BH 142
    Titre courant :
    maison de notable, 56 avenue de Bellevue
    Illustration :
    , avenue de Bellevue). IVR11_20089100130NUC4A Panneau décoratif de carreaux de faïence sur le mur latéral (le long de l'avenue du Général-de Détail d'un portrait en ronde-bosse : tête de femme en terre cuite, placée au-dessus de la fenêtre
  • tombeau anonyme
    tombeau anonyme Draveil - centre - rue du Repos rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AE 304
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Entourage métallique orné de motifs géométriques et végétaux ainsi que de deux candélabres
  • maison de villégiature dite maison Brandt, actuellement conservatoire de musique
    maison de villégiature dite maison Brandt, actuellement conservatoire de musique Draveil - Villiers - avenue de Villiers - en ville - Cadastre : 1983 AR 193
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ancienne propriété de la famille Brand, cédée à la commune en 1979 et occupée depuis 1987 par le conservatoire de musique et de danse. L'inventeur et industriel Jules Brandt, frère du ferronnier d'art Edgar
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Draveil - Villiers - avenue de Villiers - en ville - Cadastre : 1983 AR 193
    Titre courant :
    maison de villégiature dite maison Brandt, actuellement conservatoire de musique
    Destinations :
    conservatoire de musique
    Illustration :
    Vue d'ensemble sur l'avenue de Villiers. IVR11_20069100495XA Détail de la véranda ouvrant sur le jardin. IVR11_20069100499XA
  • tombeau de la famille Trottemant de Mousseaux
    tombeau de la famille Trottemant de Mousseaux Draveil - centre - rue du Repos rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AE 304
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Titre courant :
    tombeau de la famille Trottemant de Mousseaux
    Appellations :
    tombeau de la famille Trottemant de Mousseaux
  • prieuré ou ermitage de Sénart dit Notre-Dame-de-Consolation, maison Nadar
    prieuré ou ermitage de Sénart dit Notre-Dame-de-Consolation, maison Nadar Draveil - forêt de Sénart - rue de l' Ermitage - en écart - Cadastre : 1983 G 24, 28, 29, 46, 47
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ancien prieuré de Notre-Dame-de-Consolation, dénommé aussi Ermitage de Sénart ou de Notre-Dame-de -Consolation ; fondé au XIIIe siècle, il dépend jusqu'à la fin du XVIe siècle de l'abbaye d'Hiverneau près , puis après l'expulsion de ces derniers, est offert par l'abbé commendataire aux camaldules de Grosbois , dont quelques-uns viennent occuper les lieux en 1695. L'ermitage reprend vie avec l'arrivée de frère Pacôme vers 1700. En 1764, les religieux sont autorisés à fabriquer des étoffes de soie appelées installe avant la guerre de 1914. Il ne reste alors de l'ensemble que le portail d'entrée (qui existe toujours) ainsi que quelques locaux, dont l'ancienne chapelle occupée en partie par une maison de garde d'années avec sa femme devenue hémiplégique (un ascenseur extérieur lui permet de descendre du premier
    Localisation :
    Draveil - forêt de Sénart - rue de l' Ermitage - en écart - Cadastre : 1983 G 24, 28, 29, 46, 47
    Titre courant :
    prieuré ou ermitage de Sénart dit Notre-Dame-de-Consolation, maison Nadar
    Appellations :
    prieuré ou ermitage de Sénart dit Notre-Dame-de-Consolation
    Annexe :
    Draveil, ermitage de Sénart, maison Nadar. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I , Robert de. La forêt de Sénart, dans Mémoires de la S. H. P. I. F., tome L, 1930. - Draveil, chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 114. -Guillot , Michel. Du réclusoir à la communauté. L’ermitage de Sénart aux XVIIe et XVIIIe siècles. In : Paris et ses ). Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris, tome V : doyenné du Vieux-Corbeil, p. 60-62.
    Vocables :
    Notre-Dame-de-Consolation
    Illustration :
    Vue du bâtiment principal de l'ancien ermitage, photographié en 1899 par l'instituteur Eugène Les bâtiments de l'ancien ermitage transformés en hôtel-restarant. Carte postale, vers 1910. (AD La roseraie de l'ancien Ermitage. Carte postale, vers 1910. (Collection particulière Le jardin de l''hôtel-restaurant de l'Ermitage. Carte postale, vers 1910. (Collection particulière L'ancienne chapelle de l'ermitage devenue salle de restaurant. Carte postale, vers 1910. (AD L'ancienne chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation transformée en salle de restaurant. Carte postale Le portail d'entrée de l'ancien ermitage puis du restaurant du même nom. IVR11_20089100510XA Vue d'ensemble de la maison. Au 2e étage, les vastes baies de l'ancien atelier de Nadar Petite dépendance agricole flanquée d'un pigeonnier en forme de tourelle adossée au mur est de la Vue du bâtiment des communs appuyé contre le mur de clôture. IVR11_20079101693XA
  • villa Chantemerle, 5 avenue de Beauséjour
    villa Chantemerle, 5 avenue de Beauséjour Draveil - Villa-Draveil - 5 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 183
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite vers 1895 pour Edouard Bethout, propriétaire du Khédive, bureau de tabac de luxe
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - 5 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 183
    Titre courant :
    villa Chantemerle, 5 avenue de Beauséjour
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la villa Chantemerle avenue Libert (du même type que les villas voisines, mais
  • maison de notable, 32 avenue de Bellevue
    maison de notable, 32 avenue de Bellevue Draveil - Villa-Draveil - 32 avenue de Bellevue - en ville - Cadastre : 1983 BH 181
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de notable
    Description :
    Au rez-de-chaussée, prolongé par une travée en terrasse, la travée centrale en retrait est rachetée par une marquise et encadrée de deux fenêtres à cintre surbaissé. Le décor est formé d'un chaînage de briques polychromes et d'une frise de céramique courant en bandeau au-dessus de chaque niveau. Remise en brique et pan-de-bois.
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - 32 avenue de Bellevue - en ville - Cadastre : 1983 BH 181
    Titre courant :
    maison de notable, 32 avenue de Bellevue
    Illustration :
    La maison vue de trois quarts (à partir de la terrasse sud). IVR11_20089100209NUC4A Vue de la partie centrale de la façade principale. IVR11_20089100207NUC4A Bas-relief en cartouche composé de carreaux de faïence émaillée, surmontant les fenêtres du rez-de Détail de la frise de céramique polychrome formant bandeau entre le rez-de-chaussée et le premier Frise en terre cuite sous les fenêtres du rez-de-chaussée. IVR11_20089100212NUC4A
  • maison de villégiature dite Petit Château de Champrosay, 11ter boulevard Henri-Barbusse
    maison de villégiature dite Petit Château de Champrosay, 11ter boulevard Henri-Barbusse Draveil - Champrosay - 11ter boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AV 70
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Description :
    Maison de style néo-Louis XIII formée de trois corps de brique et pierre. Les ailes sont coiffées de toitures particulièrement pointues, qui dépassent celles du corps principal. L'aile ouest est prolongée par un corps de bâtiment de deux travées.
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    maison de villégiature dite Petit Château de Champrosay, 11ter boulevard Henri-Barbusse
    Appellations :
    Petit Château de Champrosay
  • maison, 6 avenue Granger
    maison, 6 avenue Granger Draveil - centre - 6 avenue Granger - en ville - Cadastre : 1983 AP 273 2011 AP 445, 449
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    d'un porche au rez-de-chaussée porte un décor sculpté de style néo-Renaissance ; communs de style néo
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Le porche présente une arcature en anse de panier. IVR11_20079101521XA
1