Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • École de filles et salle d'asile actuellement lycée professionnel Erik Satie.
    École de filles et salle d'asile actuellement lycée professionnel Erik Satie. Paris 14e arrondissement - 2 rue Pierre Castagnou - Cadastre : 2014 CL 65
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'école de fille, actuel lycée professionnel Erik Satie, fait partie des bâtiments communaux dont la construction a été décidée par la commune de Montrouge dès 1846. Il s'agit d'une réponse aux exigences de la Loi Guizot, contraignant les communes à disposer d'un local d'école.L'achat de terrains aux Hospices de Paris en 1849, pour y construire une mairie, des écoles, une salle d'asile et une place publique donne lieu à un procès verbal actant la viabilité du projet par l'architecte de l'arrondissement de Sceaux Claude Naissant. En 1851, c'est lui qui signe le cahier des charges préalable à ces constructions dont il assure la réalisation dès 1852. L'école de filles et l'asile se situe coté rue Pierre -Castagnou, parallèlement à la Mairie. En 1878, pour faire face à une nombre croissant de nouveaux élèves , les écoles ont fait l'objet de nombreux aménagements destinés à ouvrir de nouvelles salles de classes.
    Référence documentaire :
    Histoire générale de l'enseignement et de l'éducation en France. Mayeur, Françoise. Histoire générale de l'enseignement et de l'éducation en France. t.III : De la Révolution à l'école républicaine , "qui a eu cette idée folle..." catalogue d'exposition au Pavillon de l'Arsenal. Paris, Picard, 1993. Archives des Hauts de Seine. Série DO/145. Carton Mairie. Archives des Hauts de Seine. Série DO Archives de Paris. VM74/16. Carton Écoles. Archives de Paris. VM74/16. Carton Écoles.
    Précision dénomination :
    école de fille
    Description :
    L'ancienne école de fille, actuel lycée Erik Satie, est formée de plusieurs bâtiments. Elle fait face à l'ancienne école de garçons et présente la même distribution. La façade donnant sur la place de la mairie se compose de trois bâtiments rectangulaires, dont l'un en retrait et placé photographies anciennes ont été remplacées par des tuiles mécaniques et qu'un châssis de toit a été percé sur le bâtiment en retrait . Les façades sont rythmées au rez de chaussée par des arcades fermées de baies. Le premier étage est percé de fenêtres de forme rectangulaire. L'ensemble de la façade est animé par des pilastres qui marquent les travées et les angles. Chacun des bâtiments rectangulaires abrite des salles de classe au rez de chaussée et à l'étage desservi par un escalier intérieur. Le rez de chaussée du bâtiment de gauche est désormais occupé par le centre de documentation. C'est dans cette salle que se trouve la fresque intitulée "Les vieilles chansons françaises" datée de 1933. Le bâtiment central comporte
    Titre courant :
    École de filles et salle d'asile actuellement lycée professionnel Erik Satie.
    Illustration :
    Plan du rez de chaussée de l'école de filles, de l'asile et du bureau de bienfaisance, 1886. (AD75 Plan du 1er étage de l'école de filles, de l'asile et du bureau de bienfaisance, 1886. (AD75 V27 M4 Plan masse de l'hôtel de ville, des écoles et du square vers 1896. (AD Paris. Petit Montrouge, 81e La place de la Mairie du XIVe arr. Carte postale, vers 1900. (Collection Particulière Vue du lycée professionnel prise du campanile de la mairie. IVR11_20157500250NUC4A Vue du lycée professionnel prise de la place de la mairie. IVR11_20157500126NUC4A Vu du lycée professionnel prise du campanile de la mairie. IVR11_20157500251NUC4A Vue de la façade principale des bâtiments. IVR11_20157500249NUC4A Vue de l'entrée du lycée professionnel. IVR11_20157500252NUC4A Vue de la cour intérieure. IVR11_20157500359NUC4A
  • École primaire de garçons actuellement école élémentaire.
    École primaire de garçons actuellement école élémentaire. Paris 14e arrondissement - 46 rue Boulard - en ville - Cadastre : 2014 CL 62
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'école de garçons, actuelle école primaire, fait partie des bâtiments communaux dont la construction a été décidée par la commune de Montrouge dès 1846. Il s'agit d'une réponse aux exigences de la Loi Guizot, contraignant les communes à disposer d'un local d'école. L'achat de terrains aux Hospices de Paris en 1849, pour y construire une mairie, des écoles, une salle d'asile et une place publique donne lieu à un procès verbal actant la viabilité du projet par l'architecte de l'arrondissement de dont il assure la réalisation dès 1852. L'école de garçons se situe coté rue Boulard , perpendiculairement à la Mairie. En 1878, pour faire face à une nombre croissant de nouveaux élèves, les écoles ont fait l'objet de nombreux aménagements destinés à ouvrir de nouvelles salles de classes. Un projet de surélévation a été proposé en 1878 par Emile Vaudremer, architecte de l'arrondissement, mais n'a pas vu le jour.
    Précision dénomination :
    école primaire de garçons
    Description :
    Le plan de l'école des garçons, actuelle école primaire, était à l'origine similaire à celui de l'école de filles. Toutefois, à une date inconnue, le retrait marqué par le bâtiment central a été comblé
    Titre courant :
    École primaire de garçons actuellement école élémentaire.
    Illustration :
    Plan des caves de l'école de garçons, 1878. (AD75 V27 M4 art.1-13). IVR11_20157500522NUC4A Plan du rez de chaussée de l'école de garçons, 1878. (AD75 V27 M4 art.1-13). IVR11_20157500524NUC4A Plan du 1er étage de l'école de garçons, 1878. (AD75 V27 M4 art.1-13). IVR11_20157500523NUC4A Plan masse de l'hôtel de ville, des écoles et du square vers 1896. (AD Paris. Petit Montrouge, 81e Vue de l'école élémentaire prise de la place de la mairie. IVR11_20157500253NUC4A Vue générale de la cour intérieure IVR11_20157500330NUC4A Vue du bâtiment abritant la salle de gymnastique. IVR11_20157500328NUC4A Vue du bâtiment abritant les salles de classe. IVR11_20157500329NUC4A Vue de la salle de gymnastique. IVR11_20157500341NUC4A Vue des baies éclairant la salle de gymnastique. IVR11_20157500342NUC4A
  • Ecole primaire de garçon puis de filles, actuellement école élémentaire Marie-Curie
    Ecole primaire de garçon puis de filles, actuellement école élémentaire Marie-Curie Mantes-la-Jolie - place Armand-Cassan - en ville - Cadastre : 2014 ab 777
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le projet de construction d'une école laïque de garçon remonte à 1868. A cet effet, des maisons sont acquises par la ville, place de l'Ancien marché aux veaux. Mais le projet est retardé par la guerre de 70 et ne voit le jour qu'en 1874. C'est une école de trois classes dont les plans ont été réalisés par l'architecte voyer de Mantes, Philippe Pinho. En 1884, elle devient école de fille, l'école de , la ville fait abattre des immeubles lui appartenant pour réaménager l'entrée de l'école. En 2009-2010 l'école a été restructurée et agrandie par l'architecte Grégory Vallot de l'agence Jacques Imbert. Elle
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie, 5 M 10. Ecole de filles rue l'Evesque AM Mantes-la-Jolie, 5 M 10. Ecole de AM Mantes-la-Jolie, 4 M 16. Ecole de filles rue l'Evesque. AM Mantes-la-Jolie, 4 M 16. Ecole de AM Mantes-la-Jolie, 5 M 38. Ecole de filles rue l'Evesque. AM Mantes-la-Jolie, 5 M 38. Ecole de
    Description :
    L'école est en brique et pierre, pierre dure de Chérence et pierre tendre de Saint-Gervais pour le de classe, en rez-de-chaussée étaient à l'arrière, le long de la rue. Toutes les baies du rez-de -chaussée étaient cintrées. L'aile le long de la rue L'Evesque a été complètement restructurée et rehaussée celle du bâtiment d'entrée du côté de la même rue. L'étage aux fenêtres en bande est recouvert d'un
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Ecole primaire de garçon puis de filles, actuellement école élémentaire Marie-Curie
    Destinations :
    école primaire de garçon puis de filles, actuellement école élémentaire
    Illustration :
    Plans et élévations de l'école. Dessins de Ph. Pinho, architecte, 1873 (AM Mantes-la-Jolie, FI2 64 Plan de l'école. Dessin de l'architecte (illisible) 1884. (AM Mantes-la-jolie, 1Fi 265 Projet de création d'une classe supplémentaire, plan. Dessin de l'architecte N.Cauzard.1899 (AM Projet de création d'une classe supplémentaire, élévation. Dessin de l'architecte N.Cauzard.1899 Vue de l'école vers 1900. C'était un bâtiment en brique et pierre avec une riche modénature. (Carte Plan et élévation de l'école vers 1940 dressé par R. Marabout. AM. Mantes-la-Jolie, 1 M 1 Vue de la façade rénovée sur la place Cassan. IVR11_20157800355NUC4A
  • école primaire des Marronniers
    école primaire des Marronniers Meaux - place des Marronniers - - Cadastre : 2014 BE 73
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    orientale affectée à une école de filles. La première rentrée des classes s'effectue à la fin de l'année l'école des filles et en 1910, on ajoute deux classes à chacune des ailes de l'école, sous la direction de l'architecte de la ville Hannoteau.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'école comporte un pavillon central à trois niveaux couvert d'un toit de tuile en croupe, surmonté d'un lanternon, et deux ailes en retour d'équerre, en rez-de-chaussée. A l'origine, le pavillon central était consacré au logement du personnel, les deux ailes abritant l'une l'asile, l'autre l'école de
    Illustration :
    Projet de la salle d'asile rue Monthabor, plan général. Calque. (AD Seine-et-Marne. 4 Op 284/8 Vue de la façade principale, depuis le nord. IVR11_20147700329NUC4A Vue de la cour à l'arrière, depuis l'ouest. IVR11_20147700330NUC4A
  • école primaire du Marché
    école primaire du Marché Meaux - 8 rue Madame Dassy - - Cadastre : 2000 BN 80
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Par acte du 1er février 1865, Mme Veuve Dassy verse 100 000 F. à la Ville afin de construire dans le quartier du Marché une école primaire communale et gratuite de garçons, entretenue par la ville et bénédiction de l'école par l'évêque de Meaux. Entre 1954 et 1956, les architectes Henry Faucheur et Robert Bouchet construisent un second édifice à l'angle de la rue Madame Dassy et du quai Sadi-Carnot afin d'agrandir l'école de garçons.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'école s'élève un peu en retrait de la rue, à côté de l'église Notre-Dame du Marché. C'est un petit édifice de plan rectangulaire de 118m² avec avant-corps central marquant une entrée axiale à l'est . A l'intérieur, une cloison sépare deux salles de classes qui communiquent entre elles par le central faisant face au carrefour de la rue Madame Dassy et du quai Sadi-Carnot, et de deux ailes parallèles à ces deux voies, permettant d'abriter trois classes au rez-de-chaussée et trois classes à l'étage.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    L'élévation nord, au pied de l'église Notre-Dame du Marché. IVR11_20147700320NUC4A
1