Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • rampe d'appui, escalier du Palais-Royal (non étudié)
    rampe d'appui, escalier du Palais-Royal (non étudié) Paris 1er arrondissement - place du Palais-Royal
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    1692. Le duc Louis fit construire à partir de 1743 par Cartaud des bâtiments le long de la rue des Bons Enfants et il céda l'exploitation de l'opéra à la ville de Paris. A la mort de son père, le nouveau Duc par l'architecte de la ville Pierre-Louis Moreaux Desproux. Ce nouvel opéra brûla à nouveau en 1781 et ne fut pas reconstruit à cet emplacement. On perça à la place la rue de Valois contre laquelle est
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    premier étage qui dessert les appartements. La rampe exécutée par le serrurier Corbin sur des dessins de
    Illustration :
    un garde corps au chiffre des rois de France. IVR11_20107500271NUC4A Les boiseries de la baie centrale sont encore celles d'origine. On reconnaît le vase fleuri que Balcon central de la façade sur la rue de Valois. On y voit une nuée ardente (à finir Un balcon avec une ferronnerie rue de Valois dont le motif reprend un motif sculpté de l'escalier de l'opéra du Palais-Royal. IVR11_20107500184NUC4A Vue du grand vestibule prise depuis la première volée de l'escalier. IVR11_20107500273NUC4A Vue de la première volée et du premier repos ou se trouvait primitivement la porte conduisant à Gaine de départ et garde corps du départ central droit. IVR11_20107500281NUC4A Gaine de départ vue de trois-quarts. IVR11_20107500282NUC4A Gaine de départ vue de côté. IVR11_20107500283NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié) Paris 1er arrondissement - 13 rue Hérold
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    épouse Anne Marie Emmanuel Hincque de Saint-Sénoch. Par cette acquisition, Julien Oré faisait un
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    L'escalier, placé dans l'axe de l'entrée, dessert le corps de logis entre cour et jardin. Il est précédé d'un court vestibule dallé de pierre avec cabochons noirs. Le vide central, de forme ovale très allongée, est adapté à la forme étroite de la cage. La rampe est composée d'une alternance de très larges panneaux au dessin dissymétrique et de pilastres réguliers. le motif est à enroulements imbriqués les uns fleurons de bronze ornementent l'ensemble.
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    Annexe :
    Documentation - IM75000075 SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE A.N., fichier de dépouillement du Centre de Topographie historique de Paris A.N. MC ET/V/538 23 juin 1764
    Illustration :
    Vue depuis le premier palier, partie tournante de la rampe. IVR11_20097501027NUC4A Partie tournante de la rampe. IVR11_20097501028NUC4A Vue de la première volée. IVR11_20097501026NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel Saint-Florentin, actuellement consulat des Etats-Unis (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel Saint-Florentin, actuellement consulat des Etats-Unis (non étudié) Paris 1er arrondissement - 2 rue Saint-Florentin
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'hôtel de Saint-Florentin fut édifié entre 1766 et 1769 par Jean-François Chalgrin, selon les plans dressés par Ange-Jacques Gabriel, en complément des embellissements de la place Louis XV, actuelle place de la Concorde. La demeure qui apparut rapidement emblématique du néoclassicisme était destinée à servir de résidence au comte de Saint-Florentin, marquis puis duc de La Vrillière, l'un des personnages les plus influents du règne de Louis XV. Chalgrin fut choisi pour concevoir le porche d'entrée, les
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    L'escalier est séparé du vestibule axial, ouvert sur la cour, par un portique de colonnes doriques . L'élévation des murs de la cage présente des fenêtres, des niches et des pilastres ioniques présents habituellement sur les murs de façades extérieures. L'escalier est composé d'une volée unique qui mène à un la somme considérable de 24. 988 livres pour la rampe de fer qui fut posée en 1773. Celle-ci est amortie par une gaine circulaire en marbre bleu turquin, semble-t-il postérieure. La rampe est composée de balustres d'ordre ionique faisant écho aux pilastres des murs de la cage. Les balustres sont composés d'un piédouche raccordé au sommier par de petits navets. Leur panse est ornée de godrons et d'un culot de feuillages. Leur col est surmonté d'un chapiteau orné d'une moulure d'oves et de dards. Une guirlande et une chute de laurier en bronze doré enrichissent le chapiteau. Aux articulations de la rampe, les pilastres sont ornés d'une rosace naturaliste inscrite dans un médaillon. Des fleurons et des motifs de
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel Saint-Florentin, actuellement consulat des Etats-Unis (non
1