Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison rue du Docteur Pouillot
    maison rue du Docteur Pouillot Melun - 65bis rue du Docteur-Pouillot - en ville - Cadastre : 1985 BD 217
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    retrouve de nombreux éléments également présents dans les pavillons qu'il édifie alors à Melun, notamment dans le lotissement de l'Ermitage : toit dissymétrique, décor en faux pan de bois et carreaux de hasard , grande baie cintrée en façade. La maison, qui porte la plaque de son auteur, sert de résidence à Léon Paupe jusqu'à son déménagement rue du Général-de-Gaulle à la fin des années 1930 (voir dossier
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Détail : plaque de l'architecte L. Paupe. IVR11_20037700416XA
  • maison rue du Général de Gaulle
    maison rue du Général de Gaulle Melun - 70 bis rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 4
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    -régionaliste caractéristique de son abondante production melunaise. Il y réside à partir de 1938, abandonnant
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Melun - 70 bis rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 4
    Titre courant :
    maison rue du Général de Gaulle
    Illustration :
    Maison édifiée pour lui-même par l'architecte L. Paupe : vue de la façade. IVR11_20047700245XA
  • ensemble de deux pavillons identiques
    ensemble de deux pavillons identiques Melun - 17, 21 rue Fontaine la Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 141, 143
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    même modèle en 1938 (projet de pavillon pour M. Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon).
    Observation :
    Ces deux pavillons ont été sélectionnés comme éléments représentatifs de la production sérielle des années 1930. R. Leroux est un architecte local, installé à Barbizon, qui a beaucoup construit à Melun de 1936 à 1939. Il est notamment intervenu dans le lotissement de l'Ermitage, en périphérie sud de la ville, et dans les opérations de lotissement conduites à la même époque au nord, rue du Président
    Précision dénomination :
    maisons en série (série de 2)
    Description :
    Ces deux pavillons possèdent une élévation identique, inspirée de la maison basque, avec un toit à deux versants irréguliers, un décor de faux pan de bois et deux oculus, sur le comble et le rez-de
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Titre courant :
    ensemble de deux pavillons identiques
    Illustration :
    Propriété de M. Pohier. Tirage d'architecte, 1936 (5 août). (AM Melun. 1 Fi 998 Propriété de M.Giroux. Tirage d'architecte, 1936 (31 août). (AM Melun. 1 Fi 980 Propriété de M. et Mme Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon. Projet de l'architecte Leroux
  • pavillon
    pavillon Melun - 11 avenue Armand de La Rochette - en ville - Cadastre : 1985 AY 32
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    pour Mme Lelong. Paupe a construit de nombreuses autres maisons du lotissement de l'Ermitage (voir
    Description :
    La façade de ce petit pavillon est à la fois simple et stylisée. Un large perron conduit aux deux
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Melun - 11 avenue Armand de La Rochette - en ville - Cadastre : 1985 AY 32
    Illustration :
    Propriété de Mme Lelong, avenue A. de la Rochette. Papier, tirage d'architecte, 1936. (AM Melun. 1 Pavillon de 1936, signé ""L. Paupe, architecte"". IVR11_20037700232XA
  • villa Rosa-Bonheur
    villa Rosa-Bonheur Melun - 3 avenue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1985 AY 184
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Au sein du lotissement de l'Ermitage, les villas les plus importantes sont élevées en bordure de la route de Fontainebleau (actuelle avenue du général Leclerc). La villa Rosa-Bonheur (appellation récente ) se distingue ainsi par sa taille et le raffinement de sa décoration (ferronnerie, verrières). La plaque de l'architecte qui l'a construite vers 1935-1940 est encore visible sur le muret de clôture : il s'agit de Maxime Verdeaux. En 2001-2002, le jardin qui s'étendait derrière la villa a disparu lors de la
    Représentations :
    d'escalier. Dans une pièce du rez-de-chaussée, deux fenêtres-hublots sont ornées d'une vitre avec décor gravé
    Murs :
    faux pan de bois
    Description :
    notamment sur les toitures : la partie centrale de la villa est couverte par un toit à croupe ; mais en longs pans brisé (à droite). Le décor de la villa est raffiné, avec des ferronneries assorties et une
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR11_20037700637VA L'escalier : détail de la rampe en ferronnerie. IVR11_20037700644XA
  • maison, 33 cours Pinteville
    maison, 33 cours Pinteville Meaux - 33 cours Pinteville - - Cadastre : BV 85
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Cette maison de notable a été construite en 1927 pour le notaire Leroy, sous la direction de l'architecte Auguste Boudinaud. Les grilles de l'entrée sont l'oeuvre du serrurier meldois R. Gibert.
    Référence documentaire :
    p. 66 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux quartiers. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1999.
    Description :
    La maison, de style néo-classique, présente une façade symétrique dont la porte centrale est magnifiée par une marquise et un perron. L'élévation comporte trois niveaux : un soubassement, un rez-de
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Le portail et la grille, vus de la rue. IVR11_20147700300NUC4A Détail de la marque de fabricant, sur le portail. IVR11_20147700301NUC4A
  • maison, 17bis rue de la Crèche
    maison, 17bis rue de la Crèche Meaux - Faubourg Saint-Nicolas - 17bis rue de la Crèche - - Cadastre : 2014 BE 23
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    La maison porte la signature : "H. FAUCHEUR / A. FOURRY ARCH. 1926". elle illustre la production de l'architecte meldois Henry Faucheur, auteur notamment de la chapelle du grand séminaire.
    Description :
    Cette villa est construite en léger retrait de la rue, sur un côté de la parcelle. Elle présente un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Les architectes ont chercher à animer la façade en
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Meaux - Faubourg Saint-Nicolas - 17bis rue de la Crèche - - Cadastre : 2014 BE 23
    Titre courant :
    maison, 17bis rue de la Crèche
1