Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • marché
    marché Enghien-les-Bains - rue du Marché place Verdun rue des Ecoles rue de Puisaye - en ville - Cadastre : 1995 AD 19
    Historique :
    Pour remplacer le marché antérieur jugé vétuste, le nouveau marché est construit par l'architecte
    Représentations :
    Blason aux armoiries de la ville, disposé sur le pignon central de la façade antérieure du marché.
    Description :
    Le marché est constitué de trois halles métalliques fermées sur l'extérieur par des murs de brique baies cintrées géminée. Trois frontons circulaires couronnent les pignons dont le central porte le
  • immeuble, 26 rue Pasteur
    immeuble, 26 rue Pasteur Enghien-les-Bains - 26 rue Pasteur - en ville - Cadastre : 1995 AD 741
    Représentations :
    Le balcon-loggia est soutenu par deux colonnes. Un décor floral en relief de béton court sous la corniche séparant le rez de chaussée du premier étage. La porte est orné d'un décor de ferronnerie
    Description :
    Immeuble construit sur une parcelle très étroite, ce qui avec ses nombreux niveaux donne un édifice d'une loggia-balcon et d'une lucarne au toit rhomboïdal original. Le rez de chaussée est surélevé et une
  • maison, 10 rue Gounod
    maison, 10 rue Gounod Enghien-les-Bains - 10 rue Gounod - en ville - Cadastre : 1995 AD 448
    Représentations :
    dont l'agencement forme le dessin stylisé de deux cygne se faisant face, surmontés d'un motif
    Description :
    marqué d'un tympan décoré couvert par le décrochement du toit débordant, les angles sont traités en pan motifs variés ainsi que par des bandeaux enduits, lisses et blancs pour le niveau inférieur et gris, à la tyrolienne, pour le niveau supérieur. Les gardes corps des baies sont en bois donnant à l'ensemble un style cottage. Le toit a conservé ses épis de faîtage de zinc et de terre cuite.
  • immeuble, 11 bis rue de Malleville
    immeuble, 11 bis rue de Malleville Enghien-les-Bains - 11 bis rue de Malleville passage Dubuisson - en ville - Cadastre : 1995 AD 498
    Description :
    centrales plus étroites, sur la rue de Malleville. A l'angle gauche donnant sur le passage Dubuisson, en Situé sur une parcelle d'angle, sa façade principale se déploie avec quatre travées, dont les deux niveaux ayant été blanchies, le niveau au dessus est traité en faux pans de bois avec un enduit tyrolien . Sous le toit débordant soutenu par des aisseliers de bois, l'architecte a disposé une frise de métopes.
    Illustration :
    -chaussée, sur le passage Dubuisson. IVR11_20089500528NUC4A Détail de l'encorbellement faisant transition entre le premier niveau en surplomb et le rez-de Détail du garde-corps au rez-de-chaussée, de style Art Déco. Les balustres semblent en fonte et le
  • immeuble, 28 rue Paul Delinge
    immeuble, 28 rue Paul Delinge Enghien-les-Bains - 28 rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1995 AD 553
    Représentations :
    Sur le portail formé de volutes et d'enroulements de métal sont disposées de fines brindilles forgées. Les piedroits sont surmontés de deux vases en profil forgé évoquant des vases médicis. Sur la
    Description :
    Immeuble construit sur un plan en L, le corps de bâtiment formant une avancée permettant d'insérer cabochons ou en frises sur les allèges des baies. Les baies, de formes différentes, ont des garde-corps de fonte ornés de chardons. Mais la partie la plus remarquable, en matière de technique décorative sont le
    Illustration :
    Vue d'ensemble du portail d'entrée fermant le jardin antérieur de l'immeuble Détail du motif de vase en ferronnerie ornant le pilastre gauche du portail d'entrée
  • immeuble de l'architecte Henri Moreels, 12 rue du Départ
    immeuble de l'architecte Henri Moreels, 12 rue du Départ Enghien-les-Bains - 12 rue du Départ - en ville - Cadastre : 1995 AB 313
    Représentations :
    , et décor géométrique. Des chardons ornent les carreaux de grès cérame situés sur les jardinières ornant l'espace privatif d'accés à l'immeuble, entre le portail et la porte d'entrée.
    Description :
    : des piliers de bois soutiennent l'auvent qui couvre la loggia donnant une vue sur le paysage. Cet immeuble de cinq travées présente une façade symétrique dont le rythme est donné par les deux loggia courrant sur toute la longueur de la façade, selon un schéma souvent utilisé par l'architecte
    Illustration :
    Vue de la première grille et portail en ferronnerie fermant l'entrée sur la rue. De part et d'autre , sont disposées des jardinières ornées de chardons sur des carreaux de grès cérame de l'allée d'accès à l'immeuble. Le motif, en léger relief, figure des chardons Détail d'un panneau en bas relief de béton, orné de motifs floraux : roses et soleils, situé sur un Détail des motifs sculptés situés sous le balcon du cinquième niveau. IVR11_20089500302NUC4A
  • Maison commune : salle municipale
    Maison commune : salle municipale Enghien-les-Bains - 9, 11, 13 rue du Marché - en ville - Cadastre : 1995 AD 16, 17, 18
    Historique :
    C'est l'architecte Henri Moreels, architecte de la ville, qui travaille dès 1927 sur le projet de de style régionaliste, l'autre avec un répertoire architectural plus historicisant. Le programme est femmes et transformateur. Le projet réalisé comporte des garages et un transformateur mais présente un bâtiment d'accueil sur trois niveaux, beaucoup plus ambitieux.
    Description :
    vases en ronde bosse, posés sur des piédestaux. Le reste de l'édifice se compose de trois travées aux Le bâtiment principal présente une entrée monumentale avec deux hautes portes en ferronnerie surmontées d'un auvent de béton et un couronnement avec un fronton aux rampants curvilignes sur lequel sont sculptés les initiales de la république, RF et l'inscription salle municipale, le tout encadré de deux ornementaux. A l'extrémité de l'ensemble, se situe le transformateur orné au dessus de la corniche d'un
  • maison d'industriel, 28 rue de la Barre
    maison d'industriel, 28 rue de la Barre Enghien-les-Bains - 2 rue Robin 28 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD269
    Historique :
    répondant au milieu fréquenté qu'est le casino d'Enghien et soulignée comme étant la preuve que des villas
    Description :
    façade régulière sur le jardin marquée par une grande loggia-terrasse. La mise en œuvre des matériaux est architectural composant des volumes différents. Sur la rue de la Barre, un premier corps de bâtiment, à la longs pans. Cette façade est structurée par trois travées avec au centre la porte d'entrée, le tout fronton à pans coupé, dans une composition très verticale. Le reste de l'édifice est couvert en terrasse et se déploie à l'arrière du corps principal avec une façade asymétrique sur la rue Robin et une
    Illustration :
    Elévation de trois façades, sur les rues de la Barre, Robin et sur le jardin et coupe par Vue d'ensemble depuis le jardin. IVR11_20099500505NUC4A Vue d'ensemble de la façade sur jardin prise en légère perspective IVR11_20099500506NUC4A
  • magasin de commerce hôtel des ventes
    magasin de commerce hôtel des ventes Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Historique :
    durant le deuxième quart du 20e siècle. Ici celle d'un hôtel des ventes érigé à l'avant d'une villa préexistante et donnant ainsi sur la voie publique. L'architecte Henri Moreels, qui a publié cette réalisation
    Description :
    cabochons de céramique, d'une importante corniche, le tout sommé d'un garde corps de ferronnerie de style Art déco masquant le toit. Des décors de mosaïque surmontent les portes, les écoinçons de l'arc et l'ovale central où est inscrit le nom du commerce Hôtel des ventes.
    Illustration :
    Elévation de la façade sur la rue. (AD Val d'Oise, 20Fi 59/12, en feuillet détaché
  • maison, 32 rue Carlier
    maison, 32 rue Carlier Enghien-les-Bains - 32 rue Carlier - en ville - Cadastre : 1995 AB 74
    Historique :
    toujours soignée de l'architecte. Il a repris là le modèle inversé de la maison qu'il avait érigé trois ans
    Description :
    matériaux générant une polychromie chère à l'architecte. Le motif de la loggia soutenu par un pilier de bois est également un motif récurent de l'œoeuvre d'Henri Moreels. Le décor en forme d'éventail qui
  • immeuble, 12 bis boulevard d' Ormesson
    immeuble, 12 bis boulevard d' Ormesson Enghien-les-Bains - 12 bis boulevard d' Ormesson - en ville - Cadastre : 1995 AC 192
    Description :
    le décor de cet immeuble : variation sur les dessins des garde-corps, panneaux de grès flammé, décor dans un nouvel espace. Sur le haut, court une frise de branches chargées de pommes de pin. autonome. Elle est encadrée sur trois niveaux par des balcons. Moreels a tout particulièrement insisté sur étage. Ce gout du décor se retrouve dans Le hall de l'immeuble, l'un des plus ornés d'Enghien : quatre cartouche avec chute de fleurs. Au centre, deux miroirs accentuent le jeu des termes qui se démultiplient
    Illustration :
    irisés. On retrouve ce motif de mosaïque sur le linteau de la fenêtre située au dessous de pins, sculptés dans les écoinçons, carreaux de grès en relief ornés de feuilles de châtaigner sur le garde corps du balcon IVR11_20069500202XA Vue du départ de l'escalier, depuis le vestibule du rez-de-chaussée, et de la porte de l'ascenseur
  • mairie
    mairie Enghien-les-Bains - 57 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1995 AC 412
    Historique :
    terrasse. Le nouvel édifice présente les caractères des années Trente sur la façade antérieure : cinq Dès 1884, sous le mandat du maire Anatole Carré est lancée l'idée d'acquérir une grande propriété -école est achetée. Cette propriété dotée d'un grand jardin ouvrant sur la rue de Malleville possédait , la salle de mariage est installée dans un salon et la salle de réception dans le billard. L'extérieur Enghiennois L. Duran souligne que la ville d'Enghien est très en vue par le mouvement de sa population qui en concours pour la construction. Le projet n'abouti pas. En1912 l'architecte Louis Olivier dessine la grille d'entrée donnant sur la rue et confie sa réalisation à l'entreprise de serrurerie G. Tirfoin et fils de
    Description :
    de bâtiment central encadré de deux avant corps ouverts d'une travée amortie par une lucarne. Le tout était en brique et pierre sur soubassement de meulière. Cet aspect a disparu lors des différents centrale en forme de rotonde sur les deux niveaux.
    Illustration :
    pour être transformée en mairie. On remarque sur la droite, dans la partie supérieure, le plan masse de
  • immeuble de madame Ballaz, 10 rue du Départ
    immeuble de madame Ballaz, 10 rue du Départ Enghien-les-Bains - 10 rue du Départ - en ville - Cadastre : 1995 AB 316
    Représentations :
    Au dessus de la porte d'entrée figure un motif de proue de navire sur les vagues
    Description :
    par des ailes ornées, au cinquième étage, par deux balcons loggias. Le décor de l'édifice a fait
    Illustration :
    Détail de l'un des panneaux de céramique ornant le dessus des baies du premier niveau
  • maison, 74 boulevard Cotte
    maison, 74 boulevard Cotte Enghien-les-Bains - 74 boulevard Cotte - en ville - Cadastre : 1995 AD 1047
    Historique :
    signature, à l'origine apposée sur la façade, est aujourd'hui brisée mais conservée par les propriétaires
    Description :
    La maison, de plan massé, présente une façade antérieure organisée en pignon et gouttereau sur le matériaux et dans le décor. L'architecte utilise la meulière avec des modes de taille différents, tantôt en
    Illustration :
    Détail de la frise sur la façade antérieure. Ornement floral : muguet. IVR11_20089500251NUC4A
  • maison d'industriel, 7 rue Gounod
    maison d'industriel, 7 rue Gounod Enghien-les-Bains - 7 rue Gounod - en ville - Cadastre : 1995 AD 432
    Description :
    type pignon avec toit largement débordant est agrémentée d'un grand porche surmonté d'une loggia, le avec chacune leur balcon orné d'un garde corps de ferronnerie présente sur la partie droite un autre service. La façade sur jardin marquée par un avant corps formant pignon sur lequel se pose une demi croupe
    Illustration :
    Elévation de la façade sur jardin et coupe, 1925. (AM Enghien-les-Bains, 1T 134 Vue d'ensemble de la façade avec loggia sur la rue Gounod. Pierre, meulière et pan de bois sont
1