Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • immeubles jumeaux
    immeubles jumeaux Melun - 8, 10 rue Louviot - en ville - Cadastre : 1985 AI 143, 142
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Solente, parent de l'architecte Nicolas Nicaise Solente à qui l'on peut donc attribuer la réalisation de ), ouvrant à cet effet une carrière de pierre dans les environs. La formule ici choisie d'immeubles jumeaux
    Description :
    Les deux immeubles présentent une organisation originale gouvernée par un axe de symétrie situé au milieu du bâtiment des communs, au centre. Chaque corps de logis est composé d'un rez-de-chaussée surmonté de deux étages carrés. Un passage cocher le sépare du bâtiment annexe, lequel présente un pignon (postérieur à la construction) est différent. L'immeuble au n° 8 a reçu un décor de plâtre assez sobre, avec chaînes d'angle et encadrement des baies. Le décor est beaucoup plus riche au n°10 : parement de briques
    Illustration :
    Vue générale de l'un des immeubles jumeaux (le n°10), depuis le nord-ouest. La façade sur rue porte un décor de céramique. IVR11_20037700253VA
  • immeuble quai Pasteur
    immeuble quai Pasteur Melun - 30 quai Pasteur - en ville - Cadastre : 1985 AH 102
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble fait partie, au vu du parcellaire, d'un lotissement réalisé au cours de la première rue de dimensions voisines, suivi d'un jardin et enfin de remises accessibles par un passage commun à l'arrière (rue de la Corderie sur le plan cadastral de 1826, aujourd'hui simple impasse). La demeure se distingue toutefois de ses voisines par le raffinement de son décor, qui peut être daté des années 1840.
    Représentations :
    Les linteaux des baies du premier étage sont ornés de têtes de mousquetaires, encadrés de volutes
    Description :
    Cet immeuble de cinq travées d'ouvertures, haut de 2 étages, possède un riche décor d'inspiration premier étage, corniche à modillons... C'est la seule habitation de Melun à présenter un décor aussi fouillé (avec notamment des têtes de mousquetaires sur les linteaux du premier étage), comparable à celui de certains immeubles parisiens des années 1840. La ferronnerie est également très soignée, tant pour le balcon central et les garde-corps du premier étage que pour les deux portes du rez-de-chaussée. La façade s'organise de façon symétrique autour de l'axe de la travée centrale, qui est la plus ornée ; la
  • immeubles en série
    immeubles en série Meaux - Faubourg de Chaage - 13, 15, 17 Boulevard Jean-Rose - - Cadastre : 2014 BW 299, 359, 360
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    bâtiment en fond de parcelle, il a fait construire peu avant cette date sur la parcelle (A403) des 13 et 15
    Description :
    Le long du boulevard Jean Rose s'élève une suite de trois petits immeubles mitoyens, dont deux sont -classique de corniche et bandeaux moulurés. Néanmoins, certains détails distinguent le n°17 de l'ensemble . Enfin, le détail du décor varie aussi (largeur des dents de la corniche denticulée, épaisseur du bandeau mouluré). L'observation architecturale permet donc de reconnaître ici une opération de lotissement lancée témoignage de la matrice cadastrale.
    Localisation :
    Meaux - Faubourg de Chaage - 13, 15, 17 Boulevard Jean-Rose - - Cadastre : 2014 BW 299, 359, 360
  • immeubles
    immeubles Meaux - 24-26 rue Martimprey - - Cadastre : 2014 BR 45, 184-185
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ces deux immeubles jumeaux présentent un décor sobre mais élégant, caractéristique de la
    Description :
    Cet ensemble de deux immeubles jumeaux présente une élévation identique, longue de cinq travées chacune, et haute de deux étages carrés plus un étage de comble. Une corniche denticulée sépare le deuxième étage du niveau des combles. Au rez-de-chaussée, deux devantures de boutique encadrent une porte cochère centrale, qui donne accès à la cour et à l'escalier distribuant les logements aux étages. L'un de ces escaliers a été vu au cours de l'enquête : il présente une rampe en serrurerie à barreaux droits.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Détail de la façade, avec ses huisseries. IVR11_20097700264NUC4A
1