Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Villeroy, actuellement Ministère de l'Agriculture (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Villeroy, actuellement Ministère de l'Agriculture (non étudié) Paris 7e arrondissement - 78 rue de Varenne
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    travaux fut confiée à François Debias Aubry. L'hôtel fut achevé en 1724. A la suite de la faillite du financier, l'hôtel fut acquis par le duc de Villeroy en 1735. Des modifications furent introduites à l'hôtel , successivement de la Guerre puis de l'Intérieur, puis de l'Agriculture et du Commerce et enfin de l'Agriculture
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    La rampe est composée de panneaux allongés alternant avec des pilastres étroits. Le médaillon central de chaque panneau comporte un chiffre.
    Localisation :
    Paris 7e arrondissement - 78 rue de Varenne
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Villeroy, actuellement Ministère de l'Agriculture (non
    Illustration :
    Vue d'ensemble du vestibule et de la première volée. IVR11_20097501015NUC4A Vue du départ de l'escalier. IVR11_20097501016NUC4A Vue de la façade de l'hôtel. IVR11_20097501013NUC4A Balcon de la façade orné d'une belle ferronnerie. IVR11_20097501014NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Le Maistre puis de Ségur (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Le Maistre puis de Ségur (non étudié) Paris 7e arrondissement - 97 rue du Bac
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Une maison plus ancienne est attestée au 17e siècle, maison qui fit partie de la dot de Marie -Rachel de Meuvres lors de son mariage avec Pierre-Henry Le Maistre, fils d'un fermier général. La maison en 1722 il entreprend de construire à l'actuel 97 un hôtel qui est achevé en 1724, date à laquelle est délivrée l'autorisation de poser un balcon sur la façade. C'est l'architecte Debias-Aubry qui fut location, le propriétaire habitant au 99. A sa mort, sa plus jeune fille Jeanne-Henriette Comtesse de Ségur en hérita d'où le nom traditionnel de l'hôtel. Le couple se réserva un appartement au 99 et loua tout le reste, comme en témoignent de nombreux baux. Après la Révolution, l'hôtel fut acquis en 1809 par le comte de Salm-Dyck qui y effectua d'importantes modifications, notamment dans leur appartement du premier étage, modifications réalisées par l'architecte Antoine Vaudoyer. La comtesse de Salm, Constance , tenait chez elle un salon fréquenté par de nombreux artistes comme Stendhal ou Houdon.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    central de forme carrée est important, le limon est en pierre puis en bois à partir du premier étage. La rampe est composée de panneaux rectangulaires alternant avec des pilastres ou des panneaux plus carrés
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Le Maistre puis de Ségur (non étudié)
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le vestibule. On aperçoit le mascaron en tête d'Hercule au dessus de la porte Vue d'ensemble de la première volée. IVR11_20107500321NUC4A La console de départ et un pilastre. IVR11_20107500322NUC4A Le premier palier avec alternance de petits panneaux à rosette et à palmette Vue de la porte cochère surmontée d'un balcon. IVR11_20107500374NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Roquelaure, actuellement ministère de l'Ecologie (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Roquelaure, actuellement ministère de l'Ecologie (non étudié) Paris 7e arrondissement - 246 boulevard Saint-Germain
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'origine de l'hôtel de Roquelaure remonte au XVIIe siècle. Une grande maison fut bâtie pour Claude de Selve, mariée à Antoine-Gérard de Villetaneuse, procureur général de la Chambre des comptes. En 1709, la maison fut vendue au maréchal de Roquelaure qui ne procéda pas à de grands changements dans les premières années qui suivirent l'acquisition. L'installation de Roquelaure au faubourg Saint -Germain marque le début de l'engouement pour ce quartier par la haute société. En 1711, le terrain fut augmenté, puis en 1722 d'importants travaux de modification furent réalisés sous la direction de Lassurance puis de Leroux qui durent conserver les anciens bâtiments. Roquelaure, dont la gloire était liée au règne de Louis XIV, choisit délibérément un architecte ayant marqué les années 1700.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    Un escalier privé, de petites dimensions, doté d'une rampe au motif continu, dessert un petit appartement situé à l'étage. Le modèle de la rampe fait référence à ceux de la fin du règne de Louis XIV : une frise d'entrelacs développant deux révolutions est composée d'un motif de balustre stylisé éclaté. En mouluré. En haut les enroulements divergents et se tiennent contre un motif de rouleau en cul-de-lampe , enfin d'un large fleuron descendant s'échappe un pistil étampé. A ce motif s'intercalent deux anses de
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Roquelaure, actuellement ministère de l'Ecologie (non étudié)
    Illustration :
    Le départ de l'escalier. IVR11_20097501059NUC4A La console de départ. IVR11_20097501060NUC4A Vue d'ensemble de l'escalier qui desservait probablement le second appartement privé du maréchal de Vue plongeante sur le départ de l'escalier. IVR11_20097501058NUC4A Départ de l'escalier. IVR11_20097501057NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Brienne, actuellement Ministère de la défense (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Brienne, actuellement Ministère de la défense (non étudié) Paris 7e arrondissement - 14 rue Saint-Dominique
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    1734 par Jean Simonnet pour la Princesse de Conti et à nouveau pour la mère de Napoléon. L'hôtel a été acheté par l'Etat en 1817 pour y établir le ministère de la guerre.
    Dénominations :
    départ de rampe d'appui
    Description :
    qui composent la rampe d'appui sont symétriques à médaillon central orné d'un motif de palme et de carquois, en bronze doré. Un réseau symétrique de courbes et fers croisés est enrichi d'ornements comme les feuilles d'eau, les fleurons. Les panneaux alternent avec des pilastres ornés d'un fleuron et d'un motif de losanges curvilignes. La rampe est amortie par un simple enroulement de la rampe sur elle-même.
    Titre courant :
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Brienne, actuellement Ministère de la défense (non étudié)
    Illustration :
    Vue d'ensemble du vestibule et de l'escalier. IVR11_20097500934NUC4A Vue d'ensemble de la première volée. IVR11_20097500935NUC4A Le départ de l'escalier. IVR11_20097500937NUC4A Vue d'ensemble de l'escalier. IVR11_20097500940NUC4A
1