Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau (avec cadre) : la Cène
    Tableau (avec cadre) : la Cène Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La peinture est une oeuvre de la fin du 16e siècle, attribuée à l'Ecole de Fontainebleau. Cette Madame veuve Canet (inventaire de 1840). Elle proviendrait de l'abbaye Saint-Père de Melun. A cette époque, Saint-Aspais possède une autre Cène du 16e siècle, peinte sur toile, et de plus petites actuellement conservé au Musée municipal de Melun.
    Représentations :
    . En face, mais se détournant de lui pour regarder le spectateur, Judas tient la bourse aux trente deniers. Les apôtres sont figurés le long de la table, dans des postures animées. L'un deux, sur la gauche , est probablement un portrait du donateur. Dans le fond de la scène se profilent le départ de colonnes torses. Quant au cadre, il est orné de motifs végétaux stylisés.
    Statut :
    propriété de la commune
    Déplacement :
    lieu de déplacement Ile-de-France,77,Melun,musée municipal
    Illustration :
    Vue d'ensemble du tableau, déposé au Musée municipal de Melun. IVR11_20027700926XA
  • tableau : Descente de croix
    tableau : Descente de croix Melun - place Notre-Dame
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce tableau est une copie inversée de la Déposition de croix de Rubens à la cathédrale d'Anvers (1611), probablement peinte d'après une gravure. L'attribution traditionnelle de cette oeuvre à Jacob
    Représentations :
    descente de croix
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le bas-côté sud de la nef
    Titre courant :
    tableau : Descente de croix
  • Tableau : les Hébreux dans la fournaise
    Tableau : les Hébreux dans la fournaise Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Toile flamande du 17e siècle, que l'on peut rapprocher de l'atelier de Cornelis de Vos.
    Représentations :
    bourreaux sont brûlés par le feu jailli de la fournaise.
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le mur de l'ancien trésor au sud de l'abside
    Illustration :
    Etat après restauration (cliché G. estève). Photographie. (Médiathèque de l'architecture et du
  • ensemble de deux tableaux : Martyre de saint André
    ensemble de deux tableaux : Martyre de saint André Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Représentations :
    flagellation de saint André apôtre laquelle il doit mourir (copie d'après Guido Reni). L'autre montre saint André dépouillé de ses vêtements
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Titre courant :
    ensemble de deux tableaux : Martyre de saint André
    Texte libre :
    exécutées au XVIIe siècle par les élèves de l'Académie de France à Rome, d'après deux fresques de la par Louis XV en 1752 au bénéfice de l'évêque de Meaux, Mgr de Fontenille. Il s'agit de deux copies chapelle Saint-André au couvent de Saint-Grégoire de Rome : la "Flagellation de saint André", peinte par le Dominiquin en 1608, et "saint André conduit au martyre", oeuvre de Guido Reni.
    Illustration :
    "La Flagellation de saint André" : Vue d'ensemble. IVR11_20107700166NUC4A "La Flagellation de saint André" , détail de la partie droite : le saint et ses bourreaux, et le "La Flagellation de saint André", détail de la partie droite : le public à l'arrière-plan "La Flagellation de saint André", détail de la partie gauche : un soldat romain écarte le public. A l'arrière-plan, le proconsul ordonne le supplice. Au fond, paysage de ville antique. IVR11_20107700169NUC4A "La Flagellation de saint André", détail de la partie droite : deux Romains attachent saint André "La Flagellation de saint André", détail de la partie droite : saint André et l'un de ses bourreaux "Saint André conduit au supplice", détail de la partie droite : le public et les soldats "Saint André conduit au supplice", détail de la partie droite : les soldats au second plan "Saint André conduit au supplice", détail de la partie centrale : saint André est entraîné vers la
  • tableau : Adoration des Bergers
    tableau : Adoration des Bergers Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ce tableau de la Nativité a été peint par Philippe Manche de Rougier, peintre natif de Meaux , d'après un original de Simon Vouet. D'après le témoignage de l'abbé Ledieu (repris par dom Toussaint du Plessis), le peintre y aurait intégré le portrait de plusieurs personnalités meldoises, notamment le curé Pierre Janvier, l'un des premiers historiens de la ville, qui serait représenté en berger avec une besace sur l'épaule, et les commanditaires du tableau, les chanoines Pierre et Claude de Vernon. Ces derniers souhaitaient ainsi orner la chapelle Saint-Georges de la cathédrale, où ils avaient élu sépulture. Cette chapelle ayant été démolie sur l'ordre du cardinal de Bissy, la "Nativité" fut alors installée au palais épiscopal, devenu au XXe siècle le musée Bossuet. Elle orne la cheminée d'une salle au rez-de-chaussée du palais, qui servait de bibliothèque avant la construction de la Médiathèque Luxembourg.
    Référence documentaire :
    2004, p. 203. Mémoire sur l’histoire et les antiquités du diocèse de Meaux par François Ledieu , secrétaire de Bossuet. Bulletin de la Société historique de Meaux et sa région, n° 1, 2004, p. 171-214 et n ° 2, 2005, p. 225-255. ASSELINEAU, Georges. Mémoire sur l’histoire et les antiquités du diocèse de Meaux par François Ledieu, secrétaire de Bossuet. Bulletin de la Société historique de Meaux et sa tome I, p. 306 Histoire de l’Eglise de Meaux. Paris, 1731. DU PLESSIS, Toussaint. Histoire de l’Eglise de Meaux. Paris, 1731, 2 vol. p. 139 Notes sur quelques tableaux de la cathédrale de Meaux. Réunion des sociétés des beaux-arts de la cathédrale de Meaux. Réunion des sociétés des beaux-arts des départements à la Sorbonne…, Paris p. 314 Aménagement mobilier. In : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 289-326. CHARON, Pierre. Aménagement
    Représentations :
    Joseph, à droite de la Vierge. La scène se déroule dans un décor de ruines à l'antique. Deux angelots
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Auteur :
    [peintre] Manche de Rougier Philippe [commanditaire] Vernon, de Pierre [commanditaire] Vernon, de Claude
  • tableau : la Sainte Famille
    tableau : la Sainte Famille Meaux -
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ce tableau est une copie ancienne, sur bois, d'une oeuvre de Raphaël conservée au musée de Capodimonte à Naples : la "Madone de l'Amour divin", peinte vers 1516.
    Représentations :
    , apparaît la silhouette de saint Joseph.
1