Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • dalle funéraire de Raoul
    dalle funéraire de Raoul Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe en latin sur le bord de la dalle, en lettres gothiques : Reg (...) / Sub pede Ranulphus . Amen. Armoiries aux quatre angles : on y distingue un olifant accompagné de trois feuilles de lierre
    Historique :
    Cette dalle funéraire du 14e siècle, au nom de Radulphus, provient de l'hôtel-Dieu Saint-Jacques . Le défunt est probablement le frère Radulphus cité dans les archives de cet établissement en 1335 , comme administrateur de l'hôtel-Dieu. Cette dalle funéraire servait d'autel dans l'église Saint-Aspais lorsqu'on la découvrit en 1866, à l'occasion de la réfection de la chapelle de la Vierge. En décembre 1872 , elle fut rétablie dans l'église par le marbrier Andoque, aux frais de la Société archéologique de Seine
    Représentations :
    croix, Agneau de Dieu, tétramorphe ; La dalle comporte pour seul décor une croix ornée de cinq
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    dalle funéraire de Raoul
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Melun, hôtel-Dieu Saint-Jacques
    Appellations :
    de Raoul
    Illustration :
    Détail d'un médaillon : le lion de saint Marc. IVR11_20037700294X
  • château
    château Melun - Cadastre : 1985 AV 4-6, 14
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Une résidence royale a pu exister sur l'île dès le haut Moyen Age. On en trouve des mentions principal lieu d'expédition d'actes des souverains avant Louis VI. Un acte de Philippe Ier est donné en 1094 dans la tour de Melun, un autre dans le palais neuf (1100), ce qui laisse penser que ce roi a fait reconstruire le château à la fin du 11e siècle. Une chapelle est attestée dès 1165, par une mention de dédicace en l'honneur de Notre-Dame et de saint Vincent ; il s'agissait sans doute d'une chapelle double. Au royale jusqu'au 15e siècle. Charles V y mène des travaux en 1360-1361 et y dépose une partie de son trésor. Après la guerre de Cent Ans, le roi n'y séjourne plus guère : le château est utilisé comme prison et lieu de garnison. L'édifice est délaissé dès le 17e siècle, son état se dégrade et les et la démolition des fortifications. Les derniers éléments de l'édifice sont détruits dans les années siècle. Aujourd'hui, plus aucune trace ne subsiste de cette résidence royale, sinon une citerne chez un
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Les murs d'enceinte haut de 6 mètres dessinaient deux polygones : un quadrilatère ouvert vers la ville à l'est par une porte-châtelet, cantonné de 5 tours de 13 mètres de haut, et un triangle accolé à
    Illustration :
    Enluminure de Jean Fouquet pour les ""Grandes chroniques de France"" (vers 1460) : à droite, les Sceau du bailliage de Melun, XVe siècle. Gravure. Tiré de : Description historique du château royal de Melun figuré sur un sceau du XVe siècle / E. Grésy, dans Recueil de la Société de troupes de Robert le Pieux assiègent le château de Melun. (BNF, Département des estampes. Ms. fr. 6465 Détail du tableau : ""Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle). (Musée municipal de Melun. inv. 80) IVR11_20057700616NUCA Détail du plan de Melun par Ambroise Bachot, 1597. Parchemin aquarellé. (BM Melun. BB 12 Plan et élévation d'une partie du château de Melun où réside le commis du Domaine (avant 1724 ). Copié en 1850, d'après un plan qui a été retrouvé dans les archives de la ville... Calque. (AD Seine-et Melun. Plan de l'emplacement pour les cazernes. Copie (19e siècle) d'un document de 1724, dont
  • statue de saint Jacques (?)
    statue de saint Jacques (?) Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    iconographie est incertaine. Lors de son classement, en 1984, elle a été identifiée comme une représentation de (Musée départemental de l'Oise). La statue de Melun se rattacherait à un modèle élaboré dans le foyer artistique parisien au tournant du 14e siècle. Elle pourrait provenir de l'hôtel-Dieu Saint-Jacques de Melun , voisin de l'église paroissiale Saint-Aspais, et désaffecté à la Révolution.
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    statue de saint Jacques (?)
    Illustration :
    Statue de saint Jacques (?), rapportée dans le retable de la chapelle des fonts. Vue d'ensemble Statue de saint Jacques (?) : vue à mi-corps. IVR11_20037700799XA Statue de saint Jacques (?) : détail du buste. IVR11_20037700801XA
  • immeuble place Jacques-Amyot
    immeuble place Jacques-Amyot Melun - 4 place Jacques-Amyot - en ville - Cadastre : 1985 AT 64
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    irrégulière du toit, le changement de matériaux du mur (moellons de calcaire et non plus meulière) et l'espace réduit au-dessus des linteaux. L'élément le plus intéressant de cet édifice est sa cave. Celle-ci . C'est la seule occurrence de ce parti rencontrée au cours de l'enquête. Ce plan peut correspondre à un l'interpréter comme un indice de la réunion de deux maisons médiévales distinctes en un seul logis. La noyé le départ des arcs du côté de la rue.
    Description :
    Façade en moellons de calcaire et de grès, à l'origine enduite. Porte centrale avec allée aboutissant à la cour arrière. Cave médiévale : départ sur la cour à gauche de l'allée, accès par un escalier droit de 16 marches en grès. La cave a un plan en L. Elle comprend trois travées voûtées d'ogives et, en
    Typologies :
    maison de ville
    Illustration :
    Plan de la cave médiévale. IVR11_20047700565NUD Vue de la façade. IVR11_20057700248VA La cave : vue de la partie parallèle à la place. Voûte en berceau avec arcs doubleaux
  • maison rue René Pouteau
    maison rue René Pouteau Melun - 50 rue René-Pouteau - en ville - Cadastre : 1985 AT 251
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison occupe un emplacement privilégié, en bordure de la place Saint-Jean et au débouché de deux rues anciennes : la rue Neuve (actuelle rue Eugène-Briais) et la rue de la Juiverie (aujourd'hui rue René-Pouteau). Elle se situait contre l'ancienne porte Saint-Jean, à la sortie ouest de la ville , ouvrant vers la route de la Bourgogne et de Lyon. La présence de la cave voûtée d'ogives, qui remonte probablement à la fin du Moyen Age, est la seule trace de l'occupation médiévale. En élévation, l'édifice peut disparition des pilastres en demi-lune de l'ancienne porte Saint-Jean, et la réfection de la façade orientale de la maison (vers la rue Eugène-Briais). Sa couverture en tuiles plates, visible sur la carte
    Description :
    L'élément le plus intéressant de l'édifice est sa cave voûtée d'ogives à pilier central, conforme à travées proches de la place Saint-Jean sont bien conservées et présentent notamment, au nord, une voûte en escalier droit menant à une trappe. Les voûtains et le pilier central de la cave sont en grès appareillé
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan et coupe de la cave. IVR11_20047700618NUD Vue de la place Saint-Jean, vers le début du 20e siècle. L'immeuble est alors occupé par le ""Café saint-Jean"". Carte postale. (Musée municipal de Melun. inv. 983.2.207) IVR11_20017700189X La cave médiévale : partie centrale, avec pilier englobé dans un mur de refend. IVR11_20047700003X La cave médiévale : vue du pilier central (aujourd'hui englobé dans un mur de refend La cave médiévale : vue de la travée nord. IVR11_20047700004X La cave médiévale : vue de la travée est. Le soupirail, dans le fond, donne sur la rue Eugène flanqué par un mur de refend postérieur (partie droite de la photo). IVR11_20047700006X La cave médiévale : la travée sud, vue depuis le sud. Dans le fond, accès à l'espace principal de La cave médiévale : la travée sud, vue depuis le nord. Dans le fond, départ de l'escalier d'accès
1