Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale Saint-Saturnin
    Eglise paroissiale Saint-Saturnin Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
    Illustration :
    Chevet. Dessin aquarellé, vers 1890. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_19849401453X
  • château fort
    château fort Meaux - place de l' Hôtel de ville - - Cadastre : BR non cadastré
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    en mars 1853 sur le mur de soutènement bordant la rivière, le conseil général de Seine-et-Marne l'existant, mais la tour la plus proche de la Marne s'effondra en 1797. D'importantes lézardes étant apparues
    Illustration :
    ) en 1825 : le rez-de-chaussée. Encre noire et rouge sur papier. (AD Seine-et-Marne. 4 N 109 ) en 1825 : le rez-de-chaussée (rabat déplié). Encre noire et rouge sur papier. (AD Seine-et-Marne. 4 N ) en 1825 : le premier étage (sans rabat). Encre noire et rouge sur papier. (AD Seine-et-Marne. 4 N 109 ) en 1825 : le premier étage (avec rabat). Encre noire et rouge sur papier. (AD Seine-et-Marne. 4 N 109 ". Document sur papier aquarellé. (AD Seine-et-Marne. 4 Op 284/7) IVR11_20137700014NUC4A ). Encre sur papier. (AD Seine-et-Marne. 5 Fi 578) IVR11_20137700054NUC4A Plan de situation du château en 1807, reporté sur le plan cadastral actuel. IVR11_20147700355NUDA 1820. Papier aquarellé. (AD Seine-et-Marne. 4 N 108) IVR11_20117700070NUC4A Projet d'amélioration des prisons de la ville de Meaux : "Plan des fondations". Document sur papier aquarellé. (AD Seine-et-Marne. 4 Op 284/7) IVR11_20137700013NUC4A
  • évêché, aujourd'hui musée Bossuet
    évêché, aujourd'hui musée Bossuet Meaux - 5 place Charles-de-Gaulle - - Cadastre : 2000 BT 67
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Précisions sur la protection :
    suivante. Le pavillon Bossuet, sur la terrasse nord du jardin de l'évêché, près de la tour est de palais épiscopal ; les bâtiments et éléments suivants en dépendant : portail d'entrée sur la place, sol
    Description :
    cocher qui donne sur une petite cour, bordée au nord (côté jardin) par une galerie. Par ailleurs, une
    Annexe :
    Dominique Séguier à Antoine Amelot, maître juré du roi ès œuvres de maçonnerie, sur son palais épiscopal architectes des Monuments historiques (Creuzot, Berry, Rochette) de 1950 à 1987. A.D. Seine-et-Marne : - B V 23 à 25 : travaux sur le palais épiscopal dans la première moitié du XIXe siècle. Médiathèque historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux [avec l’évêché et le séminaire], Meaux : A. Le Blondel , 1884. ASSELINEAU (Georges), « Mémoire sur l’histoire et les antiquités du diocèse de Meaux par François . 179-180. AUFAUVRE (Amédée) et FICHOT (Charles), Les monuments de Seine-et-Marne, Paris, 1858, p. 161 diocèse de Meaux, 10e année, 1959, p. 462-464 [sur la chapelle]. COUTURIER (David), Salles basses (Thierry), Recherches sur les palais épiscopaux en France au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècle) d’après divers , 1929. MAGNAN (Danielle), « Meaux », dans J.-N. Griffisch, D. Magnan, D. Mordant, La Seine-et-Marne
    Illustration :
    estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156274) IVR11_19807700097Z La façade sur jardin (photographie du 19e siècle). Photographie. (BNF. Département des estampes , TopoVa Seine-et-Marne, H 156242) IVR11_19807700065Z Façade sud (sur cour) : vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR11_20097700169NUC4A Façade sud (sur cour) : vue d'ensemble du corps principal, depuis le sud-ouest Façade sud (sur cour) : l'escalier demi hors-oeuvre. IVR11_20097700132NUC4A Façade sud (sur cour) : vue d'ensemble du corps principal, depuis le sud-est Façade sud (sur cour) : vue d'ensemble, depuis le sud-est. Au premier plan, la chapelle épiscopale Pièce attenante au cabinet de travail de Bossuet. Les deux fenêtres visibles sur la photo ouvrent sur le mur pignon est de l'évêché. IVR11_20097701685NUC4A
  • les moulins de Melun
    les moulins de Melun Melun
    Historique :
    , implantés sur la Seine ou sur la petite rivière d'Almont. Au Moyen Age, il existait cinq moulins sur le pont moulin sur les ponts de la Seine, ainsi libérée pour la navigation. Outre les moulins installés sur le pont sud, la Seine entraînait également des installations fixées sur ses rives, comme le moulin Saint -Sauveur (IA77000446). Dans la première moitié du 19e siècle existaient aussi des moulins sur bateaux : un sur le grand bras, le moulin Landry (an VIII-1839), et plusieurs sur le petit bras, notamment le Poignet (IA77000507). Un autre moulin, dit moulin Farineau, s'élevait sur la rive gauche de l'Almont et , implantée sur l'île Saint-Etienne. L'activité meunière a perduré jusqu'à l'extrême fin du 20e siècle, avec
    Description :
    comme le moulin Saint-Sauveur (étudié) et des moulins sur bateaux. Ces différents types de moulins sont
    Illustration :
    Plan des moulins Latour et Landry, sur le grand bras de la Seine. Papier aquarellé, 27 thermidor an XIII. (AD Seine-et-Marne. 3 S 114) IVR11_20067700385XA Plan des moulins bateaux installés sur le petit bras de la Seine, avec indication du changement d'emplacement du moulin Lejeune, 9 juillet 1813. (AD Seine-et-Marne. 3 S 116) IVR11_20067700387XA Le moulin-bateau Landry, dessin, 19e siècle. Fusain et estompe sur papier. (Musée municipal de Moulin-bateau Lejeune, ""situé sur le petit bras de la Seine, en face l'angle de la route des fourneaux et celle du Mée, brûlé par le feu du ciel, le. "". Fusain et estompe sur papier. (Musée municipal Moulin-bateau sur le petit bras de la Seine, dessin, 19e siècle. Fusain et estompe sur papier Moulin-bateau sur la Seine. Aquarelle de Fréchon, d'après les dessins de Decourbe. Aquarelle, 19e fois l'énergie hydraulique et une chaudière à vapeur. Calque aquarellé, 1862. (AD Seine-et-Marne. 5 Mp
  • moulin Saint-Sauveur
    moulin Saint-Sauveur Melun - Cadastre : 1985 AV non cadastré
    Historique :
    moulin avec des annexes situées sur la berge de la Seine. Le moulin Saint-Sauveur est vendu comme bien
    Description :
    Moulin-pendant situé en aval du pont-aux-moulins, établi sur pilotis, il est relié à l'île Saint
    Illustration :
    Plan des piles du moulin, 28 mars 1836. (AD Seine-et-Marne. 3 S 115) IVR11_20067700375XA Le moulin Saint-Sauveur, en 1838. Fusain et estompe sur papier bleu. (Musée municipal de Melun. inv , Département des estampes. Topo Va Seine-et-Marne) IVR11_20057700377Z
  • château
    château Melun - Cadastre : 1985 AV 4-6, 14
    Historique :
    Une résidence royale a pu exister sur l'île dès le haut Moyen Age. On en trouve des mentions
    Illustration :
    royal de Melun figuré sur un sceau du XVe siècle / E. Grésy, dans Recueil de la Société de -Marne. 968 F 92) IVR11_20077700118NUC4A Plan du château en 1734. (AN, Cartes et plans. NIII Seine-et-Marne 176) IVR11_20067700541XA Le château de la Reine Blanche, en 1829. Mine de plomb sur papier. (Musée municipal de Melun. inv La cour intérieure, en 1829. Crayon noir, fusain et estompe sur papier vert. (Musée municipal de Le château de la Reine Blanche, en 1830. Fusain et estompe sur papier. (Musée municipal de Melun L'arrivée du bateau à vapeur, 1831. Fusain, crayon noir et estompe sur papier. (Musée municipal de
  • cathédrale Saint-Etienne
    cathédrale Saint-Etienne Meaux - place Charles-de-Gaulle rue Saint-Etienne - - Cadastre : 2000 BT 67
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    chantier. Le choeur fut donc reconstruit sur lui-même par Gauthier de Varinfroy, dans le style rayonnant plus lumineux. Dans le dernier quart du 13e siècle, les travaux se poursuivirent sur le transept avec Rose fonda la chapelle du Saint-Sacrement sur le côté sud de la nef, où figure toujours sa dalle
    Illustration :
    reproduite sur le cliché 80770086Z. Gravure. (BNF. Département des estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156265 Vue de la cathédrale de Meaux, Département de Seine-et-Marne" : gravure de Beaugean d'après un dessin de Bence. Gravure. (BNF. Département des estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156232 -Marne, H 156229) IVR11_19807700052Z Procession sortant de la cathédrale de Meaux", huile sur toile, anonyme, vers 1836 (Meaux, musée La rive droite de la Marne, au 19e siècle(1837). Dessin exécuté à Melun, août 1837. (BNF . Département des estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156226) IVR11_19807700049Z Plan du choeur et du chevet avec indication des travaux, par Danjoy (13 juin 1850). Encre sur -Marne, H 156220) IVR11_19807700043Z estampes, TopoVa Seine-et-Marne, H 156222) IVR11_19807700045Z
  • prieuré Saint-Sauveur
    prieuré Saint-Sauveur Melun - rue Saint-Sauveur rue du Château - en ville - Cadastre : 1985 AV 23 à 26, 28, 271 et 272
    Historique :
    l'impulsion de Jean Féron, qui remet en honneur la vie conventuelle. Les dates 1535 (sur un chapiteau du cloître), 1534 (en remploi dans le mur sud de la salle capitulaire) et 1549 (sur un linteau dessiné par servir de chapelle, dénommée chapelle des coches : les offices, réglés sur l'horaire des coches d'eau années 1960-1970. Un ensemble de six colonnettes est conservé sur place, tandis que des éléments
    Précisions sur la protection :
    Sont inscrits depuis 1946 l'ancienne église, les arcades (donnant alors sur le bureau et le dépôt du commissaire-priseur) , le fenestrage, la porte et le pignon sur la rue Saint-Sauveur, l'arcade
    Illustration :
    prieuré Saint-Sauveur. Huile sur toile. (Musée municipal de Melun. inv. 80) IVR11_20057700615NUCA Plan du prieuré par Chayé, 1768. (AD Seine-et-Marne. 88 E 145) IVR11_20067700412X La chapelle des Coches, rue du Château, en 1834. Mine de plomb, fusain et estompe sur papier Vue du cloître avant la destruction du logis prioral. Fusain, estompe et mine de plomb sur papier La crypte : élévation est de la salle sud. Sur la droite, l'accès au puits. IVR11_20037700757X Premier niveau de cave au 5, rue du Château : à droite, l'escalier donnant sur le square Jacqueline
1