Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte bâtarde (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte bâtarde (non étudié) Paris 6e arrondissement - 15 rue Gît-le-Coeur
    Description :
    L'escalier de la maison se trouve au fond d'un vestibule qui donne ensuite sur une courette. Le très simple. Le départ est composé de l'enroulement de la main courante sur elle-même. vide central de l'escalier, dont le limon est en bois, a une forme cylindrique particulièrement remarquable. le garde-corps est composé de panneaux étroits dans lesquels s'inscrivent des balustres au motif
    Localisation :
    Paris 6e arrondissement - 15 rue Gît-le-Coeur
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié) Paris 6e arrondissement - 18 rue du Cherche-Midi
    Historique :
    doute aussi le dessin de l'exceptionnelle rampe. Bonneau ne résidait pas dans cet hôtel qu'il loua pour pour Nicolas Mailand, notamment sur la rue qui est surélevée. Depuis 1881 il a été acquis par l'étude
    Illustration :
    Le départ et la première volée de l'escalier. A gauche la porte de l'ancienne loge du portier Le départ et la première volée de l'escalier. IVR11_20097501070NUC4A Le panneau de retour de la première volée. IVR11_20097501075NUC4A Le premier étage et la volée qui conduit au second étage. IVR11_20097501076NUC4A Le panneau droit du premier étage. IVR11_20097501077NUC4A Le panneau rampant qui conduit au repos du second étage. IVR11_20097501078NUC4A Le panneau rampant qui conduit au repos du second étage. IVR11_20097501079NUC4A Le panneau rampant après le repos du second étage. IVR11_20097501080NUC4A Le dernier panneau rampant. IVR11_20097501081NUC4A Le dernier panneau rampant : détail du motif central. IVR11_20097501082NUC4A
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié) Paris 6e arrondissement - 12 rue Jacob
    Description :
    L'escalier se trouve dans le corps de logis sur rue à gauche en entrant et est ouvert sur le balustres ont été remontés à l'envers, d'autres, notamment sur le palier ont été refaits.
  • rampe d'appui, départ de rampe d'appui, escalier du petit hôtel de Conti (non étudié)
    rampe d'appui, départ de rampe d'appui, escalier du petit hôtel de Conti (non étudié) Paris 6e arrondissement - 3 impasse Conti
    Historique :
    . Le terrain est étroit et allongé d'où un plan dissymétrique en potence avec une aile à droite et un
    Description :
    L'escalier composé d'une volée droite et d'un large palier à ressaut ne distribue que le grand disposition est actuellement masquée par un palier moderne. Le dessin de la rampe fut donné par Jules Hardouin amples dont le dessin reprend la forme d'une amphore. L'amortissement de la rampe est composé d'une
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié) Paris 6e arrondissement - 17 rue Guénégaud
    Historique :
    propriété appartient à Claude Villemetrot et en 1753 à Le Camus.
    Description :
    L'escalier est placé dans le passage cocher à droite en rentrant. Il prend son jour sur la cour. Il comporte un autre escalier principal placé dans le bâtiment sur cour. Il a un vide central ovale et un et dessert des surélévations. Le vide central a une forme relativement carrée avec un côté rectiligne dernière rangée de balustres, sur la palier du second étage est une restauration à l'identique. La maison
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Louvencourt (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite maison Louvencourt (non étudié) Paris 6e arrondissement - 16 rue Visconti
    Description :
    d'échiffre. Sur le palier du premier étage trois balustres se succèdent et l'articulation avec la seconde La maison à porte cochère est constituée d'un corps de logis double sur la rue et d'un second plus simple, en retour d'équerre sur la cour. La cage de l'escalier est située dans cette aile à succèdent en panneaux réguliers séparés par des fers montants qui les compartimentent. Le modèle du balustre enroulements attachés par un collier mouluré d'où s'échappe une boucle qui forme la panse, tandis que le col est formé de deux enroulements maintenant la panse par un collier mouluré, plus large que le premier . L'amortissement de la rampe formé par l'enroulement de la rampe sur elle-même répond ainsi à l'arrondi du mur volée est encore hésitante : le limon et la main courante sont décalés.
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte piétonne puis cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte piétonne puis cochère (non étudié) Paris 6e arrondissement - 14 rue Visconti
    Historique :
    chambre et une petite ayant chacune leur entrée sur le palier. Dans la cour, puits et aisances et un , probablement vers 1650. La maison a été achetée le 13 mai 1699 par Geneviève Dezaleux, veuve d'Augustin de Louvencourt, conseiller du Roi. A cette date, la maison se compose d'un cellier sur la rue, puis d'une cuisine
    Description :
    La cage d'escalier est ouverte sur la cour. Le mur d'échiffre de la première volée est en pierre et
1