Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 23 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • cité dite Résidence Ile-de-France
    cité dite Résidence Ile-de-France Massy - Massy-Opéra - rue de Moscou rue d' Espagne avenue Nationale allée d' Autriche - Cadastre : 1955 ON 342, 343
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    architectes Raymond Gravereaux et M. Prévert sont chargés de la construction de la "Résidence Ile-de-France" à Lauréats d'un concours de logements primés à 6 francs, le promoteur immobilier Bâti-Service et les partir de 1963 ; le chantier se terminera en septembre 1966. Située dans le quadrilatère formé par la rue de Moscou, la rue d'Espagne et l'avenue nationale, la résidence offre un certain standing avec la présence d'ascenseurs, des entrées traversantes et la création d'un parking souterrain. Des travaux de
    Description :
    L'ensemble est composé de 228 logements répartis dans deux groupes de bâtiments R+4, l'un en "L" et réunies. Chaque bâtiment est constitué de modules répétitifs: l'un formé de trois appartements d'une, deux ou trois pièces, l'autre de deux appartements de quatre pièces. Le système constructif choisi , perpendiculaires aux façades, et disposés à 5,40 m d'entr'axe. Un système de préfabrication lourde a permis de menuiseries en bois ont été liaisonnées par un encadrement en inox. Les façades alternent entre panneaux de deux fenêtres, et panneaux de loggias dont les balcons sont constitués d'un garde-corps préfabriqué d'une étanchéité sur dalle béton. Les rez-de-chaussées accueillent des halls traversants permettant immeubles, arbustes en bacs et haies taillées en bordure de rue. La question du stationnement a été prise en
    Jardins :
    parterre de gazon
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - rue de Moscou rue d' Espagne avenue Nationale allée d' Autriche
    Titre courant :
    cité dite Résidence Ile-de-France
    Appellations :
    Résidence Ile-de-France
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble, 14 mai 1963. Les immeubles R+4 forment un espace semi-clos aménagé en Plan de répartitions des étages courants, 14 mai 1963. L'ensemble est composé de logements de deux Vue générale de la résidence, côté jardin. IVR11_20109100109NUC4A Vue générale de la barre B. IVR11_20109100110NUC4A Ce pignon est constitué de panneaux préfabriqués (système Raymond Camus) en travertin romain. On distingue deux panneaux pleins et panneaux de loggia avec balcon dont le garde-corps est également Nationale et aux places de stationnement. IVR11_20119100104NUC4A Les logements sont construits autour de pelouses et massifs plantés formant un espace semi-clos. Le passage entre cet espace vert et les voies de circulation se fait grâce aux halls traversant que l'on distingue au rez-de-chaussée. IVR11_20119100105NUC4A
  • cité dite Grand Ensemble de Massy-Antony ou Le Grand Ensemble, actuellement Massy-Opéra
    cité dite Grand Ensemble de Massy-Antony ou Le Grand Ensemble, actuellement Massy-Opéra Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy avenue du Maréchal Leclerc avenue du Maréchal Koenig rue de Londres rue Jean Mermoz rue de Longjumeau - Cadastre : 1955 OK OL OM ON OO
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    1958, se poursuit à l'ouest du grand ensemble, et se termine autour de la place de France. Outre France seront entièrement réaménagés à partir de 2012. lance le projet de construction d'un grand ensemble sur les communes de Massy (Seine-et-Oise) et d'Antony (Seine). Le terrain est propice à l'urbanisation puisqu'il s'agit d'un plateau cultivé de 300 hectares, zone de sauvegarde foncière, déjà desservi par des transports en commun (ligne de Sceaux). En 1958, l'architecte Pierre Sonrel, nommé par le ministère de la Reconstruction, devient pilote du projet , assisté de Jean Duthilleul. Cette opération d'urbanisation s'impose donc aux deux communes ; le problème Société d'Aménagement et d'Equipement du grand ensemble de Massy-Antony (S.A.E.G.E.M.A.) est créée en 1959 , sous la direction de Francis Boot. Le plan masse est adopté le 29 mai 1959. En août 1959, le site est bailleurs sociaux lancent des projets de construction de logements, en nommant des architectes d'opération
    Description :
    place de France. Il est essentiellement doté d'immeubles bas, de barres R+4, n'imposant pas la mise en de France. La majorité du gros-'uvre est réalisé en béton (quelques immeubles sont construits en logements ou commun à tous les logements (parking souterrain de la place de France) ; des parkings externes Ce grand ensemble est situé dans le quadrilatère formé à l'ouest par le centre-ville de Massy, au nord par l'ancienne route de Chartres, aujourd'hui avenue du Président Kennedy, marquant les frontières communale avec Antony et départementale avec les Hauts-de-Seine, à l'est avec le Petit Massy, et au sud avec place d'ascenseurs à l'époque de la construction. Néanmoins, on dénombre quelques tours sur plan carré R +9 à R+12 et trois barres parallélépipédiques, R+17, de la rue des Canadiens, en bordure de la place pierre de taille) et les couvertures sont toutes en terrasse. Le procédé constructif le plus employé est celui de la préfabrication lourde. L'aménagement des espaces verts est un élément majeur du quartier
    Jardins :
    massif de fleurs parterre de gazon
    Localisation :
    Koenig rue de Londres rue Jean Mermoz rue de Longjumeau - Cadastre : 1955 OK OL OM ON OO
    Titre courant :
    cité dite Grand Ensemble de Massy-Antony ou Le Grand Ensemble, actuellement Massy-Opéra
    Appellations :
    Grand Ensemble de Massy-Antony ou Le Grand Ensemble, actuellement Massy-Opéra
    Illustration :
    Mikaelian. Au second plan: résidence Ile-de-France de Gravereaux et Prévert. Photographie, 1966. (Ministère . (Direction Régionale de l'Equipement Ile-de-France, 14294) IVR11_20109100135NUC2AB /09/1978. (Direction Régionale de l'Equipement Ile-de-France, 24107) IVR11_20109100138NUC2AB l'Equipement Ile-de-France, 24115) IVR11_20109100141NUC2AB Régionale de l'Equipement Ile-de-France, 24117) IVR11_20109100142NUC2AB Ile-de-France, 24118) IVR11_20109100143NUC2AB /1990. (Direction Régionale de l'Equipement Ile-de-France, 24153) IVR11_20109100144NUC2AB La place de France et le centre commercial. En arrière-plan, les barres de l'ensemble n°3 dit Vue aérienne du grand ensemble. Photographie, 15/10/2000. (Direction Régionale de l'Equipement Ile -de-France, 17899) IVR11_20109100136NUC2AB
  • Présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de l'OIN de Paris-Saclay
    Présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de l'OIN de Paris-Saclay Saclay
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    diagnostic patrimonial patrimoine urbain et paysager de l'OIN Saclay
    Titre courant :
    Présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de l'OIN de Paris-Saclay
    Texte libre :
    rejoindre l'un des objectifs du Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) : mettre en avant la Le diagnostic patrimonial de l'Opération d'intérêt national (OIN) de Paris-Saclay Le territoire d’étude du diagnostic patrimonial de l’Opération d’Intérêt National (OIN) de Paris-Saclay comprend treize communes situées au nord-ouest du département de l'Essonne : Saclay, Saint-Aubin, Villiers-le-Bâcle, Les stratégique est appelé à devenir un « cluster », un pôle scientifique et technologique de dimension internationale, grâce à l’implantation d’activités d’excellence autour du plateau de Saclay. Accompagné d’une de l’Université de Paris-Sud XI, Ecole Polytechnique, SUPELEC, CEA...), ce diagnostic, réalisé en qui accompagnent la naissance du cluster, en termes d'infrastructures, de logements et d'équipements . Il s'attache à recenser les traces de vie agricole encore perceptibles dans cette zone, afin de qualité des paysages naturels du plateau de Saclay et plaider en faveur d'une urbanisation respectueuse de
    Illustration :
    Vue de la Rigole Domaniale non loin du chemin du Limon . En arrière-plan, l'abbaye de Saint-Louis
  • complexe sportif dit Centre Omnisports, actuellement Centre Omnisports Pierre de Coubertin
    complexe sportif dit Centre Omnisports, actuellement Centre Omnisports Pierre de Coubertin Massy - Massy-Opéra - avenue du Noyer Lambert - Cadastre : 1955 ON non cadastré OM non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Approuvé par l'Inspecteur général de l'Education Nationale en 1959, l'avant-projet de centre omnisports Pierre de Coubertin, avenue du Noyer lambert, est adopté par le Conseil Municipal de Massy le 7 décembre 1960. Or, suite à de nombreuses difficultés financières, la pose de la première pierre n'a lieu que le 8 juin 1969. Le projet est confié à l'architecte Jean-Claude Dondel et à l'entreprise de construction Baffrey-Hennebique Constructeurs. Composé d'une salle omnisports, d'un bassin de natation
    Description :
    Le centre omnsiports Pierre de Coubertin est composé d'un vaste bâtiment comprenant une salle omnisports avec une tribune de 560 places, des salles de boxe, de musculation, de billard, un dojo et un bassin olympique de 50 m. A l'extérieur se trouvent un bassin de 25 m, un boulodrome et deux courts de
    Titre courant :
    complexe sportif dit Centre Omnisports, actuellement Centre Omnisports Pierre de Coubertin
    Appellations :
    Centre Omnisports, actuellement Centre Omnisports Pierre de Coubertin
    Illustration :
    . (Direction Régionale de l'Equipement Ile-de-France, 24109) IVR11_20109100137NUC2AB Plan masse du centre omnisports et de l'ensemble nautique. (AM Massy) IVR11_20119100162NUC4A Plan d'ensemble, 1970. Tiré de : Inauguration du Centre omnisports de l'ensemble Pierre de Coubertin. In Ville de Massy, Informations Municipales de Massy, déc. 1970, n°42. (AD Essonne, 1011W 79 Plan de l'étage. (AM Massy) IVR11_20119100169NUC4A Plan du rez-de-chaussée. (AM Massy) IVR11_20119100168NUC4A Le chemin de rail sur le chantier de construction. Photographie. (Association des Amis du Vieux Vue du chantier de construction: la piscine. Photographie. (Association des Amis du Vieux Massy Vue du chantier de construction: la piscine. Photographie. (Association des Amis du Vieux Massy Vue du chantier de construction: le plongeoir. Photographie. (Association des Amis du Vieux Massy
  • centre commercial dit Super-Centre-Paris-Sud, actuellement centre commercial Les Franciades
    centre commercial dit Super-Centre-Paris-Sud, actuellement centre commercial Les Franciades Massy - Massy-Opéra - place de France - Cadastre : 1955 OK 264 ON 333
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    locaux sont cédés au prix d'environ 900 Francs le mètre carré. Chaque commerçant dispose de la propriété -Paris-Sud"; à cette date, il s'agit du plus grand centre commercial de France avec ses 71 magasins . Situé au coeur du grand ensemble, place de France, le "Super-Centre-Paris-Sud" se revendique comme le centre commercial principal du grand ensemble de Massy-Antony. En parallèle, d'autres centres commerciaux secondaires sont réalisés à l'échelle des îlots afin d'assurer un service de proximité. C'est ainsi que de la mise en oeuvre de l'opération. Le choix des commerçants est effectué par la S.A.C.C. et les veut luxueux avec des espaces de verdure, un sol de marbre rose reconstitué, des murs de marbre gris ou de panneaux décoratifs, et une aire de jeux pour enfants. L'inauguration a lieu le 13 mai 1965, en présence d'Edgar Pisani, ministre de l'Equipement. Le centre commercial prend alors le nom de "Super-Centre pôle attractif du grand ensemble. Dès son ouverture, une politique de promotion commerciale, commune à
    Description :
    l'accès au sous-sol), une, rue des Canadiens, et trois, place de France. Afin d'abriter la circulation des Sur une surface de 16410 m2, l'organisation du centre commercial se fait sur deux niveaux: un sous -sol réservé aux livraisons et au parking des commerçants, et un rez-de-chaussée réservé aux magasins métallique formée d'éléments modulés de 6 X 6 mètres, et des bâtiments de hauteur variable. Cinq entrées permettent l'accès à l'intérieur du centre: une, place des Italiens (c'est aussi de ce côté que se situe piétons, des auvents de 3 mètres de porte-à-faux ont été mis en place, revêtus d'une frise en pin verni (aujourd'hui repeinte en blanc), et dans lesquels sont incorporés des systèmes d'éclairage et de sonorisation . Un immeuble d'habitation de quatre niveaux est accolé au centre, à l'origine réservé aux logements
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - place de France - Cadastre : 1955 OK 264 ON 333
    Illustration :
    Les boutiques de la place de France. Photographie. (AD Essonne, GBR 193) IVR11_20109100130NUC4AB Vue aérienne du centre commercial principal. Photographie, 1966. (Ministère de l'Ecologie, MRU Les espaces verts à l'intérieur du centre commercial. Photographie, 1966. (Ministère de l'Ecologie Vue des espaces verts à l'intérieur du centre commercial. Photographie, 1965. (Ministère de Une aire de jeux à l'intérieur du centre commercial. Photographie, 1965. (Ministère de l'Ecologie
  • cité dite 1ère opération Ilot de la Bourgogne
    cité dite 1ère opération Ilot de la Bourgogne Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy avenue de Bourgogne allée de Bordeaux avenue de France - Cadastre : 1955 OK 180, 181, 182, 183, 184, 185, 186, 187, 188
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    L'Office Départemental d'HLM de Seine-et-Oise lance une première opération en 1959 pour l'îlot de la Bourgogne du grand ensemble de Massy-Antony. Il s'agit du début de l'aménagement du Grand ensemble reconstruction du Havre, assisté de Gaston Appert, Robert Lechauguette et Solange d'Herbez de la Tour. La Société Générale de Constructions Industrialisées prend en charge le chantier de 1959 à 1961. Une première tranche de travaux permet de réaliser 165 logements de type HLM A bis dans les bâtiments A à D, puis une deuxième tranche de 75 logements de type HLM A bis et 139 logements de type HLM B pour les bâtiments E à I . Les bâtiments, aujourd'hui gérés par l'OPIEVOY, ont fait l'objet de divers travaux de réhabilitation : réaménagement des halls d'entrée, mise en place de garde-corps métalliques peints en bleu pour les fenêtres toute hauteur, pose de fenêtres et de volets en PVC et pose de parement d'isolation.
    Description :
    La première opération de l'îlot de la Bourgogne comprend 379 logements répartis en huit barres R+4 constituée de voiles porteurs verticaux avec remplissage de dalles de béton. Les façades forment des travées verticales, constituées de fenêtres toute hauteur, protégées par un garde-corps en barreaudage métallique , recouverte d'une étanchéité sur dalles en béton. Les rez-de-chaussées surélevés comportent des halls étroits avec escaliers droits. Les escaliers desservent des logements de type 1 à 5.
    Auteur :
    [architecte] d'Herbez de la Tour Solange
    Jardins :
    parterre de gazon
    Localisation :
    de France - Cadastre : 1955 OK 180, 181, 182, 183, 184, 185, 186, 187, 188 Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy avenue de Bourgogne allée de Bordeaux avenue
    Titre courant :
    cité dite 1ère opération Ilot de la Bourgogne
    Appellations :
    1ère opération Ilot de la Bourgogne
    Illustration :
    Vue générale de l'opératio. Au premier plan : le groupe scolaire Nicolas Apper. Photographie, 1961 . (Ministère de l'Ecologie, MRU 36808009) IVR11_20109100155NUC1B Vue générale du chantier de construction. Photographie, 1960. (Ministère de l'Ecologie, MRU 35647 Le chantier de construction. Photographie, 1960. (Ministère de l'Ecologie, MRU 35652 Entrée de la barre C. IVR11_20109100038NUC4A Façade rythmée verticalement grâce aux travées de fenêtres étroites et hautes Façade avec une partie de la rampe d'accès. Les fenêtres du rez-de-chaussée ont été remplacées par de petites ouvertures avec un quadrillage de sécurité en béton. IVR11_20119100190NUC4A
  • cité dite 2ème opération Ilot de la Bourgogne
    cité dite 2ème opération Ilot de la Bourgogne Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy allée de Bordeaux avenue de Bourgogne avenue du Noyer Lambert avenue de France - Cadastre : 1955 OK 189, 190, 191, 230, 252, 255, 257, 259, 291, 292, 312, 313, 422, 423 ON 338
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Après avoir lancé une première opération à Massy, l'Office Départemental HLM de Seine-et-Oise lance une deuxième opération sur l'îlot de la Bourgogne en 1959. Les architectes Pierre-Edouard Lambert , Robert Lechauguette, Gaston Appert et Solange d'Herbez de la Tour sont à nouveau en charge de la mise en destruction de la barre G, aujourd'hui reconstruite.
    Auteur :
    [architecte] d'Herbez de la Tour Solange
    Localisation :
    du Noyer Lambert avenue de France - Cadastre : 1955 OK 189, 190, 191, 230, 252, 255, 257, 259, 291 Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy allée de Bordeaux avenue de Bourgogne avenue
    Titre courant :
    cité dite 2ème opération Ilot de la Bourgogne
    Appellations :
    2ème opération Ilot de la Bourgogne
    Illustration :
    Travées de façades des immeubles R+4. Plan, 15 juin 1959. (AM Massy, 7 T 102 Plan de répartition du bâtiment J. (AM Massy, 7 T 102) IVR11_20119100184NUC4A Le chantier de construction des barres F, G, H et J depuis l'avenue du Noyer Lambert. Photographie , 1965. (Ministère de l'Ecologie, STU00336) IVR11_20109100166NUC2AB Vue du chantier de construction des barres G et H. Photographie, 1961. (Ministère de l'Ecologie Façade arrière sur jardin de la barre A. IVR11_20109100048NUC4A Façade principale sur parking de la barre B. IVR11_20109100049NUC4A façade arrière sur parking de la barre D. IVR11_20109100050NUC4A Façade arrière de la barre E. IVR11_20109100051NUC4A la pose de carreaux au centre des garde-corps, la partie supérieure de l'immeuble a été revêtue de
  • cité dite Résidence Etats-Unis & Japon
    cité dite Résidence Etats-Unis & Japon Massy - Massy-Opéra - rue des Etats-Unis allée du Japon avenue Nationale rue d' Australie - Cadastre : 1955 ON 346, 347, 348, 350, 351, 352, 482 OO 170, 171
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Lauréat d'un concours de logements primés à 6 Francs, le promoteur immobilier Anjou Promoteurs . Epstein, P. Prunet et C. Cacaut sont chargés de l'opération et réalisent les premiers plans en mai 1963 . La signature du permis de construire s'effectue le 26 septembre 1963. Le certificat de conformité est délivré le 15 janvier 1969 mais l'occupation des bâtiments n'est effective qu'à partir de 1977. Les tours
    Description :
    L'ensemble est composé de trois tours R+13 alignées sur rue, et de quatre barres R+3 et R+4 formant types d'espaces verts sont aménagés : des pelouses, des bosquets et arbres de hautes tiges en pleine terre, des îlots arbustifs disséminés et des haies taillées devant les rez-de-chaussée habités. Le système constructif mis en 'uvre pour les barres est celui de refends porteurs verticaux, à écartement régulier au centre du bâtiment et parfois décalés en façade, et l'emploi de trames de 5,40 m et 2,70 m la façade avec effet sur le pignon, et des trames de 5,40 m et 2,70 m environ. On observe deux types de façades : une à travée unique de 2,70 m environ et une autre avec alternance de travées de 2 ,70 m et 5,40 m environ. Chacune étant ponctuellement couverte de mosaïque de grès cérame grise 1X1 cm et de pierre plaquée sur les pignons, les poteaux et les entrées. Les façades sont constituées de refend, de loggias avec fenêtres toute hauteur coulissantes, et de fenêtres en bande, coulissantes sur
    Illustration :
    Plan masse de l'opération composée de 3 tours R+13 et barres R+2, R+3 et R+4, 20 octobre 1964. (AM Vue générale de la Résidence Etats-Unis & Japon. Les façades principales s'organisent autour d'un Rez-de-chaussée d'une barre R+13 située avenue Nationale. Les rez-de-chaussée occupent deux niveaux et sont coupés par des murs rideaux formant une galerie couverte autour de l'immeuble Alternance de parpaings de pierre et demosaïque de grès cérame gris.Ce détail du plan de construction de la tour : les panneaux de cuisine sont décrochés des panneaux des séjours et chambres, il Le hall d'entrée de la barre F, résidence Etats-Unis et Japon. IVR11_20109100104NUC4A Le hall d'entrée de la barre F. IVR11_20109100103NUC4A
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - rue des Etats-Unis rue de Rome - Cadastre : 1955 ON 354, 359
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    La société Lafont et Cie lance en 1963 un projet de 102 logements primables à 6 Francs. La
    Description :
    L'ensemble est composé de 102 logements de deux à six pièces, répartis en une barre R+5 et une barres forment une cour ouverte sur la rue de Rome. Cet espace ouvert est aménagé en pelouses et bouquets . Le procédé constructif mis en 'uvre est celui de refends porteurs en béton et d'éléments préfabriqués pour les façades. Les pignons sont réalisés en parement de pierre avec une fente centrale et horizontale à chaque étage. Les façades sont constituées de loggias avec balcons sur toute la longueur, de trame identique pour chaque balcon ; les garde-corps sont en barreaudage métallique. L'accès au rez-de -chaussée surélevé est facilité par un escalier. Les piliers porteurs apparents et ouverts au rez-de -chaussée créent une voie de circulation de chaque côté et tout le long des barres. Le hall d'entrée vitré
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - rue des Etats-Unis rue de Rome - Cadastre : 1955 ON 354, 359
    Illustration :
    niveau au centre de la façade. IVR11_20119100151NUC4A La façade côté jardin. Les rez-de-chaussée sont traversant, les piliers permettant la circulation des piétons. Les façades sont animés de balcons filants avec garde-corps métalliques La façade côté rue : les angles sont ouverts et les balcons filants s'articulent autour de la Détail d'un pilier du rez-de-chaussée. Les murs en arrière-plan alternent pierre brute et mosaïque de grès cérame bleu-gris. IVR11_20119100152NUC4A
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - rue des Anglais square Jean Bouin - Cadastre : 1955 ON 334, 335, 336
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Le promoteur Lafont et Cie ' SEPIC lance un projet de construction de trois bâtiments en 1963. Les architectes Philippe Hambert et O. Ranson sont chargés de l'opération et réalisent le plan masse le 15 mai 1963. Le permis de construire est délivré le 4 juin 1963. Cette opération jouxte le coeur du grand
    Description :
    L'ensemble est composé de 140 logements, de une à cinq pièces, en trois barres R+4 implantées le nappes ont été aménagés lors du chantier de construction. L'ensemble bénéficie du parc aménagé autour du lac de la Blanchette, de pelouses et haies arbustives ou taillées le long des immeubles et de bouquets d'arbres. Le procédé constructif mis en 'uvre est celui de murs de façades et de refends porteurs, et d'éléments préfabriqués d'une trame d'environ 5 m. Les murs de façades sont en pierre de Saint-Maximin et les refends en béton. Les façades, rythmées verticalement, sont constituées de panneaux à hauteur d'étage , partiellement recouverts de mosaïque de grès cérame bleue 1X1 cm. Les façades font alterner panneaux de loggias verticales. Les rez-de-chaussée surélevés sont accessibles par une rampe et un escalier en béton. Les
    Jardins :
    parterre de gazon
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble, 15 mai 1963. 3 immeubles R+4 situés au sud de la place de France et à proximité de la synagogue et de l'église évangélique luthérienne Saint-Marc. (AM Massy, 7 T 71 Plan de répartition des logements, 14 mai 1963. (AM Massy, 7 T 71) IVR11_20119100083NUC4A Façades principales de la barre A donnant sur les parkings. IVR11_20109100089NUC4A Bâtiment 2 délimité par des haies taillées qui dissimulent un square aménagé au pied de l'immeuble . L'avenue du Noyer-Lambert sépare ce bâtiment en L du parking prévu pour cet ensemble de logements Façade principale du bâtiment 3 en L situé côté parc de la Blanchette. Ce corps de bâtiment constitue la retour du L marqué par le décrochement au niveau du balcon de droite. La façade est rythmée jouer le rôle de pilotis. L'alternance de la pierre de Saint-Maximin et de la mosaïque bleue rythme la le décor réalisé en mosaïque de grès cérame bleu. Décrochement du balcon situé au rez-de-chaussée
  • église paroissiale Saint-Paul
    église paroissiale Saint-Paul Massy - Massy-Opéra - rue des Canadiens - Cadastre : 1955 OK 378
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    profit de l'actuelle église Saint-Paul, située à l'angle de la rue des Canadiens et de l'avenue de France Dès 1960, la création d'un complexe paroissial est envisagée pour le grand ensemble de Massy. Une alors transférée rue des Olympiades, sous le vocable de Saint-Pierre. L'église Saint-Paul, définitive , est construite place des Italiens d'après les plans de l'architecte André Le Donné, et inaugurée le 9 , son aspect apparaissait comme monumental. Cependant, dès 1982, des problèmes d'étanchéité, de coûts de . C'est l'architecte Serge Torrès qui est chargé de réaliser les plans en 1987. Le permis de construire
    Description :
    L'ancienne église Saint-Paul comportait un niveau bas constitué de salles de réunions et de catéchisme, avec l'espace de culte au-dessus. Elle était précédée, sur toute sa largeur, d'un porche de même hauteur que la nef, desservi par un large escalier. La façade était composée de deux portes centrales à un vantail, avec une partie vitrée permettant d'éclairer le bas de la nef, et d'une petite porte de chaque côté. Le baptistère était placé en saillie sur cette même façade. Au fond de l'église, quatre colonnes de la nef, en bois, était recouvert d'une charpente métallique.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue de la maquette de l'église en berceau (projet non-réalisé). (AM Le Havre, fonds Le Donné, 337W Vue de l'intérieur. Photographie. (AM Le Havre, fonds Le Donné, 337W 20) IVR11_20109100172NUC1AB Les chantiers de construction des églises Saint-Paul et Saint-Marc. Photographie. (AM Le Havre Façades sur rue et clocher de l'église Saint-Paul. IVR11_20109100042NUC4A Façade sur parking et entrée de l'église Saint-Paul. IVR11_20109100043NUC4A
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue des Canadiens avenue Saint Marc avenue de Moscou rue de Rome allée de Madrid - Cadastre : 1955 OK 213, 214, 215, 216, 232, 234, 235, 263, 265, 266 OL 254, 255, 256, 257, 258, 259, 272, 273
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    En 1959, la Société Centrale Immobilière de la Caisse des Dépôts et Consignation (SCIC) lance une des premières opérations de construction du grand ensemble de Massy-Antony. Ce sont les architectes Pierre Sonrel et Jean Duthilleul, coordinateurs de l'aménagement du grand ensemble, assistés de Berdj 1959 et 1963, les deux premières tranches de travaux permettent de réaliser les barres R+4 et R+9. Puis l'isolation thermique, et les loggias de ces barres ont été fermées par des vitrages. Des fenêtres et volets
    Description :
    , perpendiculaires aux voies et en nappes. Les espaces verts sont répartis entre le parc de la Corneille, des sont constituées de pignons pleins avec une fente verticale, une travée de loggia avec garde-corps métalliques, puis une travée de fenêtres en bande. Un escalier droit et deux ascenseurs desservent des appartements de quatre pièces mono-orientés. Les barres R+17 ont été réalisées en voiles porteurs en béton armé carreaux de plâtre. Les façades uniformes en béton enduit sont percées de baies laissant voir l'espace coulissantes occultables par des panneaux coulissants. Les appartements traversants de 3 à 6 pièces sont desservis par des ascenseurs et escaliers droits. Enfin, les barres R+4 et R+9 sont en pierre de taille pour les murs de façades et pignons, en béton armé pour les planchers et escaliers, et en parpaings pleins ou briques pleines pour les refends ; le procédé constructif des ces barres est celui de refends porteurs et d'un pan de béton armé composé par une ligne de poteaux intermédiaires reliés à chaque hauteur
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue des Canadiens avenue Saint Marc avenue de Moscou rue de Rome allée de Madrid - Cadastre : 1955 OK 213, 214, 215, 216, 232, 234, 235, 263, 265
    Illustration :
    Les barres P et Q depuis la place de France. Photographie. (AD Essonne, 2Fi 407-416 Plan de répartition des rez-de-chaussée réalisé le 17 août 1959 par les architectes Sonrel Plan de rez-de-chaussée d'une barre R+16, 31 août 1962. (AM Massy, 7 T 199) IVR11_20119100158NUC4A Plan de cellules 4, 5 et 6 pièces. (AM Massy, 7 T 199) IVR11_20119100160NUC4A Plan d'un logement de 3 pièces réalisé le 30 avril 1959 par les architectes Sonrel, Duthilleul et Le chantier de construction. Photographie, 1961. (Ministère de l'Ecologie, MRU 36808002 Les barres P, Q et R depuis l'avenue Saint-Marc. Photographie, 1966. (Ministère de l'Ecologie, MRU fermées et certaines parties de la façade ont été recouvertes d'isolant bleu. IVR11_20119100156NUC4A Pignon réhabilité avec les loggias fermées de la barre Q. IVR11_20109100088NUC4A Le hall de la barre R arpès rénovation. IVR11_20109100045NUC4A
  • école Nicolas Appert
    école Nicolas Appert Massy - Massy-Opéra - rue de Montpellier - Cadastre : 1955 OK non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Dès 1956, de nouveaux habitants s'installent à l'est du centre-ville du Vieux Massy, dans le quartier du Petit Massy, et le grand ensemble de Massy-Antony est en projet. La construction du groupe
    Description :
    rez-de-chaussée surélévé, sur plan en croix, réservé aux cuisines. Les salles de classes sont répartis salles de classes à l'étage, et un préau au rez-de-chaussée ; il existait un deuxième préau aujourd'hui réaménagé en salles de classe, ouvert sur la cour. Les soubassements sont réalisés en meulière et les murs de façade en béton.
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - rue de Montpellier - Cadastre : 1955 OK non cadastré
    Illustration :
    Vue générale. Photographie, 1960. (Ministère de l'Ecologie, MRU 35643) IVR11_20109100149NUC1B Entrée de l'école depuis le parking. IVR11_20109100053NUC4A Façade arrière et cour de récréation. IVR11_20109100052NUC4A
  • lycée professionnel Gustave Eiffel
    lycée professionnel Gustave Eiffel Massy - Massy-Opéra - 9 avenue de la République - Cadastre : 1955 OL 492
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Le collège d'enseignement technique du grand ensemble de Massy ouvre ses portes en 1961, avenue de la République. Il prépare aux C.A.P. du Bâtiment et du Commerce. Il prendra par la suite le nom de
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - 9 avenue de la République - Cadastre : 1955 OL 492
  • cité dite Résidence du Bon Puits
    cité dite Résidence du Bon Puits Massy - Massy-Opéra - avenue Nationale allée de Suède allée de Norvège - Cadastre : 1955 ON 349, 395 OO168, 169, 172, 470
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    La C.O.F.I.M.E.G. lance un projet de construction au sud-est du grand ensemble de Massy-Antony en 1963. Jacques Beufé est nommé architecte d'opération, il réalise les plans en mai 1963. Le permis de construire de la Résidence du Bon Puits est délivré le 26 septembre 1963. L'architecte met en 'uvre un . Il réalisera une opération identique à Vaires-sur-Marne (77) à partir de 1967. Les travaux s'achèvent le 14 juin 1967. A l'origine destinés aux officiers de l'armée et aux professions libérales, les
    Description :
    L'ensemble est composé de 323 logements répartis en neuf barres R+4 et deux barres R+3. Les espaces de stationnement ont été réalisés : des garages installés en soubassement des immeubles et des parkings externes en nappes. Le procédé constructif mis en 'uvre est celui de refends et de portiques porteurs en béton armé avec un noyau central. Les murs de soubassement ont été coulés sur place dans des coffrages de contreplaqué. Les pignons sont constitués d'éléments préfabriqués en béton armé. On note la dalle de béton. Le procédé de la Compagnie Saint Gobain a permis de réaliser des façades en murs rideaux composés au 2/3 de panneaux vitrés avec fenêtres ouvrant à la française et de panneaux pleins. L'autre type de façade est fait de panneaux préfabriqués d'une trame d'environ 3,30 m, alternant des panneaux constitués de barreaudage d'acier et d'éléments en béton. Un muret toute hauteur, sur un des côtés, sépare les balcons de chaque logement. Les rez-de-chaussées sont entièrement ouverts laissant apparaître les
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - avenue Nationale allée de Suède allée de Norvège - Cadastre : 1955 ON 349
    Illustration :
    Plan masse de l'ensemble comprenant 11 barres R+3 et R+4, 14 mai 1963. (AM Massy, 7 T 74 Plan de rez-de-chaussée libre, 14 mai 1963. (AM Massy, 7 T 74) IVR11_20119100146NUC4A Plan de cellule 4 pièces, 14 mai 1963. (AM Massy, 7 T 74) IVR11_20119100138NUC4A Les barres E et F. La structuration verticale du batiment est organisée à partir de box fermé sur une rue située contrebas de l'immeuble,d'un rez-de-chaussée sur pilotis accédant à des parking en rez -de -chaussée par des passerelles, d'une élévation de trois ou quatre étages selon les immeubles La barre F depuis l'aire de jeux. IVR11_20109100092NUC4A La barre F depuis le rez-de-chaussée de la barre E. IVR11_20109100094NUC4A Le rez-de-chaussée de la barre F. IVR11_20109100095NUC4A Parking souterrain, parking de plain-pied et passerelle d'accès des bâtiments au parking extérieur
  • synagogue
    synagogue Massy - Massy-Opéra - allée Marcel Cerdan - Cadastre : 1955 ON 308
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Le Consistoire israélite de Paris commande la construction d'une synagogue au sein du grand ensemble de Massy. Les architectes Pierre Sonrel et Jean Duthilleul, coordinateurs du grand ensemble, sont la première synagogue du département de Seine-et-Oise (Essonne). Certaines transformations ont été réalisées par la suite, notamment celle de la Souka, à l'origine ouverte, puis couverte en 1976 ; la
    Description :
    Cette synagogue comporte deux salles à l'origine réservées à l'enseignement, la salle de culte et murs de pierres à chaque extrémité de l'édifice. Les murs latéraux sont réalisés en parpaings de ciment laissés au naturel, et surmontés d'une vitre sur toute la longueur et jusqu'à la toiture, permettant de laisser pénétrer la lumière. Le mur du fond est construit en pierres de taille avec une niche en saillie , accueillant l'armoire de la Thorah à l'intérieur de la synagogue. Afin de marquer une opposition avec les murs
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Auteur :
    [commanditaire] Consistoire israélite de Paris
    Illustration :
    Façade principale de la Synagogue. IVR11_20109100035NUC4A Détail de la façade. IVR11_20109100036NUC4A
  • écoles du grand ensemble Massy-Antony
    écoles du grand ensemble Massy-Antony Massy - Massy-Opéra
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    A partir de 1961, le grand ensemble de Massy se dote d'équipements scolaires. Le groupe scolaire Nicolas Appert est déjà existant mais ne suffit plus à l'arrivée de nouvelles familles massicoises. Les architectes Roland et Léon Le Sauter, et l'entreprise Ganier et Petetin sont chargés de la construction de six , allée de Madrid, et René Descartes, allées de Champagne et du Roussilon, sont ouverts en septembre 1961 ; le groupe scolaire Albert Camus, avenue de la République, ouvre l'année suivante ; puis le groupe scolaire Jean Moulin. De même, le collège d'enseignement général Blaise Pascal, 2 square d'Ajaccio , fonctionne à partir de 1964. Enfin, le groupe scolaire Paul Painlevé, place d'Allemagne, accueille ses premiers élèves à la rentrée de 1968 et est inauguré le 22 juin 1969.
    Description :
    fond de laquelle est construit un bâtiment de deux ou trois niveaux accueillant les salles de classe , deux préaux étaient situés de part et d'autre de l'escalier, au rez-de-chaussée du bâtiment ; certains ont aujourd'hui disparus pour faire place à de nouvelles salles de classe.
    Illustration :
    L'école maternelle Albert Camus, avenue de la République. Photographie, 1964. (Ministère de Groupe scolaire Albert Camus, avenue de la République. Vue générale. IVR11_20109100083NUC4A Ecole Paul Painlevé, place d'Allemagne. Logement de gardiens ou d'instituteurs à l'entrée de l'école. L'axe central, de type moucharabieh à motif de nid d'abeille, organise la symétrie de la façade Groupe scolaire Descartes, allée de Champagne. Bâtiments et cour. IVR11_20109100063NUC4A Groupe scolaire Descartes, allée de Champagne. Mosaïque murale. IVR11_20109100064NUC4A Groupe scolaire Descartes, allée de Champagne. Mosaïque murale. IVR11_20109100065NUC4A Groupe scolaire Jean Jaurès, 2 allée de Madrid. Vue générale. IVR11_20109100015NUC4A Groupe scolaire Jean Jaurès, 2 allée de Madrid. Mosaïque réalisée sur une façade Ecole, allée du Québec. Les bâtiments et la cour de récréation. IVR11_20109100105NUC4A
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue du Dauphiné rue du Languedoc avenue de la République rue d' Espagne allée du Mexique - Cadastre : 1955 OL 451, 455, 460, 461, 464, 465, 466, 469, 470
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    En 1961, un projet de construction de 830 logements est lancé par un groupe de maîtres d'ouvrage composé du Foyer du Fonctionnaire et de la Famille, de Toit et Joie, de la société d'HLM des Fonctionnaires Anciens Combattants, de la société d'HLM Le Progrès, de la société d'HLM Résidences, de la société d'HLM de la région parisienne et de la société Baticoop. Les architectes d'opération Jacques Robert
    Jardins :
    parterre de gazon
    Localisation :
    Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue du Dauphiné rue du Languedoc avenue de la
    Illustration :
    Plan masse de l'opération réalisé le groupe d'architectes mené par l'architecte Robert. Les barres R+4 X41 et X2 sont distinctes du reste de l'opération puisqu'elles sont situées à lextrême ouest du Plan de répartition par niveau, juillet 1961. (AD Essonne, 1502W 1400) IVR11_20109100119NUC4A Plan d'étage courant et schéma de montage des barres R+10, juillet 1961. (AM Massy, 7 T 113 . (Ministère de l'Ecologie, MRU 43749) IVR11_20109100165NUC1B Façade principale de la barre F. IVR11_20109100070NUC4A façade principale et pignon de la barre H. IVR11_20109100073NUC4A Façade arrière et pignon décoré avant rénovation de la barre A. IVR11_20109100075NUC4A Façade arrière de la barre C. IVR11_20109100077NUC4A Détail demise en oeuvre en mosaïque 2x2 peinte de la façade de la barre B. IVR11_20109100078NUC4A
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - allée Marcel Cerdan square Yves du Manoir place d' Allemagne allée d' Autriche avenue Saint-Marc - Cadastre : 1955 ON 338, 341, 344, 345, 436, 438, 439, 440, 441, 442, 443
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    En 1963, l'architecte Jean Ginsberg est lauréat du concours pour l'entrée sud du grand ensemble de Massy-Antony. Cette opération est lancée par trois maîtres d'ouvrage: le Foyer du Fonctionnaire et de la l'entreprise Ganier et Petetin sont chargés de la réalisation. Le chantier de construction débute en 1964 pour
    Description :
    L'ensemble est composé de 275 logements de deux à six pièces, répartis en une tour R+12, une barre îlots arbustifs recouvrant le parking souterrain, et le parc aménagé autour du lac de la Blanchette . L'ensemble bénéficie d'un parking souterrain (square Yves du Manoir) et de parkings externes le long des voies et en nappes. Le système constructif employé est celui de refends porteurs en béton banché et de façades en panneaux lourds d'une trame de 3,60 m. La façade, rythmée verticalement, est constituée de panneaux préfabriqués selon le système Tracoba, recouverts de mosaïque de grès cérame gris clair 1X1 cm. On constate une alternance entre différents types de panneaux : panneaux pleins, panneaux à une imposte et deux fentes verticales au rez-de-chaussée, panneaux à deux impostes et deux fentes verticales, panneaux de loggias, panneaux à ouverture horizontale, panneaux à ouverture en T ou panneaux à une imposte sur d'édicules d'accès au droit des cages d'escaliers et ascenseurs. Les rez-de-chaussée sont aménagés en halls
    Jardins :
    massif de fleurs
    Illustration :
    Plan de situation réalisé par l'architecte Jean Ginsberg en février 1964. Plan, échelle 0.0005 Plan de rez-de-chaussée des bâtiments A à H réalisé par l'architecte Jean Ginsberg en 1964. Plan Plan d'un logement de 5 pièces, bâtiments A, B, C, D, E, G et H, réalisé par l'architecte Jean Vue de l'étang de La Blanchette. En arrière-plan, vue de la tour F et des barres D et E de L'avenue Saint-Marc bordée d'immeubles de Jean Ginsberg. Les deux barres R+4 reprennent la composition générale de l'ensemble : panneaux préfabriqués assemblés en différentes combinaisons. On note des Vue de la tour F. IVR11_20109100013NUC4A Vue du plot H. façade avec trois type de moduls : balcon sur séjour, fenêtres doubles ( l'une Vue du plot G. Façade avec deux type de module : balcon sur séjour, fenêtres doubles ( l'une Vue de la barre A. mur pignon avec deux typess de modules : fenêtres doubles ( l'une verticale et
  • église évangélique luthérienne Saint-Marc
    église évangélique luthérienne Saint-Marc Massy - Massy-Opéra - 1 place Saint-Exupéry - Cadastre : 1955 ON 305
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Genre :
    de luthériens
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale grands ensembles de l'Essonne
    Historique :
    Dès 1960, la création d'une église évangélique luthérienne est envisagée. L'importance de la communauté étant très variable (100 à 800 fidèles pour les grandes cérémonies), il s'agit de réaliser un plusieurs tranches : les salles de réunions et locaux divers, la salle de culte et le presbytère. L'ensemble
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Description :
    Cette église est construite sur une surface de 1200m2, formant une plateforme simple avec une ossature apparente en béton de ciment blanc, brut de décoffrage. Le remplissage de l'ossature est fait de briques creuses enduites de ciment de pierre. Le toit terrasse bénéficie de la couverture en cuivre des de lambris, et le plafond réalisé en frises de sapin. Un jeu de cloisons amovibles a été mis en place afin de pouvoir accueillir un nombre variable de fidèles.
    Illustration :
    Façade principale de l'église évangélique Saint-Marc. IVR11_20109100034NUC4A