Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 121 à 127 sur 127 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Couvent des Cordeliers, actuellement centre d'arts plastiques et visuels Abel-Lauvray
    Couvent des Cordeliers, actuellement centre d'arts plastiques et visuels Abel-Lauvray Mantes-la-Jolie - 1 quai de Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD 283
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Genre :
    de frères mineurs
    Historique :
    Selon un récit de fondation conservé aux Archives départementales, les frères mineurs de l'ordre de Robert le Chat. Un état du couvent et des rentes en 1442 précise que la fondation s'accompagne de la construction d'un petit logement et d'une chapelle dédiée à la Sainte Trinité. Puis le couvent s'enrichit de dons multiples, titres de propriété ou legs, aux 13e et 14e siècles. En janvier 1292, les époux Jean de Ghennen (ou de Reims), bourgeois de Mantes et son épouse Endeline confient, par charité, dans leur testament, une partie de leur propriété et de leur vigne. Le couvent est décrit comme un clos de deux arpents et demi de vignes, fermé de murailles, une maison et un jardin potager. Un plan de Mantes daté de 1622 montre l'enceinte quadrangulaire du couvent avec sa chapelle. Sur son terrain on trouve mention de la Bove, carrière ou cave. La tradition témoigne de la présence de Saint-Bonaventure. Il aurait écrit durant son séjour la vie de saint François d'Assise. Une chapelle lui est dédiée. En mauvais état en 1699
    Référence documentaire :
    AD Yvelines, 29H1. Titre de propriétés et baux 1281-1703. AD Yvelines, 29H1. Titre de propriétés AD Yvelines, Titres et rachats de rentes XVIe-XVIIIe siècles. AD Yvelines, 29H 2. Titres et rachats de rentes XVIe-XVIIIe siècles. AM, Mantes-la-Jolie, 5 M 27(3). Acquisition par la ville de la propriété des Cordeliers pour l'aménagement d'une auberge de jeunesse. . AM, Mantes-la-Jolie, 5 M 27(3). Acquisition par la ville de la propriété des Cordeliers pour l'aménagement d'une auberge de jeunesse. AM, Mantes-la-Jolie, 5 M (anciennement 4M 13). Auberge de jeunesse. AM, Mantes-la-Jolie, 5 M (anciennement 4M 13). Auberge de jeunesse. Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792 Lachiver , Marcel, Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792, Meulan
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette ancienne maison de notable sise au centre d'un parc, présente une façade couverte d'enduit et une toiture à longs pans à égouts retroussés, couverte en tuiles mécaniques. Elle est rythmée de dix et à l'arrière. À l'intérieur, au rez-de-chaussée, seuls un pilier en pierre et des éléments de en partie de projection de ciment (usage passé de discothèque) est conservé. Il porte la date 1621 à
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 1 quai de Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD 283
    Texte libre :
    mineurs de l'Ordre de Saint-François, reste très présent dans la mémoire collective locale. Le bâtiment
    Illustration :
    Plan de Mantes vue depuis Limay, à gauche le couvent des Cordeliers, Gravure de C. Chastillon, 1641 Vue de la ville de Mantes vers 1650, à gauche le couvent des Cordeliers. IVR11_20157800039X Vue de la ville de Mantes en 1854, à gauche en blanc le bâtiment de l'ancien couvent des Cordeliers Aménagement de l'ancien Couvent des Cordeliers en auberge de jeunesse, plan de masse, 1965, M Aménagement de l'ancien couvent des Cordeliers en auberge de jeunesse, plan du rez-de-chaussée Aménagement de l'ancien couvent des Cordeliers en auberge de jeunesse, plan des étages, 1965, M Aménagement de l'ancien couvent des Cordeliers en auberge de jeunesse, projets de façade, M. Gojard Aménagement de l'ancien couvent des Cordeliers en auberge de jeunesse, coupes, 1965, M. Gojard, J Coursive du permier étage montrant la déclivité du mur de façade. IVR11_20167800449NUC4A Vestige de pilier en pierre, rez-de-chaussée. IVR11_20167800450NUC4A
  • Porte des comptes
    Porte des comptes Mantes-la-Jolie - Place de l' Etape - en ville - Cadastre : 2014 AB domaine public
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Selon Eugène Grave qui a consulté les délibérations du conseil municipal, la décision de construire la porte des comptes a été prise en 1536. Elle permettait, comme c'est toujours le cas, de communiquer du parvis de la collégiale à la rue du Fort. Son nom provient du fait qu'elle était attenante à la "chambre des comptes". Cette dernière était une grande salle qui se trouvait à l'étage de la porte du Fort . Elle y aurait été installée par la reine Marie de Brabant en 1285. Selon le projet, elle devait comporter un tabernacle avec une statue de Notre-Dame, visible des deux côtés. En 1640, la ville demanda la destruction de ce bâtiment "tout ruineux" et le remploi des matériaux dans la reconstruction de l'hôtel-de -ville. La porte, elle, a été conservée mais a beaucoup souffert de la Révolution. Cela n'a pas empêché
    Référence documentaire :
    p.127 Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792 Lachiver, Marcel, Histoire de Mantes et du Mantois à travers chroniques et mémoires des origines à 1792 p.53 Les fortifications de Mantes depuis l'origine jusqu'au XVIe siècle SAINTIER, Eugène, Les fortifications de Mantes depuis l'origine jusqu'au XVIe siècle, Mantes, 1925 p. 308-309 La chronique de Mantes ou histoire de Mantes du XIe siècle jusqu'à la Révolution . Durand, A.,Grave, E., 1883. La chronique de Mantes ou histoire de Mantes du IXe siècle jusqu'à la
    Dénominations :
    porte de ville
    Représentations :
    tête de femme
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Construite en calcaire de Vernon, la porte est flanquée de deux pilastres et surmontée d'une tête de femme en médaillon. Tous les autres décors mentionnés dans les textes ont disparus.
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - Place de l' Etape - en ville - Cadastre : 2014 AB domaine public
    Illustration :
    Vue de la porte en 1977. IVR11_19777800602X La porte du côté de l'escalier en 1977. IVR11_19777800603X Vue d'ensemble de la porte donnant sur la Seine. IVR11_20177801426NUC4A Détail d'une tête de femme sculptée. IVR11_20177801427NUC4A
  • Hôtel, 6 rue du Fort
    Hôtel, 6 rue du Fort Mantes-la-Jolie - 6 rue du Fort - en ville - Cadastre : 2014 AB 152
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'hôtel date probablement de la seconde moitié du 17e siècle, d'après son escalier rampe sur rampe
    Référence documentaire :
    AD Yvelines. 3 P3 1354. Mantes-la-Jolie, état de sections des propriétés bâties et non bâties , 1811-1812. AD Yvelines. 3 P3 1354. Mantes-la-Jolie, état de sections des propriétés bâties et non AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties ), 1813. AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties
    Description :
    jardin mais déployé en hauteur avec un étage de soubassement du côté de son jardin en belvédère sur le quai des Cordeliers et au delà sur le fleuve. Il a un bel escalier rampe sur rampe avec balustres de bois. Sur la rue du Fort la façade se présente avec un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    On aperçoit la façade sur Seine de l'hôtel à gauche de la photographie. (BNF. Topo Va 78, fol La façade sur Seine de l'hôtel qui a été récemment restauré. IVR11_20157800199NUC4A La façade arrière de l'hôtel sur la rue du Fort. Il n'a qu'un étage carré. IVR11_20157800224NUC4A
  • Immeuble, 6-8 rue Porte aux Saints
    Immeuble, 6-8 rue Porte aux Saints Mantes-la-Jolie - 6-8 rue Porte aux Saints - Cadastre : 2015 AB 293
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    qui est probablement l'auteur de la reconstruction des bâtiments. En effet, il fait une déclaration d'augmentation de construction pour la parcelle voisine B401 qui est englobée dans. Auguste Souty est mercier en
    Référence documentaire :
    AD Yvelines, 3P3 1354. Etat de section AD Yvelines, 3P3 1354. Etat de section AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties ), 1813. AD Yvelines. 3 P3 1351. Mantes-la-Jolie, matrice de la contribution foncière (propriétés bâties
    Illustration :
    Détail de la corniche ornée de mufles de lions. IVR11_20177801406NUC4A Une lucarne ornée d'un mascaron à tête de femme. IVR11_20177801411NUC4A Le décor des baies est particulièrement soigné. ici une agrafe avec un décor de cuir découpé et de La baie centrale du premier étage est ornée d'un cuir découpé portant un caducée et flanqué de deux
  • Ensemble du décor d'architecture : 1 bas-relief et 8 mascarons
    Ensemble du décor d'architecture : 1 bas-relief et 8 mascarons Mantes-la-Jolie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le décor sculpté de la façade sur cour est contemporain de l'édification de l'hôtel, autour de 1720.
    Description :
    Le décor de la façade comporte un bas-relief dans le fronton central représentant la justice dont cheveux, l'été une femme portant des épis de blé dans les cheveux et l'automne une tête d'homme entourée de pampres. Les figures mythologiques ne sont pas toutes identifiées : on reconnait Mercure, Hécate
    Illustration :
    Toute la façade est ornée de mascarons d'une très grande qualité. IVR11_20177800799NUC4A Hécate reconnaissable au croissant de lune et et aux serpents. IVR11_20177800810NUC4A Femme coiffée d'une dépouille de lion. Cette iconographie est présente sur un des mascarons de la
  • Escalier d'honneur
    Escalier d'honneur Mantes-la-Jolie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Placé juste en face de l'entrée, et de belle ampleur, l'escalier d'honneur correspond aux préconisations des architectes de l'époque, notamment de Briseux. Selon lui, l'escalier doit être placé en face de l'entrée afin que la rampe "s'offre mieux à la vue" et il doit être assez large afin que "le seigneur du logis puisse descendre commodément accompagné de ses courtisans". Sa rampe d'appui est composée de larges panneaux rectangulaires alternant avec des balustres verticaux. La réalisation de ces panneaux est le signe de la grande habileté du serrurier qui multiplie les modes d'assemblage, du plus comportent un motif fréquemment utilisé : la palmette et de chaque côté on a des fleurons en tôle relevée
    Illustration :
    Vue de l'escalier depuis le vestibule. On aperçoit la porte vers la cave. IVR11_20177800816NUC4A La rampe en ferronnerie se compose de panneaux allongés alternant avec des panneaux à pilastres pilastres et panneau rectangulaire de la rampe d'appui. IVR11_20177800820NUC4A
  • Centre social, actuellement centre médico-social Frédéric Chopin
    Centre social, actuellement centre médico-social Frédéric Chopin Mantes-la-Jolie - rue Chopin - en ville - Cadastre : 2015 AR 174
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Le centre social se compose de trois bâtiments à toits terrasse imbriqués les uns dans les autres . Au sud un bâtiment carré, en rez-de-chaussée surélevé, entièrement vitré. Le socle sur lequel il repose est adapté à la pente. Il était prévu pour abriter un bureau d'animateur, une salle de réunion avec coin lecture et un bar. Au centre un bâtiment en brique aveugle comportait une salle de spectacle et au nord un bâtiment rectangulaire en rez-de-chaussée lui aussi accueille une crèche et un foyer
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Plan masse.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800249NUC4A Façade Est.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800250NUC4A Façade Sud.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800251NUC4A Façade Nord.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800252NUC4A Façade Nord.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800253NUC4A Vue du bâtiment sud du centre. Au fond le mur en brique de la salle de projection Vue de la façade arrière. IVR11_20177800712NUC4A