Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Groupe scolaire Ferdinand-Buisson
    Groupe scolaire Ferdinand-Buisson Mantes-la-Jolie - rue Ferdinand-Buisson - en ville - Cadastre : 2014 AO 185-186
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1931, juste après la fusion de Mantes et de Gassicourt, les perspectives de développement de la population dans le quartier sont importantes : un immeuble HBM de 65 logements, 13 maisons individuelles, 15 familles de gendarmes, c'est pourquoi le maire Auguste Goust propose de construire une école de filles de 8
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    L'école est construite sur un plan en M irrégulier. Elle s'étire le long de la rue Ferdinand -Buisson entre les rues Pierre-Curie, et de Rosny. Aux deux angles se trouvent les pavillons d'entrée l'entrée du cinéma scolaire dans la cour, couvert en terrasse. La maçonnerie est en moellons de Follainville apparents, les allèges et les corniches sont en brique dure, de même que les façades d'entrée. A
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé
    Illustration :
    Plans du rez-de-chaussée de l'école maternelle. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2 Plans du premier étage et des combles de l'école maternelle. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 Plan du rez-de-chaussée et de l'étage du bâtiment d'entrée. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M Façades de l'école maternelle. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800570NUC4A Façades de l'école de filles. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800571NUC4A Façades sur cour de l'école maternelle et de l'école de filles. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie Dessin de la porte d'entrée. (AM Mantes-la-Jolie 4 M) IVR11_20157800562NUC4A Vue d'ensemble de l'école depuis l'angle des rues Pierre-Curie et Ferdinand-Buisson L'entrée de l'école maternelle, placée dans l'angle est surmontée d'un haut fronton blanc , caractéristique de Marabout et de son époque. IVR11_20177800203NUC4A
  • Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette
    Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette Mantes-la-Jolie - rue Denis-Papin - en ville - Cadastre : 2014 AR 17
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    et comportait une école de garçons, une école de filles et une maternelle. Les plans datent de 1962
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Mantes-la-Jolie, 114 SB Archives municipales de Mantes-la-Jolie, 114 SB Tome III.p. 347 Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. GREM, Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. Groupe de recherches et d'éditions mantaises. Volume I (1789-1889) 1991, 406 pages
    Description :
    Un texte de Raymond Lopez et Henri Longepierre décrit l'école de la manière suivante "entièrement prévu à rez-de-chaussée le groupe scolaire a été étudié sur le principe des "écoles tapis" dont il existe à l'étranger, et en particulier dans les pays scandinaves de nombreux et intéressants exemples . Les classes jumelées réunies par des galeries couvertes de circulation s'ouvrent de plain-pied sur des services administratifs, les locaux médicaux et le logement du gardien. Une vaste cour de jeux bordée sur un côté par un préau couvert est prévue ds chacune des écoles à proximité des cours de récréation ."Sur une ossature en béton armé, le remplissage est en voile de béton armé. La couverture est constituée de modules semi-hexagonaux en béton.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Texte libre :
    salles de classe et patios. Le procédé constructif est lui aussi innovant : une répétition de parois en , formant succession de demi-hexagones créant ainsi des éclairages naturels. Une école similaire a été
    Illustration :
    Plaque en mosaïque signalant l'entre de l'école Colette. IVR11_20167800597NUC4A Le hall d'entrée de l'école est largement éclairé par les semi-hexagones de la toiture La façade sur cour de l'école maternelle les Jonquilles. IVR11_20167800611NUC4A Vue d'ensemble de la cour. Au fond le préau, à droite la galerie longeant l'école Rousseau La cour de récréation prise vers l'est. On aperçoit la Tour Vega. IVR11_20167800615NUC4A La cour et le départ de la galerie. A droite le départ du couloir desservant les classes et patios de la partie la plus orientale de l'école Rousseau. IVR11_20167800603NUC4A Au premier plan, la galerie, à l'arrière deux classes de l'école Rousseau qui n'ont pas de patio La galerie passe au devant d'un jardin au centre de l'école Rousseau. IVR11_20167800609NUC4A Le jardin au centre de l'école Rousseau. Au fond les deux salles de classe qui prennent le jour de
  • Groupe scolaire Jules-Ferry, actuellement collège
    Groupe scolaire Jules-Ferry, actuellement collège Mantes-la-Jolie - 5 rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 2014 AK 614-615
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Une première école de fille, et une salle d'asile ont été prévues en 1879 par l'architecte Emile Duval à l'angle des rues de la Perle et sainte-Anne devenues en 1883 rue des Écoles et rue Castor. Les travaux sont adjugés en 1880. En 1884, l'école de filles agrandie est devenue école de garçons. Une nouvelle construction est décidée en 1933 car, selon les propos du maire, M. Goust, ce groupe de 7 classes reconstruction pour 12 puis 14 classes. L'architecte Raymond Marabout est chargé de ce projet. Les travaux sont
    Description :
    la première école comportait la maternelle à l'angle des rues Castor et des Ecoles et l'école de filles le long de la rue des Ecoles et de Strasbourg. Son plan en U épousait les trois rues qui la bordent. Elle était en moellons enduit avec chaînages et entourages de baies en briques dure de Mantes-la -Ville. La couverture était en tuiles grand moule des Cordeliers. Les classes se développaient au rez-de 1934 a adopté le même plan mais un parti inverse : l'école primaire est à la place de la maternelle et principal est constitué de briques arrondies appelées "bullnose" prévues par l'architecte dans les allèges et autour des entrées. Dans la cour se dresse un pavillon des ateliers élevé de deux étages. Il comportait au rez-de-chaussée un atelier fer et un atelier bois, au premier deux classes et au second une salle de science et une classe. Des changements importants ont été effectués pour l'établissement du collège : transformation de l'ancienne maternelle et construction d'une aile pour relier le bâtiment des
    Illustration :
    Elévation et coupe de l'école primaire de filles. Dessin de l'architecte Duval, 1879 (AM Mantes-la Plan de l'école en 1934 (avant sa reconstruction). (AM Mantes-la-Jolie 5M11 (4 Elévations de l'école avant sa reconstruction. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Plan d'ensemble de l'école de garçons et de l'école maternelle projetée par Marabout. 1934 (AM Plan du rez-de-chaussée de l'école maternelle. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Plan du premier étage de l'école maternelle. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Façades de l'école maternelle. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4) IVR11_20157800553NUC4A Plans de l'école des garçons. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4) IVR11_20157800555NUC4A Façades de l'école des garçons. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Plan du rez-de-chaussée de l'école des garçons. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4
1