Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Héricy - forge, puis usine de serrurerie et usine de construction métallique Lebrun, actuellement logement
    Héricy - forge, puis usine de serrurerie et usine de construction métallique Lebrun, actuellement logement Héricy - hameau de La Brosse - 45 rue Paul-Allaine - Cadastre : 2007 F 1534, 1554
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en
    Historique :
    Une forge appartenant à la famille Lebrun est attestée dans le hameau de La Brosse dès les années 1880. A cette époque, elle possède également un local dans le centre de Vulaines-sur-Seine utilisé comme entrepôt (et magasin ?). Au début du siècle suivant, l'activité initiale de maréchalerie s'étend à « ferrures à l'anglaise et à la française, quincaillerie, grillages et fil de fer ». Une facture de l'époque montre que l'atelier répond encore à la demande des agriculteurs de ferrer boeufs et chevaux mais fournit -guerres, les ateliers Lebrun Fils se spécialisent également dans la construction de voitures et de machines agricoles, en particulier dans les travaux de charronerie. L'activité prend fin dans les années . Un soufflet à piston permettait d'attiser le foyer par apport régulier d'air. Au cours de la première
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de serrurerie usine de construction métallique
    Description :
    Les ateliers Lebrun occupaient plusieurs bâtiments répartis autour d'une cour, à la fois espace de travail et lieu de stockage des matières premières et des produits finis (cornières). Construits sur le deux pans recouvert de tuiles. Dans sa longueur, la cour était bordée par les trois pignons accolés des , éclairé par de larges baies rectangulaires, abritait l'espace de forge et l'étage de comble, accessible notamment par une porte haute percée dans le pignon, était réservé au stockage. A l'époque de l'activité , l'une des constructions légères occupant la cour desservait la porte haute de la nef septentrionale. Le ouvert afin d'en permettre l'accès aux véhicules. Les ateliers de forge étaient équipés de soufflet mécanique dont l'un a été conservé lors de la reconversion d'une des halles en logement. Ce soufflet à piston, composé de deux cylindres métalliques, était actionné depuis le foyer de forge par un système de
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Héricy - hameau de La Brosse - 45 rue Paul-Allaine - Cadastre : 2007 F 1534, 1554
    Titre courant :
    Héricy - forge, puis usine de serrurerie et usine de construction métallique Lebrun, actuellement
    Illustration :
    Vue de l'usine de serrurerie et de construction métallique Lebrun au début du 20e siècle. Carte Papier à entête de l'entreprise de serrurerie et de construction métallique Lebrun. (Collection Atelier de l'usine de serrurerie et de construction métallique Lebrun, aujourd'hui occupé par un
  • Héricy - atelier de charpentier Canteau, actuellement logement
    Héricy - atelier de charpentier Canteau, actuellement logement Héricy - 13, 15 place du Général-de-Gaulle - en village - Cadastre : 2007 H 791, 792
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Genre :
    de charpentier
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en
    Historique :
    cours du dernier quart du 19e siècle. En liaison étroite avec l'architecte Eugène Cottin de Fontainebleau et l'architecte Barthélémy d'Héricy, cet entrepreneur de charpente a travaillé sur plusieurs dizaines de chantiers dans les environs d'Héricy. Ainsi, il réalise la charpente de l'église de Vulaines -sur-Seine, construite de 1897 à 1899, et celle de la mairie-école de cette commune construite en 1898 noter les nombreuses maisons de villégiature qui se multiplient sur les bords de Seine et dans les environs de Fontainebleau à cette époque. Ainsi l'atelier d'Ulysse Canteau intervient dans la construction de la villa des Fontaines-Dieu, notamment pour les éléments de charpente extérieure. Les fermes débordantes, très soignées et de style « 1900 », qui habillent les croupes de la toiture, sont un exemple de pièces de menuiserie réalisées suivant un modèle qui permet une production rapide et en série. On en retrouve notamment un exemple sur le pignon de l'atelier d'Ulysse Canteau comme les garde-corps en bois que
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    rectangulaire, ce bâtiment avec étage de comble abritait à la fois le logement patronal, dans la partie occidentale de l'édifice, le logement des ouvriers, qui occupait l'étage de comble de la partie orientale et l'atelier qui occupait quant à lui le rez-de-chaussée. Accolée à l'atelier se trouvait une pièce en rez-de , convertie en logement. Le stockage de la matière première se faisait dans un entrepôt, situé rue de la Haute -Bercelle à Avon, quartier occupé par plusieurs ateliers liés au travail du bois. Le pan de bois qui constitue l'ossature de l'ensemble est encore visible dans la partie orientale, il a été recouvert d'un enduit sur le reste de l'édifice. Les avancées en saillies et les lucarnes à deux pans percées dans la toiture comportent des éléments de charpente extérieure soignés. De manière générale, les décors en menuiserie (garde-corps de la façade arrière, pignon) témoignent de l'ancienne occupation du site. L'ensemble a été agrandi dans un second temps, par une extension en rez-de-chaussée, accolée à la façade
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Héricy - 13, 15 place du Général-de-Gaulle - en village - Cadastre : 2007 H 791, 792
    Titre courant :
    Héricy - atelier de charpentier Canteau, actuellement logement
    Illustration :
    Ulysse Canteau, maître charpentier, accompagné de sa famille posant devant l'atelier d'Héricy Portrait de Ulysse Canteau, maître charpentier à Héricy. Photographie ancienne, 4e quart du 19e Ulysse Canteau, maître charpentier à Héricy, devant un chantier de construction. Photographie Portrait de Madame Canteau. Photographie ancienne, 4e quart du 19e siècle. (Collection particulière Papier à entête de l'entreprise de charpente d'Ulysse Canteau. (Collection particulière Vue générale de l'atelier du charpentier Canteau. IVR11_20097700340NUC4A Pignon oriental de l'atelier. IVR11_20097700341NUC4A Pignon oriental de l'atelier,décor de mensuirie. IVR11_20097700342NUC4A Façade arrière, extension postérieure à la construction de l'atelier. IVR11_20097700343NUC4A Façade arrière, extension postérieure à la construction de l'atelier. IVR11_20097700344NUC4A
  • Héricy - usine de menuiserie Guichard, puis Bouvier, actuellement atelier municipal et logement
    Héricy - usine de menuiserie Guichard, puis Bouvier, actuellement atelier municipal et logement Héricy - rue de Barbeau - Cadastre : 2012 AB 402, 482, 483
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en
    Historique :
    L'usine de menuiserie de la rue de Barbeau a été établie à Héricy, au début des années 1930, par M . Guichard. A cette époque, le travail du bois, en particulier la réalisation de madriers et de bois de charpentes, s'effectue sous un hangar. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le hangar est fermé et l'emprise de l'atelier agrandie par une extension accolée à la façade sud. Le propriétaire exerce son vingtaine d'années. Il fait construire un logement accolé à la façade nord de l'atelier. En 1985, la mairie achète terrain et bâtiments et y installe ses ateliers municipaux. Au cours de l'année 2009, une partie des bâtiments a fait l'objet d'une réfection pour servir de logement.
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Dénominations :
    usine de menuiserie
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    bois pan de bois béton parpaing de béton
    Description :
    L'ancienne menuiserie Guichard s'est développée à partir d'un hangar initial, implanté en milieu de parcelle dont la forme rectangulaire a conditionné les extensions successives. Les ateliers sont en pan de bois avec un remplissage de parpaings en béton masqués par un bardage de lattes de bois. La toiture à longs pans, couverte de tuiles mécaniques, comporte une rupture de pente due à l'extension des ateliers coté sud. Les façades de l'adjonction sont percées par de larges baies rectangulaires. A l'arrière des toitures à un et deux pans, recouverts de tôles. Ces structures ouvertes permettaient le stockage des matières premières et des produits finis. Autour de cette arrière cour, un autre bâtiment, d'un seul niveau et de faible superficie, servait de garage. Dès l'origine, la partie septentrionale de l'atelier principal a été cloisonnée, sur deux niveaux, afin de servir de logement et de bureau. La porte de
    Localisation :
    Héricy - rue de Barbeau - Cadastre : 2012 AB 402, 482, 483
    Titre courant :
    Héricy - usine de menuiserie Guichard, puis Bouvier, actuellement atelier municipal et logement
    Illustration :
    Vue générale de l'usine de menuiserie Guichard. IVR11_20097700515NUC4A Façade latérale de l'ancien atelier de menuiserie. IVR11_20097700519NUC4A Vue générale de l'usine de menuiserie Guichard, depuis le nord. IVR11_20097700518NUC4A Vue intérieure de l'ancien atelier de menuiserie. IVR11_20097700516NUC4A
  • Héricy - four industriel (four à plâtre) Dumont, actuellement logement
    Héricy - four industriel (four à plâtre) Dumont, actuellement logement Héricy - 18 place du Général-de-Gaulle - Cadastre : 2007 H 1052
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en
    Historique :
    , plâtrier. Tout au long du siècle, des dizaines de four de ce type, ainsi que des fours à chaux, sont construits en bordure de Seine et appartiennent, pour la plupart à des entrepreneurs de maçonnerie. Ils permettent d'exploiter les matières premières de cette zone et de répondre à une demande locale liée à la maçonnées, de petite taille, utilisées le temps de quelques campagnes. Celui donnant sur la place du Marché (aujourd'hui place du général de Gaulle) cesse de fonctionner au milieu du 19e siècle. Contrairement aux installations similaires, celle de la famille Dumont n'est pas démolie. Dans les années 1910, le four, intégré à une maison, sert de bûcher à ses habitants.
    Description :
    d'un toit à deux pans couvert de tuiles. Son pignon, en grande partie aveugle, donne sur la place du général de Gaulle. Ce qu'il reste du four à plâtre se trouve à l'arrière de ce mur, au rez-de-chaussée du bâtiment d'habitation. Une voûte en berceau, d'environ deux mètres de hauteur, maçonnée en moellons équarris, protège un espace rectangulaire d'environ 10 m². Le sol est recouvert de dalles en pierre. Les murs latéraux ont été percés de niches, elles aussi voûtées, aménagées au niveau du sol. Les parois de ces deux niches latérales, comme celles de la pièce centrale, sont couvertes de suie. Cependant, le fonctionnement de cette installation, et son lien avec la production de plâtre, reste hypothétique. Les niches bouché au moment de la construction de l'espace d'habitation au premier étage.
    Localisation :
    Héricy - 18 place du Général-de-Gaulle - Cadastre : 2007 H 1052
    Illustration :
    de :"Dictionnaire encyclopédique Larousse, 1909. IVR11_20097701563XA Dessin représentant un plâtrier alimentant le foyer d'un four à plâtre. Tiiré de : Le plâtre : sa production et son utilisation dans l'habitat / Groupe de recherche et d'échanges technologiques, 1982 Pignon de la maison abritant un ancien four à plâtre. IVR11_20097700331NUC4A Pièce voûtée, ayant probablement servi comme four à plâtre au cours de la première moitié du 19e Détail de la voûte, à cet endroit remaniée, peut-être pour boucher un ancien conduit de cheminée Détail de la maçonnerie, sous l'enduit récent, les moellons de grès sont recouverts de suie Niche voûtée, ménagée dans le mur occidental de la pièce. IVR11_20097700336NUC4A Détail de la maçonnerie de la niche occidentale. IVR11_20097700337NUC4A Détail du sol de la niche occidentale, creusé et cimenté après l'abandon de la production de plâtre
1