Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • casino municipal
    casino municipal Enghien-les-Bains - 1 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 450
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    roses, sur les berges du lac. L'un des premiers casinos a été mis en place en 1842 dans un chalet de bois, mais sans jeux. Les jeux de société apparaissent en 1864 mais ce n'est qu'en 1877 que Villemessant introduit les jeux de hasard dans la ville en obtenant l'autorisation d'ouvrir les jeux des petits chevaux. En 1872, le premier chalet de bois ayant été détruit par les prussiens, un nouvel établissement est reconstruit sur le site. Au début du siècle la station estivale d'Enghien accueille plus de 7000 , l'architecte parisien Édouard Autant (1874-1964) édifie en 1898-1901 un navire-casino. De son aménagement intérieur, peu d'éléments sont connus si ce n'est une planche de La décoration ancienne et moderne (1902) et de vitraux figurant des navires aux voiles gonflées par la brise voguant sur des vagues stylisées et par des personnages en costumes traditionnels bretons. Des corniches de stucs, ornées de tournesols en demi-ronde bosse, des boiseries aux lignes en arabesques, un sol au décor de vagues, laissent à penser
    Parties constituantes non étudiées :
    fabrique de jardin
    Description :
    genre et reflète le caractère original de ce jeune architecte. La partie du casino donnant sur le lac est en forme de navire avec proue, ponts et mâts. Depuis le pont supérieur une passerelle conduit ver un escalier rustique dit escalier des alpinistes aux rampes de fausses branches d'arbres écotés de béton. Passage entre le monde de la mer et celui de la forêt merveilleuse cet escalier conduit au jardin extravagant constitué d'un amoncellement de rochers artificiels enchâssés dans des arbres. Tour à tour nommée balcons, mais un seul vaste parterre de chaises et quelques baignoires latérales. Murs et plafond ne sont qu'une imbrication de rochers qui pour un plus grand réalisme sont entremêlés de végétaux et de lustres imitant semble-t-il des branches de gui. Les contemporains étaient impressionnés par le rideau de scène , immense glace reflétant l'architecture rocheuse de la salle dans laquelle le public perdait son regard . L'élévation du second casino, de 1909, est d'une grande profusion décorative mais reste un ensemble peu
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 1 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 450
    Annexe :
    (Centre de documentation du musée de l'Ile-de-France Sceaux). Grâce à leur casino, les Enghiénois paient moins d'impôts. In Journal du dimanche, 22-sept-63. (Centre de documentation du musée de l'Ile-de-France -les-Bains, 3e trimestre 1976, n°35. (Centre de documentation du musée de l'Ile-de-France Sceaux documentation du musée de l'Ile-de-France Sceaux). Enghien-les-Bains à 11 min de Paris, 152 trains par jour musée de l'Ile-de-France Sceaux). Ouvrage AUTANT, Edouard (architecte). L'architecture au XXe siècle . Eaux minérales les plus sulfureuses de France. In Revue Illustrée, juil-03 (Centre de documentation du architectes, 1898, p.96, pl.71. (Bibliothèque Nationale V. 3926). Casino d'Enghien. In Les Amis de Paris , mars-13, n°19, pp.536-537. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris Per 4° 332). In Vu, 8-avr-33 Sceaux). BATEAU, Georges. Jadis à Enghien, gens de la scène, du music-hall et de l'écran. In BMO Enghien ). GIRAUD, Hélène. Coup de jeune pour le casino d'Enghien. In Le Monde, 19 avr 1990, p.30. (Centre de
    Illustration :
    , entre 1901 et 1907. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500030NUCAB l'Ile-de-France) IVR11_20069500034NUCB rustique conduisant vers le théâtre. Carte postale entre 1901 et 1908. (Musée de l'Ile-de-France l'Ile-de-France) IVR11_20069500032NUCAB grotte. Carte postale entre 1901 et 1908. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500031NUCAB forme de grotte. Carte postale entre 1901 et 1908. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500048NUCB postale vers 1907. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500038NUCB proue, abondamment vitrée et de style Art nouveau. Carte postale vers 1908. (Musée de l'Ile-de-France siècle. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500037NUCAB du 20e siècle. (Musée de l'Ile-de-France) IVR11_20069500033NUCB
  • casino dit kursaal
    casino dit kursaal Enghien-les-Bains - rue Général de Gaulle rue de Malleville - en ville - Cadastre : 1995 AE
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A la fin des années 1860, plusieurs projets voient le jour dans la ville pour la construction de deux kursaal. Ce type d'édifice est issu de la production germanique et austro-hongroise avant 1870 et correspondent en fait au cercles ou aux assembly rooms britanniques, lieu de réunion et de sociabilité avec des espaces de lecture et de concert et parfois de jeux. L'un des projets est lancé par Alègre et sa nouvelle société thermale avec la construction, vers 1868, d'un immense kursaal sur une parcelle allant de la rue de Malleville à la Grande rue, actuelle rue du Général de Gaulle. Alors que l'ensemble du gros œuvre acquis par l'entrepreneur Lesueur qui, autour de 1875, en récupère les matériaux, puis la rue des Thermes
    Description :
    principales se composent de plus d'une vingtaine de travées avec au centre et sur les extrémités trois pavillons qui se distinguent par un étage de plus.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - rue Général de Gaulle rue de Malleville - en ville - Cadastre : 1995 AE
    Illustration :
    Vue du Kursaal inachevé depuis le lac, durant les années 1870. Photographie de la collection Tible
  • casino dit kursaal
    casino dit kursaal Enghien-les-Bains - rue Général de Gaulle esplanade Patenôtre Desnoyer - en ville - Cadastre : 1995 AH non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A la fin des années 1860, plusieurs projets voient le jour dans la ville pour la construction de deux kursaal. Ce type d'édifice est issu de la production germanique et austro-hongroise avant 1870 et correspondent en fait au cercles ou aux assembly rooms britanniques, lieu de réunion et de sociabilité avec des espaces de lecture et de concert et parfois de jeux. L'un des projets, conçu par l'architecte A. Ponsin en 1866 est de lancer une jetée promenade sur le lac et d'y édifier un édifice de style exotique (couronnement en bulbe, arcs outrepassés et répertoire de formes propres à la tradition architecturale islamique thermales). Une société est créée pour réunir les fonds nécessaires et les plans sont dessinés. Ce type de d'Enghien, qui devait être inauguré en 1867 pour accueillir les visiteurs de l'Exposition universelle, ne
    Parties constituantes non étudiées :
    salle de spectacle
    Escaliers :
    escalier droit escalier de distribution extérieur
    Description :
    conduit à un grand vestibule. De plan oblong, il est occupé au centre par la salle de spectacle dont l'élévation domine l'ensemble. Un ensemble de salle de billard, salle de jeu, de salons et de boudoirs sont disposés autour et ouvrent sur de grandes galeries et terrasses entourant l'édifice. Deux escaliers demi circulaires distribuent les gradins de la salle de spectacle. L'élévation de la façade d'entrée est résolument orientalisante : porte monumentale avec arc outrepassé encadré de deux motifs de minarets. Le tout est couvert en terrasse et dominé par le toit couvrant la salle de spectacle surmonté d'un bulbe sur la partie centrale . Un décor de stuc et de bois ajourés contribuent à l'aspect exotique du bâtiment. Les façades latérales s'ouvrent par de grandes baies géminées sur le lac, et sont surmontées d'une haute corniche ajourée ponctuée de petits bulbes. La même corniche souligne le toit de la partie centrale ornée de deux sortes de nacelles où s'ancrent les portes fanions.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - rue Général de Gaulle esplanade Patenôtre Desnoyer - en ville - Cadastre
    Illustration :
    Plan de situation d'ensemble pour le projet de Kursaal. Plan, 1866. (BNF, Département des estampes Plan du projet de Kursaal. Plan, 1866. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III, Val Projet de Kursaal, façade d'entrée sur le quai. Plan, 1866. (BNF, Département des estampes, Topo Va Façade latérale nord du projet de Kursaal. Plan, 1866. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol
  • casino
    casino Enghien-les-Bains - 29, 33 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 366, 271, 272, 20
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Autour de 1907, l'idée de construire un second casino est lancée. C'est dans ce contexte que le projet de l'architecte Albert Guilbert est conçu. Il devait prendre place sur les bords du lac, non loin du premier casino, sur les parcelles aux numéros 29-33 de l'avenue de Ceinture, d'une superficie de plus de 30 000 m². Le projet n'a finalement pas vu le jour, la question du second casino, très
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Description :
    L'édifice se caractérise par la présence de trois coupoles dominant l'ensemble, la plus haute casino municipal. L'intérieur de l'édifice devait également présenter un décor sculpté abondant.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 29, 33 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 366, 271, 272, 20
    Illustration :
    Coupe longitudinale de l'ensemble du casino au niveau du Cercle, de la salle des Chevaux et du Détail de la coupe longitudinale du casino au niveau du Cercle. Dessin sur calque, 1908. (Institut Détail de la coupe longitudinale du casino au niveau de la salle des chevaux. Dessin sur calque Détail de la coupe longitudinale du casino au niveau du théâtre. Dessin sur calque, 1908. (Institut Coupe transversale du casino au niveau de la salle du cercle. Dessin sur calque, 1908. (Institut Détail de la coupe transversale du casino au niveau de la salle du cercle : coupole et son Détail de la coupe transversale du casino au niveau de la salle du cercle : kiosque. Dessin sur
  • casino dit Windsor Casino
    casino dit Windsor Casino Enghien-les-Bains - rue du Général de Gaulle rue de la Coussaye - en ville - Cadastre : 1995 AE 382
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Dès 1908, l'idée de construire un second casino est lancée par le Docteur Helary accompagné avec le casino municipal. Il aurait dû occuper la grande parcelle de la propriété du Windsor, d'où le choix de ce nom qui, de plus, correspondait parfaitement à la volonté de luxe et de faste voulus pour le au casino où prenaient place les salles de jeu, les salons et le théâtre, mais un aussi un remarquable complexe sportif nommé parc des sports. L'édifice devait se déployer sur une grande façade de 70 mètres de long et sur plus de 60 mètres de profondeur, l'ensemble du plan étant presque carré. Au sous salle de billard et une salle d'escrime. Au rez de chaussée, en fait surélevé, se déployaient une galerie promenoir, le théâtre-salle des fêtes, un restaurant, des salles de jeux et une grande terrasse , étaient disposés d'autres salons, la salle de restaurant du Cercle, des salles de jeux et la prestigieuse lac et une rivière, était agrémenté d'un théâtre de verdure dit théâtre des fleurs et d'un kiosque à
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Description :
    dôme couronné par un lanternon. De nombreux degrés conduisaient à l'entrée d'honneur encadrée par des colonnes et ornée de groupes sculptés. Le reste de la façade se déployait sur la droite avec 8 travées aux
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - rue du Général de Gaulle rue de la Coussaye - en ville - Cadastre : 1995 AE
    Illustration :
    Plan général de l'ensemble avec le parc des sports. Dessin aquarellé. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de permis de construire) IVR11_20099500135NUC4A Plan du casino, détail du parc. Dessin aquarellé. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de permis de construire) IVR11_20099500136NUC4A autorisations de permis de construire) IVR11_20099500137NUC4A autorisations de permis de construire) IVR11_20099500134NUC4A Plan du rez-de-chaussée, 1909 (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de permis de Plan du premier étage, 1909. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de permis de construire Plan du sous-sol du casino, 1909. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de permis de
1