Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Façade Sud (extrait du permis de construire).

Maison G., Fontenay-aux-Roses

Informations générales

Haut de page
Type de support phototype numérique
Immatriculation IVR11_20179200034NUC4B
Couleur Non
Sens vertical
Copyrights (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Diffusion communication libre, reproduction soumise à autorisation
Date de prise de vue 2016

Auteur(s)

Haut de page
Auteur du document reproduit Kruszyk Laurent (reproduction)
Auteur de l'illustration Baley Hervé, Michel, Marie
Hervé, Michel, Marie Baley (17 mai 1933 - 5 octobre 2010)

Hervé Baley est un architecte français actif principalement en région parisienne à partir des années 1960. Élève de Georges-Henri Pingusson (1894-1978), puis à partir de 1954 de Jean Faugeron (1915-1983), il étudie dans les ateliers libres d'architecture de l'École des beaux-arts de Paris, où il rencontre son premier associé, Dominique Zimbacca (1928-2011). Tous deux fondent l'Atelier d'Architecture et d'Aménagement (A.A.A.) entre 1959 et 1960, et Hervé Baley entame alors une carrière d'architecte-décorateur. Il aménage en effet un certain nombre d'appartements parisiens, et construit principalement des maisons individuelles en Ile-de-France. Daniel Ginat (1936- ) et Alain Marcoz (1932- ) sont alors devenus ses deux principaux associés. Sa ligne créatrice est profondément inspirée de Frank Lloyd Wright (1867-1959), qu'il admire beaucoup pour ses qualités spatiales intérieures, comme pour son souci de développer un rapport harmonieux avec le site extérieur dans lequel s'implante l'architecture.

L'agence d'Hervé Baley connaît par la suite une baisse d'activité, à mettre en lien avec les débuts en tant que professeur à l'École Spéciale d'Architecture (ESA). À la rentrée 1968, l'architecte est en effet recruté comme chef d'atelier dans cette école, et dirigera pendant plus de vingt ans, jusqu'en 1990, l'atelier Sens et Espace. Dans celui-ci, il s'attache à sensibiliser ses élèves aux principes de l'architecture organique héritée de Frank Lloyd Wright et développe une pédagogie basée sur l'expérimentation spatiale qui lui est propre. Lorsque l'enseignant se voit obligé de fermer son atelier d'architecture, Hervé Baley retrouve son activité exclusive d'architecte. La difficulté à obtenir de nouvelles commandes le pousse au milieu des années 1990 à partir s'installer à Marrakech, où il s'éteint en 2010, après avoir construit dans la région plusieurs villas.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
Auteur de l'illustration Ginat Daniel
Daniel Ginat (1936 - 2007)

Daniel Ginat, architecte DESA (1958), est un des principaux associés d'Hervé Baley (1933-2010) au sein de l'agence l'Atelier d'Architecture et d'Aménagement. Créé entre 1959 et 1960 par Hervé Baley et Dominique Zimbacca (1928-2011), cet atelier connaît plusieurs changements d'associés au cours des années 1960 et 1970, mais Daniel Ginat demeure le compagnon de route le plus fidèle d'Hervé Baley. Associés avec Alain Marcoz jusqu'à la fin des années 1960, ils réalisent tous trois plusieurs constructions en Ile-de-France, dont la plupart se destinent à une fonction résidentielle, individuelle ou collective. Daniel Ginat, entré en 1963, quitte l'agence bien plus tard, au début des années 1980 et construit par la suite quelques projets personnels : un immeuble d'habitations à Viroflay, mais aussi sa propre maison de vacances à Brignogan, village familial de sa femme, Maryvonne, qui n'est autre que la sœur de la femme d'Hervé Baley, Françoise.

Daniel Ginat multiplie les voyages très tôt. Après avoir passé son baccalauréat en mathématiques au collège Sainte-Barbe à Paris, le futur architecte part dans un premier temps en Grèce, puis rentre à l’École Spéciale d'Architecture (ESA). Un stage organisé sur les bords de la mer Noire en Turquie lui suffit pour tomber amoureux de la culture turque et du Moyen-Orient de manière générale. À l'ESA, il fait également la connaissance de Farah Diba (née en 1938), aussi étudiante en architecture. Des liens d'amitié se tissent, et tous deux entreprennent un voyage de la Turquie jusqu'à l'Afghanistan, sur les traces des villes zoroastres. Il sera également un des compagnons de voyage de son futur beau-frère, Hervé Baley, en 1963, lorsque tous deux partent avec le Dr Frédérick Leboyer aux États-Unis, durant un mois, sur les traces de Frank Lloyd Wright. Par la suite, Baley et Ginat se rendent à de nombreuses reprises à Konya, lors des cérémonies annuelles soufies turques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
Auteur de l'illustration Marcoz Alain
Alain Marcoz (1931 - 1993)

Alain Marcoz est architecte DPLG en 1962, après avoir suivi durant plus de dix ans les cours de l'École Nationale Supérieure de l'École des Beaux-Arts (ENSBA), à Paris. Élève de Pierre Vivien, d'Henri Larrieu, puis de Xavier Arsène-Henry, il rejoint l'agence d'Architecture et d'Aménagement d'Hervé Baley quelques années après l'obtention de son diplôme. Avec Daniel Ginat comme troisième associé, ils réalisent jusqu'à la fin des années 1960 plusieurs projets, principalement des habitations individuelles ou collectives, en Ile-de-France. Alain Marcoz quitte par la suite l'agence d'Hervé Baley, et réalise plusieurs projets en son nom propre, comme la clinique des Charmilles à Arpajon (Essonne).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.