Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ville thermale d'Enghien-les-Bains

Dossier IA95000178 réalisé en 2008

Œuvres contenues

Née de l'exploitation d'eaux sulfureuses au début du 19e siècle, la station thermale d'Enghien-les-Bains doit aussi sa prospérité à la présence de son lac, paysage exceptionnel offrant toutes les qualités d'un site propice à la villégiature. Douceur climatique, cures et divertissements en ont fait la première station thermale française aux portes de la capitale.

Établissements thermaux, casinos et promenades, reconstruits au gré des modes, constituent le coeur de l'histoire de la ville d'eau. Tout d'abord village émaillé de cottages et de châlets pittoresques érigés au bord du lac, elle devient, en 1850, une véritable commune répondant ainsi à la constante progression du flux des baigneurs saisonniers et à I'augmentation de la population. Durant presque deux siècles, les choix architecturaux et urbains des différents édiles ainsi que ceux des commanditaires, propriétaires et spéculateurs, ont forgé l'image de la ville. Villas et immeubles de tous styles, se côtoient avec une prédominance de l'Art nouveau et de l'Art Déc0.

Le contenu de l'étude d'inventaire réalisée sur la ville d'Enghien-les-Bains, ainsi que l'ouvrage publié : "Enghien-les-Bains, Architecture et décor" sont accessibles dans la Rubrique Documentation - Liens web en bas de page.

Aires d'études Enghien-les-Bains
Adresse Commune : Enghien-les-Bains
Cadastre : 1995 AB, AC, AD, AE, AH

La station thermale d'Enghien les Bains a été créée quasi ex nihilo au début du 19e siècle. Durant deux siècles elle se développe pour devenir la ville d'aujourd'hui qui compte, au dernier recensement, 10 368 habitants. Les principales étapes sont les suivantes : 1766, découverte des eaux par Louis Cotte. 1772, Le Veillard, déjà exploitant des eaux de Passy est attiré par celles d'Enghien et se porte acquéreur de leur concession auprès du prince de Condé. 1803, la concession passe aux mains de madame Gauthier, sœur du banquier Benjamin Delessert. 1811, construction du premier établissement thermal sur les bords du lac. L'amorce du premier quartier, dévolu aux soins thermaux est lancée. 1820, la qualité des eaux est confortée par une étude sur les eaux du royaume. 1821, arrivée de Jean-Baptiste Péligot, administrateur des hôpitaux de Paris. De nouvelles sources sont découvertes. Il modifie le premier établissement thermal et le nouvel établissement de la Pêcherie est construit. 1824, le premier hôtel de la station est construit, l'Hôtel des Quatre pavillons. Péligot lance alors un grand projet de lotissement des bords du lac, destiné à la villégiature. Si l'ensemble n'est pas totalement réalisé, on peut considérer que c'est entre les années 1830 et 1840 que le premier quartier de la ville est établi sur les bords du lac. En 1847, on compte 43 maisons de campagne sur ses rivages. 1846, construction de la gare qui permet le développement d'un nouveau quartier entre la gare et le lac. Cafés, restaurants, chalets se multiplient ainsi que les activités de loisir. 1850, le territoire jusqu'alors partagé entre les communes de Deuil, Soisy, Saint Gratien et Epinay, devient la commune d'Enghien les Bains : près de 175 ha dont 40 occupés par le lac. En 1851, la ville compte 13 voies. 1853, création du cimetière au nord. 1854, construction du Temple au nord également qui contribue au développement d'un quartier de maisons dans sa périphérie.1860, construction d'une église et en 1863, de la mairie école avec percement de nouvelles rue et ainsi développement d'un nouveau pôle urbain. La prospérité des années 60 est interrompue par la guerre de 1870. Fin du 19e et début 20e percement de nouveaux boulevards (notamment sur le plateau d'Ormesson, la rue Félix Faure ou le bd Sadi Carnot) qui conduit à la constructions de nombreuses villas et pavillons. Les quartiers nord se développent également avec la percée de nouvelles voies (rue Peligot, rue Alphonse Haussaire...). Les immeubles deviennent de plus en plus nombreux. En 1900-1902, l'image du casino, emblématique de la ville, se dessine avec la construction du grand casino sur le lac. Il sera à maintes reprises transformé mais restera toujours sur ce même site. L'édification de la jetée promenade en 1910 conforte l'aspect de ville d'eau. Apparaît également à cette période le phénomène des lotissements concertés privés comme la Villa des Sureaux, la Villa d'Ormesson, La Villa Messenie ou la Villa Cresson. Durant l'entre guerre a lieu une véritable renaissance urbaine avec tout particulièrement la construction de nouveaux équipements (poste, école, central téléphonique, square, crèche et l'édification d'un nouveau bâtiment thermal en 1933). La construction de grands immeubles Art déco, entre 1920 et 1930, s'impose dans toute la ville ainsi que de nouveaux lotissements dont le lotissement Taupin. Après la seconde guerre mondiale, de grands projets urbains modifient certains aspects de la ville. Parmi les grands chantiers, celui du lycée en 1950. Mais il faut aussi évoquer les aménagements de jardins, la piscine du casino, la construction d'immeubles pour pallier au manque de logement (notamment l'angle du casino au niveau de la rue du Général de Gaulle, et au sud ouest de la commune dans des espaces laissés encore vacants). Le centre ville subit une profonde modification avec la reconstruction de l'îlot du marché en 1978 suivie de la ZAC du centre ville puis de celle du front du lac. P lus récemment, de nouveaux équipements ont vu le jour (centre d'art, bibliothèque, nouvel établissement thermal, jardins...) ainsi que la rénovation totale du casino. La municipalité en place lors de l'étude d'Inventaire a créé une ZPPAUP, instaurée en 2007 protégeant ainsi une grande partie du patrimoine de la station thermale.

Sites de proctection zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager

La ville s'est développée dans un site privilégié : autour du lac, et au pied de la colline de Montmorency, éléments paysagers qui outre la présence de sources thermales ont été des éléments majeurs pour le développement de la ville comme lieu apprécié de la villégiature parisienne. Le territoire est aujourd'hui entièrement bâti et les espaces vacants organisés en parcs et espaces de promenade.

Annexes

  • Enghien - Ville - Sources et bibliographie

    SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

    Monographies

    - RÉVEILLÉ-PARISE, Joseph-Henri. Une saison aux eaux minérales d'Enghien, considérations hygiéniques et médicales sur cet établissement. Paris : Dentu, 1842, In-12, 261 p. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 5052)

    - GUINOT, Eugène. Enghien et la vallée de Montmorency. Paris, 1847.

    - GIRARDIN, Emile de, BRAINNE, Charles, POUPIN, Victor, MONTRY, A. de, PUISAYE, D. de. Enghien et ses environs. Paris : Michel Lévy, s.d.(1863?), In-4°, 129 p. (Archives départementales des Yvelines)

    - LEFEUVE, C. Le tour de la vallée, histoire et description. Montmorency : Ernest Bourges, 1867, 2 vol., in-8°, vol. 2. (Archives départementales des Yvelines).

    - LEFEUVE, C. Histoire féodale, paroissiale, bourgeoise, amoureuse, littéraire et pittoresque de la vallée de Montmorency. Paris : Bachelin-Deflorenne, 1868, In-12°.

    - Enghien-les-Bains, la station thermale de Paris, ses eaux, sa cure. Compiègne : s.d., In 8°, 32 p. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 706906)

    - Nouvelles eaux minérales de Passy et eaux sulfureuses d'Enghien. s.d., In-16°, 4 p. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 65ter)

    - Enghien-les-Bains, son origine, son climat. Louis Cotte, fondateur d'Enghien (1740-1815). Paris-Enghien, 1899.

    - PONSIN, J., HELARY, Dr. L., FABIEN, P. Histoire d'Enghien-les-Bains. Enghien-les-Bains : Editions du Réveil de Seine-et-Oise, 1910, In-4°, 319 p. (Archives départementales des Yvelines)

    - NEU, Jean-Paul. Enghien-les-Bains, cent vingt-cinq ans d'histoire. Suresnes : Actica, 1974, 97 p. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 142882)

    - NEU, Jean-Paul. Enghien-les-Bains, nouvelle histoire. Saint-Ouen-l'Aumône : Ed. du Valhermeil, 1994, In-4°.

    - SUEUR, P. 1850-2000, du hameau à la ville, 150 ans d'histoire d'Enghien-les-Bains. Saint-Ouen-l'Aumône : Ed. du Valhermeil, 2000, In-4°, 239 p. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 153099)

    Revues

    - NORMAND, Félix. La vie des eaux, Enghien. In L'Illustration, 21 mai 1853, pp. 334-335.

    - VIGNE, Henri. Les environs de Paris, Enghien. In L'Illustration, 1er semestre 1869, p. 320. (Centre de documentation du musée de l'Ile-de-France, Sceaux, photocopie)

    - Excursion à Enghien-les-Bains, le 28 septembre 1893. In Mémoires de la société historique et archéologique de l'arrondissement de Pontoise et du Vexin, 1895, t. XVII. ,pl. 4 (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per 8° 1219)

    - Aménagement d'une place publique à Enghien-les-Bains (Moreels, architecte). In L'Architecture usuelle, 1932, pp. 355-357, fig. 940-944. (Bibliothèque Nationale, Fol. V 5003)

    - THOMAS, Louis. Une station thermale d'Enghien-les-Bains. In Le Grand Paris, 1941

    - Proposition pour un théâtre de l'Europe à Enghien, Maurice Sokol, architecte. In L'Architecture française, janv.-févr. 1969, n° 317-318 ; pp. 77-79. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per 4° 478).

    - BOUDON, F., LOYER, F. Hector Horeau 1801-1872. In Supplément Cahiers de recherche architecturale, 1979, n° 3, p.114. Esquisse d'un projet de bains pour Enghien, 1865.

    - Au bord du lac, ZAC du front du lac, Enghien-les-Bains, Christian de Portzamparc architecte. In L'Architecture d'aujourd'hui, oct. 1981, n° 217 ; p. 66. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per 4° 479).

    - Le Jardin des Roses. Pour un nouvel art de vivre... In Paysage actualités, oct-94, n° 172 ; pp. 32-33. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per 4° 1600).

    - TEINTURIER, Michel. Madeleine Gautier née Delessert lance les eaux d'Enghien. In Vivre en Val d'Oise, septembre-octobre 1995, n° 33 ; pp. 34-37. (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per 4° 1717).

    Documents d'archives

    - Société des eaux sulfureuses d'Enghien, acte de société. Paris : impr. Hugard, 1825.

    - PUISAYE, Dr. de. Notice médicale sur les eaux d'Enghien. Paris, Wiesenberg, fin 19e siècle.

    - Bibliothèque nationale, Fol V 3813. CHEVALIER, E. (architecte). Plans, coupe et élévation d'une maison à Enghien-les-Bains, In L'architecture pittoresque au XIXe siècle. Recueil de villas, pavillons, écuries, kiosques, volières, parcs et jardins. Paris : A. Lévy, 1877 [-ca 1880], 6 p., 36 pl. lith. ; 45 cm, pl. 2.35.

    - Bibliothèque historique de la ville de Paris, in-8° 922 409. VERNHOLES, fils (architecte). Plans et photo d'une maison à Enghien-les-Bains. In L'habitation du parisien en banlieue. Après le travail à Paris, le repos à la campagne. Paris : [191?], 132 p., ill. (phot.) ; 24,5 cm, pl. 49.

    - Bibliothèque nationale, 4°V 7821. PETITPAS (architecte,?). Plans et élévations d'une maison à Enghien-les-Bains. In Le cottage pour tous. Maisons de campagne. Villas et cottages. Paris : Librairie René Colas, [1913], 3 p., 80 pl. ; 27 cm, pl. 70.

  • Enghien - Ville - Liste des oeuvres sélectionnées et étudiées

    LISTE DES OEUVRES SÉLECTIONNÉES ET ÉTUDIÉES

    VILLE thermale

    MAISONS-IMMEUBLES

    DECOR D’ARCHITECTURE, panneau de céramique aux roseaux, 63 bd Cotte

    DECOR D’ARCHITECTURE, fronton ornemental, céramique de Bigot, 17 rue de Cursay

    DECOR D’ARCHITECTURE, fronton ornemental, céramique de Guimard, 13, rue de la Barre

    GARDE-CORPS d’après un dessin d’Hector Guimard, 7-9bis avenue de Girardin

    CHEMINEE du ferronnier Emile Robert (adresse non communicable)

    LOTISSEMENT CONCERTE Villa Cresson

    LOTISSEMENT CONCERTE Villa Messénie

    LOTISSEMENT CONCERTE des Sureaux

    LOTISSEMENT CONCERTE du comte et de la comtesse de Chabannes

    LOTISSEMENT CONCERTE Villa des Platanes

    EGLISE PAROISSIALE Saint-Joseph

    - Confessionnal

    - 16 verrières décoratives (baies 101 à 106)

    - Verrière historiée : Saint Vincent de Paul

    - 11 verrières historiées : apparitions ; guérisons ; enfance de Bernadette Soubirous ; sainte Thérèse de Lisieux ; couronnement du roi Charles VIII

    - 7 verrières historiées et figurées : Sainte famille, Nativité, Fuite en Egypte, prophètes et rois

    - Monument aux morts de la guerre 1914-1918

    - Monument commémoratif du curé Louis Simonin

    - Chandelier pascal

    - Chandelier d'autel

    - Croix d'autel

    - Burettes ; plateau à burettes n°1

    - Burettes ; plateau à burettes n°2

    - Calice 1

    - Calice 2

    - Calice 3

    - Calice 4

    - Calice 5

    - Calice ; patène

    - Ciboire 1

    - Ciboire 2

    - Ciboire 3

    - Ciboire 4

    - Ciboire 5

    - Ostensoir

    - Patène

    - Bannière de procession

    - Croix de procession

    - Croix reliquaire de la sainte Croix

    - Chape

    - Chasuble 2

    - Ornement doré : chape ; dalmatique (2) ; chasuble ; étoles (2) ; manipules (3) ; voile de calice ; bourse

    - Ensemble d’un ornement noir : chape ; dalmatique (2) ; chasuble ; étoles (2) ; manipules (3) ; voile de calice ; bourse

    - Ensemble de dix statues

    ETABLISSEMENT CONVENTUEL de la Congrégation de l'Immaculée Conception Buzançais, dite "la Villa Sainte Marie":

    - Ensemble de quatorze verrières

    TEMPLE, 155 avenue de la Division Leclerc

    SYNAGOGUE, 47, rue de Malleville

    CIMETIERE Nord, rue de Louis Delamarre

    CROIX DE CIMETIERE

    MONUMENT AUX MORTS de la Grande Guerre

    CHAPELLE FUNERAIRE P.B.

    - Verrière historiée de la Sainte Famille

    CHAPELLE FUNERAIRE de la famille Dunnet

    - Bas-relief: médaillon du portrait de A. Sidney Dunnet

    CHAPELLE FUNERAIRE de la famille Goiffon

    CHAPELLE FUNERAIRE de la famille Kiewer

    CHAPELLE FUNERAIRE de la famille Mercier

    CHAPELLE FUNERAIRE de la famille G. Vitry

    TOMBEAU des curés de la paroisse d'Enghien-les-Bains

    TOMBEAU de Marie Elisabeth Charlotte Desjardin et d'Auguste Desjardin

    TOMBEAU de la famille Deuscher

    TOMBEAU d'Eléanor Fidler Dunnett

    TOMBEAU de la famille Grusse, d'Agneau et Rivière

    TOMBEAU de Pierre et Jacqueline Guyot

    TOMBEAU de la famille Huet-Thauvin

    TOMBEAU de la famille Laurent

    TOMBEAU du lieutenant prussien Léonard Freiherr von Eyloffstein

    TOMBEAU de la famille Milinaire-Saugrin

    TOMBEAU de la famille Moreels- Buffet

    TOMBEAU de la famille Napolitano

    MONUMENT COMMEMORATIF de Louis Cotte

    MAIRIE, 57 rue du Général de Gaulle

    - Monument aux morts

    - Statue de la République

    MAISON COMMUNE -SALLE MUNICIPALE dite Salle Belhomme, 9, 11, 13 rue du Marché

    POSTE, 1, rue de Mora

    GARDERIE D'ENFANTS "La Santé c'est le bonheur", 5, villa de la Croix Blanche

    MAIRIE-ECOLE, 1,5 rue de Mora

    ECOLE Saint Louis, Sainte Thérèse, 24, rue Malleville

    GROUPE SCOLAIRE d’Ormesson, 4 rue des Ecoles, 13 bd d’Ormesson

    LYCEE Gustave Monod, 71, 73 avenue de Ceinture

    - Ensemble de décor d’architecture du 1 % décoratif

    - Bas-relief « Les trois enseignements, le classique, le technique et le moderne »

    - Bas relief : « Les sciences naturelles et les sciences exactes », « Les Arts », « les Lettres »

    - Ensemble de six peintures du réfectoire : « Scènes récréatives"

    - Ensemble de peintures : « l’enseignement littéraire, l’enseignement scientifique et technique », « Les tentatives humaines aboutissant à l’aviation actuelle »

    CASINO dit Kursaal, (projet de A. Ponsin), rue du Général de Gaulle, Esplanade Patenôtre Desnoyer (non réalisé)

    CASINO dit Kursaal, rue du général de Gaulle, rue Malleville (disparu)

    CASINO municipal, 1, avenue de Ceinture

    THEATRE DU CASINO, 1 avenue de Ceinture

    CASINO dit Windsor Casino (non réalisé)

    CASINO, 29,33 avenue de Ceinture (non réalisé)

    HIPPODROME d’Enghien avenue Kellermann à Soisy sous Montmorency

    - Peinture : Course à Enghien

    - Peinture : Parieurs

    - Carrelage mural : La rue, Le Boulevard, Danseurs et patineurs, Vols d’oiseaux, Jeux d’enfants

    PISCINE du Casino, 1, avenue de Ceinture (disparue)

    ETABLISSEMENT THERMAL n°187 rue du Général de Gaulle, rue de Malleville (disparu)

    NOUVEL ETABLISSEMENT THERMAL, rue du Général de Gaulle, rue de Malleville, rue des Thermes (disparu)

    ETABLISSEMENT THERMAL "le petit Etablissement ", "Les petits bains" ou "Bains Coquil", rue du Général de Gaulle (disparu)

    ETABLISSEMENT THERMAL : bâtiment d’hydrothérapie, 87 rue du Général de Gaullle (disparu)

    ETABLISSEMENT DE DANSE du Windsor, rue du Général de Gaulle (disparu)

    THEATRE du Kursaal, 2, 4 avenue de Ceinture (disparu)

    THEATRE dit Radeau théâtre, Lac d’Enghien (disparu)

    SALLE DE SPECTACLE (non réalisée) avenue de Ceinture, rue de la Libération

    SALLE DES FETES, 16 avenue de Ceinture, rue de la Libération

    MAISON de villégiature par Th. Charpentier

    MAISON de jardinier, non localisée, par Bridault

    MAISON chalet, non localisée, par Bridault

    MAISON chaumière de villégiature, non localisée

    MAISON de villégiature, non localisée

    MAISON de villégiature, non localisée

    MAISON de villégiature, non localiséeMAISON de villégiature, non localisée

    COLOMBIER, non localisé

    MAISON de villégiature dite maison italienne, non localisée

    MAISON de villégiature dite maison de campagne, non localisée

    MAISON de notable, non localisée

    MAISON, non localisée

    MAISON de notable de M. Debayssier, non localisée

    MAISON, non localisée

    MAISON, 44 rue de la Barre

    MAISON de Mr Godchaux

    MAISON de villégiature, par Thion et fils

    MAISON dite chalet, non localisée, par E. Thion

    MAISONS JUMELLES dites "Le Rêve", 43, rue de l'arrivée et 2, rue Pilloy

    MAISON, 20 rue de la Barre et 1 rue Portal

    MAISONS JUMELLES, 32 et 34 rue de la Barre

    MAISON, 43 rue de la Barre

    MAISON « maison bretonne », 9, rue Bizet

    MAISON, 32 rue Carlier

    MAISON de villégiature dite « propriété d’Assy » avenue de Ceinture

    MAISON Regnault, 3, avenue de Ceinture

    MAISON de villégiature puis maison dite Villemessant, puis Kursaal, 2 à 14 avenue de Ceinture

    MAISON dite de Mr Rozelet, 9, rue Bizet

    MAISON de M Lopinot, avenue de Ceinture ?

    MAISON de M Dassy, avenue de Ceinture

    MAISON, 3, avenue de Ceinture

    MAISON de villégiature « Villa artistique », 9 avenue de Ceinture

    MAISON Cottage d'Emile Robert, 11 avenue de Ceinture

    MAISON chalet, 19, avenue de Ceinture

    MAISON de villégiature 23, avenue de Ceinture

    MAISON, 27, avenue de Ceinture

    ENSEMBLE DE 3 MAISONS, 35, 37,39 avenue de Ceinture

    MAISON de villégiature chalet de Mademoiselle Ozy, 43 bis, 43 ter, à 45 bis avenue de Ceinture

    MAISON de M Neu, 45, avenue de Ceinture

    MAISON Villa du Lac, 45 ter, avenue de Ceinture

    MAISON de M Lepoix, 51bis, boulevard de Ceinture

    MAISON, 52, avenue de Ceinture

    MAISON de villégiature "Mon Caprice", 54, avenue de Ceinture

    MAISON Villa Louis 59, avenue de Ceinture

    - Revêtement mural, décor de l’élévation extérieure : couple de faisans dans un paysage

    MAISON de notable Le Château Léon actuellement lycée Gustave Monod, 71, avenue de Ceinture

    - Paire de statues de lions

    - Cheminée

    - Plafond de la salle à manger

    MAISON de notable dite Château d'Enghien actuellement lycée Gustave Monod, 73, avenue de Ceinture

    MAISON, 75, avenue de Ceinture

    MAISON de villégiature, 77, avenue de Ceinture

    MAISON Le Château écossais, 3, avenue du Château-écossais

    MAISON chalet, 7, boulevard Cotte

    MAISONS jumelles, 24-26 boulevard Cotte

    MAISON de notable, 30 boulevard Cotte

    MAISON de villégiature, 36, boulevard Cotte

    MAISON, 56, boulevard Cotte

    MAISON de M Borghans, 58, boulevard Cotte

    - Ensemble de 2 cheminées

    MAISON, 63, boulevard Cotte

    MAISON, 65, boulevard Cotte

    MAISON, 74, boulevard Cotte

    - Porte d’entrée

    - Revêtement mural, décor de l’élévation intérieure : coupe de fleurs

    MAISON de M Alaterre, 76, boulevard Cotte

    MAISON de M Ganeval, 78, boulevard Cotte

    MAISON de notable, 4 bis Villa de la Croix Blanche

    MAISON d'Auguste Rosenstiehl, 171, avenue de la Division Leclerc

    MAISON de ville, 151, avenue de la Division Leclerc

    MAISON d’artisan, 157, avenue de la Division Leclerc

    MAISON de notable, 1, rue du Docteur Leray

    MAISON de notable dite le Château d’Ormesson puis orphelinat Sainte Jeanne actuellement agence de l’aide sociale à l’enfance de la préfecture de Paris, place Edmond Taupin

    - revêtement intérieur du salon

    MAISON dite de Mr Fauveau, 1, rue Félix Faure

    MAISON dite de Mr Fauveau, 3, rue Félix Faure

    - Verrière figurée décorative de la salle à manger

    - Verrière figurée du bow-window

    - 2 verrières décoratives

    - Carrelage mural

    - Cheminée du salon

    - Plafond de la salle à manger

    - Porte du salon

    MAISON, 15, rue Félix Faure

    MAISON, 18, rue Félix Faure

    MAISON, 24, rue Félix Faure

    MAISON, 35, rue Félix Faure

    MAISON, 41, rue Félix Faure

    MAISON "Villa Reggiaflores", 43, rue Félix Faure

    MAISON La Madelon, 26 rue Jules Ferry

    MAISON, 35, rue Jules Ferry

    MAISON de villégiature, 8 bis, rue Gaston Israël

    MAISON, 13 rue Gaston Israël

    MAISON d’industriel Nithart, 7, rue Gounod

    MAISON, 10, rue Gounod

    MAISON de ville, rue du général de Gaulle

    MAISON de notable, 11, rue du général de Gaulle

    MAISON de notable, 28, rue du général de Gaulle

    MAISON de notable « Les Célérifères », 50, rue du général de Gaulle

    MAISON Castel Dora, 89 bis, rue du général de Gaulle

    MAISON, 101, rue du général de Gaulle

    MAISON dite "Le Windsor" (détruite), rue du général de Gaulle

    MAISON, 4, boulevard Hippolyte Pinaud

    MAISON, 12, boulevard Hippolyte Pinaud

    MAISON, 14 boulevard Hippolyte Pinaud

    MAISON "La Roseraie", 11 bis, rue Jules Regnault rue de la Coussaye

    MAISON d’artiste du peintre verrier Alphonse Haussaire, 5, rue Alphonse Haussaire

    -.Verrière

    - Verrière portrait

    - Verrière allégorique du Crépuscule

    - Verrière historiée de Sainte Cécile

    - 2 verrières figurées décoratives

    - 2 verrières décoratives : papillons et iris

    - 2 verrières décoratives : papillons et liserons

    MAISON, 16 boulevard du Lac

    MAISON de villégiature de M Reiset, 26 bis, boulevard du Lac

    MAISON, 32, boulevard du Lac

    MAISON de villégiature dite » maison de campagne sur les bords du lac d’Enghien », 81 boulevard du Lac

    MAISON double, 29-31 boulevard du Lac

    MAISON de ville, 25 bis, boulevard du Lac

    MAISON de notable, 17, rue de la libération

    MAISON, 40, rue de la libération

    MAISON, actuellement hôtel Marie-Louise, 49 rue de Malleville

    MAISON, 12 rue du maréchal Maunoury

    MAISON, 40 rue de Mora

    MAISON d'architecte, 6, rue Pasteur

    MAISON de ville, 23 rue Pasteur

    MAISON de villégiature, 10 et 12 rue Paul Delinge

    - Ensemble de 9 épis et décor de faîtage

    MAISON de ville, 35, rue Paul Delinge

    MAISON d’architecte "Villa Jules", 35, rue Portal

    MAISON 13 rue Prosper Tillet

    MAISON, 1 à 3, avenue Questroy

    MAISON d’industriel, 2, rue Robin et 28, rue de la Barre

    MAISONS JUMELLES, 4 et 4 bis, boulevard Sadi Carnot

    MAISON de notable, 17, boulevard Sadi Carnot

    MAISONS JUMELLES, 6, 8 et 10, rue Saint Louis

    MAISON, 16 rue du Temple

    IMMEUBLE de mademoiselle Jean 18, rue André Maginot, bd Cotte

    IMMEUBLE, 1 à 3, rue de l'arrivée

    IMMEUBLE de Monsieur Patenôtre, 7, rue de l'arrivée

    IMMEUBLE de Monsieur George, 11, rue de l'arrivée

    IMMEUBLE de madame Loupot, 15 bis, rue de l'arrivée

    IMMEUBLE, 6, rue Alphonse Haussaire

    IMMEUBLE de Monsieur Taupin, 3, rue de la Barre, place Edmond Taupin et 8 rue du Lieutenant Contamine de la Tour

    IMMEUBLE "Les Hirondelles", 25 - 27 rue de la Barre

    - Carrelage mural

    IMMEUBLE, 69 rue de la Barre

    IMMEUBLE, 9, rue Blanche

    IMMEUBLE, 43 bis, avenue de Ceinture

    IMMEUBLE de madame Ballaz, 10, rue du départ

    IMMEUBLE de l’architecte Henri Moreels, 12, rue du départ

    IMMEUBLE, 16, rue du départ et 15, rue Blanche

    IMMEUBLE le "Palais Condé", 1, rue Félix Faure, rue Pasteur

    IMMEUBLE le "Windsor Castle", 45, rue Félix Faure et 68, allée des écoles

    IMMEUBLE "Le Castel de l'Espérance", 46, rue Félix Faure

    IMMEUBLE de Mr Allenic, 47, rue Félix Faure, sentier des lièvres

    IMMEUBLE de M Blenstein, 49, rue Félix Faure

    IMMEUBLE, 18, rue Gambetta, rue des Thermes

    IMMEUBLE, 32, rue du général de Gaulle

    IMMEUBLE, 53, rue du général de Gaulle

    IMMEUBLE, 11 bis, rue de Malleville (passage Dubuisson)

    IMMEUBLE, 12 bis, boulevard d'Ormesson

    IMMEUBLE "Castel Bellevue", 1, rue Pasteur, allée des Ecoles

    IMMEUBLE, 24, rue Pasteur

    IMMEUBLE, 26, rue Pasteur

    IMMEUBLE, 28, rue Paul Delinge

    IMMEUBLE, 29, rue Paul Delinge

    IMMEUBLE, 6, 8 rue Péligot

    IMMEUBLE, 11 bis, 13, rue Péligot

    IMMEUBLE, 14 rue de Puisaye ; allée des Ecoles

    IMMEUBLE, 18, place de Verdun

    HOTEL DE VOYAGEURS dit "Hôtel des Quatre pavillons", rue du Général de Gaulle, avenue de Ceinture (disparu)

    HOTEL DE VOYAGEURS dit "Grand hôtel des Bains", 85, avenue du Général de Gaulle, 85 bd Cotte

    MAGASIN DE COMMERCE HÔTEL DES VENTES (disparu)

    MARCHE, rue du Marché, place Verdun, rue des Ecoles, rue de Puisaye (disparu)

    RESTAURANT " Pavillon chinois" puis Grand café, 66, rue du Général de Gaulle

    DISTILLERIE Garnier, 16 rue de la Libération (disparu)

    USINE Blanchon frères, rue du Temple

    CENTRAL TELEPHONIQUE, 9 bis, rue Blanche (disparu)

    AERODROME d'Enghien-Moisselles

    GARE, rue du Départ, place Alexandre 1er

    RESERVOIR de décantation des eaux d’Enghien (disparu)

    QUAI Estacade ou jetée des bords du lac : Esplanade Henri Patenôtre-Desnoyer

    PARC PUBLIC dit Parc du Casino, puis square Villemessant, rue du Docteur Leray, avenue de Ceinture

    PARC PUBLIC dit Square Jean Mermoz, rue Péligot, rue du Départ, rue Jules Ferry

    MONUMENT COMMEMORATIF Jean Mermoz

    PARC PUBLIC dit "Square du lac" puis "Square Jacques Daburon", aujourd’hui "Promenade Daburon"

    MONUMENT COMMEMORATIF Jacques Daburon

    KIOSQUE

    KIOSQUE embarcadère

Liens web

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.